Banque en ligne, la banque nouvelle génération


Fraîchement entrées dans le paysage bancaire, les banques en ligne séduisent de plus en plus de Français. Mais alors, quel est le fonctionnement de ces banques, qui peut y avoir accès, et combien coûtent-elles ? Nous faisons un point très complet dans ce dossier dédié aux banques en ligne, pour vous en dire plus. Neo-banques, pure-players, particulier, professionnels… ces établissements nouvelle génération s'adaptent à tous les cas de figure !

L'histoire des banques en ligne


Les banques digitales font désormais partie du paysage bancaire tel que nous le connaissons aujourd'hui, mais savez-vous à quand remonte leur création ?

La naissance des banques à distance


Il faut remonter dans les années 80 pour trouver leurs toutes premières origines. Au Royaume-Uni, les banques commencent à diffuser pour la première fois des informations en ligne par le biais du réseau téléphonique. En France, à la même époque, on retrouve des acteurs importants (comme Cortal, une filiale de BNP Paribas), qui offrent des services d'épargne ou de courtage en bourse à distance, via le minitel. C'est en 1994 que la toute première banque à distance permettant l'ouverture d'un compte voit le jour : la Banque Directe. Elle sera suivie par une seconde génération, constituée par les filiales des grands assureurs (AXA, AGF...). 2006 signe l'arrivée de Monabanq, puis 2009, celle du compte courant ING Direct.

Aujourd'hui, les banques en ligne ont le vent en poupe et continuent de gagner de nombreuses parts de marché.

Banques en ligne : leur stratégie


Les banques en ligne ont un avantage de taille : elles permettent d'automatiser toutes les petites tâches à faible valeur ajoutée (virements, consultation du solde...). Les clients peuvent alors effectuer une multitude d'opérations eux-mêmes. Les banques qui ont toujours des agences physiques peuvent ainsi laisser les employés se concentrer sur la partie conseil. Peu à peu, la clientèle se met à apprécier la facilité et la rapidité de cette nouvelle gestion 2.0 de leurs comptes. Les banques 100% en ligne (les pure players) en profitent donc pour tirer leur épingle du jeu et pour s'installer durablement sur le marché bancaire. En réduisant les frais liés aux agences et aux conseillers, ces nouveaux réseaux peuvent alors proposer une quasi-gratuité de leurs services pour certains. Les offres de bienvenue sont alors très attractives et les frais sont réduits au maximum, pour attirer une nouvelle clientèle.

Les catégories de banques en ligne


Il faut distinguer plusieurs catégories de réseaux.

Les agences virtuelles des grandes banques


Toutes les grandes banques traditionnelles proposent désormais leurs services de banque à distance. Il faut les distinguer des banques 100% en ligne comme BforBank, Fortuneo Banque ou encore ING (anciennement ING Direct). La principale différence ? Les e-agences adossées à des banques classiques sont un complément des agences physiques. Le client peut accéder à de nombreux services en ligne, mais il a toujours la possibilité de se rendre en agence pour d'autres démarches (dépôt de chèque, dépôt d'espèces, demande de crédit...).

Les banques pures players


On parle ici de banques qui fonctionnent exclusivement en ligne, via le site internet ou sur l'application. Il s'agit de filiales des banques classiques (Hello bank! par BNP Paribas ou Monabanq par le Crédit Mutuel par exemple). Ces banques 100% en ligne, qu'on appelle les "pure players", n'ont aucun réseau de points de vente physiques. Les clients n'ont dans ce cas aucune possibilité de rencontrer physiquement un conseiller : tout se passe à distance.

Les néobanques


Elles ont émergé au cours des années 2010 sur le marché bancaire. Contrairement aux pure players, les néo-banques (N26, Revolut...) ne sont rattachées à aucune banque et dans certains cas, elles n'ont même pas de licence bancaire et sont alors plutôt un "intermédiaire financier". Les offres sont limitées par rapport à un établissement classique (pas de possibilité de découvert ou de crédit), mais les démarches sont aussi beaucoup plus simples et moins onéreuses.

Les banques en ligne : quel avenir ?


Face à l'émergence de tous ces nouveaux acteurs, il est légitime de se demander à quoi ressemblera le marché bancaire d'ici quelques années… Les banques digitales remplaceront-elles définitivement les banques traditionnelles ? Comment ces dernières réagissent-elles et tirent-elles leur épingle du jeu ?

Banques en ligne : une hausse constante


Différentes études ont mis en avant l'intérêt croissant des clients pour les banques en ligne et estiment que 10 millions de clients ouvriront un compte dans l'un de ces établissements d'ici fin 2020.
Les Français utilisent de plus en plus le digital, mais souhaitent encore pour une majeure partie d'entre eux avoir le choix entre le contact humain et les opérations en ligne. C'est cette nuance qui permet aux banques classiques d'avoir des points d'avance et de rester dans le circuit. Mais si la jeune génération privilégie encore l'humain, qu'en sera-t-il des générations de demain ? Au vu de l'évolution des mœurs et des modes de vie, il y a fort à parier que la clientèle leader des prochaines décennies accepte de faire l'impasse sur le contact humain pour se consacrer intégralement au digital, dans le cadre de la gestion bancaire.

La riposte des banques traditionnelles


Face aux nouveaux acteurs du marché, les banques classiques organisent depuis quelques années une véritable riposte. Les stratégies sont diverses. Certaines d'entre elles envisagent de nouer des partenariats avec les nouveaux arrivés sur le marché, voire de les racheter. D'autres contre-attaquent en investissant davantage dans les technologies et le digital. Les banques traditionnelles capitalisent également sur leur atout principal : le conseil et le contact humain. Entre innovation et renouvellement, les banques d'hier doivent déployer un véritable plan d'action pour espérer contrer les banques de demain !

Le fonctionnement d'une banque en ligne


Plus les années passent et plus les banques en ligne gagnent du terrain par rapport aux établissements classiques. De nouvelles enseignes se créent régulièrement pour séduire des clients qui ne sont pas satisfaits de leur banque traditionnelle. Ces derniers souhaitent souvent se faciliter la vie et gérer leur argent depuis chez eux, sans devoir se rendre en agence. Il faut savoir que ce type de banque possède un fonctionnement qui lui est propre au niveau des tarifs, conditions et services. Certaines sont gratuites au démarrage, mais cela n'est pas sans condition. Que représente réellement une banque en ligne, quel est son fonctionnement et est-elle fiable ?

La banque en ligne : une banque dématérialisée


Le principe d'une banque en ligne est de proposer une relation dématérialisée à ses clients. Effectivement, celle-ci ne dispose pas d'agence physique où recevoir, comme une banque classique telle que la Société Générale, le Crédit Agricole ou encore la Caisse d'Épargne. Tout se fait par internet ou téléphone. Comme c'est le cas pour une banque physique, des employés peuvent répondre à vos interrogations. Cependant, pour la banque en ligne, ces derniers travaillent dans des bureaux communs. La plage horaire pour les contacter est assez étendue, que ce soit par mail, téléphone ou réseaux sociaux.

Le fait de ne pas avoir de loyer et de diminuer le nombre des salariés permet de réduire les coûts et de proposer par la même occasion des tarifs plus attractifs aux clients. En effet, les frais de gestion sont en moyenne jusqu'à trois fois moins importants qu'une banque classique. Les frais de tenue de compte sont quant à eux nuls ou peu élevés. Il existe cependant des opérations qui vous sont facturées. L'objectif principal de la banque en ligne est de permettre au client de devenir rapidement autonome et de gérer son budget et ses comptes par lui-même. Les applications et sites internet sont pensés pour être simples à utiliser de tous. Chaque client peut retrouver les traditionnels comptes courants et comptes joints, mais aussi avoir accès à une carte bancaire et un chéquier, un livret d'épargne et une assurance vie.

Néobanque versus banque en ligne : quelles différences ?


Banque en ligne et néobanque représentent deux banques de type numérique. Cependant, même si elles ont des ressemblances, elles diffèrent aussi sur certains points. Pour ce qui est de la banque en ligne, cette dernière est adossée la plupart du temps à une banque traditionnelle. La banque en ligne possède une licence bancaire. La qualité est donc aussi importante, mais les prix sont plus intéressants pour le consommateur. Les plus grandes enseignes actuellement se nomment Hello bank!, Monabanq ou Boursorama.

Passons à la néobanque désormais. On l'appelle également "compte sans banque". L'accès à cette dernière est entièrement mobile et il s'agit d'un établissement de paiement. La néobanque ne dispose pas nécessairement d'une licence bancaire. En tant que client de ce type d'établissement, vous ne bénéficiez pas des mêmes garanties. Cependant, ces banques possèdent tout de même un agrément de l'ACPR afin de garantir un certain contrôle de sécurité. Parmi les néobanques les plus utilisées actuellement, on peut citer notamment N26 ou Revolut.

La différence principale entre ces deux catégories se retrouve dans le statut même de l'enseigne. Les services proposés ne sont donc pas les mêmes pour les banques en ligne ou les néobanques. La première propose à ses clients des services similaires à ceux des banques traditionnelles, c'est-à-dire la mise en place d'un compte courant, d'un compte joint, l'obtention d'une carte bancaire, d'un chéquier et d'un découvert autorisé si nécessaire. La deuxième s'avère plus limitée en termes de propositions. Elle ne propose ni compte joint, ni chéquier, ni possibilité de découvert. La néobanque est donc difficilement envisageable en tant que banque principale. Elle convient en revanche parfaitement à un public plus jeune, connecté et dont les besoins sont restreints, pour un voyage à l'étranger par exemple. L'ouverture de compte est également plus rapide que pour une banque en ligne.

Ouverture de compte : quelles sont les offres de bienvenue ?


Dès la souscription à son produit, la banque en ligne propose au consommateur un avantage de taille, puisqu'elle lui fait bénéficier d'une promotion d'ouverture, également appelée prime de bienvenue. En effet, en plus de proposer des tarifs préférentiels au quotidien, la banque en ligne séduit le client dès son arrivée. C'est en réalité un moyen qui se veut convaincant pour se séparer de son ancienne banque et ouvrir un compte au sein d'une banque numérique.

Pour obtenir ces avantages, vous devez être une personne physique, ouvrir un compte et résider en France. Enfin, en général, le compte doit être ouvert durant un minimum d'un an. Selon les offres et les banques, cette dernière peut aller jusqu'à 120 € de crédit d'ouverture.

L'offre la plus classique pour ces banques est d'un montant de 80 €. C'est le cas chez ING, même si la banque peut aussi proposer ponctuellement des offres flash allant jusqu'à 160 €. Boursorama Banque s'aligne également sur une prime de bienvenue à hauteur de 80 € qui, sur certaines périodes (notamment les "Pink Weekend"), peut grimper jusqu'à 130 €. Même avantage tarifaire de bienvenue chez Fortuneo et Hello bank!. Monabanq et BforBank restent les plus généreuses en ce qui concerne les offres de bienvenue. La première offre une prime qui s'élève tout de même à 120 €. Celle-ci se répartit sur 12 versements mensuels de 10 € sur un an. Cependant, il existe une condition à respecter : vous devez effectuer un minimum de débits avec votre carte par mois pour que la prime soit versée. Enfin, BforBank offre 180 € au démarrage, dont 60 € à l'ouverture du compte et 120 € pour l'adhésion à un contrat multisupports associé.

Peut-on être à découvert ?


En ce qui concerne les banques en ligne, elles acceptent généralement un découvert à hauteur de 7 à 8% par an. Une fois le montant dépassé par contre, la facturation passe à 16%. Cependant, il existe tout de même certaines différences au cas par cas en fonction des banques. En effet, ces dernières peuvent notamment prendre en compte le profil bancaire du client. C'est également ce qui peut vous faire en choisir une plutôt qu'une autre.

Après tout, c'est important d'être rassuré et de savoir que les frais de commissions et d'intervention ne vont pas être exorbitants en cas de dépense imprévue de votre part. Boursorama Banque est l'un des leaders du marché des banques numériques. Le montant du découvert auprès de cette enseigne peut varier entre 100 et 2 500 € selon la carte bancaire que vous avez choisie au démarrage (Welcome, Visa classic ou Visa premier). Dans tous les cas, le découvert autorisé ne peut pas aller au-delà de l'épargne dont dispose le client.

Du côté d'ING, le découvert autorisé dépend des revenus déclarés à l'ouverture de votre compte. En dessous de 1 200 €, il est nul tandis qu'au-dessus de 2 000 €, il est de 1 000 €. Fortuneo utilise la même politique avec tous ses clients. Quel que soit leur profil initial, le découvert autorisé est de 200 €. Pour ce qui est de Monabanq et Hello bank!, il n'existe pas de découvert autorisé. Cependant, une "facilité de caisse" estimée entre 250 et 500 € permet au client de Monabanq de faire face aux imprévus du quotidien. Chez Hello bank!, la facilité de caisse est de 250 €, mais il ne faut pas être en position débitrice plus de 15 jours sur un mois.

Comment faire pour contacter un conseiller ?


Avec une banque classique, vous pouvez vous rendre en agence pour retirer de l'argent ou un chéquier, ou pour prendre un rendez-vous avec votre conseiller pour parler de votre budget et mettre des plans d'action en place. Avec les banques en ligne, les choses sont un peu différentes étant donné que vous ne pouvez pas rencontrer physiquement votre conseiller. Par contre, les banques numériques utilisent d'autres moyens de communication tels que le téléphone, les mails, les messages ou encore les réseaux sociaux. Pour pallier l'absence physique, ces dernières mettent tout en place pour être à vos côtés dès que vous en ressentez le besoin.

Les plages horaires sont plus étendues qu'en agence et les conseillers sont joignables 6 jours sur 7. Certaines enseignes comme AXA Banque ou Monabanq vous attribuent un conseiller dédié. Cependant, dans la plupart des cas, plusieurs opérateurs peuvent se succéder pour vous répondre en ayant sous les yeux un visuel de votre dossier afin de vous renseigner au mieux. Les néobanques se veulent également accessibles en un temps record.

Déposer des espèces, un chèque ou récupérer un chéquier : la procédure


Une autre question revient souvent à la bouche des clients de banques traditionnelles : comment déposer un chèque ou des espèces avec une banque en ligne ? Effectivement, cette dernière ne propose pas d'agence physique, les habitudes à prendre sont donc un peu différentes.

Pour certaines banques en ligne, vous pouvez tout à fait vous rendre dans les agences associées pour déposer des chèques ou effectuer des retraits. C'est le cas notamment d'Hello bank!, associée à BNP Paribas, et Monabanq qui fait partie du groupe Crédit Mutuel. Pour les autres enseignes de banques numériques, vous devez procéder autrement. Par exemple, pour ce qui est des chèques, ils peuvent s'envoyer par courrier. Pour surfer sur l'aspect digital et moderne, des enseignes telles que Bforbank et Hello bank! proposent de scanner votre chèque, le prendre en photo ou remplir un formulaire en ligne directement depuis votre espace personnel. Dans tous les cas, il est nécessaire de poster votre chèque.

Pour ce qui est de l'envoi à domicile du carnet de chèques, ce service est payant, au même titre que dans une agence classique. Sachez que les néobanques ne proposent pas ce service. Effectivement, vous disposez d'une carte bancaire, mais il n'est pas possible d'avoir un chéquier. En ce qui concerne le versement des espèces, c'est le même tarif. Vous pouvez vous rendre au guichet des banques mères pour Hello bank! et Monabanq. Dans les autres cas, la seule solution est de déposer votre argent dans une banque traditionnelle avant d'effectuer un virement en direction de votre banque digitale.

Partir de sa banque pour une banque virtuelle


Vous êtes actuellement dans une banque classique et vous souhaitez vous tourner vers une version 100% en ligne pour réduire les frais ? C'est le cas de nombreux Français qui sont de plus en plus séduits par ce nouveau système. Avec la démocratisation des smartphones, nous sommes de plus en plus connectés et cela touche aussi le domaine bancaire. L'objectif est avant tout de faire de sérieuses économies puisque ces enseignes proposent la gratuité de la carte bancaire et de la tenue des comptes. Les taux de livrets d'épargne et des crédits en tous genres (consommation ou immobilier par exemple) sont également préférentiels. Mais alors, comment effectuer le changement de banque en toute simplicité ?

Procédure d'adhésion


Rassurez-vous, la procédure de changement d'une banque traditionnelle à une banque digitale est simplifiée, notamment depuis la validation de la loi Macron. En effet, le changement peut désormais se faire de chez vous en quelques clics. Remplissez ensuite un formulaire de demande d'ouverture de compte, transférez les pièces justificatives demandées et signez électroniquement le contrat. C'est ensuite la banque en ligne qui se charge du changement de votre compte auprès de votre ancienne banque et auprès des établissements qui versent ou prélèvent de l'argent sur votre compte bancaire.

En général, vous devez ensuite procéder à un premier versement pour valider définitivement votre compte dans cette nouvelle banque. Votre carte vous est envoyée par courrier recommandé dans les jours suivants. Elle est activée dès le premier retrait ou achat de votre part. Adhérer à une banque en ligne vous permet d'avoir un total contrôle en temps réel sur votre compte tout en gardant un service client compétent et à même de vous répondre à toute heure de la journée si besoin. Il ne vous reste plus qu'à faire le bon choix de banque en ligne en fonction de votre profil et de vos besoins. N'hésitez pas à faire des comparaisons entre les différents organismes. Si toutefois, vous vous apercevez que le fonctionnement de la banque en ligne ne vous convient pas, rien ne vous empêche de clôturer votre compte par courrier ou mail.

J'ai un prêt immobilier : comment faire ?


En temps normal, adhérer à une banque en ligne est chose simple et facile. Tout est simplifié pour le client au niveau des démarches puisque c'est la nouvelle banque qui s'occupe de tout à votre place. Cependant, si vous possédez un prêt immobilier, la donne peut changer. Effectivement, au même titre qu'un livret d'épargne ou une assurance vie, le prêt immobilier n'est pas transférable. Une fois la souscription à ce prêt effectuée, le client doit conserver son compte bancaire pendant la durée totale du prêt.

Pour pouvoir changer de banque avec un prêt immobilier, plusieurs possibilités s'offrent tout de même à vous. Vous pouvez tout d'abord effectuer un rachat de prêt immobilier. Pour cela, il est nécessaire de prendre contact avec une nouvelle banque ou un courtier immobilier pour vous épauler. Avant de commencer les démarches, vérifiez que le taux de la nouvelle banque est avantageux.

La deuxième solution est de solder son prêt immobilier avant de changer de banque si toutefois vous en avez les moyens. Une fois le prêt remboursé, libre à vous d'aller voir ailleurs dans la banque en ligne de votre choix grâce à la mobilité bancaire. Enfin, si vous n'avez pas d'autres choix que de garder votre prêt immobilier, vous pouvez tout d'abord essayer de conclure un accord auprès de votre ancienne banque. Une souscription après le 1er janvier 2018 engage le client à attendre la fin de son prêt. Cependant, si cela a été fait avant, ce dernier peut changer de banque à sa guise tout en gardant un compte dans son ancienne banque, où les prélèvements liés à ce prêt seront effectués. Il faut donc être prêt à gérer deux comptes à la fois et éviter les potentiels découverts.

Mobilité bancaire et comptes épargne


Vous bénéficiez d'un livret A ou d'un livret d'épargne et vous souhaitez changer de banque pour vous tourner vers l'offre du numérique ? Le plus simple reste de clôturer ces comptes épargne afin d'en ouvrir de nouveaux dans le nouvel établissement bancaire en ligne choisi. Cependant, vous pouvez également conserver une partie de votre épargne dans votre ancienne banque selon votre situation personnelle et vos besoins.

Du côté des banques en ligne, le livret d'épargne fonctionne de la même façon que dans une banque traditionnelle. Les taux d'épargne restent cependant plus avantageux en règle générale. Il existe des livrets réglementés tels que les livrets A. Dans ce cas-là, les taux sont déjà fixés. Les livrets d'épargne non réglementés possèdent quant à eux des taux variables, déterminés par les banques en ligne elles-mêmes. Par contre, les rendements sont imposables.

En général, les taux des livrets non réglementés restent moins élevés que dans le cas d'un livret réglementé. Vous pouvez vous diriger vers une banque digitale comme BforBank, Fortuneo ou Monabanq si vous désirez ouvrir un livret d'épargne à un taux préférentiel. Sachez que dans ce cas précis, vous n'êtes pas systématiquement obligé d'ouvrir parallèlement un compte dans l'une de ces banques. Enfin, avec Boursorama Banque et Hello bank!, il est possible pour un nouveau client d'engager ou de transférer un plan d'épargne logement ou un compte épargne logement.

Fermer son ancien compte


Vous avez le droit de changer de banque pour diverses raisons telles qu'un déménagement ou une offre plus avantageuse chez la concurrence. La loi prévoit aujourd'hui un service gratuit d'aide à la mobilité pour faciliter vos démarches et le changement de banque. Vous pouvez effectuer la fermeture de votre compte à tout moment sans vous justifier. Renseignez-vous cependant sur la durée de votre préavis. Sachez également que le fait de retirer vos fonds sur votre compte n'est pas synonyme de clôture de compte. Vous pouvez donc toujours avoir des frais associés. Pour fermer votre compte, il est nécessaire au préalable d'informer les organismes prêteurs si vous avez des crédits en cours. C'est également le cas auprès de ceux qui pourraient vous faire des versements ponctuels ou réguliers comme votre employeur ou la CAF.

Confiez ensuite à ces derniers vos nouvelles coordonnées bancaires pour que le transfert se fasse correctement. Pensez aussi à annuler vos ordres de virement et/ou prélèvement et à les mettre en place avec votre nouvelle banque en ligne. Le solde de votre ancien compte ne doit pas être débiteur et vous devez également restituer à votre ancien établissement bancaire vos cartes et chéquiers ou les détruire.

Envoyez ensuite une demande de clôture de compte à votre ancienne banque par lettre recommandée en indiquant les informations nécessaires, telles que le numéro de compte à clôturer, ainsi que les informations concernant votre nouveau compte en banque numérique. N'oubliez pas de transmettre votre adresse ainsi que votre numéro de téléphone, si votre banque précédente a besoin de vous contacter. Dans le cadre de la mobilité bancaire, l'ancien établissement se doit de fournir l'ensemble de vos informations bancaires au nouvel établissement et de vous tenir au courant d'un éventuel mouvement sur votre ancien compte sur les 13 prochains mois, à compter de la clôture de votre compte.

Devenir client d'une banque virtuelle


L'offre de la banque en ligne vous tente de plus en plus, mais vous avez peur que les démarches pour la souscription soient trop fastidieuses ? C'est en réalité beaucoup plus simple que vous ne pourriez le penser. Commencez tout d'abord par choisir la banque en ligne qui vous correspond le plus. Vérifiez ensuite les conditions d'éligibilité de celle-ci, puis remplissez un formulaire en ligne en envoyant en parallèle les pièces justificatives demandées. Après ces premières étapes, votre compte est généralement activé dans les meilleurs délais.

Quelles sont les conditions d'entrée ?


Avant de souscrire, il est primordial de s'informer au préalable sur les conditions d'entrée. D'un établissement à l'autre, il existe certaines différences à prendre en compte. Dans votre formulaire de souscription en ligne, il est nécessaire d'indiquer vos :
  • nom ;
  • prénoms ;
  • date de naissance ;
  • adresse postale et mail ;
  • numéro de téléphone où vous joindre.
Pour ce qui est des pièces complémentaires, vous devez fournir une pièce d'identité, un justificatif de domicile, les derniers bulletins de salaire et avis d'imposition et enfin, un RIB. L'opération se finalise ensuite par une signature électronique de votre part.

Globalement, il existe deux types de conditions d'éligibilité. La première est liée à votre statut administratif, tandis que la deuxième est directement liée à vos propres revenus. La première condition administrative stipule que pour ouvrir un compte en ligne, vous devez tout d'abord être majeur, résider fiscalement en France, être ni interdit bancaire, ni fiché à la Banque de France, au cours des 6 derniers mois. Vous devez également être un particulier et une personne physique et posséder un numéro de téléphone, ainsi qu'un email valide. Si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire en ligne dans le cadre d'une activité professionnelle, vous devez vous tourner vers certaines enseignes de banques en ligne et néobanques telles que HSBC, Boursorama Banque, Monabanq ou N26.

Les conditions de revenus


Vos revenus mensuels sont demandés lors de l'ouverture d'un compte bancaire dans une enseigne numérique et gratuite. On peut également vous demander votre secteur d'activité, votre fonction ainsi que le montant de votre patrimoine global. Pour ce qui est des conditions de revenus liées aux banques en ligne, cela dépend de la banque en question. Cependant, il existe tout de même certains éléments communs à toutes. Sachez pour commencer que les conditions de revenus sont plus élevées pour les cartes à débit différé que pour celles à débit immédiat. De plus, les conditions peuvent également varier selon l'offre pour laquelle vous optez.
Certaines banques en ligne comme Monabanq, ING, Boursorama Banque ou Hello bank! n'exigent pas de conditions de revenus particulières pour certaines de leurs offres. Pour d'autres en revanche, le montant de vos revenus aide à calculer vos plafonds de retrait ainsi que votre découvert autorisé.

Banque en ligne et gratuité


La banque en ligne séduit chaque jour de nouveaux clients avec des promesses de gratuité sur bon nombre de services habituellement payants dans une banque classique. La plupart des banques numériques présentes sur le marché proposent en effet des opérations en ligne gratuites, ainsi que la tenue de compte et le fait d'avoir en sa possession une carte bancaire et de l'utiliser dans des distributeurs automatiques. Cependant, sachez que tout n'est pas gratuit au sein d'une banque en ligne.

Même si les sommes allouées restent moins importantes qu'avec des banques classiques, le client doit tout de même payer certains services. Avant d'opter pour telle ou telle enseigne digitale, pensez donc à bien lire le contrat, afin de voir la liste détaillée des tarifs pratiqués pour les différents services bancaires proposés. Si vous utilisez fréquemment ces services en question, vous avez peut-être tout intérêt à voir s'il n'y a pas une offre plus avantageuse pour vous dans une autre banque en ligne.

Dans tous les cas, il est important d'être autonome le plus rapidement possible pour faire des économies sur les services liés à votre banque en ligne. Effectivement, vos demandes concernant un problème avec votre moyen de paiement ou une commission d'intervention vous sont facturées au prix le plus fort. Pour ce qui est de la carte bancaire, la version basique est gratuite au démarrage. Cependant, une carte plus haut de gamme devient quant à elle payante. Faites également attention aux conditions d'utilisation de votre carte, car si vous ne l'utilisez pas assez, vous pourriez être prélevé de certains frais supplémentaires. Enfin, les frais de tenue de compte restent en général gratuits.

Professionnels : choisir une banque virtuelle


Vous êtes un professionnel et désirez ouvrir un compte en ligne pour votre activité ? Vous devez commencer par comparer les offres des différentes banques en ligne et néobanques afin de voir laquelle est la plus adaptée au profil juridique de votre entreprise. Les banques en ligne Boursorama Banque ou Monabanq sont souvent utilisées par les consommateurs dans le cadre professionnel, bien que Monabanq ne propose pas de compte bancaire professionnel.

Le compte en ligne pour professionnels peut s'avérer être une bonne opération pour faire des économies et jouir de services spécifiques tels que l'historique des transactions. Vous allez également pouvoir gérer en ligne vos dépenses, ainsi que celles de vos collaborateurs. Comme pour un compte de particulier, vous devez ensuite envoyer les pièces justificatives nécessaires et déposer vos fonds sur le nouveau compte. En ce qui concerne les pièces demandées, on retrouve votre pièce d'identité, ainsi que celles de vos éventuels associés, le statut de votre société, un numéro de SIREN, un extrait du KBIS, un code APE et éventuellement un bail commercial. Après validation de vos documents transmis, votre compte est ouvert.

Sachez que l'ouverture d'un compte bancaire professionnel est obligatoire pour les EURL, SA, SAS, SASU, SNC et SARL. Cette obligation résulte du fait que c'est une condition nécessaire pour que les sociétés puissent déposer leur capital social ou s'inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés. C'est une manière idéale pour simplifier ce qui est de l'ordre des opérations de contrôle fiscal, ainsi que la gestion de la trésorerie.

Quels sont les avantages et inconvénients d'une banque en ligne ?


Les utilisateurs reconnaissent les multiples avantages des établissements 100% digitaux, mais il faut cependant pointer du doigt certaines limites. Faisons le point sur les pour et les contre de la banque en ligne.

Avantages d'un établissement virtuel


Ouvrir un compte facilement et rapidement


C'est probablement l'un des points qui séduit le plus les clients : la facilité d'ouverture de compte. En effet, inutile de se déplacer ou de se lancer dans des démarches interminables : il suffit de remplir un simple formulaire en ligne en quelques minutes et d'envoyer des éléments justificatifs.

Des clients plus autonomes


Grâce aux plateformes et aux applications toujours plus innovantes, le client peut accéder à une multitude de services et effectuer de nombreuses opérations en toute autonomie. Cela lui évite d'avoir à passer par un conseiller : un véritable gain de temps pour lui. Être autonome n'empêche pas pour autant d'avoir la possibilité de contacter un conseiller par mail ou par téléphone en cas de souci rencontré.
Le client peut piloter tous ses comptes et mouvements dans les moindres détails directement depuis son espace dédié, aussi bien depuis un ordinateur, que depuis son téléphone ou sa tablette.

Réduire les frais


Le fer de lance est bien évidemment l'attractivité des tarifs. Nous l'avons vu, étant donné que de grandes économies sont réalisées au niveau des loyers et des salaires des conseillers, la structure peut alors se permettre de réduire considérablement les coûts pour le client. Si l'on respecte les conditions fixées, il est possible d'avoir un compte courant et une carte bancaire associée sans débourser le moindre centime. Ce n'est pas le cas de tous les établissements 100% en ligne, mais on retrouve le même dénominateur commun : une carte bancaire à un tarif très bas par rapport aux banques classiques, associée à un compte courant avec des frais de gestion quasi inexistants.

Profiter des mêmes garanties


Certains clients peuvent éprouver des appréhensions à confier leur argent et leurs économies à ces nouvelles banques. Quid de la sécurité et de la fiabilité de ces établissements ? Il faut savoir que même si les banques en ligne sont plus "jeunes" que les établissements traditionnels implantés depuis de nombreuses décennies sur le marché, elles bénéficient pour autant des mêmes obligations légales. Elles sont aussi souvent rattachées à de grands groupes bancaires, pouvant ainsi profiter de leur solidité. Sachez que la banque digitale, en cas d'effondrement, vous permettra de profiter du même montant de la part du Fonds de Garantie des Dépôts (jusqu'à 100 000 €) que pour une banque classique.

Accéder à une épargne attractive


Les établissements en ligne vont bien plus loin que la simple mise à disposition d'un compte bancaire et d'une carte. Ils permettent aussi d'ouvrir des comptes d'épargne, avec des taux très avantageux. On parle même de "super livret" puisque ce dernier n'a aucun frais de gestion et permet au détenteur d'être rémunéré jusqu'à trois fois plus qu'avec un livret traditionnel. À cela, il faut également ajouter l'offre de bienvenue pour booster encore plus la rentabilité du compte.

Des offres bancaires complètes


Si au départ les banques en ligne étaient plutôt considérées comme des établissements complémentaires, aujourd'hui, elles proposent une offre globale. Les clients peuvent ainsi se passer de leur compte bancaire classique, pour n'en avoir plus qu'un 100% numérique. Carte bancaire, chéquier, épargne, crédit... les banques 100% digitales s'orientent vers les mêmes activités que les traditionnelles, même si le catalogue reste moins étoffé. Pour un particulier qui utilise des services "classiques", opter pour un établissement bancaire 100% en ligne est alors totalement envisageable.

Les inconvénients d'une banque en ligne


Les conditions d'entrée


Elle peut parfois appliquer des conditions restrictives pour l'ouverture d'un compte. Certains établissements 100% digitaux ont par exemple instauré des plafonds de revenus minimums pour avoir le droit d'obtenir une carte bancaire chez eux. D'autres vont exiger des montants importants pour ouvrir un livret d'épargne ou une assurance vie. Dans ce sens, si l'on dresse une comparaison avec les banques classiques, il est vrai que l'accès à un compte bancaire 100% en ligne n'est pas forcément donné à tout le monde pour certains organismes. En revanche, parmi toute l'offre disponible sur le marché, il existe une banque numérique pour chaque profil.

Pas d'agence physique


L'absence de contact humain est le point majeur des opposants. En effet, si vous optez pour le 100% digital, vous n'aurez plus l'occasion de prendre rendez-vous avec un conseiller en agence. Pour autant, vous conserverez tout de même une approche conseil si vous le souhaitez, grâce à l'équipe de conseillers qui sera à votre disposition par mail ou par téléphone. La plupart ne vous proposent pas de conseiller attitré : cela veut dire que vous changerez d'interlocuteur fréquemment, mais cela n'enlève rien à la qualité du service rendu et de l'accompagnement.

Certains clients estiment que le contact téléphonique ne pourra jamais remplacer une vraie rencontre. En réalité, combien de fois par an voyez-vous votre conseiller ? Ces rendez-vous ont-ils déjà permis de faire avancer votre dossier ou de vous obtenir des avantages significatifs ? La réponse à ces questions peut être un premier élément dans votre décision de vous orienter ou non vers une banque en ligne.

Les opérations courantes


Déposer un chèque, retirer de l'espèce : via votre banque virtuelle, ces services classiques sont plus difficilement accessibles. Certaines banques vous permettront de réaliser ces opérations en passant par les agences de la maison mère. Pour d'autres, il faudra envoyer le chèque par courrier postal.

La banque en ligne : les différents services


Les services proposés sont nombreux et permettent de couvrir tous les besoins de la clientèle, comme dans le cas d'un établissement traditionnel. Passons en revue les différents services accessibles en 100% digital.

Les crédits et l'épargne


La banque en ligne ne propose pas une offre aussi complète que la traditionnelle, mais la gamme a tendance à s'étoffer année après année. L'objectif est que vous puissiez trouver tous les produits qui vous intéressent, aux meilleures conditions du marché. Retenez tout de même que les néobanques, quant à elles, ne proposent pas encore ces options.

Tout savoir sur les crédits immobiliers


Fortuneo, ING, Hello bank! ou encore Boursorama : ces acteurs bancaires vous donnent désormais la possibilité de réaliser des demandes de prêts immobiliers. Vous pouvez effectuer une simulation sur internet, concrétiser votre demande et obtenir une réponse très rapidement. Pour cette première étape, inutile d'avoir un compte ou d'avoir ses revenus dans cette banque.

Contrairement à un établissement classique, vous n'aurez pas la possibilité de négocier le taux, mais aucuns frais de dossier ne seront facturés. Certaines banques digitales exigeront de votre part d'apporter 10% du montant total du prêt en apport personnel, alors que la banque classique est plus souple sur ce paramètre. Ce type de montage financier est souvent le projet de toute une vie. Aussi, nous vous conseillons de faire un comparatif des taux et des offres auprès de différents établissements, traditionnels et en ligne.

Les autres crédits possibles


Vous aurez également la possibilité de souscrire des prêts personnels classiques à la consommation, à des taux préférentiels. Mais là encore, nous vous recommandons vivement de comparer les taux en ligne auprès de plusieurs organismes. Un crédit vous engage sur le long terme et il est important de vérifier le coût total de l'opération avant de vous lancer.

Les produits d'épargne


Les livrets d'épargne sont une arme redoutable pour conquérir la clientèle. Les "super livrets" affichent en effet des rémunérations très intéressantes, mais pensez bien à vérifier les conditions avant de vous lancer.

Tout savoir sur l'assurance-vie


Il s'agit d'un produit très prisé. La souscription du contrat se fait intégralement à distance. Généralement, il n'y a aucuns frais d'entrée, de versement ou d'arbitrage. Les frais de gestion sont également plus accessibles.

Les comptes de paiement


Vous pouvez choisir d'avoir votre compte principal 100% en ligne et de faire domicilier votre salaire dans votre nouvel établissement. L'avantage de taille est que les frais de gestion sont généralement nuls, à condition d'avoir une utilisation minimale de votre carte ou un revenu minimum. Ces conditions sont à vérifier au cas par cas selon l'établissement choisi.

Les cartes de paiement


La plupart des banques axent leur offre sur la gratuité de la carte bancaire associée au compte. Est-ce toujours le cas ? La carte est-elle vraiment offerte ?

Les cartes bancaires gratuites


Lorsque vous ouvrez un compte 100% en ligne, une carte bancaire vous est généralement offerte. Contrairement à un établissement classique, vous n'aurez donc pas de frais mensuels ou annuels à débourser pour l'utilisation de votre carte. Attention cependant, car cette gratuité concerne souvent uniquement les cartes dites "basiques". De plus, pour conserver cet avantage, votre banque peut exiger un niveau minimum de revenus ou d'épargne et/ou un nombre de retraits ou de paiements à dépasser chaque mois. Si vous ne respectez pas les critères, il est possible que des frais vous soient débités.

Les cartes bancaires premium


Une autre particularité de la banque en ligne : les cartes dites "haut de gamme" sont beaucoup plus accessibles en termes de tarif, voire gratuites. La carte Visa Premier est souvent prisée par les clients qui souhaitent des plafonds plus élevés, des assurances ou encore un débit différé. Mais ces options ont un prix puisqu'en moyenne, une telle carte revient à 127 € par an dans un établissement classique. En optant pour une banque en ligne, vous réalisez donc de belles économies, puisque la carte Visa Premier est souvent proposée gratuitement. Attention toutefois, tout cela n'est pas sans condition. Pour profiter de la gratuité, l'établissement peut imposer des revenus minimums. Cela implique donc de domicilier votre salaire.

Payer à l'étranger avec sa carte bancaire


Votre carte bancaire peut vous permettre d'effectuer des paiements et retraits à l'étranger, mais attention à bien vous renseigner au préalable pour éviter les mauvaises surprises. Alors que les retraits sont gratuits en France et généralement dans toute la zone Euro, il faut noter que les tarifs grimpent considérablement dès que vous en sortez. Si vous voyagez fréquemment en dehors de l'Europe, c'est donc un élément essentiel à prendre en compte dans le choix de votre banque. Il y a souvent, d'une part, des frais fixes au forfait (de 1 à 2 € par retrait), auxquels viennent s'ajouter un pourcentage du montant retiré. Faites le calcul : l'opération peut vous coûter très cher.

La sécurité des banques en ligne


La fiabilité des banques virtuelles


Comme toutes les activités qui se développent sur internet, la gestion bancaire à distance pose souvent le problème de la sécurité. Peut-on vraiment confier son argent sereinement à ce type d'établissement ? C'est le moment de faire un point précis sur la sécurité.

Pour commencer, il faut savoir qu'elles bénéficient toutes d'un agrément de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). C'est une vraie garantie qui permet de protéger votre argent. L'AMF (Autorité des marchés financiers) est aussi de la partie pour surveiller les conditions générales et les procédures mises en place. Grâce à l'intervention de ces deux organismes, vous pouvez être rassuré : les services proposés sont sécurisés et vos données personnelles sont entièrement protégées.

D'autre part, il faut aussi noter que les banques en ligne ne sont pas des structures qui sortent de nulle part. Elles sont généralement rattachées à des groupes financiers très solides et historiques. Cela permet ainsi aux nouveaux établissements numériques qui leur sont rattachés de profiter de leur stabilité et de leur expertise. Une sécurité de plus qui devrait vous aider à avoir l'esprit plus tranquille !

Les risques


Le risque zéro n'existe pas ! Certaines menaces existent, bien sûr, mais ce sont exactement les mêmes que pour les banques classiques. Ces dernières fournissent aussi un accès à internet pour certaines opérations, les risques sont donc identiques. Des deux côtés, certaines tâches effectuées à distance peuvent être la cible d'un piratage. Les menaces qui planent sur les établissements bancaires de manière générale sont toujours les mêmes : vol d'informations sensibles ou détournement de fonds.

Les solutions


Pour réagir à ces menaces, tous les établissements classiques et digitaux utilisent des technologies poussées pour sécuriser vos données : il s'agit d'un cryptage des données (SSL). Le processus d'identification client sur l'espace en ligne est aussi rigoureusement contrôlé.

Le cryptage SSL est mis en place pour assurer la sécurité lors des échanges entre le serveur bancaire et votre ordinateur. Comment être sûr que votre établissement l'utilise ? Vous pourrez constater que l'URL commence par "https", le "s" étant le symbole qui représente la technologie SSL. Si votre URL commence seulement par "http", méfiez-vous : il est possible qu'il s'agisse d'une arnaque et que vous ne soyez pas sur le site officiel.

Le système d'authentification du client est aussi très poussé pour éviter tout piratage. Vous avez certainement remarqué que pour accéder à votre espace, vous ne devez pas taper votre mot de passe, mais le renseigner en cliquant sur un clavier virtuel qui s'affiche à l'écran ? Cette méthode sert à éviter qu'un logiciel espion ne puisse enregistrer votre mot de passe. Ensuite, dès que vous souhaitez valider une opération importante comme un virement bancaire ou l'ajout d'un nouveau compte, l'établissement vous adresse un code de confirmation directement sur votre téléphone portable.

Comment limiter les risques ?


Éliminer définitivement toutes les menaces est impossible, mais certains bons réflexes à adopter au quotidien vous permettront de réduire les risques et d'avoir l'esprit plus tranquille :
  • Une première règle d'or toute simple : ne communiquez jamais vos identifiants et mots de passe. Notez également que votre banque ne vous demandera jamais ces éléments. Ainsi, si vous recevez un mail ou un texto vous demandant de renseigner votre mot de passe, supprimez immédiatement le message et bloquez l'expéditeur : il s'agit d'une tentative d'arnaque.
  • Ensuite, pensez à bien activer votre pare-feu sur votre ordinateur et à mettre à jour régulièrement votre antivirus.
  • Ne vous connectez pas depuis d'autres ordinateurs, surtout sur des postes publics (cybercafés, hôtels, etc.).

Nos conseils pour choisir son établissement virtuel


Vous êtes convaincu par les nombreux avantages de la banque sur internet et vous aimeriez sauter le pas ? Seulement, une étape importante vous attend : choisir l'établissement. Parmi toute l'offre disponible sur le marché, comment faire le bon choix ? Suivez nos quelques conseils avant de vous lancer.

Vérifier les services proposés en fonction de vos besoins


Chaque banque propose une gamme de services plus ou moins étendue. Commencez par vous demander quels sont les plus importants pour vous et quels sont vos besoins quotidiens. Par exemple, si vous voyagez très fréquemment en dehors de l'Europe, les frais bancaires à l'étranger seront un paramètre essentiel à vérifier. Si vous souhaitez ouvrir un compte joint, il faudra également s'assurer que l'organisme choisi propose bien cette possibilité.

Vous avez l'habitude d'utiliser votre découvert régulièrement ? Contrôlez alors que votre future banque accepte bien les découverts et renseignez-vous sur les montants et les conditions. Vous souhaitez épargner ? Là encore, vous devrez vérifier avant de vous engager les différents produits d'épargne proposés, ainsi que les conditions tarifaires et les taux de rémunération.

Il n'y a pas de meilleure banque en ligne, mais il y a bien une banque qui correspond à chaque profil. À vous de vous poser les bonnes questions et de définir précisément vos besoins avant de partir à la conquête de l'établissement digital idéal.

La carte bancaire


Comme vous avez pu le voir tout au long du guide, les tarifs des cartes sont très avantageux, mais soumis à des conditions souvent strictes. Avant de choisir votre nouvel établissement, vous devez savoir quel type de carte vous intéresse (Classic, Premier...) et vérifier l'offre de votre nouvelle banque. Y a-t-il un nombre d'utilisations à respecter chaque mois pour profiter de la gratuité ? Existe-t-il un minimum de revenus pour profiter de la carte Premier ? N'oubliez pas aussi de vous renseigner sur l'assurance des moyens de paiement en cas de vol ou de perte.

La fluidité et la facilité d'utilisation de l'application et/ou du site


Puisque tout se gère à distance depuis votre ordinateur et/ou votre portable, l'interface joue un rôle essentiel dans votre décision. Vous serez peut-être amené à vous rendre sur l'application ou le site tous les jours, alors autant que l'utilisation soit simple et fluide. N'hésitez pas à consulter des avis en ligne et à vous rendre directement sur les sites concernés, où vous pourrez éventuellement visualiser des démos avant de vous décider. Ce paramètre est très important, surtout si vous n'êtes pas particulièrement à l'aise avec l'informatique. Retenez bien que vous devrez effectuer toutes vos opérations bancaires quotidiennes en parfaite autonomie, et qu'aucun conseiller physique ne pourra vous assister : autant que la plateforme de gestion soit fluide et intuitive.

Comparer les tarifs


Les tarifs pour un établissement 100% digital seront forcément plus avantageux que pour un établissement classique, mais il existe tout de même des différences importantes entre tous les acteurs du marché. Prenez le temps de bien comparer les tarifs (carte bancaire, frais de gestion, retraits, virements...) pour éviter les mauvaises surprises. N'oubliez pas aussi que certains tarifs préférentiels vous sont proposés uniquement si vous respectez certaines conditions.

Découvrir les principales banques en ligne


Choisir la bonne enseigne est essentiel. Certains critères de sélection peuvent notamment vous aider à pencher pour une solution plutôt qu'une autre. Faisons le point sur les offres des acteurs principaux.

Boursorama Banque : un compte bancaire facile d'accès


L'offre de Boursorama se divise en deux gammes distinctes. La première comporte une carte bancaire Visa Classic ou Visa Premier. Elle s'adresse à des clients dont les revenus nets dépassent les 1 000 € par mois pour la Classic ou 1 800 € pour la carte Visa Premier. La deuxième offre, Welcome, n'exige quant à elle pas de revenus minimums. Dans un cas comme dans l'autre, l'ouverture d'un compte chez Boursorama s'effectue simplement en quelques clics depuis votre domicile.

Il vous suffit ensuite de le gérer à distance de manière autonome. L'établissement s'adapte à ses clients et à leurs besoins avec une utilisation simplifiée. Les conseillers de l'enseigne sont également à votre disposition au téléphone du lundi au vendredi de 8h à 22h, ainsi que le samedi de 8h45 à 16h30. Il est aussi possible de communiquer par mail ou courrier.

Boursorama Banque se revendique souvent comme étant "la moins chère" sur le marché. En effet, elle se veut accessible à tous grâce à sa gamme dénommée "Welcome". L'enseigne joue en effet la facilité et élargit ainsi sa cible de clients. En tant qu'étudiant ou jeune actif, vous pouvez opter facilement pour cette offre avantageuse. Chaque mois, il suffit de débourser la somme de 1,50 € et d'être majeur pour ouvrir un compte chez Boursorama. Ce montant comprend l'accès aux services tels que l'utilisation de la carte bancaire et du chéquier de manière gratuite. En tant que nouveau client, vous avez également le droit de bénéficier de la prime de bienvenue à hauteur de 80 €. En revanche, les plafonds restent limités et le découvert n'est pas autorisé pendant au moins trois mois.

L'établissement Orange Bank


L'opérateur téléphonique Orange que tout le monde connaît a décidé de monter sa propre banque en ligne depuis 2017. Après des débuts difficiles lors de la mise en place de cette banque numérique, les chiffres se sont rapidement montrés encourageants pour Orange puisque pas moins de 30 000 consommateurs souscrivent à cette nouvelle offre en à peine une semaine. Orange Bank se différencie de ses concurrents dans le sens où celle-ci ne se positionne pas que sur le créneau des banques en ligne, mais aussi sur celui des néo-banques, très convoité. L'objectif d'Orange Bank est de proposer à ses clients l'innovation avec notamment le paiement mobile, mesure phare de l'application.

L'offre détaillée d'Orange Bank


Commençons cette étude par les conditions d'entrée relatives à la banque en ligne. Cette dernière ne nécessite pas de conditions de revenus. Pour souscrire à l'offre, il vous suffit d'être majeur, de résider fiscalement en France, d'avoir un téléphone compatible et de verser 50 euros à l'ouverture de votre compte. L'inscription est rapide et se fait entièrement en ligne. L'objectif est alors de simplifier l'accès à la banque ainsi que l'utilisation des services proposés.

Pour ce qui est de l'offre bancaire en elle-même, Orange Bank propose à ses clients une carte Visa internationale gratuite et sans contact. Pour pouvoir l'utiliser, vous avez tout de même une règle à respecter : réaliser au moins 3 retraits ou paiements dans un mois. Si vous ne respectez pas cela, des frais de tenue de compte vous seront alors facturés. Cette carte hybride représente incontestablement le point fort d'Orange Bank. Du point de vue des assurances, la banque en ligne ne propose pas actuellement d'assurance-vie ou d'assurance immobilière. Vous pouvez néanmoins bénéficier d'une protection de l'identité, de vos achats et de la vie courante.

Les tarifs pratiqués par cette banque « nouvelle génération »


L'offre de bienvenue d'Orange Bank vous propose 80 euros offerts pour l'ouverture de votre compte et ajoute 40 euros supplémentaires si vous êtes déjà client chez Orange. Sachez ensuite que la carte bancaire est gratuite tout comme les frais de tenue de compte si vous respectez la règle des 3 opérations par mois. Dans le cas contraire, vous serez facturé de 5 euros de frais supplémentaires.

Pour les opérations quotidiennes effectuées en France et en Europe, les retraits, virements et paiements sont quant à eux gratuits. L'assurance supplémentaire et les alertes SMS ne sont également pas payantes pour le client. Cependant, il existe tout de même certains frais liés à l'utilisation d'Orange Bank. C'est le cas notamment des paiements et retraits hors zone euro qui vous seront facturés 2% du montant de l'opération. La réalisation d'une opération bancaire via un conseiller, l'envoi d'un chéquier et le renouvellement de votre carte sont également des services payants.

BforBank : des conditions plus restrictives


Contrairement à Boursorama, BforBank se positionne davantage sur un créneau haut de gamme et moins accessible à première vue. Cependant, depuis quelques années, cette dernière désire tout de même élargir son offre avec une entrée de gamme destinée à un public plus varié. Effectivement, la bonne surprise commence dès l'ouverture avec à la clé une prime de bienvenue d'une valeur de 60 €. Par contre, l'une des conditions premières de BforBank est de toucher un revenu minimum mensuel de 1 200 € pour la carte Visa Classic, 1 600 € pour la Premier et 4 000 € pour la Infinite.

Afin d'avoir l'offre la plus complète, BforBank propose des services de qualité, ainsi qu'une application mobile instinctive et simple à utiliser par tous les consommateurs. Cette application plus ergonomique et rapide permet à l'enseigne de se différencier de ses concurrents principaux.

Qui dit offre complète, dit également proposer à ses consommateurs aux différents revenus un crédit immobilier ou une assurance vie, en plus de produits bancaires classiques. Si l'on résume, BforBank propose les meilleures conditions pour les offres haut de gamme de l'enseigne. Pour ce qui est de la carte Visa Classic, créée pour toucher un nouveau public, les conditions restent cohérentes par rapport au marché des banques numériques. Depuis 2018, l'enseigne a aussi revu ses tarifs à la baisse, en proposant aux clients la gratuité des opérations classiques comme l'accès à la carte Premier, la tenue des comptes et les virements en Europe par exemple. BforBank reste une enseigne digitale intéressante pour celles et ceux qui souhaitent se diriger vers une offre à la fois compétitive, complète et de qualité.

La banque Société Générale


Actuellement, la Société Générale est l'un des leaders en France. Cependant, son commencement remonte à 1864 avec l'association entre un groupe d'industriels et la famille Rothschild. Cette banque compte aujourd'hui 30 millions de clients à travers le monde, qu'ils soient particuliers ou professionnels. L'activité du groupe est répartie à travers des services financiers, des investissements, ainsi que la gestion d'actifs. La banque est également en perpétuelle évolution puisqu'elle propose à ses clients des assurances, crédits à la consommation, locations de véhicules et du financement d'équipement professionnel. L'objectif affiché est clairement de simplifier la vie de ses utilisateurs en France et dans le monde.

L'offre numérique de la Société Générale


Au vu de son succès et du statut d'acteur majeur des banques en France, la Société Générale se devait de proposer également une offre en ligne. Effectivement, la concurrence actuelle avec les banques numériques et leurs grilles tarifaires compétitives a conduit la Société Générale à évoluer également de son côté. Cette banque traditionnelle fait aujourd'hui le nécessaire pour répondre au mieux aux besoins de ses clients grâce à une application mobile efficace munie de différentes fonctionnalités. L'offre est large puisque cela va du compte bancaire aux prêts immobiliers en passant par l'épargne, la bourse ou l'assurance-vie. Cette banque en ligne permet d'avoir une offre complète avec tous les avantages d'une banque traditionnelle. La banque propose 6 cartes bancaires différentes à ses clients, allant de la formule standard à la plus haut de gamme. Les plafonds de ces cartes VISA ou Mastercard s'avèrent élevés.

Au niveau de la sécurité du compte, tout est mis en place pour vous rassurer. En effet, la banque a développé pour ses abonnés un Pass Sécurité pour les opérations du quotidien. Vous pouvez également recevoir les « alertes fraude » par mail, par exemple. Pour ce qui est du service client, ce dernier s'avère être de qualité avec des réponses jusqu'à 22h selon les jours de la semaine. En matière de tarifs, la Société Générale reste un investissement plus important qu'une banque en ligne en général. Comptez un minimum de 24 euros de frais de tenue de compte annuels, 8 euros de commission d'intervention en cas de dépassement et 12 euros par an pour recevoir les alertes SMS. Par contre, l'ouverture et la fermeture du compte restent quant à elles gratuites.

Sobrio, le nouveau pack avantageux présenté par la Société Générale


En 2018, la banque a lancé l'offre Sobrio pour se recentrer sur l'essentiel et proposer à ses clients une formule plus économique avec un compte et une carte bancaire. Les tarifs évoluent en fonction du type de carte et de l'âge du client. L'offre comprend une carte bancaire, mais aussi une assurance moyen de paiement, des alertes SMS ainsi qu'une exonération des frais de tenue de compte. Enfin, le consommateur peut aussi bénéficier de réductions sur les services suivants : la carte à cryptogramme dynamique, le forfait d'exonération d'agios ou le fait de pouvoir retirer de l'argent de manière illimitée dans les distributeurs d'une autre banque.

Fortuneo : les avantages de la carte Black


Fortuneo fait partie des acteurs principaux sur ce marché concurrentiel. Depuis la création de l'enseigne, cette dernière compte à son actif plus de 350 000 clients et se positionne sur une gamme qui se veut à la fois haute, mais également accessible. Pour la souscription de chaque différent produit bancaire, Fortuneo propose à son nouveau client une offre de bienvenue. Concernant les produits en eux-mêmes, les cartes bancaires haut de gamme se révèlent être intéressantes, tandis que les produits immobiliers et assurances vie sont également bon marché.

Par ailleurs, l'enseigne effectue régulièrement des offres promotionnelles afin de satisfaire ses clients fidèles et en attirer de nouveaux. Par contre, contrairement à la plupart des enseignes en ligne, Fortuneo ne propose pas d'offre sans condition de revenus.

En plus de ces différents avantages, Fortuneo se révèle également être la première banque à proposer à ses clients une carte Black. Cette carte, dénommée World Elite CB MasterCard s'adapte au quotidien à votre mode de vie ainsi qu'à vos envies ponctuelles. Avec la carte Black, le client ne paie aucuns frais sur ses différents paiements et retraits dans le monde entier. Les plafonds sont personnalisés et les garanties en termes d'assistance et d'assurances sont très importantes.

De plus, vous avez un accès complet à vos données pour les modifier à tout moment. Un service conciergerie présent 24h sur 24 vous permet de poser toutes les éventuelles questions que vous pourriez avoir par rapport à votre compte, à votre assistant personnel. Enfin, vous bénéficiez aussi d'offres avec les 300 sites partenaires de Fortuneo, ainsi que de formules avantageuses lors de vos futurs séjours. Afin de bénéficier de cette carte unique, vous devez tout de même justifier d'un revenu net mensuel de 4 000 € par mois.

Les informations importantes sur la banque Revolut


Nikolay Storonsky, ancien trader en Suisse, a lancé cette banque britannique entièrement mobile en 2015. Grâce à Revolut, il est possible d'envoyer et recevoir de l'argent, et ce dans 26 devises. Actuellement, cette banque est leader du marché avec plus de 4 millions d'utilisateurs rien qu'en Europe. Cependant, en France, sa grande rivale N26 la dépasse d'une courte tête. L'objectif premier de Revolut est d'étendre son offre afin que ses clients puissent réaliser des opérations quotidiennes telles que des dépôts d'espèces ou faire des prêts.

Une offre faite pour révolutionner votre compte bancaire


Depuis son arrivée sur le marché, Revolut révolutionne l'offre bancaire en proposant à ses clients une alternative à la banque classique. Vous pouvez choisir l'offre qui s'adapte le plus à vos besoins en contrôlant votre budget. Le but de Revolut est de vous aider à mieux organiser vos dépenses et atteindre vos objectifs budgétaires. L'ouverture du compte est aussi simplifiée pour être accessible à tous et se réalise entièrement en ligne depuis votre domicile.

Il est également possible d'obtenir jusqu'à 3 cartes internationales et 5 cartes virtuelles à activer ou désactiver selon vos besoins. Si vous le souhaitez, il est possible de réaliser des opérations sur les cryptomonnaies ou de faire des dons directement depuis l'application. Revolut comprend également des services d'assurance intéressants comme celles liées aux voyages ou au téléphone.

La tarification détaillée de Revolut


Revolut propose à ses clients trois formules distinctes dans son offre, à savoir la Standard, la Premium et la Metal. La première est classique et offre à l'utilisateur les services basiques de Revolut. Elle est totalement gratuite. La seconde, Premium, est facturée 7,99 euros par mois et fait bénéficier les consommateurs d'une assurance médicale gratuite à l'étranger lors d'un voyage au maximum de 21 jours. Vous pouvez également convertir des devises gratuitement et avoir une possibilité de retrait double par rapport à l'offre standard. On passe ainsi de 200 euros à 400 euros.

Enfin, la formule Metal est proposée dès 13,99 euros par mois. Grâce à celle-ci, la possibilité de retrait est encore plus élargie. Vous avez également d'autres avantages à disposition comme le service de conciergerie disponible à tout moment de la journée. Revolut ne s'adresse pas uniquement aux particuliers puisque vous pouvez ouvrir un compte en tant qu'entreprise ou freelance. Dans tous les cas, les tarifs restent avantageux pour vous. La première formule est gratuite pour les petites entreprises puis cela peut passer à 25 euros, 100 euros ou encore 1 000 euros mensuels pour les grandes entreprises avec chiffre d'affaires conséquent.

Hello bank! : la réactivité du service client


Hello bank! fait partie des banques en ligne les plus reconnues actuellement. Tout comme certains de ses concurrents, l'objectif d'Hello bank! est de s'adresser en premier lieu à des clients avec de hauts revenus, mais d'élargir également son offre. L'idée est de rester accessible, en proposant différentes gammes de produits, de la carte Visa Electron à la carte Visa Infinite. L'objectif est alors de viser différents profils avec des revenus divers.

La carte d'entrée de gamme electron n'implique pas de conditions de revenus particulières. Avec la Visa Classic, on passe à 1 000 € de revenus exigés par l'enseigne. Avec la carte Premier, il faut un revenu plus élevé de 1 800 € net mensuel. Enfin, avec la carte bancaire Infinite, le revenu minimal est de 5 000 € par mois. Tout comme sa banque mère, la BNP Paribas, Hello bank! souhaite se positionner comme une banque complète qui s'adresse à tous, du revenu le plus modeste au plus important.

L'un des grands avantages d'Hello bank! réside dans un service client sans faille qui séduit de nouvelles personnes chaque jour et les incite à changer de banque. Pour contacter les conseillers d'Hello bank!, vous avez différentes possibilités selon vos besoins et préférences. Tout d'abord, le forum permet de réunir l'ensemble des consommateurs et de les aider à trouver rapidement des réponses à leurs questions. Le chat de l'application est également très utile si vous avez une question particulière sur votre dossier. En tant que banque numérique, Hello bank! se tient à vos côtés sur les réseaux sociaux du lundi au vendredi de 9h à 20h et au téléphone du lundi au vendredi de 10h à 19h, ainsi que le samedi jusqu'à 17h30. L'objectif de cette banque nouvelle génération est d'être réactive au quotidien et d'apporter des réponses claires et rapides à ses clients dès qu'ils l'exigent.

ING : pour les adeptes de la carte Gold


ING se tient à la deuxième place au niveau des préférences des utilisateurs. Son offre s'articule principalement autour de deux grands volets, à savoir la Mastercard Gold et la carte Standard Mastercard dans l'offre Essentielle. Avec ces deux possibilités, cette enseigne offre aux clients une combinaison parfaite entre la qualité haut de gamme et l'accessibilité en termes de prestations bancaires et de conditions de revenus. La version Gold de la Mastercard est l'offre la plus alléchante d'ING. Cette dernière est accessible aux clients sans revenus minimum et elle est totalement gratuite avec certaines conditions de versement.

L'offre Essentielle, proposée sans conditions, a vu le jour dans l'optique de cibler une nouvelle clientèle plus jeune, avec une offre à la fois simple et efficace. Pour ce qui est des retraits éventuels à l'étranger, là encore, ING se positionne dans la moyenne du marché pour proposer des offres attractives.

Revenons désormais sur la carte Gold. Cette dernière a subi des évolutions importantes au cours des deux années précédentes. Elle est devenue la Mastercard Gold la plus accessible sur le marché. Cette dernière est disponible gratuitement sous certaines conditions ou en versant seulement 5 euros par mois. Sachez à titre de comparaison qu'une banque traditionnelle facture ce service en moyenne 130 €. Cette carte vous fait bénéficier de nombreux avantages comme le fait d'être gratuite, d'avoir un visuel de votre solde bancaire en temps réel, mais aussi d'avoir de bonnes garanties d'assurance associées. Vous pouvez également à tout moment paramétrer le verrouillage de votre carte ou encore son changement de plafond. De plus, c'est une carte universelle acceptée dans la plupart des pays du monde et commerçants. Globalement, cette carte Mastergold proposée par ING représente l'occasion de bénéficier de plus de protection à un prix intéressant.

La banque BNP Paribas


Le groupe français BNP Paribas, leader dans le domaine, a vu le jour suite à la fusion en 2000 des banques BNP et Paribas. C'est en 1848 que les origines de la BNP remontent, tandis que pour Paribas, il s'agit de 1872. À l'époque, la banque a fortement contribué à la révolution bancaire et au développement économique. Actuellement, la société est présente dans 80 pays dans le monde et a effectué plusieurs acquisitions fructueuses pour confirmer son rang : la BancWest, la BNL, et plus récemment la Fortis Banque en 2009.

La banque en ligne BNP Paribas en détail


Comme toutes les banques en ligne actuellement, la BNP Paribas propose une offre en ligne. L'avantage premier est que vous pouvez continuer à vous rendre en agence pour les opérations quotidiennes comme les retraits d'argent ou dépôts de chèques. Vous avez également un compte courant ainsi que la possibilité d'avoir à disposition plusieurs cartes bancaires. Sachez que vous pouvez souscrire à cette banque en ligne sans condition de revenus.

L'offre est large, concernant les crédits, l'épargne, l'assurance et l'assurance vie. À l'ouverture de votre compte, il est néanmoins obligatoire d'effectuer un versement d'un montant minimum de 100 euros. Côté application, cette banque en ligne se révèle à la fois performante et fonctionnelle pour vous permettre d'être autonome sur votre compte. Enfin, le service client est identique à une banque traditionnelle, avec un conseiller dédié à votre dossier et prêt à répondre à vos interrogations par mail, téléphone ou directement en agence.

AXA Banque, la filiale d'AXA France


Qui se cache derrière cette banque française ?

AXA Banque représente une filiale d'AXA France proposant des produits et services bancaires à ses clients assurés. Née en 2002, cette dernière propose actuellement aux consommateurs une gamme complète allant du compte courant aux livrets bancaires, en passant par l'assurance-vie et autres crédits. L'objectif premier du groupe est de se servir de la notoriété de son réseau d'agences tout en s'appuyant sur l'aspect utile et pratique de la banque en ligne. Signalons pour terminer qu'avant de s'appeler AXA Banque, cette dernière officiait sous le nom de Banque Directe et représentait alors la première banque à distance mise au point en 1994.

Tout savoir sur l'offre proposée par AXA Banque


Si vous choisissez de devenir client chez AXA Banque, vous avez le choix entre deux formules : le compte à la carte ou bien la formule Ogoon. La première option vous permet de sélectionner uniquement les services dont vous avez besoin au quotidien. La deuxième comprend un service plus complet avec notamment des assurances (cotisation mensuelle de 6,50 euros par mois). Les nouveaux clients bénéficient d'une offre préférentielle à hauteur de 250 euros pour l'ouverture de leur compte en cas de domiciliation des revenus. Au niveau des cartes bancaires, vous avez le choix entre la Visa Premier et la Visa Classic, avec ou sans offre découverte. Selon l'option choisie, vous devez respecter certaines conditions de paiement et de retrait. Les frais de tenue de compte sont gratuits, sauf dans la formule « compte sans carte » où ils s'élèvent à 16 euros par an.

Les virements et retraits sont gratuits en zone euro, mais pas la commission en cas de dépassement ponctuel. Les alertes SMS sont également gratuites pour les 6 premières par mois. Au niveau des services, AXA Banque propose un livret d'épargne, une assurance-vie ou la possibilité de faire des crédits. La valeur ajoutée de cette banque est de mêler les avantages de la banque en ligne à ceux d'une banque traditionnelle. Effectivement, vous avez notamment la possibilité de déposer des chèques et espèces ou de bénéficier de l'assistance d'un conseiller au sein du réseau d'agences de l'enseigne.

L'offre d'AXA Banque reste assez compétitive pour une banque sans condition. Le seul inconvénient à signaler reste les 900 euros de paiement qu'il faut effectuer chaque trimestre en cas d'utilisation d'une carte Visa Premier, sous peine de frais supplémentaires.

L'application mobile et le service client de la banque


AXA Banque séduit ses clients avec une offre simplifiée et une application ergonomique qui permet de gérer ses comptes à distance. Depuis votre espace client sécurisé, vous avez la possibilité de gérer en temps réel vos dépenses, vos virements et bénéficiaires. Il vous est aussi possible de bloquer ou débloquer manuellement votre carte bancaire au besoin. Enfin, le service client associé est efficace et accessible puisque vous pouvez vous rendre à l'intérieur d'une des 600 agences du réseau AXA pour rencontrer un conseiller. De plus, en ligne, ces derniers restent joignables 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 par mail ou téléphone.

Monabanq : la banque en ligne payante


Monabanq ne dispose pas actuellement d'une aussi grande visibilité que ses concurrents, mais cette dernière possède cependant plus d'un atout pour séduire des clients qui souhaitent s'éloigner de la banque traditionnelle pour se tourner vers celle sur internet. Monabanq axe sa proposition autour de trois grandes idées, à savoir :
  • l'accessibilité ;
  • la praticité ;
  • la qualité de service.
En effet, cette enseigne bancaire se veut avant tout proche de ses clients, puisque même si les services sont facturés à hauteur d'un minimum de 2 € par mois. Les conditions de revenus ne sont par ailleurs pas un obstacle pour l'ouverture d'un compte. En effet, en tant que nouveau client, il ne vous sera demandé aucun justificatif de ressources si vous souhaitez rejoindre Monabanq. L'établissement met aussi en avant l'aspect pratique en s'appuyant sur sa banque mère, le CIC, pour simplifier la réalisation des opérations courantes bancaires. Enfin, l'enseigne a été élue au cours des trois dernières années "Service Client de l’Année ", preuve que les clients sont satisfaits du service.

Monabanq souhaite rendre la banque accessible au plus grand nombre, en optant pour des tarifs attractifs liés à des produits performants. Ce vœu passe également par la mise en place d'une application ergonomique de qualité depuis 2019 avec de nouvelles fonctionnalités ajoutées pour simplifier le quotidien des clients. Même si l'enseigne ne propose pas la gratuité de ses services comme d'autres banques digitales, Monabanq se rattrape en se rapprochant au plus près d'une banque traditionnelle. Elle reste toutefois bien plus abordable en termes de tarif et propose une prime de bienvenue estimée à 120 €.

La liste des produits bancaires proposés est importante. L'accès au réseau CIC est également un plus pour réaliser des opérations courantes dans une agence physique. Le service client est quant à lui performant et démontre chaque jour que la dématérialisation des banques ne se fait pas au détriment de la qualité de service.

Nickel, un établissement bancaire récent


En 2012, Hugues Le Bret et Ryad Boulanouar décident de fonder un service bancaire nouvelle génération. Ces deux hommes, respectivement ex-PDG de banque et jeune entrepreneur, désirent ainsi simplifier l'accès au compte bancaire à un prix attractif. Après 2 années d'expérimentation, la banque est véritablement lancée en 2014 et compte déjà 70 000 clients un an après sa mise en place. Signalons que cet établissement a été racheté en 2017 par le groupe BNP Paribas, mais il conserve tout de même son indépendance et ses valeurs d'universalité, de bienveillance et de simplicité.

L'offre du service bancaire Nickel étudiée à la loupe


Nickel s'affiche comme un compte de dépôt d'un nouveau genre puisque cette société vous permet de déposer ou retirer de l'argent directement chez votre buraliste. L'un des avantages principaux de cette alternative aux banques classiques est qu'elle permet aux revenus les plus modestes ainsi qu'aux clients interdits bancaires d'avoir un compte à leur nom. C'est également la solution idéale pour les clients qui recherchent un compte bancaire simple à utiliser et accessible financièrement puisqu'elle n'exige pas de conditions de revenus. Ce service bancaire simplifié permet aux utilisateurs de déposer de l'argent sur un compte et de l'utiliser à travers une carte. Signalons qu'aucun découvert n'est possible avec ce compte bancaire.

Dans certains cas, les clients utilisent ce compte spécialement pour économiser de l'argent dans le but de financer un projet personnel, un achat conséquent ou un budget de vacances. Pour ouvrir un compte, c'est très simple. Il vous suffit de vous rendre directement en bureau de tabac et d'acheter un coffret à 20 euros. C'est l'équivalent des frais bancaires pour une année. Grâce à cela, il vous sera possible d'avoir une carte Mastercard à recharger directement via une borne prévue à cet effet, ou en ligne. La dernière opération consiste à scanner votre pièce d'identité à cette borne et remplir un formulaire afin de finaliser votre inscription et pouvoir profiter de l'offre.

Le guide des tarifs en détail


Pour être client du service bancaire numérique Nickel, vous devez débourser 20 euros par an pour l'ouverture et la gestion de votre compte. Sachez ensuite que le premier dépôt d'argent est gratuit s'il ne dépasse pas la somme de 250 euros. Vous devrez ensuite payer des frais supplémentaires chez votre buraliste lorsque vous ferez un dépôt en espèces. Ces derniers correspondent à 2% de la somme déposée. Pour ce qui est des virements en zone SEPA, ils sont gratuits.

En ce qui concerne les retraits, désormais, comptez 1 euro de frais à votre charge dans un distributeur standard contre 50 centimes chez un buraliste. La consultation de votre compte en ligne est gratuite. Vous pouvez également recevoir jusqu'à 60 SMS par an afin de vous informer de notifications. Au-delà, il existe des frais supplémentaires à prendre en compte pour les SMS supplémentaires.

Et le service client ? Vous pouvez les contacter par mail, réseaux sociaux ou téléphone. Cependant, le nombre de conseillers à disposition reste actuellement insuffisant pour répondre à la demande grandissante des clients. La réactivité n'est donc pas systématiquement au rendez-vous. Par contre, tout est mis en place pour vous permettre d'être autonome sur votre espace client en ligne. Vous avez ainsi la possibilité de voir votre solde en temps réel ainsi que le détail de vos opérations en cours.

Depuis cet espace personnel, il est aussi possible de savoir où se situent les bornes d'accès les plus proches de votre emplacement. Nickel est un compte flexible et idéal pour les opérations purement classiques. Cependant, l'offre reste tout de même restreinte au niveau des services proposés. Pour les utilisateurs, il s'agit en général plus d'un compte secondaire que d'un compte principal.

La banque HSBC


Le nom de HSBC vient de la contraction de Hongkong and Shanghai Banking Corporation Limited. Cette dernière a principalement vu le jour dans le but de financer des échanges commerçants toujours plus importants entre l'Europe, l'Inde et la Chine. Forte de son succès triomphant, HSBC élargit rapidement sa gamme de services afin de répondre au plus près aux besoins de ses clients. Aujourd'hui, cette banque est l'une des plus importantes au monde et s'inscrit à la fois dans le domaine du local et de l'international.

Tout savoir sur la banque en ligne HSBC


La banque en ligne HSBC souhaite avant tout se distinguer de ses proches concurrents en proposant à ses clients une offre complète composée de tous les produits essentiels. Vous pouvez également adhérer à cette banque en tant que particulier ou professionnel, quel que soit votre âge. Spécialisée dans la gestion de patrimoine, HSBC correspond à tous les profils avec un large panel de produits bancaires proposés au démarrage. En plus du traditionnel compte courant, vous pouvez ainsi avoir accès à des produits d'épargne, mais aussi des offres boursières et des assurances vie.

Pour ce qui est des cartes bancaires, le choix vous appartient en fonction de votre situation et vos besoins : Visa Plus, Electron, Classic, Premier, Infinite ou encore la carte Gold Mastercard. Opter pour cette solution en ligne, c'est investir dans des placements sûrs et sécurisés comme le Livret A, le livret jeune ou le compte sur livret. L'assurance vie se révèle également attractive. Cette banque est aussi utile pour les personnes souhaitant régulièrement voyager à l'étranger.

La grille tarifaire de cette banque en ligne


HSBC reste plus onéreuse qu'une version numérique classique gratuite telle que Hello bank! ou ING. En plus de la carte bancaire payante, il existe aussi certains frais supplémentaires de tenue de compte et de commission d'intervention. L'appel à votre conseiller est également payant à hauteur de 0,09 € par minute. Certaines opérations courantes telles que le retrait, les virements ou les oppositions de chèques restent malgré tout gratuites.

Tout savoir sur LCL


À l'origine, c'est Henri Germain qui fonde le Crédit Lyonnais afin de drainer l'épargne nationale en direction des industries et marchés financiers qui ont le vent en poupe. Après une mauvaise opération en matière d'investissements, le Crédit Lyonnais est au bord de la faillite en 1993. Six ans plus tard, LCL est privatisé à 50%. L'État conserve 20% des parts du capital et met en place un groupement d'actionnaires partenaires. En 2003, le Crédit Agricole et le Crédit Lyonnais fusionnent. C'est en 2005 que LCL reprend une nouvelle identité avec de nouveaux produits bancaires et une nouvelle identité à présenter à ses clients pour se distinguer des concurrents.

L'offre de la banque en ligne LCL


LCL s'aligne avec ses concurrents en proposant une offre entièrement en ligne. Cette dernière se nomme e.LCL et a été l'une des dernières à s'implanter sur le marché du numérique, juste après BforBank. L'offre s'avère variée et complète, proposant aux clients la qualité et la rapidité d'action. Cependant, que vous choisissiez la formule classique ou en ligne de cette banque, sachez que cela ne vous donne pas droit à la gratuité de votre carte ni à certains avantages d'ordre financier. Par contre, vous avez la possibilité de choisir une formule adaptée à votre profil avec des tarifs réduits et des services dont vous avez besoin au quotidien.

L'objectif est de vous garantir de l'autonomie avec une application optimale ainsi qu'un service client de qualité. Pour ce qui est de l'offre du compte courant, cette dernière s'avère être similaire à celles de la plupart de ses concurrents en ligne. Vos opérations quotidiennes comme la consultation des comptes ou la réception d'un chéquier peuvent s'effectuer depuis la banque physique LCL.

Quelques indications essentielles sur les tarifs pratiqués


Globalement, les tarifs restent en moyenne légèrement plus élevés que les autres banques numériques. Des services comme les alertes SMS sur votre compte, l'envoi d'un chéquier à domicile ou le fait de faire opposition à votre compte vous sont également facturés. Les cartes bancaires sont payantes à hauteur de 45 euros par an pour la carte Visa Cléo et 142,80 euros par an pour la version Premier. Par contre, la banque séduit ses clients avec les promotions pratiquées.

Finalement, vous pouvez faire des économies importantes allant jusqu'à 50% sur vos frais bancaires par rapport à une autre banque. Cependant, pour bénéficier de ces avantages de taille, il vous faudra souscrire à certaines options. Cette banque en ligne n'est donc pas vraiment à conseiller pour les clients qui souhaitent souscrire à une offre basique.

N26 : dans le top des meilleures banques mobiles du marché


La dernière banque en ligne de notre comparatif se distingue des autres puisqu'il s'agit d'une néobanque. Actuellement, cette dernière fonctionne très bien puisqu'elle a dépassé les 500 000 clients rien qu'en France. N26 est avant tout connue et reconnue comme étant une banque pratique et intéressante pour les personnes qui lancent leur entreprise et/ou ont l'habitude de voyager en Europe et à l'étranger. Pour commencer, cette banque nouvelle génération est accessible à tous sans la moindre condition de revenus.

L'inscription se fait directement en ligne et rapidement. Seulement 2 pièces justificatives vous seront demandées au démarrage pour l'ouverture du compte. Enfin, vous n'avez pas de montant minimum à verser sur votre compte pour pouvoir en bénéficier au quotidien.

La carte standard est totalement gratuite pour le consommateur et lui permet d'avoir accès aux services bancaires classiques. Si ses besoins sont plus importants, ce dernier peut opter pour des formules payantes à hauteur de 9,90 € par mois pour le compte N26 You et 16,90 € pour la version Metal. Ces deux dernières gammes offrent notamment au consommateur la possibilité d'effectuer des paiements et retraits gratuits hors de la zone euro.

De plus, il est également possible d'opter pour des assurances et assistances spécifiques pendant vos différents voyages, ainsi que de nombreux services à utiliser directement depuis votre smartphone. Vous pouvez par exemple gérer entièrement votre budget ou faire des virements sans le RIB des personnes concernées via Apple Pay. En plus de s'adresser aux voyageurs, N26 est également destinée aux entrepreneurs, avec une offre de crédit particulièrement compétitive.

Êtes-vous fait pour la banque virtuelle ?


L'établissement 100% digital est-il fait pour vous ? Qui sont les nouveaux clients qui gèrent leurs comptes exclusivement à distance ? Voyons si vous êtes prêt à franchir le cap et à vous passer d'un compte bancaire traditionnel.

Quel est le profil d'un client ?


Internet, digital, application : on a tendance à penser que la clientèle type est forcément jeune et ultra connectée, mais ce n'est pas toujours le cas. Une étude met d'ailleurs en évidence que l'utilisateur type est souvent un peu plus âgé qu'on ne peut le penser : jusqu'à 44 ans chez ING, 39 chez Monabanq et 38 chez Boursorama Banque. Pourquoi ? Tout simplement, car certaines offres (comme le placement par exemple) sont plus susceptibles d'attirer une clientèle plus âgée.

Les clients des établissements numériques présentent souvent des revenus confortables : on trouve une grande majorité de profils CSP+. La raison est évidente : de nombreuses banques exigent un niveau minimum de revenus. Mais attention à ne pas généraliser, car ce n'est pas le cas de toutes ! Hello bank! par exemple propose une carte gratuite à partir de 1 000 € de revenus nets mensuels.

Une gestion de compte 100% en ligne


La question n'est pas tant de savoir si vous avez le profil, mais plutôt : êtes-vous vraiment prêt à sauter le pas ? Pour commencer, sachez que vous devrez gérer en toute autonomie vos comptes sur internet, via votre ordinateur, tablette ou téléphone. Vous aurez accès à des outils poussés pour la gestion de votre argent, mais il faut être évidemment à l'aise avec cette idée de tout faire en ligne et surtout, avoir le matériel nécessaire et une connexion. Pas d'inquiétude : vous pourrez toujours contacter un conseiller par mail ou par téléphone si vous avez besoin d'aide.

Pas de conseiller en agence


C'est souvent un point qui peut poser problème pour la clientèle des banques en ligne. Il est donc important de se poser cette question avant de prendre votre décision. En effet, vous n'aurez plus la possibilité de vous rendre en agence pour rencontrer un conseiller. Pour autant, il ne serait pas juste de dire que vous devrez vous passer totalement de contact humain. Des opérateurs sont toujours à votre disposition par mail ou même par téléphone. La seule différence est que vous n'aurez pas forcément de conseiller dédié, même si certaines banques sur internet essaient désormais de proposer ce service.

Que retenir de ce guide sur la banque en ligne ? Si les banques physiques continuent de séduire un grand nombre de Français, les banques virtuelles gagnent de plus en plus de terrain. Alors qu'à leurs débuts, les offres pouvaient sembler limitées, elles savent se réinventer d'année en année pour proposer une pluralité d'offres adaptées à toutes les situations. Quand de nombreuses personnes reculent face aux frais grandissant des banques, les banques en ligne ont toutes leurs chances d'asseoir leur position sur le marché, avec des tarifs compétitifs et des offres souvent très complètes. Il ne vous reste plus qu'à utiliser un comparateur pour savoir quelle banque en ligne est faite pour vous !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Taux.com meilleur taux

Partagez-nous sur
Taux.com Facebook    Taux.com Twitter    Taux.com LinkedIn    Taux.com Pinterest