Crédit renouvelable, aucun frais de dossier, réponse immédiate
Besoin d'argent rapidement ? Meilleurs taux pour réaliser vos envies. Demandez votre crédit renouvelable en toute liberté. Demande gratuite, réponse immédiate !

Société Offre Montant min Montant max Durée min Durée max TAEG min TAEG max Frais dossier
Cofidis Cofidis1500 €6 000 €16 mois44 mois11,90%21,11%0 €
Franfinance Franfinance2500 €5 000 €9 mois44 mois12,85%20,87%0 €
Cetelem Cetelem3500 €4 000 €6 mois60 mois8,00%21,11%0 €
Cofinoga Cofinoga4500 €4 000 €6 mois60 mois8,00%21,11%0 €
Banque Casino Banque Casino5500 €6 000 €6 mois60 mois3,30%18,90%0 €
Société Offre Montant min Montant max Durée min Durée max TAEG min TAEG max Frais dossier
Cofidis
Cofidis
1500 €6 000 €16 mois44 mois11,90%21,11%0 €
Franfinance
Franfinance
2500 €5 000 €9 mois44 mois12,85%20,87%0 €
Cetelem
Cetelem
3500 €4 000 €6 mois60 mois8,00%21,11%0 €
Cofinoga
Cofinoga
4500 €4 000 €6 mois60 mois8,00%21,11%0 €
Banque Casino
Banque Casino
5500 €6 000 €6 mois60 mois3,30%18,90%0 €

Les classements et résultats présents sur ce comparateur de crédit indépendant représentent une sélection de sociétés basée sur des critères objectifs et/ou subjectifs comme le TAEG, le TAEA, les coûts, la durée, le montant emprunté, l'objet du crédit, la popularité, la qualité du service clients, etc. L'ordre de tri par défaut est la performance de l’offre.


Le crédit renouvelable est un crédit qui met à votre disposition une somme d’argent avec laquelle vous pouvez faire les achats de votre choix. Vous remboursez votre crédit renouvelable par mensualité ce qui a pour effet de reconstituer votre réserve d’argent. C’est pour cela que l’on parle de crédit renouvelable ou de crédit permanent ou de crédit revolving. Généralement, un crédit renouvelable est associé à une carte de paiement qui permet de payer facilement n’importe quel achat avec sa réserve d’argent. Le fait de payer un achat avec votre carte de paiement associée à un crédit permanent revient à faire un achat à crédit. Il n’y a aucune formalité pour acheter à crédit avec ce type de carte sauf bien entendu les formalités d’ouverture de compte qui sont faites une fois pour toute. Lorsque vous utilisez une partie de la réserve d’argent mise à votre disposition par votre crédit renouvelable, celui-ci se renouvelle automatiquement au fur et à mesure des remboursements mensuels effectués. Cette formule est très souple mais elle a pour inconvénient de vous inciter à acheter à crédit des biens ou services que vous auriez peut être pu acquérir au comptant. Or, tous les achats que vous faites à crédit avec votre crédit renouvelable coûtent plus cher que des achats comptant puisqu’il faut ajouter le taux d’intérêt et les frais de dossier et de fonctionnement. Le crédit renouvelable est pratique et permet de faire des achats sans attendre et sans formalité mais le crédit renouvelable est coûteux. Il est donc conseillé d’utiliser les facilités de ce type de crédit à bon escient et il est conseillé de privilégier les achats comptant dans la mesure du possible.

Meilleur crédit renouvelable
Cofidis
Franfinance
Cetelem
Cofinoga
Banque Casino
Carrefour Banque





Le crédit renouvelable, aussi appelé crédit permanent, crédit reconstituable, crédit revolving ou réserve d’argent, permet à chacun de disposer librement, et en permanence, d’une certaine somme d’argent. Le crédit renouvelable est utilisable en totalité ou en partie pour tous types d’achats, sans apporter de justificatif : biens de consommation courante, véhicules, loisirs, voyages, aménagement intérieur... Utilisable généralement grâce à une carte de crédit spécifique, la somme mise à disposition se renouvelle partiellement au fil des remboursements du crédit. Proposé par des banques ou des grandes surfaces, le montant d’un crédit renouvelable peut varier de 500 jusqu'à 6000 euros. Sa durée est limitée à un an, mais le crédit renouvelable peut être renouvelé à condition que le prêteur ait consulté au préalable le fichier FICP. Il doit aussi, tous les trois ans, vérifier la solvabilité de l’emprunteur dans les mêmes conditions que pour l'octroi de crédit. Le rythme de remboursement d’un crédit renouvelable est laissé au choix de l’emprunteur qui pourra modifier le montant de ses mensualités pour solder plus rapidement son prêt. On notera ainsi que le taux du prêt peut varier en fonction de la part de crédit utilisée, de la durée d’utilisation de cette part de crédit et du montant des mensualités. Comme un prêt classique, un crédit renouvelable est soumis aux mêmes obligations : si vous souscrivez un crédit renouvelable, vous devez obtenir de la part de l’organisme prêteur une offre qui reprend précisément le coût total du crédit et les modalités d’assurance (qui n’est pas forcément obligatoire). Enfin, gardez à l’esprit que vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours une fois l’offre préalable de prêt signée !

Cofidis
Cofidis
Retrouvez les offres taux crédit renouvelable et prêt personnel :
● Meilleur crédit renouvelable : 3 tranches de montants et 3 vitesses de remboursement (confort, rapide, express) avec un TAEG révisable de 11,90% à 21,11% associé à chaque vitesse
● Prêt personnel : un prêt amortissable pour réaliser des projets de 500 € à 35 000 € de 6 à 84 mois selon le montant emprunté avec un TAEG fixe de 1,70% à 21,10%
● Élu service client de l'année 2018
● La qualité des services
● Un traitement rapide
● Aucun frais de dossier
● Téléphone du lundi au vendredi de 7h00 à 22h00 et le samedi de 8h00 à 20h00

Élu service client de l'année 2018Avis Cofidis : spécialiste de la vente à distance de solutions de crédits et d'assurances aux particuliers, Cofidis propose des services financiers qui engagent mutuellement prêteur et emprunteur. C'est pourquoi, étant fortement engagé dans l'accompagnement de ses clients, Cofidis s'appuie sur un conseil personnalisé, des outils & services innovants et la pédagogie du crédit renouvelable rapide pour faire du consommateur un acteur de son budget, informé et responsable.

Par exemple, pour un crédit autorisé de 1 000 € et pour une utilisation unique de 1 000 € au TAEG révisable de 21,11% et au taux débiteur révisable de 19,31%, vous remboursez, hors assurance facultative,  30 mensualités de 42,00 € et une dernière ajustée de 11,61 €, soit une durée de remboursement de 31 mois, et un montant total dû de 1 271,61 €. Le taux annuel effectif de l'assurance facultative est de 9,01% pour les garanties décès, invalidité, incapacité et perte d'emploi, le coût est de 6,10 € le premier mois et le montant total dû au titre de l'assurance sur la durée totale du prêt de 122,60 €. En cas d'adhésion à l'assurance facultative : le montant de l'échéance sera inchangé, la durée de remboursement sera allongée et le montant total dû au titre du crédit sera augmenté.
Cela me semble mérité, Cofidis c'est du sérieux avec une touche d'humanité. La concurrence a du boulot !



Le crédit renouvelable, ou crédit revolving, est l’arme secrète de ceux qui souhaitent vivre sans contrainte. Le principe : vous disposez d’une somme que vous utilisez comme vous l’entendez. Chaque mois, vous remboursez une partie de votre emprunt, qui se reconstitue au fur et à mesure de vos paiements. Ainsi, vous ne manquez jamais d’argent pour vous offrir un petit voyage, organiser une fête, réaliser un cadeau à un proche ou parer à des dépenses indispensables mais imprévues. De nombreux établissements financiers et banques pourront vous proposer un crédit renouvelable. Rendez-vous sur leur site pour effectuer une simulation : en fonction de la somme dont vous souhaitez disposer et des mensualités que vous êtes prêt à payer, vous pourrez connaître quel est le coût du crédit. Attention, pour bien comparer les offres, prenez en compte le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), mais également les coûts annexes liés aux frais de dossiers ou encore aux diverses assurances. Un bon crédit renouvelable doit en outre vous permettre de faire varier le montant de vos mensualités : en cas de difficultés financières passagères vous pourrez ainsi moins débourser et en cas de bonne fortune, le fait de rembourser votre crédit renouvelable plus rapidement vous permettra de faire des économies sur les intérêts. Enfin, gardez à l’esprit qu’un crédit renouvelable ne s’use que si on s’en sert : vous pouvez toujours le mettre en place, il ne vous coûtera rien si vous ne vous n’y touchez pas – mais il sera là en cas de nécessité !

Franfinance
Franfinance
● De 500 € à 5 000 € de crédit renouvelable
● Crédit renouvelable en ligne sur 9 à 44 mois
● TAEG révisable de 12,85% à 20,87%
● Sans justificatifs d’utilisation
● Remplissez le formulaire de demande en ligne en 5 minutes
● Réponse de principe immédiatement
● Modulez vos échéances à la hausse comme à la baisse en fonction de votre budget
● Pause-mensualité jusqu’à 2 fois par an
● Le virement de la somme sur votre compte bancaire s’effectue en 48 heures à compter de l’acceptation définitive de votre dossier
● Vous bénéficiez des services et de l’expérience du groupe Société Générale
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Avis Franfinance : filiale à 100% de la Société générale, Franfinance est un organisme spécialisé dans le crédit personnel à la consommation, vous propose une gamme de prêts à taux attractifs pour vous aider à financer tous vos projets : simulation prêt travaux, crédit renouvelable sans justificatif, crédit décoration, besoin en trésorerie, financement voiture ou prêt personnel rapide, ainsi qu’une gamme d’assurances complémentaires.

Exemple d’utilisation courante, hors assurances facultatives : pour une utilisation de 500 € en vitesse lente (en une seule fois et sans utilisation ultérieure) égale au montant total du crédit, vous réglez  29 mensualités de 21 € et une dernière ajustée de 23 €. TAEG révisable de 20,87%. Taux débiteur révisable : 18,96%. Coût du crédit : 132 €. Montant total dû : 632 €. Durée maximum du crédit : 30 mois. Coût maximum mensuel de l’assurance (inclus dans votre mensualité) : 3,04 € pour DIM+CHOM. Coût total de l’assurance pour DIM/CHOM : 59,41 €, soit un TAEA de 9,13%.




Cetelem
Cetelem
● Simulation crédit renouvelable de 500 € à 4 000 € sur une durée de 6 à 60 mois
● TAEG révisable de 8,00% à 21,11%
● Des remboursements adaptés à votre budget
● Complétez votre demande de carte de crédit renouvelable en 5 minutes
● Un financement intégral
● Une tarification attractive et accessible
● Demande crédit renouvelable 100% en ligne
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00

Avis Cetelem : Cetelem filiale de BNP Paribas Personal Finance, leader du crédit renouvelable facile sur Internet, vous finance vos projets personnels, crédit auto pas cher, moto, travaux, immobilier… avec son crédit responsable. Cetelem vous garantit une réponse de principe en ligne en 5 minutes, pas de frais de dossier et un envoi rapide des fonds. Cetelem s’engage à promouvoir le développement d’un crédit responsable, avec une vision à la fois simple et exigeante : favoriser l’accès au crédit du plus grand nombre tout en luttant contre le surendettement.

Exemple hors assurance facultative : pour une utilisation ordinaire et unique du montant total du crédit de 1 000 € sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, au taux annuel effectif global révisable de 21,11% (taux débiteur révisable de 19,16%), vous remboursez : 35 mensualités de 37 €, et une dernière de 25,37 €, montant total dû : 1 320,37 €, soit intérêts : 320,37 €, durée de remboursement : 36 mois. Le coût maximum de l’assurance facultative est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 35 mensualités de 41,00 € et une dernière de 14,30 €. Coût total de cette assurance : 122,54 €, taux annuel effectif de cette assurance : 9,04%. Contrat de crédit d'un an renouvelable.
Cetelem, est aujourd'hui le meilleur établissement de crédit à la consommation, avec un vrai suivi clientèle. Nous ne sommes pas qu'un numéro mais d'abord un client, un vrai client qui obtient des réponses.



Cofinoga
Cofinoga
● De 500 € à 4 000 € de prêt renouvelable en ligne
● Crédit renouvelable en ligne sans justificatif sur 6 à 60 mois
● TAEG révisable de 8,00% à 21,11%
● Frais de dossier de 0 €
● Plus de 350 conseillers à votre écoute
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 9h00 à 18h00

Avis Cofinoga : avec Cofinoga vous bénéficiez de l'expérience d'une société de crédits fiable, spécialiste du carte de crédit renouvelable en ligne et membre d'un grand groupe européen. En plus de toute une gamme de solutions de taux crédit adaptées à vos besoins (carte crédit renouvelable, crédit voiture, besoin d’argent urgent, prêt personnel classique et rachat crédit renouvelable), vous profitez d'une expertise reconnue depuis plus de 40 ans dans le monde de la distribution et des services.

Exemple standard pour un financement. Pour une première utilisation de 1 000 € d'un crédit renouvelable annuellement sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, remboursable en 35 mensualités de 37 € + 1 dernière mensualité de 25,37 € hors assurance facultative au TAEG révisable de 21,11% et au taux débiteur révisable de 19,16%. Montant total dû par l'emprunteur de 1 320,37 €. Le coût maximum de l’assurance facultative est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 33 mensualités de 42 € et une dernière de 14,39 €. Coût total de cette assurance : 114,37 €, taux annuel effectif de cette assurance : 8,95%. Contrat de crédit d'un an renouvelable.
Simplicité et rapidité sont deux qualités appréciables dans ce domaine. Excellent contact téléphonique.



Banque Casino
Banque Casino
● Crédit renouvelable pas cher de 500 € à 6 000 € sur une durée de 6 à 60 mois
● TAEG révisable de 3,30% à 18,90%
● Demande de crédit renouvelable en ligne sans frais de dossier
● Des conseillers à votre écoute
● Une réponse de principe immédiate
● Un réseau national
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Avis Banque Casino : Banque Casino, filiale du Groupe Casino et du Crédit Mutuel, offre à ses clients la proximité de la grande distribution et le sérieux d’une institution bancaire reconnue. Aujourd’hui, Banque Casino propose une gamme complète, innovante et compétitive de produits banque et assurance : prêt personnel en ligne, crédit conso, carte crédit renouvelable et assurance.

Par exemple, j’ai un crédit renouvelable qui me permet de disposer de 4 000 €. J’ai une réparation de 1 000 € sur ma voiture. Je demande donc un virement de 1 000 € qui sera disponible sous 48h. Utilisation spéciale. Je préfère choisir ma durée de remboursement. Soit : 24 mensualités de 48,00 €, dernière mensualité ajustable à la hausse ou à la baisse de moins de 0,50 € au TAEG fixe de 14,90% et au taux débiteur fixe de 13,97%. Montant total dû par l’emprunteur = 1 151,97 € sur la base d’échéances hors assurance facultative. Coût maximum de l’assurance facultative en plus de la mensualité = 6,58 €. Le taux annuel effectif de l’assurance est de 9,29%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 85,84 €.
Très bien, service impeccable, soigneux et attentif. Je recommande !



Carrefour Banque
Carrefour Banque
● Crédit renouvelable en ligne immédiat de 500 € à 3 000 €
● Crédit renouvelable rapide de 6 à 36 mois
● TAEG (taux annuel effectif global) révisable de 8% à 21,06%
● Frais de dossier offerts
● Crédit renouvelable sans justificatif d’achats
● Un taux crédit renouvelable parmi les meilleurs du marché
● Mensualités adaptées à votre budget
● 2 fois par an, vous pouvez demander un report de mensualités de votre prêt renouvelable
● Accord de principe en ligne
● Un virement sous 48h

Avis Carrefour Banque : filiale bancaire du groupe Carrefour, Carrefour Banque commercialise depuis 30 ans une large gamme de produits financiers et d'assurances. Depuis sa création, Carrefour Banque est fidéle aux valeurs du groupe Carrefour : offrir au plus grand nombre les meilleurs produits et services financiers aux prix les plus avantageux. Le groupe a notamment mis l'accent sur l'accessibilité de son offre de crédit renouvelable à travers 212 agences en France, un site Internet et un centre d'appels intégré. Carrefour Banque développe une approche responsable des métiers de la banque vis-à-vis de ses clients, en étant attentive aux risques de surendettement.

Exemple pour un crédit consenti inférieur ou égal à 3 000 € et pour une utilisation de 500 € : vous remboursez 86 € par mois pendant 5 mois et une dernière mensualité de 80,89 € au TAEG révisable de 8% (taux débiteur révisable de 7,70%).Le montant total dû par l’emprunteur : 510,89 € (hors assurance facultative). Au titre de l’assurance facultative : TAEA de 8,48%. Coût de la première prime de l’assurance facultative décès-invalidité jusqu’à 65 ans : 3,15 €. En cas de souscription : vous remboursez 5 mensualités de 88 € et une dernière de 82,35 €. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 11,05 €.
Un crédit ? Pourquoi pas chez Carrefour Banque ? Pas de surprise, une réponse rapide, un taux super intéressant, pas de frais de dossier.




Le crédit renouvelable : que faut-il connaître pour bien faire son choix ?


Tout le monde a des projets de vie de différentes ampleurs. Pour faire de ces projets une réalité, l'on a besoin d'argent. À défaut de disposer de fonds propres, on peut demander un crédit auprès d'un organisme financier. Différents types de crédit sont proposés par les organismes de crédit. Parmi les offres qui sont disponibles sur le marché, on peut mentionner le crédit renouvelable. Ce dernier est un type de crédit qui répond aux besoins ponctuels de trésorerie. Il permet de financer toutes sortes de projets et peut même être renouvelé. Qu'est-ce que le crédit renouvelable ? Quelles sont ses particularités ? Comment fonctionne-t-il ? Comment l'obtenir ? Comment faire le choix du meilleur crédit renouvelable ? Quelles sont les précautions à prendre dans le choix de son crédit renouvelable pour ne pas se faire arnaquer ? Voilà autant d'interrogations auxquelles cet article donne des réponses claires et détaillées.

Qu'est-ce que le crédit renouvelable ?


Le crédit renouvelable est une forme particulière du crédit de consommation. Il constitue une réserve d'argent mise à la disposition du demandeur et qui lui est accessible à tout instant. Son utilisation n'est soumise à aucune restriction. Il fait partie de la catégorie des crédits non affectés, l'emprunteur peut donc s'en servir selon son gré. Le montant d'un prêt renouvelable peut être utilisé partiellement ou intégralement. On distingue deux modes principaux d'utilisation du crédit renouvelable :
  • L'utilisation d'une carte de crédit associée au montant alloué ;
  • L'utilisation d'un compte bancaire associé au crédit.
Lorsqu'un emprunteur opte pour la carte de crédit, le montant du prêt sera mis automatiquement à sa disposition. Il pourra donc l'utiliser pour effectuer ses multiples achats auprès des enseignes et magasins. Avec le crédit renouvelable associé à un compte bancaire, l'emprunteur peut effectuer un déblocage partiel ou total du montant du prêt. Le fonctionnement de ce crédit est encadré par la loi pour non seulement protéger les emprunteurs, mais aussi les prêteurs.

Le crédit renouvelable : plusieurs appellations, mais une seule officielle


Nombreuses sont les expressions qui sont utilisées pour désigner le crédit renouvelable. On peut, entre autres, citer :
  • Le crédit revolving ;
  • La réserve d'argent ;
  • Le crédit reconstituable ;
  • Le crédit permanent ;
  • Le compte disponible.
L'ambiguïté de ces différentes expressions peut être une source d'erreur ou d'incompréhension pour les consommateurs. Afin d'uniformiser les termes commerciaux pour ce type de prêt, une seule expression doit être dorénavant utilisée sur les offres et publicités. Il s'agit de l'expression « crédit renouvelable ». Il en est ainsi depuis l'adoption de la loi Lagarde en 2010. L'adoption d'une appellation officielle a aussi pour finalité la lutte contre le surendettement.
  

Le crédit renouvelable : un prêt dit « reconstituable »


On qualifie le crédit renouvelable de prêt reconstituable parce qu'il présente les caractéristiques suivantes :
  • C'est un prêt qui se reconstitue au fur et à mesure que l'emprunteur effectue les remboursements ;
  • C'est un prêt d'une durée d'un an qui est reconstitué chaque année par tacite reconduction…
Par ailleurs, l'emprunteur a la possibilité de mettre un terme à son crédit renouvelable en empêchant sa reconstitution.
        

Quelles sont les particularités du crédit renouvelable ?


En plus de la réglementation générale sur le crédit de consommation, le crédit renouvelable doit répondre à certaines règles qui lui sont propres. Il s'agit notamment de :
  • La durée du contrat qui doit être d'une année éventuellement renouvelable ;
  • La reconduction du contrat à la fin de l'échéance doit être proposée si l'emprunteur n'a pas touché la réserve d'argent ;
  • Le contrat est suspendu si l'emprunteur n'accepte pas la reconduction 20 jours au plus tard avant la date d'échéance…

Principe et mode de fonctionnement du crédit renouvelable


Au prime abord, avant de demander un crédit renouvelable, l'emprunteur doit définir le montant dont il a besoin. Le prêteur de son côté étudie le dossier d'emprunt de l'emprunteur avant de mettre à sa disposition le montant demandé. Le montant dont bénéficie l'emprunteur ne peut dépasser une limite donnée. Ce montant dépend :
  • De la situation financière de l'emprunteur ;
  • Des préférences de l'emprunteur ;
  • De la capacité de remboursement de l'emprunteur.
Le prêteur ouvre un compte spécial sur lequel est déposée la somme d'argent. Une fois le crédit obtenu, l'emprunteur peut l'utiliser pour effectuer un ou plusieurs achats selon ses besoins.

Valide sur une durée d'un an, le contrat de remboursement définit le montant et les conditions de remboursement. Les intérêts à payer ne concernent que le montant utilisé dans la réserve d'argent. L'emprunteur doit effectuer des remboursements réguliers sur le compte. Le but est d'avoir sur le compte, à la fin de l'échéancier, un solde correspondant au montant initialement prêté. Vous avez le choix entre trois types de mensualités :
  • Une mensualité modeste qui permet d'avoir un meilleur contrôle sur votre budget ;
  • Une mensualité moyenne pour réduire la durée du remboursement ;
  • Une mensualité élevée pour reconstituer dans de brefs délais la réserve d'argent même si cela influencera fortement votre budget.
Il est possible de rallonger son prêt renouvelable d'une année si le remboursement ne peut être effectué dans l'année en cours. Chaque mois, l'établissement de crédit transmet à l'emprunteur un rapport détaillé sur l'état de son compte. C'est un document qui doit contenir les informations suivantes :
  • La somme d'argent disponible sur le compte ;
  • Les dates de début et de fin du prêt renouvelable ;
  • Le montant correspondant aux intérêts à payer ;
  • Les différents taux d'intérêt appliqués, notamment le taux annuel effectif global ;
  • La totalité des montants déjà remboursés ;
  • La totalité des montants dus et donc qui restent à rembourser ;
  • L'estimation du nombre de mois restant pour effectuer tout le remboursement…
Il faut noter que la réserve d'argent mise à la disposition de l'emprunteur peut diminuer ou augmenter selon l'évolution de sa situation financière. Un changement du montant de la réserve d'argent entraîne forcément la signature d'un nouveau contrat de crédit renouvelable.

Le crédit renouvelable et la carte de paiement


L'emprunteur peut utiliser son crédit renouvelable pour effectuer librement ses achats. Ainsi, l'organisme de crédit peut mettre à sa disposition une carte de paiement reliée au crédit. Avec cette carte, l'emprunteur peut bénéficier :
  • De différentes options de paiement ;
  • Des services d'assistance ;
  • De diverses garanties…
Une carte adossée à un crédit renouvelable permet d'effectuer des paiements au comptant ou à crédit. En optant pour un paiement au comptant, le titulaire peut régler les achats en même temps ou dans un délai raisonnable. S'il choisit le paiement à crédit, le montant de l'achat sera déduit du montant disponible dans son prêt renouvelable.

La carte fournie est une carte nominative cryptée. Ainsi, avant la validation d'un paiement, il faut nécessairement composer un code secret à 4 chiffres. Nous distinguons différentes cartes pour un crédit renouvelable :
  • Les cartes privatives utilisables uniquement dans certaines boutiques ;
  • Les cartes acceptées dans des enseignes partenaires ;
  • Les cartes fonctionnant comme une carte bancaire.
Les cartes privatives sont utilisées pour effectuer des achats auprès des enseignes partenaires de l'organisme prêteur ou appartenant au même groupe. Les cartes de fidélité font aussi office de carte de crédit pour :
  • Les grands magasins (la carte Printemps par exemple) ;
  • Les chaînes d'hypermarchés (la carte Pass de Carrefour par exemple) ;
  • Les entreprises spécialisées dans la vente à distance (carte Quatre étoiles Cofidis par exemple)…
En ce qui concerne les cartes acceptées par les enseignes partenaires, elles sont assez flexibles. De façon générale, les grands établissements de crédit sont en collaboration avec plus d'une centaine d'enseignes. Quant aux cartes fonctionnant comme une carte bancaire, elles peuvent être utilisées dans tous les magasins ou enseignes. Ces cartes fonctionnent sur la base d'un système interbancaire national et parfois sur un réseau international. La carte bancaire adossée permet donc d'effectuer toutes sortes de paiements sur le territoire national ainsi qu'à l'étranger. Les opérations (achat ou retrait d'argent) sont effectuées dans la limite du montant du crédit renouvelable disponible sur la carte.

Les précautions suivantes doivent cependant être prises lors de l'utilisation de la carte de crédit. Il faut :
  • Garder un œil attentif sur sa carte ;
  • Avoir une bonne maîtrise de son utilisation ;
  • Contrôler chaque fois le montant qui s'affiche sur le terminal de paiement avant la validation de l'opération ;
  • Saisir le code confidentiel en toute discrétion en vous protégeant des regards indiscrets…
En cas de perte ou de vol de la carte de crédit, le titulaire de la carte doit immédiatement informer l'établissement de crédit. Pour éviter toute utilisation frauduleuse, l'intéressé devra faire opposition à son utilisation.

Montant et délai de validité du crédit renouvelable ?


Autrefois limité à 21 500 euros, le montant disponible pour le crédit renouvelable a connu une hausse par l'entremise de la loi Lagarde. Le montant du crédit renouvelable varie désormais entre 200 et 75 000 euros. Tout comme tout autre crédit, il existe un délai de validité ou de remboursement pour un crédit renouvelable. Les durées de remboursement d'un prêt renouvelable utilisé et d'un prêt renouvelable non utilisé sont différentes.
       

La durée d'engagement pour un crédit renouvelable utilisé


Si l'emprunteur puise dans la réserve d'argent mise à sa disposition, il doit rembourser le prêt dans un délai variable selon :
  • Le montant de l'emprunt ;
  • Le rythme de remboursement.
Avec le relevé de compte mensuel délivré par l'organisme financier, l'emprunteur aura une idée sur le nombre de mensualités qui lui reste à payer. Cependant, la loi définit des orientations dans la détermination de la durée de remboursement du crédit renouvelable utilisé :
  • Le délai de remboursement est de 36 mois au maximum pour l'utilisation d'un montant inférieur ou égal à 3 000 euros ;
  • Le délai de remboursement est de 60 mois au plus pour l'utilisation d'un montant supérieur à 3 000 euros.

La durée d'engagement pour un crédit renouvelable non utilisé


Si l'emprunteur n'utilise pas la réserve d'argent pendant un an, l'organisme de crédit lui transmettra les détails des conditions de prêt. C'est un document qui doit être envoyé trois mois au plus tard avant la date d'échéance du contrat. Il doit notamment préciser :
  • Le montant du crédit toujours disponible ;
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) ;
  • Le montant des remboursements…
La suspension du crédit a lieu si l'emprunteur ne donne pas son accord 20 jours maximum avant la date d'échéance. Si un an après, l'emprunteur ne lève toujours pas la suspension du crédit, le contrat sera résilié.

Les avantages et inconvénients du crédit renouvelable


Le crédit renouvelable est une forme particulière de crédit à la consommation. C'est un prêt souvent sollicité par les particuliers à cause de ses multiples avantages. Cependant, une gestion inappropriée du compte associé au crédit renouvelable peut être la source de certains problèmes. Faisons donc le point sur les avantages et inconvénients du crédit renouvelable.
          

Les avantages du crédit renouvelable


Ce type de crédit permet de toujours avoir sur soi une somme d'argent non négligeable. Cette dernière peut alors être consacrée aux dépenses quotidiennes ou aux imprévus. Avec le crédit renouvelable, vous jouissez de :
  • La liberté dans l'utilisation des fonds alloués ;
  • La disponibilité permanente des fonds ;
  • L'absence de justification d'utilisation des fonds ;
  • La possibilité d'utiliser en partie ou en totalité les fonds alloués ;
  • La possibilité de ne même pas utiliser les fonds ;
  • La liberté dans le choix du rythme de remboursement ;
  • La possibilité de modifier les mensualités du remboursement ;
  • La facilité de paiement avec les cartes de crédit associées ;
  • La possibilité de rembourser de façon anticipée l'ensemble ou une partie du crédit sans payer des indemnités…
L'emprunteur peut également définir sous conditions et suivant les termes du contrat les mensualités qui l'arrangent. De plus, les intérêts sont calculés seulement sur la base des montants ponctionnés dans la réserve d'argent.
                   

Les inconvénients du crédit renouvelable


Pour ne pas rendre sa situation financière difficile, l'emprunteur doit faire attention dans l'utilisation du crédit revolving. En effet, sa souplesse d'utilisation et sa facilité d'emploi font que :
  • Le taux d'intérêt qui lui est appliqué est le plus élevé parmi tous les types de crédit à la consommation ;
  • La reconduction annuelle tacite du prêt peut induire une longue durée des remboursements si ces derniers ne sont pas effectifs ;
  • L'accumulation de plusieurs crédits peut conduire l'emprunteur dans une situation de surendettement…
Par conséquent, la souscription au crédit renouvelable est déconseillée aux personnes qui vivent une situation financière instable ou fragile.

Quelques obligations du prêteur vis-à-vis de l'emprunteur


Le code de la consommation regroupe plusieurs lois qui encadrent le crédit renouvelable. Il s'agit de :
  • La loi Lagarde du 1er juillet 2010 qui renforce la protection du demandeur de crédit ;
  • La loi Châtel du 28 janvier 2005 qui impose une nouvelle offre si le montant du crédit doit être augmenté ;
  • La loi Neiertz du 31 décembre 1989 qui prévient les difficultés relatives au surendettement et règle les différends entre les parties ;
  • La loi Scrivener du 10 janvier 1978 qui organise la protection et l'information des demandeurs de crédit.
Le crédit revolving est strictement encadré par la loi. En effet, plusieurs mesures sont instituées pour protéger les différentes parties intervenant dans ce type de crédit. Ainsi, le code de la consommation stipule dans ses articles L.311-1, L.311-2 et L.312-4 que :
  • Le crédit obtenu doit être destiné au financement des besoins privés et familiaux de l'emprunteur ;
  • Le montant de l'emprunt doit être compris entre 200 et 75 000 euros ;
  • La durée de remboursement de l'emprunt doit être supérieure à 3 mois ;
  • L'organisme de crédit ou le prêteur doit être un professionnel agréé.
Afin que le demandeur soit suffisamment informé sur les conditions du crédit, la loi encadre aussi les campagnes publicitaires. En effet, pour inciter les consommateurs à recourir au crédit renouvelable, les organismes de crédit utilisent de nombreux moyens, dont :
  • La radio ;
  • La télévision ;
  • Les magazines ;
  • Le web…
Sur les annonces publicitaires, les articles L.312-5 et L.312-6 imposent la précision claire et visible des mentions obligatoires suivantes :
  • Le taux débiteur du prêt ;
  • Le caractère fixe, variable ou révisable du taux d'intérêt ;
  • Les détails sur les frais inclus dans le coût total du crédit ;
  • Le montant total du crédit ;
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) ;
  • Le montant total dû par le demandeur de crédit ;
  • Le montant des échéances qui ne peut être inférieur à 15 euros ;
  • La mention « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. »…
Bien entendu, cette dernière mention ne pourra être affichée pour une publicité radiodiffusée. On doit également retrouver sur l'annonce un exemple représentatif et chiffré de crédit proposé. Si l'organisme de crédit exige que l'emprunteur souscrive à une assurance ou non, il doit le préciser dans la publicité. Il est aussi important de préciser dans l'annonce si le coût de l'assurance doit être inclus ou non dans les mensualités.

Le code de la consommation en son article L.312-10 interdit de mentionner dans une publicité que :
  • L'octroi du crédit ne nécessite pas la fourniture des informations pour apprécier la situation financière de l'emprunteur ;
  • L'obtention du crédit améliore la situation financière, augmente les ressources, permet de disposer dans l'immédiat d'une réserve d'argent sans contrepartie ;
  • Les remboursements peuvent parfois être effectués sur des échéances supérieures à trois mois…
Tout comme pour les autres crédits à la consommation, l'emprunteur peut se rétracter 14 jours après avoir accepté l'offre de crédit. Cette disposition est prévue dans l'article L.312-19 du code de la consommation. Au cas où le quatorzième jour serait un samedi ou un dimanche, le délai est repoussé au prochain jour ouvrable.

L'offre préalable et le contrat du crédit renouvelable


Le prêteur a le devoir de fournir à l'emprunteur une offre préalable, si ce dernier souhaite souscrire à un crédit revolving. Une offre préalable lui sera également remise chaque fois qu'il souhaite une augmentation du montant du crédit. Encore appelée fiche d'information précontractuelle, l'offre préalable doit récapituler toutes les informations du contrat de crédit, notamment :
  • La date d'envoi de l'offre ;
  • L'identité et l'adresse du prêteur et si possible celles de l'intermédiaire ;
  • La précision du type de crédit ;
  • Le montant total du prêt ;
  • Les conditions d'obtention du crédit ;
  • La durée du contrat du prêt ;
  • Le montant des mensualités ;
  • Le nombre et la périodicité des échéances ;
  • Le coût total du crédit ;
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) illustré par un exemple ;
  • La notification de l'existence du droit de rétraction…
L'emprunteur bénéficiera également de plus amples explications sur les caractéristiques du contrat qui lui est proposé. Toutes ces explications lui permettront de savoir si l'offre est adaptée à ses besoins. Cela permet aussi à l'emprunteur de connaître les risques encourus et de prévenir le surendettement.
S'il s'agit d'un crédit renouvelable supérieur à 1 000 euros et destiné à l'achat d'un bien ou service, le prêteur doit :
  • Proposer à l'emprunteur une alternative moins onéreuse (crédit amortissable, prêt personnel…) ;
  • Préciser les ressources et tenir compte de la capacité de remboursement de l'emprunteur ;
  • Effectuer le remplissage de la « fiche de dialogue ».

La vérification de la solvabilité de l'emprunteur


La vérification de la solvabilité de l'emprunteur est impérative avant la signature du contrat de crédit. À cet effet, le prêteur demandera à l'emprunteur de lui fournir certains informations et justificatifs sur sa situation financière. La fiche de dialogue par exemple est un document qui permet d'évaluer la solvabilité de l'emprunteur. Elle renseigne sur :
  • Les ressources de l'emprunteur ;
  • Les charges de l'emprunteur ;
  • Les autres prêts auxquels l'emprunteur a souscrit…
Le prêteur devra également se renseigner de son côté sur la légitimité de l'emprunteur notamment en consultant le FICP. Le FICP est le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. La vérification de la solvabilité de l'emprunteur s'effectue aussi :
  • Toutes les fois où l'emprunteur demande une augmentation du montant du crédit ;
  • Tous les trois ans si l'emprunteur continue toujours de bénéficier du prêt renouvelable.
Ainsi, si le prêteur juge le demandeur de crédit crédible, il pourra passer à l'étape de la conclusion du contrat.

La signature du contrat de crédit renouvelable


Pour conclure le contrat initial de crédit, le prêteur doit remettre à l'emprunteur l'offre finale de crédit. C'est un document écrit sur un support durable qui doit être remis avec au moins une copie. La présentation du contrat de crédit peut varier d'un organisme financier à un autre. Cependant, tous les contrats de crédit doivent contenir les renseignements suivants :
  • Les identités et adresses géographiques des parties engagées (emprunteur, établissement de crédit et éventuellement l'intermédiaire) ;
  • La date de remise de l'offre ainsi que la date d'expiration de l'offre ;
  • Les modalités de remboursement du crédit (par chèque, prélèvement bancaire ou un autre moyen) ;
  • Le montant du crédit et les modalités de son utilisation ;
  • La durée du crédit (1 an renouvelable) ;
  • Le coût du crédit (le taux indiqué est révisable, car cela dépend de l'utilisation qui sera faite de la réserve d'argent) ;
  • Les garanties ainsi que les assurances contractées…
Si le contrat est signé par deux personnes, elles sont alors cosignataires et co-emprunteuses. Dans ce cas, le remboursement peut être effectué par un des signataires, ou les deux à la fois. L'assurance est facultative, mais certains organismes de crédit peuvent l'exiger. Si une assurance a été contractée, on retrouvera dans le contrat les renseignements suivants :
  • Le nom et l'adresse de l'assureur ;
  • La durée du contrat d'assurance ;
  • Les garanties fournies par l'assurance ;
  • Les exclusions…
On retrouvera également dans l'offre définitive du contrat de crédit renouvelable les informations relatives aux conditions :
  • D'acceptation du contrat de crédit ;
  • De rétraction du contrat ;
  • De remboursement anticipé du crédit ;
  • De résiliation du contrat.
Il sera mentionné dans le contrat les conséquences auxquelles s'expose l'emprunteur s'il ne rembourse pas le prêt. Une rubrique concernant le traitement des litiges entre les parties engagées s'y trouve aussi. Il est donc très important de lire attentivement le contrat avant de le signer. Il faut surtout vérifier si les clauses incluses conviennent à vos exigences. Pour plus de précisions, l'emprunteur peut contacter le prêteur. En cas de doute, il peut toujours faire valoir son droit de rétraction.

Est-il possible de modifier le contrat de son crédit après sa signature ?


Il est bel et bien possible de modifier le contrat de crédit après sa signature. L'emprunteur peut en effet demander à tout moment pendant la période de validité de son contrat :
  • La réduction du montant de son crédit renouvelable ;
  • La suspension de son droit à ponctionner dans la réserve d'argent ;
  • La résiliation de son contrat de prêt ;
  • La transformation du crédit renouvelable en prêt classique…
La réduction du montant du crédit est très pratique. La suspension de la réserve d'argent implique que l'emprunteur n'aura plus accès à la réserve d'argent. La réduction ou la suspension de la trésorerie permet à l'emprunteur d'éviter d'utiliser plus d'argent que ce qu'il faut. Il pourra donc rembourser le montant déjà utilisé sans craindre de s'endetter davantage.

Si une partie du crédit a été utilisée avant la demande de résiliation, l'emprunteur a l'obligation de la rembourser. Le remboursement sera effectué suivant les conditions du contrat. Il est aussi possible de modifier la mensualité initialement prévue dans le contrat de crédit. Une telle modification ne saurait être effective sans l'accord du prêteur. L'augmentation ou la baisse des mensualités varie selon le contrat de crédit.

Le coût d'un crédit renouvelable ?


Il est difficile, voire impossible, de connaître dès la souscription du crédit renouvelable son coût. En effet, les intérêts sur le crédit sont calculés selon l'utilisation qui en sera faite et le rythme de remboursement. Ainsi, même si les taux d'intérêt appliqués sont élevés, c'est le comportement de l'emprunteur qui influence généralement le coût du crédit. Voici quelques détails qui vous aideront à mieux comprendre et contrôler le coût d'un crédit renouvelable !

Des taux d'intérêt très élevés approchant le taux d'usure


La particularité du crédit renouvelable est qu'il est caractérisé par un taux d'intérêt révisable. En effet, les organismes de crédit doivent tenir compte des indices de référence pour fixer le TAEG. Le TAEG est composé :
  • Du taux nominal qui permet de calculer les intérêts réellement perçus sur le crédit ;
  • Des frais d'étude de dossier estimés entre 1 et 1,5% du montant du crédit ;
  • Des cotisations éventuelles pour l'assurance…
L'indice de référence n'est autre que la moyenne des taux appliqués en Europe. Cet indice peut diminuer ou augmenter. On constate donc que la plupart des taux d'intérêt appliqués sont calqués sur les taux d'usure qui varient chaque trimestre. Ceci est surtout dû au risque plus ou moins élevé de non-remboursement de la dette. Le taux d'intérêt est aussi fonction d'autres paramètres tels que :
  • Les tranches utilisées dans la réserve d'argent ;
  • La vitesse de remboursement du crédit ;
  • La durée du prêt.
Pour bénéficier d'un TAEG moins élevé, il ne faut pas anarchiquement ponctionner dans la réserve d'argent. De plus, il ne faut pas prolonger la durée de remboursement et il faut préférer des durées inférieures à 36 mois. Soulignons que le prêteur a le devoir d'avertir l'emprunteur du changement de taux. Ce changement n'entraîne pas pour autant l'augmentation des mensualités, car la dette peut être différée. L'emprunteur peut s'opposer au changement du taux d'intérêt. Cela entraînera alors l'annulation du contrat et le remboursement du crédit selon les conditions initiales.
        

Le paiement de petites mensualités


Les petites mensualités ont l'avantage d'être moins contraignantes. Cependant, cela implique le prolongement de la durée du remboursement du crédit. Et la prolongation de la durée du crédit rime malheureusement avec un crédit plus cher. C'est donc dans l'intérêt de l'organisme de crédit de proposer à l'emprunteur le paiement de petites mensualités. Pour bénéficier d'un crédit moins coûteux, l'emprunteur doit prendre l'initiative d'augmenter ses mensualités. Il peut aussi abuser dans la mesure du possible du remboursement anticipé. Le but est de réduire au maximum la durée du remboursement et par conséquent le coût du crédit.
       

La part des assurances dans le coût du crédit


Il ne faut pas négliger les dépenses qu'engendre la souscription à une assurance emprunteur. De façon générale, on estime les dépenses d'assurance à environ 10% du montant prêté. En ajoutant cela au 20% représentant le TAEG, cela fait au total 30%. L'emprunteur aura donc à sa charge environ 30% d'intérêt à payer en plus du montant du crédit. Cela représente une somme très importante, raison pour laquelle très peu de prêteurs exigent la souscription à une assurance. L'emprunteur a donc la lourde responsabilité de choisir entre :
  • La souscription à une assurance pour se protéger lors d'un éventuel coup dur, tout en payant des intérêts avoisinant 30% ;
  • La souscription à un crédit sans assurance qui ne protège pas des coups durs, mais limite le coût du crédit.

Le crédit renouvelable : les pièges à éviter


Sachez que la souscription au crédit renouvelable est la cause de 80% des surendettements enregistrés. Ainsi, bien que cette forme de financement soit attirante à première vue, elle peut grandement détériorer votre situation financière. C'est pour cela qu'il faut éviter ses pièges :
  • Le crédit renouvelable s'apparente à de l'argent facile à obtenir pour résoudre tous les problèmes, ce n'est pas le cas ;
  • Le crédit renouvelable est très facile à obtenir surtout sur les lieux de vente ;
  • Les études de dossiers ne sont pas toujours aussi bien menées comme pour les autres crédits à la consommation ;
  • Les pratiques commerciales condamnables incitent souvent le client à demander une augmentation inappropriée de la réserve d'argent ;
  • Le paiement de trop petites mensualités implique l'augmentation des intérêts du fait du prolongement de la dette ;
  • La reconduction tacite du crédit ainsi que les relances du prêteur incitent certains emprunteurs à l'utilisation excessive des fonds…

Le crédit renouvelable : un crédit facile et rapide à obtenir


Aucun autre crédit ne s'adapte aussi bien aux besoins de consommation des consommateurs que le crédit revolving. La souplesse et la facilité de son obtention ainsi que sa liberté d'utilisation sont ses plus grands avantages. Ainsi, par manque d'attention, on peut en abuser et mettre à mal sa situation financière. Il est donc important d'analyser sa situation financière et de contrôler l'utilisation de ce crédit au risque de s'endetter outre mesure.

Le crédit revolving : un crédit utilisable par carte de crédit


Les cartes de crédit sont très pratiques pour effectuer les achats notamment dans les magasins. Avec une carte de crédit adossée à son prêt, le consommateur peut profiter des offres promotionnelles et d'autres avantages.

Cette facilité n'est pas sans conséquence sur le montant disponible durant les soldes. L'emprunteur imprudent sera donc plus enclin à dépenser comme un fou et il se retrouvera dans une situation inconfortable. Un tel moyen simplifié de paiement ne permet pas de contrôler suffisamment les dépenses effectuées. Par conséquent, l'emprunteur doit s'en servir avec modération.
            

Le crédit renouvelable : un crédit à taux d'intérêt élevé


L'emprunteur a tendance à oublier que l'argent utilisé dans le crédit renouvelable est à rembourser avec intérêt. En effet, les intérêts à payer ici :
  • Se retrouvent entre 15 et 20% du prêt ;
  • Représentent dans certains cas jusqu'à 50% du coût total du crédit.
L'intérêt à payer pour le crédit revolving est une importante somme d'argent qu'il ne faut en aucun cas minimiser.
             

Le crédit renouvelable : un prêt facilement reconductible


C'est le principal danger de cette forme de financement. Disposer en permanence d'une somme d'argent qui se renouvelle chaque année peut paraître intéressant. Cependant, il y a des conséquences négatives qui ne viennent pas rapidement à l'esprit. En effet, prendre l'habitude de renouveler son crédit peut :
  • Empêcher l'emprunteur de bien apprécier sa situation financière, surtout si celle-ci s'est dégradée après l'obtention du crédit ;
  • Inciter l'emprunteur à rêver d'un niveau de vie disproportionné…
Par ailleurs, la facilité du crédit peut pousser l'emprunteur à accumuler les crédits revolving. La conséquence de tout ceci est bien sûr le surendettement. Face donc au problème d'endettement excessif, les pouvoirs publics ont élaboré des lois. Ces lois ont permis de mieux encadrer l'octroi du crédit renouvelable. Par conséquent, depuis 2010 on constate une chute des surendettements dus au crédit revolving. Beaucoup d'emprunteurs privilégient désormais des moyens de financement plus adéquats et moins coûteux.
                   

Quelles sont les alternatives au crédit renouvelable ?


Pour éviter de tomber dans les pièges précédemment mentionnés, le demandeur de prêt peut recourir à d'autres types de crédits. Ils peuvent demander :
  • Un crédit affecté pour financer l'achat d'un bien particulier ;
  • Un prêt personnel pour effectuer différents achats ;
  • Un crédit amortissable pour profiter d'un taux d'intérêt moins élevé…
Si l'emprunteur a déjà souscrit à un crédit renouvelable, et se trouve dans une situation délicate par la suite, il peut :
  • Demander la transformation de son prêt en crédit amortissable ;
  • Effectuer le rachat de crédits

Comment souscrire à un crédit renouvelable ?


La souscription au crédit renouvelable peut s'effectuer par le biais de trois canaux :
  • Le téléphone ;
  • Les sites internet ;
  • Le bureau physique d'un établissement de prêt.
La souscription en ligne peut être utilisée tous les jours, 24h/24, contrairement aux autres méthodes de souscription. Avant de débuter le processus, le demandeur de crédit doit vérifier s'il remplit les conditions suivantes :
  • Être âgé de 18 ans au moins ;
  • Vivre et résider sur le territoire français ;
  • Avoir des revenus mensuels réguliers ;
  • Ne pas figurer dans le FICP…

Les étapes à suivre pour effectuer une demande de crédit renouvelable en ligne


La demande d'un crédit renouvelable en ligne se fait en quelques minutes seulement. Voici les différentes étapes à suivre pour y arriver. Il faudra :
  • Simuler votre crédit renouvelable ;
  • Remplir le formulaire de crédit en ligne conçu à cet effet ;
  • Finaliser votre souscription.
La simulation du crédit permet de connaître le montant du crédit et la formule de remboursement qui vous arrange le plus. En effet, en variant le montant et/ou le rythme de remboursement, vous pouvez déterminer la formule de crédit qu'il vous faut.

Une fois la simulation effectuée, vous pouvez remplir le formulaire d'inscription mis à votre disposition. Entre autres informations que vous aurez à fournir, on peut mentionner :
  • Vos informations personnelles ;
  • Vos revenus ;
  • Vos charges ;
  • Vos assurances…
Après une brève analyse, l'organisme de crédit vous envoie une réponse. Si vous êtes éligible, vous recevrez une réponse de principe immédiate. Vous pouvez alors passer à la troisième étape.
La finalisation de votre demande passe également par plusieurs étapes :
  • La signature et le renvoi de l'offre préalable de contrat reçue après réception de la réponse de principe ;
  • L'envoi des pièces justificatives demandées ;
  • L'obtention de la réponse définitive et la signature du contrat final de crédit.
L'inscription en ligne à l'avantage d'être plus simple et plus rapide.

Les pièces justificatives à fournir lors de la souscription à un crédit renouvelable


Pour vérifier votre solvabilité, vous aurez à fournir certains documents à l'organisme de crédit. La liste des documents varie selon l'organisme prêteur. De toutes les façons, vous aurez à fournir des justificatifs sur votre situation personnelle, professionnelle et financière. Les documents classiques souvent demandés sont :
  • Une copie recto/verso de votre carte d'identité, passeport ou carte de séjour (supérieur à 5 ans) en cours de validité ;
  • Un relevé d'identité bancaire (RIB) ou un relevé d'identité postal (RIP) ;
  • Une copie de la facture énergétique (eau, électricité ou gaz), du téléphone fixe ou du téléphone mobile avec abonnement ;
  • Une copie du dernier bulletin de salaire pour les salariés ;
  • Un document fourni par l'employeur qui précise le type de contrat, l'ancienneté et la durée du contrat (salariés) ;
  • Une copie recto/verso du dernier avis d'imposition pour les retraités et ceux exerçant des activités non salariées ;
  • Une copie du dernier bulletin de toutes les pensions s'il s'agit d'un retraité ;
  • Une copie des justificatifs de revenus ;
  • Un justificatif de vos autres revenus (allocations, fonciers, pensions…) ;
  • Un justificatif relatif aux différentes charges notamment les charges d'habitation, les pensions alimentaires ;
  • Un justificatif de logement pour le locataire ;
  • Une copie de la taxe foncière si l'emprunteur est un propriétaire ;
  • Un justificatif de domicile, une déclaration sur l'honneur de l'hébergeant et une copie du livret de famille (pour un hébergé)…
Il est recommandé de préparer tous ces documents à l'avance. Soulignons que l'absence d'un des justificatifs demandés dans votre dossier peut entraîner le refus du crédit.

Est-il possible de souscrire à un crédit renouvelable sans justificatifs bancaires ?


Il est bien possible de souscrire à un crédit revolving sans justificatifs bancaires. Pour bénéficier de ce type de crédit, vous devez vous tourner vers les grandes enseignes. Ces dernières mettent en effet à votre disposition des crédits renouvelables sans justificatifs par le biais :
  • De cartes de paiement ;
  • De cartes de fidélité.
Soulignons qu'en contrepartie, les taux d'intérêt qui seront appliqués aux prêts seront très élevés. En effet, il n'est pas normal de fournir un crédit renouvelable sans justificatifs bancaires. C'est donc à cause du risque élevé de non-remboursement que le taux d'intérêt appliqué sera important. La question qu'il faut se poser avant de souscrire au crédit sans justificatifs bancaires est si vous en avez vraiment besoin. Afin d'éviter les mauvaises surprises, n'oubliez pas de vérifier les conditions d'obtention de ce crédit.

Qui contacter si l'on souhaite souscrire un crédit renouvelable ?


Plusieurs établissements sont accrédités pour fournir aux consommateurs des crédits renouvelables. Il s'agit entre autres :
  • Des banques ;
  • Des établissements de crédit à la consommation ;
  • Des enseignes de grande distribution ou de vente par correspondance.

L'offre de crédit renouvelable par les banques


Vous pouvez obtenir votre crédit par le biais des banques traditionnelles ou des banques en ligne. Les modalités de souscription sont quasiment les mêmes dans toutes les banques. Vous pouvez bénéficier de l'aide d'un conseiller financier afin de choisir le crédit le plus adapté à vos besoins. Il est nécessaire de disposer d'un compte bancaire dans la banque où vous souhaitez souscrire votre crédit, pour des raisons de sécurité et pour faciliter le remboursement du prêt. Ainsi, si vous n'en avez pas, il vous sera demandé de créer un compte courant.
          

L'offre de crédit renouvelable des organismes spécialisés de crédit


Plusieurs organismes spécialisés proposent également des crédits renouvelables aux consommations. Les plus connus d'entre eux sont :
  • Cofidis ;
  • Franfinance ;
  • Cetelem ;
  • Banque Casino…
Comparativement aux banques, ici le demandeur de crédit n'est pas obligé d'avoir ou d'ouvrir un compte courant. Il faut cependant noter que les garanties à fournir sont plus importantes que celles demandées par les banques. Cela permet de s'assurer que l'emprunteur possède vraiment la capacité de rembourser le prêt demandé. Les organismes spécialisés de crédit accordent aussi plus rapidement le crédit renouvelable.
        

L'offre de crédit des enseignes de grande distribution


Vous pouvez également vous tourner vers les grandes enseignes pour obtenir votre crédit revolving. Le plus souvent, les crédits qu'elles vous proposent sont associés à une carte de fidélité. Néanmoins, les crédits que ces enseignes proposent s'utilisent uniquement chez elles ou parfois auprès des enseignes et marques partenaires.

Peu importe le fournisseur d'une offre de crédit, l'on peut vous imposer de souscrire à une assurance pour couvrir certains dommages. Vous n'avez cependant pas l'obligation de choisir une assurance au sein de ce même organisme de crédit.
        

Comment bien comparer les offres de crédits renouvelables ?


Compte tenu de la multiplicité des organismes de crédit proposant le crédit renouvelable, de nombreuses offres parviennent à la connaissance des consommateurs. Et avant de faire un choix définitif, un exercice de comparaison est inévitable. Comparer les offres de crédit n'est pas du tout simple à faire. Cependant, pour se simplifier la vie, il faut recourir à un comparateur de crédit renouvelable en ligne. C'est un outil disponible en ligne qui vous permet de trouver l'offre de crédit le plus avantageux selon vos critères. Cet outil compare en effet différents paramètres des offres de crédit dont :
  • Les taux appliqués notamment le taux annuel effectif global (TAEG) ;
  • Les frais ;
  • Les modalités du crédit (durée de l'emprunt, mensualités…) ;
  • Le mode de retrait du montant du crédit…
Par exemple, sur Taux.com, vous avez à votre portée un comparateur de crédit renouvelable. Une multitude d'offres y est évaluée pour vous aider à faire un choix plus avisé.

Quand faut-il utiliser son crédit renouvelable ?


La réserve d'argent mise à votre disposition peut servir à financer tous vos projets. Cependant pour une utilisation optimale de votre prêt, vous devez privilégier de petites dépenses qui s'échelonneront dans le temps. Il est recommandé donc d'utiliser votre crédit revolving dans les situations suivantes :
  • Les dépannages, notamment la réparation d'un véhicule ;
  • Le remplacement d'un électroménager ;
  • La réparation en urgence d'un dispositif de sécurité ;
  • L'achat de cadeaux à offrir ;
  • L'ameublement léger de votre maison ;
  • L'achat limité de biens et services dans une période de promotion ;
  • Le renflouement d'un compte bancaire pour éviter que ce dernier entre dans le rouge…
Compte tenu du coût élevé de ce crédit, il faut l'utiliser pour répondre à des besoins exceptionnels. Évitez surtout de l'utiliser pour effectuer des achats « coup de cœur » ou pour réaliser des dépenses trop coûteuses. De plus, il faut éviter de contracter un nouveau crédit renouvelable si le précédent n'a pas encore été remboursé.

Comment se réalise le remboursement du crédit renouvelable ?


Le remboursement du crédit renouvelable doit être effectué chaque mois. Le montant des mensualités est composé d'une partie :
  • Du capital emprunté ;
  • Des intérêts ;
  • Des frais d'assurance emprunteur, si vous avez souscrit à une telle assurance.
Il faut souligner que les mensualités à payer ne sont pas fixes dans la plupart des cas. Ce montant doit cependant être suffisamment élevé pour que le remboursement se fasse dans le délai du contrat. Pour rappel, votre contrat de crédit précise le seuil minimum des mensualités. Vous pouvez donc le consulter en cas d'oubli. De plus, retenez que ce seuil minimum ne peut être inférieur à 15 euros.

L'emprunteur peut décider d'effectuer un remboursement anticipé et cela sans le paiement d'une pénalité. Néanmoins, le prêteur peut refuser le remboursement anticipé si le montant à payer n'est pas au moins égal à trois mensualités.

En cas de difficulté financière, il est possible, si le contrat le permet, de reporter les remboursements. La durée du report varie selon les établissements de crédit. Il n'est cependant pas possible de bénéficier de plus de deux reports dans la même année. Et en période de report, l'emprunteur ne peut toucher à sa réserve d'argent.

Un autre point qu'il est important de préciser est qu'il est possible d'effectuer le remboursement du crédit par virement. Le virement d'un compte chèque vers le compte du crédit à l'avantage de faire baisser les mensualités.

Quels risques encourt l'emprunteur qui devient un débiteur insolvable ?


L'emprunteur a le devoir de rembourser le prêt qui lui a été octroyé. Après avoir constaté qu'il a raté une mensualité, l'organisme de crédit :
  • Informera l'emprunteur des risques qu'il encourt pour non-paiement de la dette ;
  • Tentera de trouver un arrangement avec l'emprunteur ;
  • Contactera le cas échéant la personne qui s'est portée caution du crédit pour l'emprunteur, afin de récupérer les fonds.
S'il s'agit d'une défaillance avérée de remboursement, le prêteur sera contraint d'enclencher :
  • La mise en demeure de payer ;
  • Le recouvrement judiciaire.

La mise en demeure de payer


L'organisme de crédit par le biais de son service contentieux peut mettre en demeure de payer les échéances de l'emprunteur. La mise en demeure s'effectue par l'envoi à l'emprunteur d'une sorte de sommation par le biais d'un courrier recommandé avec accusé de réception. Cette lettre peut être envoyée soit :
  • Par l'organisme de crédit ;
  • Par un huissier de justice.
L'organisme de crédit peut également recourir au service d'une société de recouvrement. Dans ce cadre, l'emprunteur dispose de 30 jours à compter de la date d'envoi de la lettre pour régler la dette. Notez que certains prêteurs peuvent demander la « déchéance du terme » après le non-paiement de la première mensualité. Cette solution est utilisée par le prêteur uniquement si les clauses incluses dans le contrat le permettent. Ainsi, après avoir fourni le détail du montant total dû, le prêteur peut exiger de la part de l'emprunteur :
  • Le paiement du reste du capital dû ;
  • Le paiement des intérêts ;
  • Le paiement des éventuels frais de retard.
À partir de deux mensualités non payées, l'organisme de crédit peut déjà inscrire le nom de l'emprunteur dans le FICP. Il est important de savoir que même si vous régularisez la situation, votre nom restera inscrit dans le fichier pendant 5 ans. La conséquence directe est que vous aurez du mal à contracter un crédit auprès d'un autre organisme de prêt.
        

Le recouvrement judiciaire


Si l'emprunteur ne réagit toujours pas après la mise en demeure, le prêteur peut demander un recouvrement judiciaire. Le prêteur peut également enclencher la procédure judiciaire si après discussion l'emprunteur et lui n'ont trouvé aucun arrangement. L'emprunteur sera donc convoqué par le tribunal d'instance compétente en la matière. Si après examen du dossier l'emprunteur est reconnu fautif, le juge peut prendre deux décisions :
  • Lui accorder des facilités de paiement (si l'emprunteur justifie sa situation) ;
  • Lui imposer le remboursement intégral de la dette.
Lorsque des facilités de paiement lui sont accordées, l'emprunteur a l'obligation de respecter les échéances imposées par le juge de paix. Le non-respect des échéances entraîne systématiquement la rupture de l'accord. Par conséquent, l'emprunteur doit rembourser la dette en seul coup.
Le prêteur dispose de plusieurs possibilités pour recouvrer son dû :
  • La confiscation d'une partie des revenus de l'emprunteur, si le contrat prévoit une cession de rémunération ;
  • La récupération du ou des biens financés par le crédit, si le contrat contient une clause de réserve de propriété ;
  • La saisie des biens de l'emprunteur en dernier recours.
L'emprunteur dispose d'un délai d'un mois pour faire appel si le juge lui ordonne de rembourser intégralement la dette. Par ailleurs, l'organisme de crédit ne peut enclencher aucune procédure judiciaire après le délai de forclusion. Le délai de forclusion représente les deux années qui suivent le premier incident de paiement constaté.

Que faire quand on a des difficultés à rembourser son crédit renouvelable ?


Le crédit renouvelable est une formule de prêt qui peut durer dans le temps. Le futur étant imprévisible, votre situation financière peut s'améliorer ou se détériorer. De fait, une détérioration de votre situation financière aura forcément un impact négatif sur le remboursement de votre crédit. Si vous rencontrez des difficultés dans le remboursement du crédit, vous devez informer le plus tôt possible l'établissement de crédit. N'attendez pas que la situation s'empire ou la lettre de mise en demeure, car il peut être déjà trop tard. En contactant au plus vite votre prêteur, vous pouvez lui expliquer que votre situation financière a changé et demander un arrangement. Vous pouvez alors bénéficier des facilités de paiement comme :
  • Le report des mensualités ;
  • La revue à la baisse des mensualités ;
  • Le prolongement du contrat du prêt…
Si le prêteur refuse de vous accorder des facilités de paiement, vous pouvez l'obtenir auprès d'un juge de paix. Pour enclencher cette procédure, il faut envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au prêteur. Vous devez y expliquer la détérioration de votre situation financière puis attendre 30 jours. Le silence du prêteur sera alors interprété comme un refus et vous pouvez envoyer une requête au juge de paix.

Recourir à l'assurance emprunteur


Si vous avez souscrit à une assurance emprunteur lors de la contraction du crédit, alors vous pouvez être tranquille. En effet, l'assurance emprunteur peut prendre en charge le remboursement du crédit renouvelable dans les cas suivants :
  • L'emprunteur passe par une période de chômage ;
  • L'emprunteur est en arrêt maladie ou dans une situation d'Incapacité Temporaire de Travail (ITT) ;
  • L'emprunteur est dans une perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA)…
Ces différentes situations montrent l'utilité de souscrire une assurance emprunteur même si elle n'est pas obligatoire. Elle peut s'avérer utile pour faire face aux imprévus, dont la défaillance de remboursement du crédit revolving.

Faites-vous aider par les organismes spécialisés en la matière


Vous pouvez aussi demander de l'aide à certains professionnels si vous avez des difficultés à rembourser votre prêt. Ces professionnels vous proposent des services gratuits et interviennent dans la lutte contre le surendettement. Parmi ces organismes, on peut notamment mentionner :
  • Le Centre Communal d'Action Social (CCAS) du service social de votre commune ;
  • Le Pôle emploi de votre mairie ;
  • L'association Crésus…

Le crédit renouvelable et d'autres types de crédit


On ne saurait parler du crédit renouvelable sans effectuer une comparaison entre ce dernier et d'autres crédits. En effet, la comparaison entre les différents crédits permet de faire un choix plus éclairé. Voici donc ce qui différencie le crédit renouvelable du crédit amortissable et du prêt personnel !

La différence entre le crédit renouvelable et le crédit amortissable


Le mode de fonctionnement de ces deux types de crédit n'est pas le même. Il existe divers points de divergence qu'on peut souligner :
  • Les mensualités du crédit amortissable sont connues à l'avance alors que celles du crédit renouvelable varient selon la somme utilisée par l'emprunteur ;
  • La durée du crédit amortissable est fixée à l'avance alors que celle du crédit renouvelable peut être changée ;
  • La dette diminue au fur et à mesure des remboursements du crédit amortissable, mais ce n'est pas toujours le cas pour le crédit revolving ;
  • Le montant du crédit renouvelable se renouvelle au fur et à mesure des remboursements contrairement à celui du crédit amortissable ;
  • Le crédit renouvelable peut être associé à une carte de crédit contrairement au crédit amortissable ;
  • L'intérêt appliqué au crédit renouvelable dépend du montant utilisé, alors qu'il est appliqué à l'ensemble du crédit amortissable ;
  • Le taux d'intérêt appliqué au crédit renouvelable est très élevé et peut faire le double du taux d'un crédit amortissable…
Il est plus souvent conseillé d'opter pour le crédit amortissable plutôt que le crédit renouvelable. Il faut cependant noter que les crédits renouvelables à faible montant peuvent se révéler très avantageux, s'ils sont bien choisis. En effet, ils s'obtiennent facilement et les taux d'intérêt appliqués sont assez attractifs.

La différence entre le crédit renouvelable et le prêt personnel


Le crédit renouvelable et le prêt personnel sont tous les deux des crédits à la consommation. Leur demande ne requiert pas la fourniture d'un justificatif d'utilisation des fonds. Cependant, ils se différencient sur certains points :
  • Le prêt personnel est plafonné à 75 000 euros alors que le crédit revolving peut être renouvelé à volonté ;
  • Les intérêts sont appliqués à l'ensemble du prêt personnel alors qu'ils ne s'appliquent qu'à la somme utilisée du crédit revolving ;
  • Les mensualités du prêt personnel sont fixes alors que celles du crédit renouvelable sont modulables ;
  • Le remboursement anticipé du crédit renouvelable ne nécessite pas le paiement d'une pénalité, contrairement au prêt personnel ;
  • Le crédit renouvelable, contrairement au prêt personnel, est accessible par des cartes de crédit qui offrent de nombreux avantages ;
Il est conseillé de souscrire au prêt personnel plutôt qu'au crédit renouvelable quand on a besoin de financer un projet précis. Il en est de même des projets demandant un investissement conséquent.

Par ailleurs, il faut garder à l'esprit qu'opter pour un prêt personnel affecté offre moins de liberté d'utilisation des fonds empruntés. Cependant, le prêt affecté permet d'être protégé lorsque le projet d'achat n'aboutit pas.

Quant au crédit renouvelable, il est plus adapté pour le financement de petits projets. Vous pouvez également l'utiliser pour faire face à un besoin ponctuel de trésorerie.

Sur le même sujet

Dans cette section se trouvent les réponses à certaines questions couramment posées au sujet du prêt renouvelable.

Que devient le crédit renouvelable si le prêteur ne l'utilise pas ?


Si l'emprunteur ne touche pas à son crédit renouvelable pendant une année, le contrat sera suspendu. Cependant, il peut le réactiver en acceptant l'offre de reconduction du contrat. Néanmoins, ne pas utiliser les fonds du crédit revolving pendant deux années consécutives entraîne l'annulation du contrat.

Une carte de crédit revolving est une carte de paiement associée à un crédit permanent


Les cartes bancaires de type carte bleue, Visa ou Mastercard sont des cartes de paiement permettant de payer les commerçants affiliés et permettant de retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques de billets. Ces cartes de paiement peuvent être à débit immédiat ou à débit différé. Les achats faits avec une carte à débit immédiat sont débités immédiatement alors que les achats faits avec une carte à débit différé sont débités une fois par mois. Ces cartes sont très répandues et leur utilisation gagne du terrain chaque année. Parallèlement aux cartes de paiement traditionnel, il existe des cartes de crédit qui permettent de payer ses achats à crédit sans aucune formalité. Une carte de crédit revolving est une carte de paiement associée à un crédit permanent. Le titulaire de la carte dispose d’une réserve d’argent dans laquelle il peut piocher comme bon lui semble. Le fait d’utiliser une partie de cette réserve d’argent ou toute la réserve d’argent revient à acheter à crédit. Mises à part les formalités d’obtention de la carte de crédit revolving, il n’y a pas de formalité particulière à remplir pour acheter quelques chose à crédit avec la réserve d’argent. Avec une carte de crédit revolving, lorsque vous utilisez une partie de votre réserve d’argent, celle-ci se renouvelle automatiquement au fur et à mesure des remboursements mensuels que vous effectuez. Cette formule est très souple et permet d’avoir une ligne de crédit toujours ouverte. En contrepartie, la carte de crédit revolving est coûteuse puisqu’en cas d’utilisation vous remboursez un crédit; cela signifie que vous payez vos achats majorés d’un taux d’intérêt qui est généralement élevé. Il faut garder à l’esprit qu’il revient nettement moins cher d’acheter quelque chose au comptant plutôt qu’à crédit. Or avec une carte de crédit revolving, il est tellement facile de faire des achats à crédit que vous risquez d’acheter à crédit alors que vous auriez pu payer comptant.

Le crédit renouvelable est-il transformable en prêt classique (prêt personnel) ?


Il est bel et bien possible de transformer un crédit renouvelable en prêt classique. Pour le faire, l'emprunteur doit faire la demande auprès de son établissement de crédit avant la date de reconduction du contrat du crédit. S'en suivra donc une modification du contrat qui précisera :
  • Le montant total du prêt ;
  • La durée du remboursement ;
  • Les mensualités non révisables à payer…
La détermination des termes du nouveau contrat sera faite de commun accord entre les deux parties. Il est important de préciser que ce nouveau prêt doit être entièrement soldé à la date fixée par les deux parties.

Le principe du crédit permanent repose essentiellement sur le débit différé


Si vous avez besoin de disposer d’un moyen de financement souple et avantageux, vous serez sûrement intéressé par la possibilité de souscrire à une offre de crédit permanent. Ceci se fait en toute simplicité puisqu’on vous confiera une nouvelle carte de crédit avec laquelle vous réglerez vos achats. Le principe du crédit permanent repose essentiellement sur le débit différé, l’opportunité qui vous est offerte est pouvoir emprunter de l’argent selon vos besoins. Vous achetez maintenant et vous payez plus tard. Lors de la souscription et, en concertation avec votre banquier, vous fixez un montant maximum de dépenses. Avec le crédit permanent, vous pouvez en permanence emprunter de l’argent mais vous ne pouvez pas emprunter plus que le montant fixé, même en plusieurs fois. Une fois la fin du mois arrivée, deux possibilités s’offrent à vous. Dans le premier cas, il vous est possible de rembourser la totalité de vos dépenses, le montant est alors prélevé sur votre compte courant. Dans l’autre cas, si vous ne pouvez ou ne désirez pas rembourser, vous souscrivez à un mini-crédit, c’est-à-dire que vous remboursez vos dépenses plus tard et par mensualités. Comme pour tous les crédits, il est nécessaire de calculer le coût réel de votre crédit permanent. Il est nécessaire de se référer au TAEG (Taux Annuel Effectif Global) qui est quant à lui plus précis que le taux d’intérêt. Cette méthode de calcul vous permettra de prendre en compte les frais de dossier, les commissions du crédit permanent. Toutefois si vous souscrivez à des éléments facultatifs tels qu’une assurance particulière, ces frais supplémentaires ne sont pas inclus dans le calcul du TAEG.

Qu'est-ce que l'engagement de caution simple et l'engagement de caution solidaire ?


Lorsque vous demandez un crédit renouvelable auprès d'une banque, cette dernière peut exiger des garanties sous forme de cautions. Une caution est une personne qui se porte garante pour le remboursement du crédit. La caution est un acte à haut risque. En effet, le garant du prêt à l'obligation de rembourser le prêt si l'emprunteur ne s'acquitte pas de la dette. Deux cas de figure se présentent :
  • L'engagement de caution simple ;
  • L'engagement de caution solidaire.
L'emprunteur peut disposer d'une ou plusieurs cautions simples. En cas de défaillance dans le remboursement du crédit, le prêteur peut saisir les biens du débiteur. Si ces biens ne suffisent pas pour éponger la dette, il pourra se tourner vers la ou les cautions simples. S'il y a plusieurs cautions simples, chacune devra s'acquitter de sa part qui est précisée au préalable dans le contrat.

L'emprunteur peut également avoir plusieurs cautions solidaires. Lors d'un problème de remboursement, le prêteur peut ordonner le remboursement à tous les garants du prêt. Pour des raisons de simplicité, l'organisme de crédit peut choisir la caution la plus solvable. La personne choisie devra alors payer la totalité de la dette.

Soulignons cependant que l'engagement de caution est régi par certaines règles. L'acte de caution doit :
  • Être un document écrit et signé par la personne qui se porte caution ;
  • Être pris par une personne solvable et pouvant contracter le crédit concerné ;
  • Préciser la durée de l'engagement…
Le non-respect de ces règles entraînera la nullité de la caution.

Choisissez un prêt revolving


Vous avez besoin d’argent pour un projet personnel, pour vous faire plaisir, pour faire des cadeaux à vos proches ou encore afin de traverser plus facilement une mauvaise passe ? Choisissez un prêt revolving : ce prêt permanent (aussi appelé crédit renouvelable) vous permet de disposer d’une somme pouvant aller jusqu’à 6 000 euros (en fonction des établissements bancaires et de votre situation personnelle) sans avoir de justificatif de dépenses à présenter. Le montant disponible se reconstitue tous les mois au fur et à mesure des remboursements effectués. Ces paiements permettent de rembourser plus ou moins rapidement votre réserve – une mensualité étant constituée d’une part d’un montant remboursant la somme principale et, d’autre part, d’intérêts rémunérant la banque. De fait, si vous n’utilisez pas votre prêt revolving, celui-ci ne doit rien vous coûter ! D’ailleurs, la loi prévoit qu’un prêt revolving qui n’est pas utilisé sur une période de 3 ans sera automatiquement clôturé. Si vous utilisez régulièrement votre prêt revolving, sachez qu’il est d’une durée limitée à 1 an, renouvelable par tacite reconduction. Trois mois avant la date de fin du contrat, votre banque doit obligatoirement vous remettre une offre de prêt mise à jour. Gardez à l’esprit que la loi vous garantit un délai de réflexion de 15 jours pour étudier les termes d’un contrat et, lorsque vous signez celui-ci, un délai de rétractation de 14 jours. Enfin, si la souscription à une assurance décès invalidité n’est pas obligatoire, elle est cependant très conseillée !

L'autorisation du conjoint est-elle nécessaire pour souscrire à un crédit renouvelable ?


La loi n'exige pas une double signature des conjoints lorsque l'un d'entre eux souhaite souscrire à un crédit renouvelable. Cependant, les crédits contractés par un membre d'un couple sont imputables aux deux. Les contrats de mariage sous le régime de séparation des biens constituent les seules exceptions à la règle. Cela implique que, si un problème survenait :
  • Les biens du conjoint non-signataire du contrat de crédit ne peuvent être touchés ;
  • Les biens communs du couple peuvent quand même être confisqués.

Les prêts revolving sont là pour vous sortir de l'impasse


Vous avez du mal à joindre les deux bouts ? Vous vivez constamment à découvert et vos fins de mois vous angoissent ? Et si vous preniez des mesures afin de vous sentir plus à l'aise financièrement ? Les prêts revolving sont là pour vous sortir de l'impasse. Ces crédits "permanents" mettent à votre disposition une certaine somme d'argent - également appelée "réserve" - dans laquelle vous pouvez puiser à tout moment et comme bon vous semble. L'offre - plafonnée à 6 000 euros - présente de nombreux avantages : vous gérez vous-même votre argent (durée du remboursement, montant des mensualités, etc.), c'est vous qui décidez. Vous pouvez également faire varier les montants selon vos rentrées d'argent. Au fur et à mesure de vos remboursements, cette réserve d'argent se reconstitue. Cette forme de crédit à la consommation peut s'avérer très utile si on fait preuve d'une bonne gestion. Les prêts revolving sont régis par des contrats qui durent un an. Ils sont reconductibles d'une année sur l'autre de façon tacite. Si vous souhaitez bénéficier de ces prêts revolving, il vous suffit de soumettre une demande à l'organisme financier de votre choix, sur place ou sur Internet. Des formulaires sont à votre disposition et, en fonction de vos besoins et de vos revenus, une certaine somme vous sera débloquée et ce dans les plus brefs délais. Les prêts revolving sont souvent accompagnés d'une carte de crédit qui vous permet de régler vos achats chez les commerçants et de retirer de l'argent dans les distributeurs de billets automatiques.

Peut-on changer le montant maximal de son crédit renouvelable ?


Le crédit renouvelable est reconductible de façon tacite chaque année si les remboursements sont faits. L'organisme de crédit et l'emprunteur définissent de commun accord le montant maximal du crédit. Ce montant est flexible et peut donc être changé selon :
  • Les besoins et les préférences de l'emprunteur ;
  • La capacité de remboursement de l'emprunteur.
Le changement du montant maximal du crédit nécessite une nouvelle évaluation de la situation financière de l'emprunteur. Et cela entraîne la signature d'un nouveau contrat de crédit. Dans tous les cas, il y a une certaine limite (75 000 euros) que le montant du crédit revolving ne peut excéder.

Le prêteur peut-il contester le taux d'intérêt appliqué à son crédit renouvelable ?


Nous savons déjà que le taux d'intérêt appliqué au crédit renouvelable est révisable. Néanmoins, sa révision doit se faire dans les normes et ne peut dépasser le taux d'usure. Si l'emprunteur remarque donc que le taux d'intérêt appliqué à son crédit n'est pas plafonné, il peut le contester. Il peut en effet intenter une action judiciaire contre l'organisme de crédit. L'enclenchement de la procédure judiciaire doit avoir lieu dans les cinq ans suivant la signature du contrat du crédit.

Si l'emprunteur remarque que le prêteur n'a pas respecté le taux d'intérêt initialement annoncé, il peut également le contester. La procédure de contestation se déroule selon les étapes suivantes :
  • Première étape : le recours au règlement à l'amiable ;
  • Deuxième étape : la médiation en faisant appel au médiateur de l'organisme de crédit ;
  • Troisième étape : la consultation d'un avocat et des associations de consommateurs ;
  • Quatrième étape : la procédure judiciaire.
Le recours en justice est l'ultime étape de la contestation. Il doit être enclenché si et seulement si les étapes précédentes n'ont pas abouti. Soulignons que l'emprunteur doit s'offrir les services d'un avocat spécialisé en droit de consommation pour maximiser ses chances. Notons que l'emprunteur n'a pas l'obligation de faire appel à un avocat. S'il choisit de s'en passer, il doit savoir que ses chances de gagner sont presque nulles.

Est-il possible de virer son crédit renouvelable sur un compte bancaire ?


Avec le crédit renouvelable, on peut effectuer des paiements et des retraits directement sur le compte associé au crédit. C'est aussi un crédit qu'on peut utiliser grâce à une carte de crédit. Pour cela, il peut être utilisé pour effectuer des virements ou des versements sur des comptes bancaires. Ces opérations sont d'ailleurs plus faciles à réaliser si l'on possède une carte de crédit associée au crédit revolving.


Pour obtenir une proposition personnalisée, n’hésitez pas à remplir une simulation complète. Vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours francs à partir de la date de signature du contrat. Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. Vous devez avoir plus de 18 ans et ne pas figurer au FICP. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

taux.com

Partagez-nous sur