Prêt immédiat en ligne, aucun frais de dossier, réponse immédiate (octobre 2019)

Besoin d'argent rapidement ? Meilleurs taux pour réaliser vos envies. Demandez votre prêt immédiat en toute liberté. Demande gratuite, réponse immédiate !

Société Rang Montant min Montant max Durée min Durée max TAEG min TAEG max Frais dossier
Cofidis crédit renouvelable 
Cofidis
Élu Service Client de l’Année 2020(1)
1500 €6 000 €16 mois44 mois11,90%21,03%0 €
Franfinance crédit renouvelable 
Franfinance
2500 €5 000 €6 mois60 mois4,90%21,09%0 €
Cetelem crédit renouvelable 
Cetelem
3500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Cofinoga crédit renouvelable 
Cofinoga
4500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Banque Casino crédit renouvelable 
Banque Casino
5500 €6 000 €6 mois60 mois3,40%18,90%0 €
Carrefour Banque crédit renouvelable 
Carrefour Banque
6500 €3 000 €6 mois36 mois8,00%21,06%0 €
Younited Credit crédit sans justificatif 
Younited Credit
Obtenez un prêt en moins de 24h(2)
71 000 €50 000 €6 mois84 mois0,60%17,79%0 €
Société Rang Montant min Montant max Durée min Durée max TAEG min TAEG max Frais dossier
Société Rang Montant minimum Montant maximum Durée minimum Durée maximum TAEG minimum TAEG maximum Frais de dossier
Cofidis crédit renouvelable Cofidis
Élu Service Client de l’Année 2020(1)
1500 €6 000 €16 mois44 mois11,90%21,03%0 €
Franfinance crédit renouvelable Franfinance2500 €5 000 €6 mois60 mois4,90%21,09%0 €
Cetelem crédit renouvelable Cetelem3500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Cofinoga crédit renouvelable Cofinoga4500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Banque Casino crédit renouvelable Banque Casino5500 €6 000 €6 mois60 mois3,40%18,90%0 €
Carrefour Banque crédit renouvelable Carrefour Banque6500 €3 000 €6 mois36 mois8,00%21,06%0 €
Carte ZERO crédit renouvelable Carte ZERO
Carte Gold Mastercard gratuite à vie(2)
70 €3 000 €0 mois36 mois0,00%21,02%0 €
CSF crédit renouvelable CSF8150 €21 500 €3 mois60 mois5,75%19,15%0 €
Financo crédit renouvelable Financo9300 €4 500 €NC58 mois5,75%21,04%0 €
Caisse d’Epargne crédit renouvelable Caisse d’Epargne10100 €5 000 €NC60 mois5,74%20,94%0 €
Oney Bank crédit renouvelable Oney Bank11100 €5 000 €NC60 mois5,75%21,04%0 €
Sofinco crédit renouvelable Sofinco12150 €6 000 €NCNC5,75%21,04%0 €
CIC crédit renouvelable CIC136 000 €50 000 €6 mois60 moisNCNC0 €
BNP Paribas crédit renouvelable BNP Paribas14750 €21 500 €NC60 moisNCNC0 €
LCL crédit renouvelable LCL151 000 €21 500 €NCNCNCNC0 €
La Banque Postale crédit renouvelable La Banque Postale16500 €10 000 €NCNCNCNC0 €
Monabanq crédit renouvelable Monabanq17500 €5 000 €NCNCNCNC0 €
AXA Banque crédit renouvelable AXA Banque18NC5 000 €NCNCNCNC0 €
Crédit du Nord crédit renouvelable Crédit du Nord19NCNCNCNCNCNC0 €
Banque Populaire crédit renouvelable Banque Populaire20NCNCNCNCNCNC0 €

(1) Élu Service Client de l’Année 2012, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020 dans la catégorie « Organisme de crédit ». Cofidis est le premier de sa catégorie sur les canaux téléphone, e-mail, navigation internet, chat et Facebook.
(2) À réception de votre dossier complet, Younited Credit peut vous faire une réponse dans les 24h ouvrées par SMS dans le cas d’une acceptation, et par email dans le cas d’un refus. (2) La délivrance et l’envoi de la carte ZERO sont entièrement gratuits pour vous. De même, l’utilisation de la carte ne génère aucuns frais non plus, autres que les coûts liés à une utilisation facultative du crédit. De plus, il n’y a aucune limite de temps pour la gratuité de votre carte. Elle est gratuite à vie.






Le prêt immédiat : réalité ou douce utopie ?


Les situations inattendues peuvent survenir à tout moment. Quel que soit le degré de planification que l'on accorde à ses finances, certaines dépenses ne préviennent pas avant de surgir. Cependant, il faut bien faire face à de tels imprévus. Le plus souvent, pour décanter la situation, on fait recours à ses épargnes. On peut aussi compter sur l'aide d'un proche ou souscrire à un crédit. Lorsqu'il est impossible de compter sur le soutien d'un proche ou en cas d'épargne insuffisante, le crédit reste la dernière carte à jouer.

Généralement, l'urgence de la situation pousse l'emprunteur à rechercher un crédit qu'il pourra obtenir dans les meilleurs délais. Les organismes prêteurs étant conscients de la recrudescence d'un tel besoin chez les particuliers, ils ont mis en place un concept qui y répond parfaitement : le crédit immédiat. Cette solution est-elle efficace ? Quel est son fonctionnement ? Comment obtenir un prêt immédiat moins cher ? Découvrez dans ce guide toutes les réponses aux diverses inquiétudes souvent formulées autour du crédit immédiat sans justificatif.

Qu'entend-on par crédit immédiat ?


Le crédit immédiat est un prêt accordé à un particulier avec le moins de contraintes possible. Avec ce crédit, vous n'avez pas besoin d'honorer des rendez-vous chez votre banquier ou dans une agence de crédit avant de savoir si votre dossier est accepté ou pas. De nos jours, les nouvelles technologies et internet sont les outils qui ont permis de révolutionner le monde de la finance. En quelques clics, vous avez la possibilité de faire une demande de prêt en ligne avec une réponse immédiate. Cependant, est-ce adapté pour tout type de projet ?

Le crédit immédiat pour quel type de projet ?


Le crédit immédiat est un prêt qui possède les mêmes caractéristiques que les crédits personnels. En pratique, pour obtenir un tel crédit urgent, vous n'êtes pas obligé de justifier l'utilisation des fonds alloués. En effet, l'argent accordé est généralement d'un faible montant. Vous n'avez donc aucune obligation de prouver l'affectation de ces fonds pour des montants inférieurs à 3 000 euros. Vous avez ainsi la possibilité d'investir votre argent pour la réalisation de nombreux projets, dont :
  • L'achat d'une voiture d'occasion bon marché (pour l'achat d'une nouvelle voiture, il est conseillé de solliciter un autre type de crédit) ;
  • La réalisation des travaux de rénovation dans votre maison ou dans votre appartement ;
  • La concrétisation d'un rêve de voyage ;
  • Le financement des études de vos enfants ;
  • Le paiement des impôts ;
  • Le règlement des frais médicaux non pris en charge par la sécurité sociale ;
  • Le règlement du loyer ou des factures d'électricité et d'eau…
Vous l'avez compris, le crédit express est une solution qui vous permet de régler facilement et rapidement n'importe quel type de dépense urgente. Il est donc comparable à un prêt personnel dont la démarche d'obtention est plus simplifiée. Cela étant, il faut aussi noter qu'au-dessus de 3 000 euros, le prêteur est en droit de vous demander de justifier l'utilisation du prêt que vous sollicitez. Cette stratégie permet de s'assurer de la solvabilité de l'emprunteur et de le protéger du surendettement.

Quels sont les délais pour un crédit immédiat ?


Généralement, pour contracter un crédit dans les banques traditionnelles, vous devez compter quelques jours avant d'obtenir une réponse sur la recevabilité de votre dossier. De plus, la réponse obtenue est une réponse de principe. Cela sous-entend que le dossier n'est pas encore accepté, mais qu'il devra être validé par la commission de crédit avant que vous ne soyez sûr de pouvoir continuer la procédure. En outre, il faudra attendre une ou plusieurs semaines après l'acceptation du crédit avant de voir l'argent disponible sur votre compte bancaire.

Aujourd'hui, avec le crédit immédiat en ligne, la procédure est accélérée. Vous recevez immédiatement une réponse de principe qui se fait suivre rapidement d'un accord définitif (ou d'un rejet). En effet, l'analyse de votre dossier et le calcul de votre budget mensuel se font immédiatement en quelques minutes. Il est d'ailleurs possible que les fonds soient virés sur votre compte en seulement une heure. Toutefois, les délais d'obtention d'un crédit immédiat peuvent varier d'un établissement à un autre. Les facteurs qui déterminent le temps que prendra la procédure de votre demande de crédit sont multiples :
  • Le mode de souscription (en ligne ou non) ;
  • Le montant demandé ;
  • La célérité du traitement du dossier ;
  • La justesse de votre dossier.
La loi favorise le développement des offres de crédit immédiat sans justificatif. Ainsi, les prêteurs se multiplient sur un marché qui devient de plus en plus concurrentiel. Cette concurrence est à l'avantage de l'emprunteur puisqu'elle conduit les établissements à offrir des crédits immédiats avec des délais impressionnants. D'aucuns sont prêts à vous débloquer l'argent en urgence sous 24h pendant que d'autres vous proposeront une mise à disposition des fonds en 48h ou en 72h. Il faut cependant faire son choix avec précaution en analysant au mieux les points suivants :
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) proposé par la banque ;
  • Le montant des frais de dossier ;
  • Le montant de l'assurance, s'il est indispensable.

Les différentes formes du crédit immédiat


Selon vos besoins ainsi que votre profil, vous avez la possibilité d'opter pour différentes catégories du prêt immédiat. Concrètement, dans l'univers de ce type de prêt, on retrouve les crédits à la consommation que l'on obtient rapidement. Vous pouvez donc solliciter un prêt immédiat d'un montant pouvant atteindre 75 000 euros et l'allouer au projet de votre choix.

Le prêt immédiat en ligne


Le prêt immédiat en ligne est la forme de crédit express la plus répandue. Il a l'avantage de pouvoir être contracté entièrement sur internet. Cela constitue un gain de temps énorme pour l'emprunteur. De multiples offres de ce type de crédit facile à obtenir sont disponibles en ligne et n'attendent que vous. Pour vous satisfaire, le prêteur réduit le temps d'analyse de votre dossier. Cette manière de procéder est à votre avantage, mais constitue un risque pour l'organisme de crédit qui s'expose à une éventuelle incapacité de remboursement de votre part. Par conséquent, le prêteur applique des taux d'intérêt élevés pour compenser le risque. C'est pour cela qu'il est toujours conseillé d'effectuer une comparaison des offres avant de choisir un crédit immédiat en ligne.

Les cartes de fidélité proposées dans les grandes enseignes


Les cartes de fidélité d'achat sont un moyen pour le particulier d'obtenir un crédit immédiat. En effet, il existe différents types de cartes de fidélité. Certaines de ces cartes permettent simplement d'attribuer des avantages aux clients les plus fidèles. D'autres cartes intègrent des fonctions de crédit. Ces dernières vous permettent d'acheter un produit même si vous êtes sans argent au moment de l'achat. A priori, ce sont des outils de marketing direct pour les enseignes qui les offrent. Il faut souvent y faire attention parce qu'elles s'accompagnent souvent d'un risque de surendettement élevé.

Les mini-crédits


Les mini-crédits ne sont rien d'autre que ces crédits immédiats de faibles montants accordés rapidement au demandeur pour faire face à une urgence. Pour ce type de crédit, le montant accordé varie généralement entre 100 et 600 euros. Vous pouvez l'utiliser pour régler toutes sortes de dépenses urgentes, mais il ne faudra pas en cumuler plusieurs afin de ne pas accroître le risque de non-remboursement.

Le prêt personnel immédiat


Sans justificatif, le prêt personnel immédiat est une version accélérée du prêt personnel traditionnel. Il ne faut cependant pas vous laisser intimider par l'urgence de vos besoins pour adopter la première offre de prêt personnel immédiat que vous obtenez. Vous devez d'abord vous diriger vers un courtier en ligne qui vous aidera pour la comparaison de plusieurs offres. Le comparateur disponible sur notre site est efficace, facile d'utilisation, gratuit et sans engagement. Il vous permet de sélectionner avec aisance le crédit immédiat qui vous correspond le mieux. Vous avez aussi la possibilité de faire une prospection de façon autonome en utilisant les simulateurs de crédit en ligne. Ainsi, vous évaluez efficacement votre capacité de remboursement afin d'anticiper sur une éventuelle asphyxie financière.

Le crédit renouvelable


Outre le prêt personnel, le crédit renouvelable est la deuxième forme principale des crédits à la consommation. Ce crédit s'inscrit dans le cadre des prêts immédiats, car il s'obtient aussi rapidement. Encore appelé crédit revolving, le prêt renouvelable est très utilisé en France. Il est généralement associé à une carte de crédit et s'utilise pour financer des projets de faible envergure. Le crédit renouvelable est constitué d'une réserve d'argent disponible à tout moment. Cette réserve se reconstitue à chaque remboursement. Pour un crédit renouvelable, le paiement ne sera nécessaire que lorsque l'emprunteur aura puisé dans la réserve d'argent. À taux variable, il s'agit d'un crédit immédiat qui doit être utilisé intelligemment. En effet, il est accordé avec des taux d'intérêt assez élevés. Ainsi, si vous l'utilisez mal, vous risquez d'être prisonnier de l'engrenage du surendettement.

Les conditions préalables pour décrocher un crédit en urgence


Un crédit immédiat sans justificatif ne doit en aucun cas être perçu comme un sous-crédit. Il s'agit d'un crédit à part entière au même titre que les autres types de crédit. Cela dit, il vous engage auprès de votre établissement prêteur, et vous vous devez de le rembourser. Il présente cependant de nombreux avantages parmi lesquels nous pouvons citer :
  • La possibilité de le souscrire en ligne et donc de ne pas se déplacer pour l'obtenir ;
  • La souplesse des démarches qui visent à vérifier votre solvabilité (absence d'enquête de crédit par exemple) ;
  • L'obtention d'une réponse en un temps record ;
  • Le gain de temps énorme ;
  • La réduction ou la suppression des frais de dossier ;
  • La souplesse de la grille de paiement…
Pour bénéficier de tous ces avantages, il faut remplir un certain nombre de conditions. En effet, l'engagement des établissements financiers à vous accorder le crédit rapidement ne vous affranchit pas des démarches administratives. La qualité de votre dossier reste un pilier fondamental qui conditionne la décision d'acceptation ou de rejet de votre demande. Les pièces de base réclamées dans le cadre d'un prêt classique sont aussi nécessaires pour l'obtention d'un prêt immédiat. Vous devez ainsi prévoir les pièces suivantes :
  • Une pièce d'identité en cours de validité ;
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois ;
  • Un relevé d'identité bancaire.
Quel que soit l'organisme financier auquel vous vous adressez, l'octroi d'un prêt urgent est sujet à la présentation d'un justificatif de votre solvabilité. Ainsi, en plus des documents ci-dessus, vous devez aussi prévoir vos récents bulletins de salaire. De cette manière, vous pourrez attester de la stabilité de votre situation financière. Que vous soyez sous CDD ou CDI, la nature de la fonction que vous occupez et votre ancienneté dans votre emploi peuvent jouer en votre faveur.

Si vous n'êtes pas salarié ou si vous êtes indépendant, il faudra quand même prouver que vous percevez une rémunération régulière. Par ailleurs, vos chances sont meilleures si vous n'êtes pas surendetté. Disposer aussi d'un bon comportement financier est à votre avantage. En réalité, si vous avez des dettes en cours ou si vous tendez déjà vers le surendettement, un autre crédit ne fera que vous enliser davantage. Vous aurez non seulement du mal à le rembourser, mais il se pourrait que vous ne puissiez plus mener une vie décente. C'est pour cela que ce type de profil est généralement rejeté par les prêteurs.

Les autres conditions pour décrocher un crédit en urgence concernent surtout votre fichage à la Banque de France. En effet, si vous êtes inscrit au FICP ou si vous êtes interdit bancaire, vos chances de convaincre un établissement de crédit de vous accorder un crédit immédiat sont quasiment nulles. Votre situation familiale entre aussi en ligne de compte. Elle permet d'analyser le reste à vivre du ménage. Il s'agit d'un indicateur qui permet de savoir quel est le montant du prêt que vous pouvez emprunter sans que cela pèse trop sur vous. Il est par ailleurs conseillé de faire preuve de réactivité en réunissant tous les justificatifs que l'organisme prêteur est susceptible de vous demander. Vous réduisez ainsi au maximum le délai du crédit et vous accroissez les chances d'acceptation de ce dernier.

Les démarches à suivre pour obtenir votre prêt immédiat


La première étape pour obtenir votre prêt consiste à rechercher le meilleur crédit immédiat. Lorsque vous avez ciblé l'offre qui correspond à vos besoins et à votre profil, vous pouvez alors adresser une demande à l'établissement de crédit qui la propose. Pour une demande de crédit sans justificatif avec réponse immédiate, trois options s'offrent à vous. Vous avez la liberté d'effectuer votre demande :
  • Par internet, en ligne ;
  • Par la poste ;
  • Par téléphone.
Il faudra par la suite transmettre tous les documents liés à la demande au prêteur. Si la demande est faite en ligne, il suffira de scanner lesdits documents et de les soumettre à l'organisme prêteur par l'intermédiaire de sa plateforme.

Pour le crédit immédiat, un court délai suffit au prêteur pour vous revenir par rapport à l'acceptabilité de votre dossier. Ainsi, ce dernier devra vous délivrer une fiche d'information dite précontractuelle. Elle a pour vocation de vous renseigner sur l'ensemble des conditions et caractéristiques du crédit immédiat que vous sollicitez. En pratique, vous prendrez connaissance à travers cette fiche des informations suivantes :
  • Le type de prêt ;
  • Le taux d'intérêt appliqué (le taux d'intérêt nominal ainsi que le TAEG) ;
  • Le montant du prêt ;
  • Le montant des échéances ;
  • La durée des remboursements ;
  • Le coût total du crédit avec et sans l'assurance.
Vous aurez également à remplir une fiche de dialogue. Cette dernière renseignera votre prêteur sur votre situation financière. Après ces procédures, l'organisme de crédit fait son analyse. Si votre dossier reçoit un avis favorable, le prêteur vous fera une proposition de contrat de crédit que vous allez signer. Il ne restera que la mise à disposition des fonds sur votre compte. Elle se fait généralement dans un délai très court après la signature du contrat de crédit immédiat.

Combien coûte un crédit immédiat ?


Il est important de ne jamais oublier qu'emprunter de l'argent coûte de l'argent. Ce coût est généralement fonction du TAEG et de la durée du prêt. En pratique, le coût total du crédit immédiat prend en compte les éléments suivants :
  • Les intérêts du crédit ;
  • Les commissions ;
  • Les taxes ;
  • Les autres frais liés au crédit (frais de dossiers, frais des assurances éventuelles…).
Ce coût peut également s'exprimer en pourcentage. On parlera alors du taux annuel effectif global (TAEG). Il varie en fonction des différents organismes prêteurs. C'est pour cela que vous devez prendre le temps de vérifier les différentes offres disponibles avant de faire votre choix. Toutefois, le TAEG est limité par le taux d'usure fixé par la Banque de France. Il s'agit d'un dispositif légal qui empêche les établissements de crédit d'appliquer des taux exagérément élevés.

Outre le taux du prêt, la durée est aussi importante pour la détermination du coût du crédit. En réalité, pour des durées différentes, un même crédit aura des coûts différents. Comme exemple, un prêt contracté pour une durée d'un an reviendra moins cher comparativement à un autre crédit du même montant et dont la durée de remboursement est de 2 ans. Concrètement, le taux d'intérêt pour une longue période est moins élevé que celui qui est appliqué pour une durée de remboursement plus courte. On est donc souvent tenté d'opter pour de longues durées de crédit.

Cependant, il ne faut pas oublier que plus la durée est longue, plus vous aurez à payer des intérêts à votre prêteur. Ce dernier considère en effet qu'une longue durée pour le crédit s'accompagne aussi d'un risque élevé de non-remboursement. C'est pour cela qu'il est recommandé d'opter pour la plus courte durée de crédit possible. Évidemment, vous devez parallèlement vous assurer d'être en mesure d'honorer toutes les mensualités sur la période choisie.

Quels sont les modes de remboursement d'un crédit immédiat ?


Le mode de remboursement d'un crédit immédiat est identique à celui des autres types de crédit. Ainsi, la façon de rembourser son prêt immédiat sans justificatif varie en fonction du type de crédit contracté.

Comment se font les paiements pour un prêt amortissable et pour un prêt in fine ?


Il est possible de rembourser plusieurs mensualités, chacune étant constituée d'une part des intérêts du prêt et d'une part du capital. C'est l'option la plus pratiquée en matière de crédit immédiat, d'autant plus que les crédits proposés sont généralement des prêts amortissables. Toutefois, il est aussi possible d'opter pour un paiement à terme. Le remboursement in fine est souvent choisi par ceux qui attendent une entrée d'argent. Néanmoins, pour cette option, il faudra payer les intérêts du crédit chaque mois. Cela sous-entend que c'est seulement le capital qui est payable à terme.

Qu'en est-il du remboursement par anticipation ?


Il arrive souvent que la santé financière de l'emprunteur s'améliore avant qu'il n'ait fini de payer un crédit en cours. Le premier réflexe est souvent de faire un remboursement par anticipation. Cependant, agir de la sorte n'avantage pas l'organisme prêteur, vu que ce dernier devra essuyer un manque à gagner. Pour compenser, il peut donc exiger de vous le paiement d'une indemnité de remboursement. Cette pénalité est de 1% de la somme remboursée si la durée qui reste pour clôturer le crédit immédiat est supérieure ou égale à 1 an. Dans le cas contraire, l'indemnité exigée ne devra pas dépasser 0,05% du capital restant dû. Toujours est-il que le prêteur n'est pas en droit de vous réclamer une indemnité supérieure au coût du crédit restant dû.

Les précautions à prendre avant de souscrire un prêt immédiat en ligne


Les crédits immédiats sont réputés pour entraîner l'emprunteur imprudent vers le surendettement. En effet, avant même de penser à la manière dont il faut gérer son crédit, il est essentiel de faire le choix idéal. Il existe plusieurs dispositifs que vous pouvez utiliser pour y arriver.

La nécessité d'évaluer votre capacité de remboursement


La capacité de remboursement désigne le montant qui peut être affecté mensuellement au remboursement de votre crédit immédiat. Il est important de le calculer avant de souscrire le crédit souhaité. Cela ne prend d'ailleurs que quelques minutes. Comment donc procéder pour le calculer ? Il suffit de rechercher la différence entre la somme des revenus mensuels et celle des charges mensuelles.

Pour calculer votre capacité de remboursement, vous devez dans un premier temps faire la liste de tout l'argent sur lequel vous pouvez compter. Il s'agit entre autres des revenus suivants :
  • Le salaire ;
  • La pension de retraite ;
  • L'argent des allocations ;
  • L'argent perçu d'une exploitation foncière…
Quant aux charges à considérer, elles peuvent être regroupées en trois catégories, à savoir :
  • Les charges fixes ou incompressibles (elles concernent par exemple le loyer, les frais d'assurances, les frais de garde, les impôts, les crédits en cours…) ;
  • Les charges compressibles ou variables (elles concernent les factures d'eau, d'électricité, de gaz, l'alimentation…) ;
  • Les dépenses occasionnelles (les cadeaux et les loisirs en sont des exemples).
Beaucoup de spécialistes estiment que la capacité de remboursement en tant que montant exprimé en euros est plus concrète que le taux d'endettement. Ce dernier exprime en pourcentage le rapport entre les charges mensuelles et les revenus nets mensuels. Pour faire court, vous ne devez pas vous engager dans un crédit dont la mensualité est supérieure à votre capacité de remboursement. Le calcul de cet indicateur peut parfois s'avérer fastidieux. On préfère donc se servir d'un simulateur en ligne pour avoir rapidement gain de cause.

Utilisation d'un simulateur en ligne pour calculer votre crédit rapide à obtenir


Disponibles sur la majorité des sites des courtiers de crédit en ligne, les simulateurs sont des outils efficaces qui permettent à l'emprunteur de dresser le profil de son crédit idéal. En fournissant les informations appropriées, vous pouvez facilement calculer votre capacité de remboursement. De plus, vous pouvez l'utiliser pour déterminer les différentes caractéristiques du crédit que vous souhaitez solliciter. En faisant par exemple varier la durée et le montant de votre crédit, vous pouvez déterminer les différentes mensualités qui correspondent.

La seule simulation de votre crédit ne suffit cependant pas pour déterminer la meilleure offre. Que faire alors pour trouver le crédit qui vous correspond, mais qui est aussi le moins cher. Pour y arriver, recourir à un comparateur de crédit comme celui de Taux.com est la meilleure chose à faire.

La pertinence d'utilisation d'un comparateur de crédit en ligne


Lorsque vous avez une idée assez précise du crédit que vous souhaitez contracter, il faut aller à la recherche de l'établissement de crédit qui vous fera la meilleure offre. C'est là qu'intervient le comparateur de crédit. En effet, les organismes de crédit ne proposent pas des offres de prêts avec les mêmes spécificités. C'est pour cela qu'il existe des sites comparateurs qui sont rattachés à plusieurs enseignes du secteur. Ainsi, l'emprunteur qui se rend sur le site devra rechercher en quelques clics, et en fonction des informations qu'il a, l'établissement de crédit qui propose la meilleure offre.

L'opération qu'il effectue en quelques minutes avec le comparateur de crédit est l'équivalent d'une recherche pratique qui consiste à récolter des informations auprès de chaque banque afin d'en ressortir la meilleure. Il est donc évident que le comparateur est un outil qui vous fait gagner un temps énorme. Mais, comment s'en servir ? Le comparateur de crédit ne se présente pas forcément de la même manière sur tous les sites qui le proposent. Sur le nôtre par exemple, vous retrouvez un tableau intelligent qui liste plusieurs organismes de crédits avec les caractéristiques de leurs offres. Vous pouvez donc procéder au classement de ces organismes en un clic et suivant une caractéristique donnée. Le tri des organismes peut être réalisé selon :
  • Le montant ;
  • La durée ;
  • Le TAEG ;
  • Les frais de dossier.
D'un coup d'œil, il devient alors facile de retrouver par exemple les organismes de crédit qui proposent des taux de remboursements inférieurs à 2%.

L'étape suivante consiste à vous rendre sur le site des établissements de crédit qui répondent le mieux à vos critères. Vous leur adressez votre demande et attendez qu'ils vous reviennent assez tôt pour la réponse de principe. En effet, il n'est pas interdit de faire votre demande de crédit simultanément auprès de plusieurs organismes de crédit. Vous ne devrez cependant signer le contrat de crédit qu'auprès d'un seul prêteur : celui qui vous fait une offre dont les caractéristiques correspondent le mieux à vos besoins et à votre situation financière.

Sur le même sujet


Cet article a traité divers aspects du crédit immédiat. Cependant, d'autres informations pratiques peuvent vous servir dans votre quête.

La gestion des incidents de paiement


On parle d'incident de paiement à partir du moment où l'emprunteur n'honore pas deux échéances mensuelles. Lorsque l'incident de paiement se présente, l'établissement de crédit est appelé à informer l'emprunteur des risques qu'il encourt conformément aux dispositions de l'article L. 311-22-2 du Code de la consommation. De plus, l'information est remontée à la Banque de France trente jours après l'avertissement formulé à l'endroit de l'emprunteur. Ce dernier sera alors inscrit au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. Sauf remboursement intégral de la dette, le fichage du débiteur insolvable est conservé pendant cinq ans. Lorsque vous ne régularisez pas votre situation, le prêteur se verra obligé de vous assigner en justice afin d'obtenir l'intégralité de son dû. Toutefois, avant d'arriver à ce stade il est encore temps de trouver un arrangement avec votre prêteur.

Pour ce qui concerne la négociation avec l'organisme financier, il est conseillé d'anticiper sur les faits. Concrètement, vous devez réagir immédiatement dès que vous craignez de devoir faire face à des difficultés financières pouvant impacter votre solvabilité. Dans l'ensemble des changements de votre situation personnelle pouvant causer la baisse de vos revenus, nous pouvons citer :
  • Le divorce ;
  • La perte de votre emploi ;
  • La maladie…
Avec un courrier bien argumenté, vous pouvez déjà obtenir dans certains cas un plan de réaménagement de votre dette. Cette négociation à l'amiable peut avoir trois débouchées :
  • Un délai additionnel de paiement ;
  • Une diminution des mensualités accompagnée d'un allongement du crédit ;
  • Une déchéance du terme…
La dernière solution sous-entend la fin anticipée du crédit pour raison de violation du contrat. Dans ce cas, votre créancier vous somme de rembourser immédiatement le capital restant dû ainsi que les intérêts échus non payés. C'est ce que stipule l'article L. 311-30 du Code de la consommation. Cependant, le prêteur ne peut y recourir que lorsque le contrat de prêt le prévoit.

Si par contre au lieu d'une déchéance du terme vous obtenez un report d'échéance, le prêteur peut vous réclamer le paiement d'une indemnité pour couvrir le préjudice qu'il a subi. Néanmoins, cette pénalité ne peut pas dépasser 4% des échéances reportées. Toutefois, il se pourrait qu'au bout des négociations vous n'obteniez pas satisfaction. La loi vous permet dans ce cas de déposer un recours devant un tribunal d'instance. Vous pouvez ainsi obtenir un délai de grâce pour arranger votre situation.

Le crédit immédiat et le délai de rétractation


Pour une demande de prêt, il existe un délai de rétractation de 14 jours à compter du jour de la signature du contrat. Ce délai vous permet de revenir sur votre décision de façon discrétionnaire. Le contrat sera alors annulé et vous ne serez pas engagé. Vous n'aurez à payer aucune indemnité ou à vous justifier. Il s'agit d'une protection du consommateur qui lui permet de disposer du temps nécessaire pour réfléchir avant de s'engager en toute connaissance de cause. Tant que ce délai n'est pas écoulé, le contrat signé n'est pas valable et vous ne pouvez pas rentrer en possession de l'argent emprunté.

Par ailleurs, il est possible dans certaines situations de réduire le délai de rétractation pour obtenir au plus vite votre argent. Selon le type de prêt que vous sollicitez, vous pouvez en effet obtenir le financement en 8 jours ou en 3 jours. Cette réduction du délai n'est possible que lorsque le crédit est affecté à la livraison d'un produit donné. Dans tous les cas, il ne peut être inférieur à 3 jours ou supérieur à 14 jours.

Questions/réponses fréquentes sur le crédit immédiat


Quel est l'intérêt de souscrire à une assurance pour un prêt immédiat ?

Il est possible que l'obtention d'un crédit immédiat soit conditionnée par la souscription d'une assurance. Mais pourquoi souscrire une assurance ? Alors que le crédit vous engage pendant la période de remboursement, l'assurance vous protège contre les coups durs de la vie sur cette même période. Les risques de non-remboursement d'un crédit immédiat sont élevés. C'est une raison de plus pour souscrire une assurance afin de vous protéger. On parle généralement de l'assurance emprunteur. Elle n'est pas obligatoire, mais plusieurs organismes financiers l'exigent pour le crédit immédiat. Bien que cette assurance vient gonfler le coût de votre crédit, elle vous aide à en effectuer une gestion sereine. En pratique, l'assurance est utile pour :
  • La protection de votre famille et de vos revenus ;
  • La prise en charge des mensualités ou du capital restant dû lorsque survient un problème (perte d'emploi, maladie, invalidité, divorce, décès…) ;
  • La gestion saine de votre budget…
Peut-on compter les prêts entre particuliers parmi les crédits immédiats ?

Oui, il est bien possible de recourir à un prêt entre particuliers pour obtenir rapidement de l'argent. Vous devez alors signer une reconnaissance de dette et fournir quelques garanties. Comme vous ne passez pas par un établissement de crédit, il est même possible que vous n'ayez pas besoin de fournir des garanties. Toutefois, emprunter de l'argent auprès de vos proches connaissances n'est pas toujours la meilleure chose à faire. En réalité, en cas de difficulté de remboursement vos relations peuvent en pâtir durablement.

Comment obtenir un mini-crédit ?

La meilleure manière de souscrire un mini-crédit est de faire une demande en ligne. Après avoir fait vos recherches et comparé les différentes offres, vous n'aurez qu'à fournir quelques deux ou trois pièces pour voir votre demande validée. En effet, le montant du crédit est assez petit. Le prêteur ne demande donc que très peu de garanties. Parfois, quelques heures suffisent pour que l'argent soit disponible sur votre compte. Cette rapidité se justifie par la simplification de la procédure. Le mini-crédit est souvent accordé aux personnes qui sont en situation d'interdit bancaire ou sans-emploi. Dans ce dernier cas, il faudra justifier d'un revenu stable. La durée du crédit étant assez courte, l'allocation de chômage peut servir de garantie pour le contracter.

Est-il risqué de mentir pour obtenir un crédit immédiat ?

C'est une évidence que si vous présentez un dossier à risque aux établissements financiers, votre demande de crédit sera systématiquement refusée. Avez-vous une profession dangereuse ? Votre âge joue-t-il contre vous ? Avez-vous des antécédents de santé ? Aucune de ces raisons ne vous donne le droit de mentir pour obtenir un crédit en urgence. Il est en effet fort risqué de mentir sur votre situation financière ou vos informations personnelles. Concrètement, une information que vous omettez volontairement de communiquer augmente le risque du prêt. Il est donc possible que cela entraîne la nullité de votre contrat. Au lieu de mentir, vous pouvez opter pour l'une des nombreuses voies de recours qui existent. La convention AERAS en est un exemple palpable.

Quels sont les points à vérifier avant de signer un contrat de crédit ?

Tout contrat de crédit commence par un encadré qui reprend les caractéristiques essentielles du prêt. C'est sur cet encadré que vous devez d'abord vous focaliser. On y retrouve les informations suivantes :
  • Le montant total du prêt ;
  • La durée du crédit ;
  • Le TAEG ;
  • Le montant, le nombre ainsi que la périodicité des échéances ;
  • Le détail des conditions de déblocage des fonds ;
  • Le détail des frais liés au crédit (assurances éventuelles, frais de dossier…).
Vous devez pouvoir retrouver votre adresse et votre identité ainsi que celles du prêteur au niveau de l'en-tête du contrat. Le type de crédit choisi doit être aussi précisé. Il faut également accorder une attention particulière à la partie réservée pour l'assurance. Les informations qui y figurent doivent être conformes à vos souhaits. Il est aussi important de vérifier le paragraphe dédié aux conditions de rétractation ainsi que celui qui est consacré aux conditions d'exécution du contrat. Ce dernier mentionne généralement :
  • Les modalités de résiliation du contrat de prêt ;
  • Les remboursements anticipés ;
  • Les conséquences d'un retard ou d'un défaut de paiement ;
  • Les procédures suivies pour le règlement des éventuels litiges.
Que retenir de cet article sur le prêt immédiat ? Le concept du crédit immédiat a été institué pour permettre aux particuliers de financer rapidement un projet ou régler une dépense urgente. Il aide ainsi au financement des projets de toute nature. C'est pour cela qu'il est proposé par les organismes de crédit sous diverses formes. Cependant, quel que soit le type de crédit immédiat, la souscription en ligne reste la meilleure solution pour l'obtenir. Pour accélérer la procédure d'obtention de ce type de crédit, l'emprunteur se doit de réunir toutes les pièces que l'organisme de crédit est susceptible de demander. Mais avant, il est important d'effectuer une comparaison en ligne avec l'outil que propose notre site dans le but de déterminer le meilleur crédit immédiat.

Exemples représentatifs du coût total du prêt immédiat avec tous les frais applicables
  1. Par exemple, pour un crédit immédiat Cofidis autorisé de 1 000 € et pour une utilisation unique de 1 000 € au TAEG révisable de 21,03% et au taux débiteur révisable de 19,24%, vous remboursez, hors assurance facultative, 29 mensualités de 42 € et une dernière ajustée de 51,52 €, soit une durée de remboursement de 30 mois, et un montant total dû de 1 269,52 €. Le taux annuel effectif de l'assurance facultative est de 9,79% pour les garanties décès, invalidité, incapacité et perte d'emploi, le coût est de 6,70 € le premier mois et le montant total dû au titre de l'assurance sur la durée totale du prêt de 134,20 €. En cas d'adhésion à l'assurance facultative : le montant de l'échéance sera inchangé, la durée de remboursement sera allongée et le montant total dû au titre du crédit sera augmenté
  2. Exemple d’utilisation courante, hors assurances facultatives Franfinance : pour une utilisation de 500 € en vitesse lente (en une seule fois et sans utilisation ultérieure) égale au montant total du crédit immédiat sans justificatif, vous réglez 29 mensualités de 21 € et une dernière ajustée de 24,72 €. TAEG révisable : 21,09%. Taux débiteur révisable : 19,14%. Coût du crédit : 133,72 €. Montant total dû : 633,72 €. Durée maximum du crédit : 30 mois. Coût maximum mensuel de l'assurance (inclus dans votre mensualité) : 3,04 € pour DIM+CHOM. Coût total de l'assurance : 59,71 € pour DIM+CHOM soit un TAEA de 9,15%.
  3. Exemple hors assurance facultative Cetelem : pour une utilisation ordinaire et unique du montant total du crédit en ligne immédiat de 1 000 € sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, au taux annuel effectif global révisable de 21,04% (taux débiteur révisable de 19,10%), vous remboursez : 35 mensualités de 37 €, et une dernière de 23,64 €, montant total dû : 1 318,64 €, soit intérêts : 318,64 €, durée de remboursement : 36 mois. Le coût maximum de l’assurance facultative est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 35 mensualités de 41,00 € et une dernière de 12,27 €. Coût total de cette assurance : 122,32 €, taux annuel effectif de cette assurance : 9,03%. Contrat de crédit d'un an renouvelable.
  4. Exemple standard pour un prêt immédiat Cofinoga. Pour une première utilisation de 1 000 € d'un crédit renouvelable annuellement, remboursable en 35 mensualités de 37 € + 1 dernière mensualité de 23,64 € hors assurance facultative au TAEG révisable de 21,04% et au taux débiteur révisable de 19,10%. Montant total dû par l'emprunteur de 1 318,64 €. Le coût maximum de l’assurance facultative est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 35 mensualités de 41,00 € et une dernière de 12,27 €. Coût total de cette assurance : 122,32 €. Taux annuel effectif de l’assurance : 9,03%. Contrat de crédit d’un an renouvelable.
  5. Par exemple, j’ai un prêt en ligne immédiat Banque Casino qui me permet de disposer de 4 000 €. J’ai une réparation de 1 000 € sur ma voiture. Je demande donc un virement de 1 000 € qui sera disponible sous 48h. Utilisation spéciale. Je préfère choisir ma durée de remboursement. Soit : 56 mensualités de 27,00 € et 1 dernière mensualité de 11,73 € au TAEG révisable de 21,07% et au taux débiteur révisable de 19,125%. Montant total dû par l’emprunteur = 1 523,73 € sur la base d’échéances hors assurance facultative. Coût maximum mensuel de l’assurance facultative = 7,01 € en plus de la mensualité. Le taux annuel effectif de l’assurance est de 10,618%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 247,51 €.
  6. Exemple pour un crédit consenti Carrefour Banque inférieur ou égal à 3 000 € et pour une utilisation de 1 000 €, je rembourse 37 € par mois pendant 35 mois et une dernière mensualité de 25,03 € au TAEG révisable de 21,06% (taux débiteur révisable de 19,15%). Durée maximum du crédit : 36 mois. Le montant total dû par l’emprunteur : 1 320,03 € (hors assurance facultative). Au titre de l’assurance facultative : TAEA de 9,5%. Coût de la première prime de l'assurance facultative décès-invalidité jusqu'à 65 ans : 6,30 € en plus du montant de la mensualité sans assurance. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 129,81 €. En cas de souscription : vous remboursez 35 mensualités de 41 € et une dernière de 24,21 €. Le montant total dû par l'emprunteur avec assurance facultative : 1 459,21 €.
  7. Exemple de crédit renouvelable en ligne immédiat Carte ZERO : pour une utilisation unique d’un montant total de 1 000 euros effectuée 31 jours avant l'émission de la première facture et un règlement du montant minimum aux dates prévues sur les relevés mensuels, vous remboursez 35 mensualités de 37,55 euros et une dernière mensualité de 19,92 euros au taux annuel effectif global révisable de 21,02% (taux débiteur révisable de 19,23%, soit un taux mensuel de 1,60%) pour un montant total dû de 1 334,17 euros. Montant total des intérêts dus : 334,17 euros.
  8. Pour un mini crédit immédiat d'un an renouvelable CSF à hauteur de 1 000 €, vous remboursez 35 mensualités de 36 € et une 36ème ajustée de 35,33 €, hors assurance facultative. Montant total dû de 1 295,33 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) révisable de 19,15%. Taux débiteur révisable de 17,65%. La prime mensuelle d’assurance facultative est calculée sur le solde restant dû. La 1ère prime la plus élevée est de 3,04 €. En cas d'adhésion, vous réglerez 35 mensualités de 38 € et une dernière ajustée de 29,77 €, assurance comprise. Le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) est de 4,336%. Le montant total dû au titre de l'assurance est de 61,51 €.
  9. Exemple de prêt d'argent immédiat (hors assurance facultative) Financo : pour un montant total de crédit de 1 000 €, utilisé en une seule fois, en totalité et sans réutilisation, vous remboursez 17 mensualités de 65 €, et une dernière mensualité de 50,54 €. Mensualités hors assurance facultative. Durée du crédit 18 mois. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) révisable de 21,04% hors assurance facultative, taux débiteur révisable de 19,10%. Montant total dû par l’emprunteur de 1 155,54 €. Vous disposez d’un droit de rétractation. Pour un solde dû de 1 000 €, le Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) est de 8,99% soit un coût mensuel maximum de l’assurance de 6,12 € en sus de la mensualité et inclus dans l’échéance de remboursement. Soit 0,61% mensuel du capital restant dû. Le coût total de l’assurance sur toute la durée du crédit s’élève à 63,51 €. Contrat d’assurance facultative "Mon Assurance de personnes" N°5035 (Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Incapacité Temporaire Totale de travail, Perte d’Emploi) souscrit par Financo auprès des sociétés SURAVENIR et SURAVENIR ASSURANCES entreprises régies par le Code des assurances.
Les classements et résultats présents sur ce comparateur de crédit indépendant représentent une sélection de sociétés basée sur des critères objectifs et/ou subjectifs comme le TAEG, le TAEA, la simulation en ligne, les coûts, la durée de l’emprunt, le différé de remboursement, le montant emprunté, l’apport minimum, l'objet du crédit, la modulation des remboursements, les frais de dossier, la domiciliation des revenus, la popularité sur les réseaux sociaux, le remboursement anticipé, la qualité du service clients, etc. L'ordre de tri par défaut est la performance de l’offre.

Pour obtenir une proposition personnalisée, n’hésitez pas à remplir une simulation complète. Vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours francs à partir de la date de signature du contrat. Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. Vous devez avoir plus de 18 ans et ne pas figurer au FICP. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Taux.com meilleur taux

Partagez-nous sur