Crédit sans justificatif d'utilisation à fournir, réponse immédiate (novembre 2019)

Besoin d'argent rapidement ? Meilleurs taux pour réaliser vos envies. Demandez votre crédit sans justificatif en toute liberté. Demande gratuite, réponse immédiate !

SociétéRangMontant minMontant maxDurée minDurée maxTAEG minTAEG maxFrais dossier
Cofidis crédit renouvelable 
Cofidis
Élu Service Client de l’Année 2020(1)
1500 €6 000 €16 mois44 mois11,90%21,03%0 €
Franfinance crédit renouvelable 
Franfinance
2500 €5 000 €6 mois60 mois4,90%21,09%0 €
Cetelem crédit renouvelable 
Cetelem
3500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Cofinoga crédit renouvelable 
Cofinoga
4500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Banque Casino crédit renouvelable 
Banque Casino
5500 €6 000 €6 mois60 mois3,40%18,90%0 €
Younited Credit crédit sans justificatif 
Younited Credit
Obtenez un prêt en moins de 24h(2)
61 000 €50 000 €6 mois84 mois0,70%17,49%0 €
SociétéRangMontant minMontant maxDurée minDurée maxTAEG minTAEG maxFrais dossier
SociétéRangMontant minimumMontant maximumDurée minimumDurée maximumTAEG minimumTAEG maximumFrais de dossier
Cofidis crédit renouvelable Cofidis
Élu Service Client de l’Année 2020(1)
1500 €6 000 €16 mois44 mois11,90%21,03%0 €
Franfinance crédit renouvelable Franfinance2500 €5 000 €6 mois60 mois4,90%21,09%0 €
Cetelem crédit renouvelable Cetelem3500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Cofinoga crédit renouvelable Cofinoga4500 €4 000 €3 mois60 mois6,17%21,04%0 €
Banque Casino crédit renouvelable Banque Casino5500 €6 000 €6 mois60 mois3,40%18,90%0 €
Carrefour Banque crédit renouvelable Carrefour Banque6500 €3 000 €6 mois36 mois8,00%21,06%0 €
Carte ZERO crédit renouvelable Carte ZERO
Carte Gold Mastercard gratuite à vie(2)
70 €3 000 €0 mois36 mois0,00%21,02%0 €
CSF crédit renouvelable CSF8150 €21 500 €3 mois60 mois5,75%19,15%0 €
Financo crédit renouvelable Financo9300 €4 500 €NC58 mois5,75%21,04%0 €
Caisse d’Epargne crédit renouvelable Caisse d’Epargne10100 €5 000 €NC60 mois5,74%20,94%0 €
Oney Bank crédit renouvelable Oney Bank11100 €5 000 €NC60 mois5,75%21,04%0 €
Sofinco crédit renouvelable Sofinco12150 €6 000 €NCNC5,75%21,04%0 €
Société Générale crédit renouvelable Société Générale131 500 €21 500 €NCNC5,84%16,90%0 €
CIC crédit renouvelable CIC146 000 €50 000 €6 mois60 moisNCNC0 €
BNP Paribas crédit renouvelable BNP Paribas15750 €21 500 €NC60 moisNCNC0 €
LCL crédit renouvelable LCL161 000 €21 500 €NCNCNCNC0 €
La Banque Postale crédit renouvelable La Banque Postale17500 €10 000 €NCNCNCNC0 €
Monabanq crédit renouvelable Monabanq18500 €5 000 €NCNCNCNC0 €
Crédit Mutuel crédit renouvelable Crédit Mutuel196 000 €50 000 €NCNCNCNC0 €
Crédit Agricole crédit renouvelable Crédit Agricole20NC21 500 €NC60 moisNCNC0 €
BRED crédit renouvelable BRED21NC21 500 €NC60 moisNCNC0 €
AXA Banque crédit renouvelable AXA Banque22NC5 000 €NCNCNCNC0 €
Crédit Mutuel de Bretagne crédit renouvelable Crédit Mutuel de Bretagne23200 €NCNCNCNCNC0 €
Crédit du Nord crédit renouvelable Crédit du Nord24NCNCNCNCNCNC0 €
Banque Populaire crédit renouvelable Banque Populaire25NCNCNCNCNCNC0 €

(1) Élu Service Client de l’Année 2012, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020 dans la catégorie « Organisme de crédit ». Cofidis est le premier de sa catégorie sur les canaux téléphone, e-mail, navigation internet, chat et Facebook.
(2) À réception de votre dossier complet, Younited Credit peut vous faire une réponse dans les 24h ouvrées par SMS dans le cas d’une acceptation, et par email dans le cas d’un refus. (2) La délivrance et l’envoi de la carte ZERO sont entièrement gratuits pour vous. De même, l’utilisation de la carte ne génère aucuns frais non plus, autres que les coûts liés à une utilisation facultative du crédit. De plus, il n’y a aucune limite de temps pour la gratuité de votre carte. Elle est gratuite à vie.






Un crédit sans justificatif : qu'est-ce que c'est exactement ?


Aujourd'hui, il est possible à tout particulier de souscrire un crédit pour chacun de ses projets. Qu'il s'agisse de l'acquisition d'un bien immobilier, de l'achat d'une voiture ou du financement des études, il est toujours possible de trouver un financement adapté à ses besoins. Toutefois, l'obtention d'un crédit est généralement conditionnée par la fourniture d'un certain nombre de justificatifs. Néanmoins, la tendance actuelle laisse entrevoir de plus en plus d'organismes financiers qui se spécialisent dans l'octroi du prêt sans justificatif. Que sous-entend exactement le crédit sans justificatif ? Est-il une option avantageuse ? À qui s'adresse ce type de financement ? Comment peut-on l'obtenir ? Retrouvez dans ce guide les réponses aux divers questionnements autour du crédit sans justificatif.

Zoom sur l'univers des crédits sans justificatif


Le prêt sans justificatif est un crédit qui se classe parmi les prêts à la consommation. En pratique, les crédits à la consommation regroupent à la fois les prêts affectés et les prêts non affectés. Ce sont ces prêts non affectés qui sont encore appelés crédits sans justificatif. Cette catégorie de prêt présente des particularités qu'il faut pouvoir appréhender avant de le souscrire.

Qu'est-ce qu'un prêt sans justificatif ?


Le prêt sans justificatif est à proprement parler l'inverse du prêt affecté. En clair, il n'est pas octroyé en fonction d'un projet précis. L'emprunteur a la possibilité d'utiliser le financement reçu comme il le souhaite. Mieux, il n'est pas tenu de justifier au prêteur l'affectation des fonds.

De façon simple, un organisme de crédit accorde un financement à un particulier sans lui demander à quoi cela va lui servir. Contrairement au prêt immobilier ou au prêt auto avec lequel l'emprunteur se doit d'utiliser les fonds pour la réalisation d'un projet clairement défini, l'argent obtenu avec un crédit sans justificatif est utilisé librement. À l'instar des autres crédits à la consommation, le remboursement du crédit affecté se fait périodiquement selon une fréquence définie dans le contrat de prêt. Il est également encadré par de nombreuses dispositions légales dans le but de protéger les parties contractantes.

En général, la loi impose aux organismes prêteurs de vérifier la solvabilité du demandeur de crédit avant de le lui accorder. Vous devez donc vous méfier des établissements de crédit qui proposent des offres ne nécessitant pas par exemple une justification de votre identité ou de votre lieu de résidence. Pour un crédit sans justificatif, vous pouvez demander une somme comprise entre 200 et 75 000 euros. La durée de remboursement varie entre quelques mois et plusieurs années. Dans certains cas, la durée de ce crédit peut d'ailleurs atteindre 10 ans, voire plus.

En outre, l'établissement financier a une obligation d'information envers ses clients. C'est pour cela que tous les supports de communication pour ce type de prêt doivent porter la mention « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. ». Par ailleurs, on distingue différents types de crédits sans justificatifs. L'organisme prêteur devra donc vous fournir toutes les informations se rapportant à son offre afin de vous permettre de faire un choix judicieux.

Les différents types de crédit sans justificatif


Par définition, le crédit sans justificatif est un prêt à la consommation qui n'est lié à aucun achat précis. On distingue ainsi deux grandes catégories de crédit qui correspondent à cette description :
  • Le prêt personnel ;
  • Le crédit renouvelable.
Le prêt personnel est un type de crédit qui permet à l'emprunteur de financer ses projets assez librement. Il n'a d'ailleurs pas besoin de disposer d'un apport personnel pour l'obtenir. C'est en fonction de sa situation financière que le prêteur définit les autres conditions du crédit. Ces conditions sont fixes et connues avant même la signature du contrat de prêt. C'est ce côté « stable » du prêt personnel qui manque au crédit renouvelable. Ce dernier ne nécessite pas également une justification de l'utilisation des fonds accordés. Cependant, sa durée de remboursement n'est pas clairement définie au moment de la souscription du prêt en raison de ses caractéristiques. Nous reviendrons ci-dessous en détail sur chacun de ces crédits sans justificatif pour mieux les comprendre.

Avantages et inconvénients du prêt sans justificatif d'utilisation


L'avantage premier de ce type de crédit est la possibilité d'obtenir un financement sans avoir à en justifier l'utilisation. Dans ce cas, l'organisme de crédit ne peut pas exiger un apport minimum de la part de l'emprunteur puisqu'il ne connaît pas la destination des fonds. La vie privée du souscripteur est ainsi respectée. Avec l'argent obtenu, l'emprunteur peut financer plusieurs projets simultanément sans faire une demande de prêt pour chacun d'eux. De plus, pour obtenir ce financement vous n'êtes pas obligé de domicilier votre salaire ou ouvrir un compte dans l'établissement prêteur. Mieux, la flexibilité du prêt sans justificatif est sans pareil. Grâce aux simulations en ligne, le demandeur du prêt peut déterminer lui-même par avance les modalités de remboursement dudit crédit. Il s'agit des éléments suivants :
  • Le montant ;
  • La date de prélèvement ;
  • La fréquence de remboursement.
Néanmoins, on distingue également quelques inconvénients pour ce type de crédit. En premier lieu, il faut noter qu'il est plus cher que le crédit affecté. Cette cherté se justifie par le fait que l'organisme de crédit prend plus de risques en accordant un financement dont il ne connaît pas l'affectation. Dans le cas d'un prêt affecté par exemple, le prêteur peut facilement saisir le bien acheté en cas de difficulté de remboursement. Puisque ce dernier ne dispose pas d'une garantie liée à un achat précis pour le prêt sans justificatif, ses conditions d'acceptation sont généralement plus strictes que celles du prêt affecté. De plus, l'emprunteur est bien moins protégé avec un crédit sans justificatif qu'avec un prêt affecté. De fait, le prêt affecté est automatiquement annulé si pour une raison ou pour une autre, le bien financé n'est pas livré ou s'il présente un quelconque problème. Le prêt sans justificatif d'utilisation ne bénéficie pas d'une telle garantie puisque dans les mêmes conditions, l'emprunteur devra quand même rembourser son prêteur.

Comment peut-on obtenir un crédit sans justificatif ?


Il n'y a rien de compliqué quand on souhaite souscrire un crédit à la consommation sans justificatif. Vous pouvez vous adresser à votre banque ou à un établissement spécialisé de votre choix. De nombreux établissements financiers pullulent sur le marché du crédit. Ils n'hésitent pas à proposer des offres aussi alléchantes les unes que les autres pour attirer le plus de clients possible. Cette concurrence permanente avantage l'emprunteur puisqu'il pourra obtenir les meilleurs taux du marché.

Nous vous conseillons cependant d'utiliser simplement internet pour dénicher votre crédit sans justificatif. En effet, il existe une multitude de sites internet spécialisés dans le crédit à partir desquels vous pouvez soumettre votre demande en ligne. La souscription d'un crédit via ce canal s'accompagne de nombreux avantages. Nous pouvons citer :
  • La rapidité et la simplicité du traitement des demandes de crédit en ligne ;
  • La possibilité d'utiliser un simulateur en ligne pour visualiser votre crédit ;
  • L‘exonération ou la petitesse des frais de dossier ;
  • La possibilité d'adapter votre demande en fonction de votre situation financière ;
  • La praticité de la souscription du crédit en ligne (vous pouvez envoyer plusieurs demandes dans différents établissements à la fois) ;
  • La possibilité d'introduire votre demande en ligne 24h/24 et 7j/7 ;
  • Le coût réduit des offres de crédit en ligne comparativement au coût des offres des banques traditionnelles (les offres promotionnelles sont de plus en plus nombreuses sur internet) ;
  • La possibilité d'utiliser un comparateur de crédit en ligne pour dénicher l'offre qui convient le mieux à votre situation financière et à vos besoins…
Après la sélection des meilleures offres, vous pouvez envoyer votre demande en quelques clics aux organismes de crédit. Généralement, une réponse de principe vous sera donnée dans les 10 minutes qui suivent. Pour un avis positif, vous recevrez un contrat de prêt qu'il faudra remplir, dater, signer puis renvoyer au prêteur. Vous devez le faire accompagner des justificatifs demandés (en général, il s'agit des documents pour prouver votre état civil et votre solvabilité). L'organisme de crédit fera ensuite une étude approfondie de votre demande pour décider de vous octroyer le crédit ou non. C'est suite à cette étude que vous recevrez la réponse définitive. Si elle est positive, les fonds seront rapidement disposés sur votre compte.

Les documents à réunir pour faire une demande de crédit sans justificatif


La composition de votre dossier de demande de crédit conditionne son acceptation. Il est donc important de fournir à l'organisme prêteur tous les documents qu'il réclame. Ce faisant, vous augmentez vos chances d'obtenir plus rapidement le crédit sollicité. Évidemment, plus il y aura de justificatifs de revenus et de bonne gestion de votre compte, plus vous êtes convaincant aux yeux de l'établissement prêteur. En pratique, voici une liste des documents que vous pouvez être amené à fournir pour une demande de prêt sans justificatif d'achat :
  • Une photocopie de votre pièce d'identité en cours de validité (il peut s'agir de la carte nationale d'identité, du passeport, de la carte de séjour ou encore de la carte de résident) ;
  • Un justificatif de domicile (généralement, il s'agit d'une facture d'eau, d'électricité ou de gaz, une quittance de loyer, une taxe foncière…) ;
  • Un ou plusieurs justificatifs de revenus (les récents bulletins de paie, le dernier avis d'imposition, une attestation aux prestations familiales…) ;
  • Un relevé d'identité bancaire ou postal.
Cette liste n'est pas exhaustive d'autant plus que l'établissement de crédit est libre de vous demander plus de pièces justificatives. C'est souvent le cas si le profil du demandeur de crédit est moins convaincant au premier coup d'œil. Comme exemple, il est possible que le prêteur vous demande de fournir vos derniers relevés bancaires ou encore les tableaux d'amortissement de vos éventuels crédits en cours.

Panorama des conditions d'acceptation d'une demande de prêt sans justificatif d'utilisation


C'est avant tout la crédibilité du souscripteur quant au remboursement des mensualités qui conditionne la décision du prêteur de lui accorder ou non un prêt. Il faut donc présenter à l'organisme de crédit un dossier financier de qualité, un dossier qui prouve que vous avez de bonnes capacités pour rembourser le crédit. Mais avant, vous devez être une personne majeure, résider sur le territoire français et jouir de toutes vos facultés mentales.

La principale condition d'acceptation d'une demande de crédit concerne généralement la stabilité de l'emploi du souscripteur. Voici quelques profils qui pourront aisément contracter un crédit à la consommation sans justificatif :
  • Un travailleur en CDI avec plusieurs années d'expérience ;
  • Un travailleur de la fonction publique ;
  • Un responsable d'une entreprise qui présente de bons rendements…
Cependant, ce n'est pas seulement les salariés qui ont droit au crédit. Si vous ne l'êtes pas (personne en profession libérale ou en intérim par exemple), il faudra présenter au prêteur des entrées d'argent suffisantes et régulières pour le convaincre de vous accorder un prêt. Si vous êtes par exemple un bon épargnant, vous marquerez des points. De plus, vous devez disposer d'un comportement financier sain. Autrement dit, le prêteur doit pouvoir vérifier que vous n'êtes pas un habitué des grosses dépenses ou des découvertes bancaires. Il demandera vos récents relevés bancaires pour s'en assurer. Dans l'éventualité où vos récents relevés bancaires présentent des dépenses majeures ou de gros découverts bancaires, il est conseillé d'attendre un peu pour faire votre demande de crédit. Ainsi, vous pourrez présenter à l'organisme de crédit 3 relevés bancaires qui inspirent confiance.

Une autre condition concerne l'accumulation des dettes. Les organismes prêteurs sont souvent réticents pour accorder un nouveau crédit à quelqu'un qui a déjà plusieurs emprunts en cours. Si cependant vos ressources sont suffisamment élevées pour couvrir tous vos emprunts de sorte qu'il vous reste encore de quoi gérer vos autres dépenses mensuelles, le prêteur n'hésitera pas à vous accorder le crédit. En pratique, votre capacité d'endettement ne doit pas être en dessous de 33%. Cependant, si vous avez une bonne capacité d'épargne, il est possible que la barre soit rehaussée vers 50% ou plus.

Par ailleurs, il ne faut pas être un interdit bancaire ou figurer sur le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). Les organismes prêteurs sont moins enthousiastes à prêter de l'argent pour ce type de profil. En effet, il existe d'autres solutions plus adaptées pour les personnes en situation de surendettement.

Bon à savoir : si vous essuyez des refus auprès de plusieurs établissements financiers, vous pouvez chercher à connaître les raisons qui soutiennent ces refus. Il est possible de demander à l'établissement de crédit la note qui vous a été attribuée, mais sachez que ce dernier n'est en rien tenu de motiver sa décision. Si vous ne recevez aucune réponse après deux mois, vous pouvez saisir la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Elle pourra s'occuper de votre situation de refus de crédit.

Prêt personnel : le crédit sans justificatif le plus souscrit en France


D'après les statistiques officielles, le prêt personnel est le crédit à la consommation le plus contracté en France. L'engouement exprimé pour cet emprunt s'explique par ses caractéristiques très attrayantes. Il est en effet facile de souscription, ce qui représente un réel bénéfice pour celui qui a besoin d'un apport de trésorerie immédiat.

Les traits distinctifs du prêt personnel sans justificatif


Le prêt personnel sans justificatif étant de la famille des crédits à la consommation, il est plafonné à 75 000 euros. Cependant, les montants accordés par les établissements de crédit sont généralement en dessous de 21 500 euros. Quant au taux du crédit, il peut varier d'un organisme à un autre. Néanmoins, il reste plus élevé que celui du prêt affecté. Le mode, la durée et les critères de remboursement de ce prêt sont également variables en fonction de l'institution prêteuse. Il en est de même pour les conditions d'acceptation du prêt. En effet, il est possible qu'un profil refusé dans un établissement de crédit soit accepté dans un autre. Comme avec les crédits à la consommation, l'emprunteur qui souscrit à un prêt personnel sans justificatif bénéficie d'un délai de rétractation de 14 jours calendaires. Pendant cette période qui débute le jour de la signature du contrat, l'emprunteur peut décider de ne plus souscrire le crédit pour une raison ou pour une autre. Il n'est cependant pas tenu de se justifier auprès du prêteur pour cette décision prise.

En pratique, toutes les conditions du prêt personnel sont connues avant son obtention. Il s'agit d'un crédit amortissable, c'est-à-dire qu'il est payable en plusieurs mensualités jusqu'à une échéance préétablie. Vous devez en effet vous assurer de connaître les informations suivantes avant de signer le contrat de prêt :
  • Le taux annuel effectif global (TAEG) ;
  • Le montant des mensualités ;
  • Les frais liés à l'exécution du contrat de prêt ;
  • Le coût total du crédit ;
  • Le nombre et la périodicité des échéances…
En fonction de votre pouvoir d'achat, vous pouvez revoir le montant des mensualités de ce crédit à la hausse ou à la baisse. De fait, il est possible d'effectuer un remboursement anticipé avec ou sans paiement d'indemnité selon le montant remboursé et les négociations avec le prêteur. Vous pouvez également revoir le montant des mensualités à la baisse en sollicitant un rééchelonnement du prêt auprès de l'organisme de crédit. Sachez cependant qu'avec cette dernière manœuvre le crédit vous reviendra plus cher. Dans tous les cas, une fois que vous avez commencé à utiliser votre prêt, vous devez forcément le rembourser.

Quelles sont les utilisations de ce type de crédit sans justificatif ?


Le prêt personnel est avant tout un crédit sans justificatif. Ainsi le souscripteur n'est pas tenu de prouver l'usage qu'il fait de l'argent mis à sa disposition. Il peut utiliser les fonds pour améliorer son quotidien ou pour régler un imprévu. Voici quelques utilisations fréquentes du prêt personnel sans justificatif :
  • L'acquisition d'un bien d'équipement, d'une voiture ou d'une moto ;
  • La réalisation des travaux de rénovation ou d'aménagement dans votre maison ou dans votre appartement ;
  • Le financement d'un évènement familial comme un mariage, un anniversaire ou un décès ;
  • La prise en charge d'un besoin en trésorerie (paiement des impôts ou des frais médicaux imprévus par exemple)…

Les précautions à prendre avant de faire une demande de prêt personnel


Le prêt personnel à l'instar des autres types de prêts a un coût et doit être remboursé. Ce remboursement doit se faire sans incidence de paiement dans la mesure du possible. C'est pour cela qu'il faut prendre toutes les précautions possibles avant de souscrire ce crédit. Il est important de bien réfléchir quant à l'utilité du projet ou de l'achat que vous souhaitez financer. Vous ne devez pas vous engager à la légère puisque le prêteur n'effectue aucune vérification quant à l'affectation des fonds qu'il vous accorde. Par ailleurs, il est conseillé de calculer votre capacité d'emprunt avant de souscrire un crédit sans justificatif. À partir de cet indicateur, vous pourrez savoir si vos ressources financières sont suffisantes pour vous permettre de vous acquitter des mensualités du prêt sollicité.

De plus, il n'est pas conseillé de tricher avec vos revenus et vos charges lors du calcul de votre crédit. Il sera également irresponsable de fournir de fausses informations dans votre demande de prêt. Le prêteur ne sera pas responsable si vous finissez dans le gouffre du surendettement. Mieux, vous serez considéré comme un emprunteur de mauvaise foi. Ainsi, lorsque vous aurez des difficultés à rembourser le crédit, vous ne pourrez pas bénéficier de la procédure prévue en cas de surendettement.

En outre, vous devez faire des simulations de prêt personnel en ligne pour déterminer les caractéristiques idéales pour votre emprunt. Il faudra également effectuer une comparaison en ligne pour trouver les meilleures offres du marché qui correspondent au crédit recherché. Pour vous aider dans cette démarche, nous vous proposons sur notre site Taux.com un comparateur de crédit en ligne. Il est facile d'utilisation, gratuit et sans engagement. Avec ce comparateur, quelques clics suffisent pour repérer les offres avec les meilleurs taux du marché. Il ne vous restera qu'à contacter les organismes de crédit qui les proposent pour leur soumettre votre demande. Attention ! Après l'obtention des offres préalables de crédit proposées par ces organismes, vous ne devez vous engager qu'avec un seul, celui dont les conditions sont meilleures.

Le prêt renouvelable : un crédit à utiliser avec grande précaution


Le crédit renouvelable est le second type de prêt sans justificatif à part le prêt personnel. Il est très apprécié des consommateurs puisqu'il est facile de souscription. Cependant, avant de signer un crédit renouvelable, il faut réfléchir à deux fois. En effet, une mauvaise gestion de ce crédit peut facilement conduire à une situation de surendettement.

Fonctionnement du crédit renouvelable sans justificatif


Aussi appelé crédit revolving, le crédit permanent est un crédit permanent qui consiste à mettre à la disposition de l'emprunteur une somme d'argent qu'il pourra utiliser comme bon lui semble. Ce financement accordé à l'emprunteur est souvent désigné par le terme « réserve d'argent ». La particularité de cette réserve d'argent réside dans le fait qu'elle est reconstituable. Concrètement, elle se renouvelle au fur et à mesure que l'emprunteur rembourse son crédit. Ainsi, ce dernier peut réutiliser la réserve autant de fois que possible dans la limite du capital disponible. Pour ses dépenses, il peut utiliser en partie ou en totalité la réserve d'argent à sa disposition. Dans tous les cas, il ne remboursera que le montant qu'il aura utilisé dans la réserve en plus des intérêts que cela aurait générés.

En ce qui concerne les intérêts du crédit renouvelable, ils ne sont pas des moindres. En réalité, le taux de ce prêt sans justificatif est très élevé (il est généralement compris entre 10 et 20%) puisqu'il est proche du taux de l'usure. C'est pour cela qu'il est conseillé de ne souscrire ce crédit que pour de petits montants remboursables sur de courtes durées. Le TAEG de ce prêt se recalcule annuellement et la solvabilité de l'emprunteur est aussi vérifiée à cette fréquence. Les documents réclamés par les organismes de crédits pour cet emprunt sont identiques à ceux qui sont demandés pour tous les crédits sans justificatif.

Le montant de la réserve peut également osciller entre 200 et 75 000 euros conformément aux dispositions des crédits à la consommation. Ce montant dépend des revenus et des capacités de remboursement du prêteur. Quant à la durée maximale du crédit, elle est réglementairement fixée à 3 ans pour des réserves d'argent de moins de 3 000 euros. Elle est cependant de 5 ans pour des réserves d'argent qui excèdent ce montant. La durée du prêt est non seulement fonction du montant, mais aussi de la situation financière de l'emprunteur. Si ce dernier possède des biens immobiliers par exemple, l'organisme de crédit sera enclin à lui allonger la durée du prêt.

Quelques caractéristiques spécifiques du crédit renouvelable


Autrefois, le crédit renouvelable est reconduit continuellement à chaque échéance sans consulter l'avis de l'emprunteur. Mais, depuis l'introduction de la loi Chatel du 28 janvier 2005, la reconduction du contrat doit être d'abord confirmée par l'emprunteur. En effet, l'organisme de crédit a l'obligation de lui faire parvenir une offre de renouvellement trois mois avant l'échéance de la réserve de crédit. Ce dernier disposera alors de 20 jours avant la date d'échéance pour accepter ou refuser l'offre. Grâce à cette même loi, le consommateur peut demander une réduction de la réserve, la suppression de son utilisation ou même la résiliation du contrat à n'importe quel moment.

Le prêt renouvelable peut être octroyé sous forme de ligne de crédit. Dans ce cas, l'emprunteur peut puiser dans la réserve d'argent par virement ou par chèque. Cependant, ce type de prêt peut être également associé à une carte spécifique remise à l'emprunteur à la signature du contrat. Il peut s'agir d'une carte privative, d'une carte d'achat acceptée dans la majorité des enseignes ou encore d'une carte fonctionnant comme une carte bancaire. C'est la loi Hamon définissant la réforme 2014 du code de la consommation qui encadre ce dispositif financier. Le type de carte accordé dépend généralement de l'organisme prêteur. Les établissements qui accordent une réserve d'argent sont cependant légion. Vous pouvez en effet souscrire un crédit renouvelable sans justificatif auprès des structures suivantes :
  • Les banques ;
  • Les organismes de crédit spécialisés ;
  • Les magasins et les grandes enseignes…
Il faut cependant faire attention aux cartes de crédit souvent obtenu dans les magasins et autres structures de vente assimilés. Le consommateur n'a souvent pas conscience qu'il souscrit un crédit renouvelable en obtenant une carte de fidélité qui lui permet de régler en plusieurs fois l'achat d'un produit donné. Généralement, la faute vient du vendeur qui n'explique pas très clairement, aux clients, ce dans quoi ils s'engagent en acceptant la carte qu'il leur offre. Il faut donc rester vigilant pour ne pas souscrire un crédit renouvelable sans vraiment le vouloir.

Sur le même sujet


Pour vous permettre de mieux cerner le contexte du crédit sans justificatif, nous vous proposons ci-dessous de plus amples informations sur le sujet. En effet, certaines confusions existent autour du prêt sans justificatif qu'il faut pouvoir éclaircir pour savoir à quoi s'en tenir.

La confusion à éviter avec le crédit sans justificatif


L'expression « crédit sans justificatif » peut parfois induire en erreur. Lorsqu'on parle de ce type de crédit, on sous-entend un crédit à la consommation sans justificatif d'utilisation. Ainsi, il ne s'agit pas d'un crédit sans justificatif de revenu comme le pensent à tort plusieurs personnes. Notez qu'il est difficile de trouver un établissement qui accepte d'accorder un crédit sans réclamer des documents qui justifient les revenus de l'emprunteur. Certes, de telles offres existent, mais elles ne concernent généralement que des crédits de très faibles montants. De plus, ces crédits sont accordés avec un taux très élevé puisque le risque de non-remboursement du crédit est également grand.

Peut-on considérer un prêt entre particuliers comme un crédit sans justificatif ?


Le prêt entre particuliers est un financement que reçoit un emprunteur de la part d'une autre personne physique. Il peut s'agir d'un parent, d'un ami ou de toute autre personne. Ce prêt est souvent octroyé contre une reconnaissance de dette. Il implique cependant certaines obligations en ce qui concerne le taux d'intérêt et les formalités administratives. Néanmoins, le niveau de l'affinité entre les deux contractants peut parfois prendre le dessus. En effet, cet emprunt peut être par exemple accordé sans intérêt. De plus, le prêteur peut ne pas exiger à l'emprunteur de lui fournir des preuves sur la destination des fonds. Dans ce cas, le prêt entre particuliers peut coïncider avec le crédit sans justificatif. Mais de façon formelle, il n'en est pas un.

Le crédit sans justificatif d'utilisation facile et rapide d'obtention


On retrouve sur le marché du crédit à la consommation de nombreuses offres sans justificatif qui mettent en avant des avantages très flatteurs. En pratique, le crédit sans justificatif est un emprunt dont les conditions sont déjà simplifiées pour en faciliter l'accès aux particuliers. Néanmoins, les établissements financiers, pour satisfaire les aspirations des demandeurs de crédit, ne cessent de proposer des offres qui permettent d'obtenir le financement d'une façon encore plus rapide. En conséquence, on retrouve par exemple des crédits sans justificatif faciles à obtenir sous 24h. Cependant, il faut rester très prudent avec ce type d'offre puisque son coût est généralement très élevé. De plus, vous devez vous rassurer de la notoriété de l'organisme prêteur avant de souscrire un tel crédit immédiat d'autant plus que les arnaques ne manquent pas sur internet.

Les solutions envisageables en cas de difficulté de remboursement


Qu'il s'agisse du décès de votre co-emprunteur, d'une réduction de salaire, d'une perte d'emploi ou encore d'une maladie, les aléas de la vie peuvent conduire à des situations financières délicates. Si vous avez un crédit sans justificatif en cours et qu'une de ces situations survenait, plusieurs solutions sont envisageables :
  • L'appui de l'assurance emprunteur si vous l'aviez souscrite ;
  • L'obtention d'un rééchelonnement de la dette après négociation avec l'organisme financier ;
  • L'obtention d'un report d'échéances ;
  • La renégociation de votre prêt (obtention d'un meilleur taux par exemple) ;
  • Le rachat de crédit ;
  • Le soutien des aides sociales (assurez-vous de bien recevoir toutes les allocations auxquelles vous êtes éligible) ;
  • La demande d'une suspension du prêt en justice (cette procédure doit être entreprise avant que le prêteur ne déclare la déchéance du terme) ;
  • La saisine de la commission de surendettement si vous estimez être surendetté.

Questions fréquentes sur le crédit sans justificatif


Cette rubrique fait le point de quelques questions fréquentes sur le prêt sans justificatif et propose des réponses pratiques pour vous aider.

Que choisir entre prêt personnel et crédit renouvelable ?

Le prêt personnel et le crédit renouvelable représentent les deux formes principales du crédit sans justificatif. Le choix du financement idéal dépend de votre situation financière et du montant dont vous avez besoin. Pour de faibles montants, vous pouvez choisir un crédit renouvelable. Vérifiez cependant vos capacités de remboursement avant de le souscrire. Plus vite vous le rembourserez, moins coûteux il sera. Cependant, le prêt personnel est idéal pour des financements qui nécessitent un montant relativement élevé. Son taux est plus faible que celui du prêt renouvelable et sa gestion plus facile à contrôler.

L'organisme prêteur peut-il exiger des garanties pour un crédit sans justificatif ?

Lorsqu'un organisme de crédit accorde un financement, il le fait majoritairement avec des fonds qui ne lui appartiennent pas. C'est pour cela qu'il reste très vigilant en ce qui concerne la gestion des fonds qu'on lui confie. Pour ce faire, votre prêteur peut vous demander des garanties pour soutenir votre prêt sans justificatif. Ces garanties varient d'un organisme de crédit à un autre. Elles sont généralement fonction du montant sollicité par l'emprunteur et de l'appréciation du risque encouru par le prêteur. En pratique, les garanties souvent demandées sont :
  • Le cautionnement ;
  • Le nantissement ;
  • L'hypothèque ;
  • Le gage ;
  • Le privilège.
Bon à savoir : Puisqu'il s'agit ici d'un crédit sans justificatif, l'hypothèque, le nantissement ou le gage ne pourront pas porter sur le bien financé par le prêt.

Peut-on bénéficier des déductions d'impôt avec un prêt sans justificatif ?

Il est vrai que les intérêts de certains prêts sont considérés comme déductibles. Généralement, les financements concernés sont :
  • Les prêts immobiliers ;
  • Les prêts étudiants ;
  • Les intérêts d'emprunt pour la reprise d'une société.
Malheureusement, le crédit sans justificatif ne figure pas sur cette liste. Il n'est pas déductible des impôts et il est inutile de déclarer le montant d'un crédit personnel ou de ses intérêts sur votre déclaration fiscale.

Faut-il forcément souscrire une assurance pour un prêt sans justificatif ?

L'assurance emprunteur est facultative pour tout prêt à la consommation, du moins en théorie. En pratique, certains établissements de crédit vous demanderont de souscrire une assurance avant d'obtenir le financement. Vous n'êtes cependant pas obligé de vous exécuter. Mieux, certains organismes de crédit peuvent vous proposer des offres d'assurance de groupe. Ces offres ne sont souvent pas avantageuses pour l'emprunteur. Il est plutôt conseillé à ce dernier de rechercher lui-même son fournisseur d'assurance s'il décide de garantir son prêt. Cependant, il faudra prendre le temps nécessaire pour choisir la meilleure assurance pour votre crédit. Généralement, vous pouvez vous fier à un comparateur d'assurance en ligne pour avoir gain de cause.

Bon à savoir : Le TAEG des crédits sans justificatif ne tient pas compte de l'assurance emprunteur. Il faut donc vérifier le taux annuel de votre assurance si vous devez le souscrire pour votre crédit. Son coût est cependant moins élevé si les risques à couvrir sont faibles.

Peut-on rembourser un crédit sans justificatif par anticipation ?

Le remboursement par anticipation de tout crédit sans justificatif est bien possible. Vous pouvez décider de le faire si vous réalisez une grosse entrée d'argent par exemple. Selon vos capacités, le remboursement peut se faire partiellement ou totalement. Cependant, le prêteur peut vous demander de l'indemniser si le contrat de prêt le prévoit. C'est pour cela qu'il est conseillé de négocier la suppression des indemnités de remboursement anticipé (IRA) avant la signature du contrat de prêt. Par ailleurs, la loi prévoit qu'aucune indemnité ne doit être exigée pour un remboursement anticipé de moins de 10 000 euros sur un an. Dans tous les cas, notez que les dédommagements réclamés par un prêteur ne peuvent jamais dépasser la somme des intérêts que vous lui auriez payée si vous ne deviez pas rembourser le crédit de manière anticipée.

Que retenir de cet article sur le crédit sans justificatif ? Le crédit sans justificatif d'utilisation est un financement de la famille des crédits à la consommation. Il est accordé à tout particulier majeur dont les capacités de remboursement sont élevées. Ce type de prêt est assez populaire, car l'emprunteur peut utiliser l'argent qu'il reçoit à n'importe quelle fin sans en référer au prêteur. En pratique, il est octroyé soit sous la forme d'un prêt personnel ou sous la forme d'un crédit renouvelable. Ces deux types de financement sont différents l'un de l'autre en raison de leurs caractéristiques, bien qu'ils soient tous deux sans justificatifs d'utilisation. Le prêt personnel est cependant plus souscrit que le crédit renouvelable. Ce dernier, s'il est mal géré, peut en effet conduire vers une situation de surendettement. Dans tous les cas, pour obtenir le meilleur prêt sans justificatif, il est conseillé d'utiliser un comparateur de crédit en ligne. Sur Taux.com, vous avez à votre portée un comparateur de crédit sans justificatif fiable. Cet outil permet à l'emprunteur de dénicher gratuitement les offres du marché avec les meilleurs taux possible.

Exemples représentatifs du coût total du crédit sans justificatif avec tous les frais applicables
  1. Par exemple, pour un crédit sans justificatif Cofidis autorisé de 1 000 € et pour une utilisation unique de 1 000 € au TAEG révisable de 21,03% et au taux débiteur révisable de 19,24%, vous remboursez, hors assurance facultative, 29 mensualités de 42 € et une dernière ajustée de 51,52 €, soit une durée de remboursement de 30 mois, et un montant total dû de 1 269,52 €. Le taux annuel effectif de l'assurance facultative est de 9,79% pour les garanties décès, invalidité, incapacité et perte d'emploi, le coût est de 6,70 € le premier mois et le montant total dû au titre de l'assurance sur la durée totale du prêt de 134,20 €. En cas d'adhésion à l'assurance facultative : le montant de l'échéance sera inchangé, la durée de remboursement sera allongée et le montant total dû au titre du crédit sera augmenté
  2. Exemple d’utilisation courante, hors assurances facultatives Franfinance : pour une utilisation de 500 € en vitesse lente (en une seule fois et sans utilisation ultérieure) égale au montant total du prêt personnel sans justificatif, vous réglez 29 mensualités de 21 € et une dernière ajustée de 24,72 €. TAEG révisable : 21,09%. Taux débiteur révisable : 19,14%. Coût du crédit : 133,72 €. Montant total dû : 633,72 €. Durée maximum du crédit : 30 mois. Coût maximum mensuel de l'assurance (inclus dans votre mensualité) : 3,04 € pour DIM+CHOM. Coût total de l'assurance : 59,71 € pour DIM+CHOM soit un TAEA de 9,15%.
  3. Exemple hors assurance facultative Cetelem : pour une utilisation ordinaire et unique du montant total du prêt sans justificatif de 1 000 € sur la base d’une formule de remboursement 36 mois maximum, au taux annuel effectif global révisable de 21,04% (taux débiteur révisable de 19,10%), vous remboursez : 35 mensualités de 37 €, et une dernière de 23,64 €, montant total dû : 1 318,64 €, soit intérêts : 318,64 €, durée de remboursement : 36 mois. Le coût maximum de l’assurance facultative est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 35 mensualités de 41,00 € et une dernière de 12,27 €. Coût total de cette assurance : 122,32 €, taux annuel effectif de cette assurance : 9,03%. Contrat de crédit d'un an renouvelable.
  4. Exemple standard pour un crédit consommation sans justificatif Cofinoga. Pour une première utilisation de 1 000 € d'un crédit renouvelable annuellement, remboursable en 35 mensualités de 37 € + 1 dernière mensualité de 23,64 € hors assurance facultative au TAEG révisable de 21,04% et au taux débiteur révisable de 19,10%. Montant total dû par l'emprunteur de 1 318,64 €. Le coût maximum de l’assurance facultative est de 6 €/mois jusqu’à 64 ans et de 7,50 €/mois au-delà et ne s’ajoute pas à la mensualité indiquée ci-dessus. En cas de souscription à l’assurance facultative pour un emprunteur âgé de moins de 64 ans, il remboursera 35 mensualités de 41,00 € et une dernière de 12,27 €. Coût total de cette assurance : 122,32 €. Taux annuel effectif de l’assurance : 9,03%. Contrat de crédit d’un an renouvelable.
  5. Exemple représentatif Banque Casino d'une 1ère utilisation : 56 mensualités de 27,00 € et 1 dernière mensualité de 10,05 € au TAEG révisable de 21,03% et au taux débiteur révisable de 19,092%. Montant total dû par l’emprunteur = 1 522,05 € sur la base d’échéances hors assurance facultative. Coût maximum mensuel de l’assurance facultative = 7,01 € en plus de la mensualité. Le taux annuel effectif de l’assurance est de 10,614%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 247,10 €.
  6. Exemple pour un crédit consenti Carrefour Banque inférieur ou égal à 3 000 € et pour une utilisation de 1 000 €, je rembourse 37 € par mois pendant 35 mois et une dernière mensualité de 25,03 € au TAEG révisable de 21,06% (taux débiteur révisable de 19,15%). Durée maximum du crédit : 36 mois. Le montant total dû par l’emprunteur : 1 320,03 € (hors assurance facultative). Au titre de l’assurance facultative : TAEA de 9,5%. Coût de la première prime de l'assurance facultative décès-invalidité jusqu'à 65 ans : 6,30 € en plus du montant de la mensualité sans assurance. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 129,81 €. En cas de souscription : vous remboursez 35 mensualités de 41 € et une dernière de 24,21 €. Le montant total dû par l'emprunteur avec assurance facultative : 1 459,21 €.
  7. Exemple de crédit renouvelable sans justificatif Carte ZERO : pour une utilisation unique d’un montant total de 1 000 euros effectuée 31 jours avant l'émission de la première facture et un règlement du montant minimum aux dates prévues sur les relevés mensuels, vous remboursez 35 mensualités de 37,55 euros et une dernière mensualité de 19,92 euros au taux annuel effectif global révisable de 21,02% (taux débiteur révisable de 19,23%, soit un taux mensuel de 1,60%) pour un montant total dû de 1 334,17 euros. Montant total des intérêts dus : 334,17 euros.
  8. Pour une utilisation de votre crédit rapide sans justificatif d'un an renouvelable CSF à hauteur de 1 000 €, vous remboursez 35 mensualités de 36 € et une 36ème ajustée de 35,33 €, hors assurance facultative. Montant total dû de 1 295,33 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) révisable de 19,15%. Taux débiteur révisable de 17,65%. La prime mensuelle d’assurance facultative est calculée sur le solde restant dû. La 1ère prime la plus élevée est de 3,04 €. En cas d'adhésion, vous réglerez 35 mensualités de 38 € et une dernière ajustée de 29,77 €, assurance comprise. Le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) est de 4,336%. Le montant total dû au titre de l'assurance est de 61,51 €.
  9. Exemple de crédit en ligne sans justificatif (hors assurance facultative) Financo : pour un montant total de crédit de 1 000 €, utilisé en une seule fois, en totalité et sans réutilisation, vous remboursez 17 mensualités de 65 €, et une dernière mensualité de 50,54 €. Mensualités hors assurance facultative. Durée du crédit 18 mois. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) révisable de 21,04% hors assurance facultative, taux débiteur révisable de 19,10%. Montant total dû par l’emprunteur de 1 155,54 €. Vous disposez d’un droit de rétractation. Pour un solde dû de 1 000 €, le Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) est de 8,99% soit un coût mensuel maximum de l’assurance de 6,12 € en sus de la mensualité et inclus dans l’échéance de remboursement. Soit 0,61% mensuel du capital restant dû. Le coût total de l’assurance sur toute la durée du crédit s’élève à 63,51 €. Contrat d’assurance facultative "Mon Assurance de personnes" N°5035 (Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Incapacité Temporaire Totale de travail, Perte d’Emploi) souscrit par Financo auprès des sociétés SURAVENIR et SURAVENIR ASSURANCES entreprises régies par le Code des assurances.
Les classements et résultats présents sur ce comparateur de crédit indépendant représentent une sélection de sociétés basée sur des critères objectifs et/ou subjectifs comme le TAEG, le TAEA, la simulation en ligne, les coûts, la durée de l’emprunt, le différé de remboursement, le montant emprunté, l’apport minimum, l'objet du crédit, la modulation des remboursements, les frais de dossier, la domiciliation des revenus, le prix payé pour le référencement, la popularité sur les réseaux sociaux, le remboursement anticipé, la vitesse et la convivialité du site, la qualité du service clients, etc. L'ordre de tri par défaut est la performance de l’offre.

Pour obtenir une proposition personnalisée, n’hésitez pas à remplir une simulation complète. Vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours francs à partir de la date de signature du contrat. Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. Vous devez avoir plus de 18 ans et ne pas figurer au FICP. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Taux.com meilleur taux

Partagez-nous sur
Taux.com Facebook    Taux.com Twitter    Taux.com LinkedIn    Taux.com Pinterest