Comparateur de crédit, meilleurs taux, réponse immédiate
Besoin d'argent rapidement ? Meilleurs taux pour réaliser vos envies. Demandez votre crédit sans justificatif d'utilisation en toute liberté. Demande gratuite, réponse immédiate !

Société Offre Montant min Montant max Durée min Durée max TAEG min TAEG max Frais dossier
Cofidis Cofidis1500 €35 000 €6 mois84 mois1,70%21,19%0 €
Cetelem Cetelem2500 €75 000 €6 mois84 mois1,00%21,12%0 €
Cofinoga Cofinoga3500 €75 000 €6 mois84 mois1,00%21,12%0 €
Banque Casino Banque Casino43 000 €50 000 €12 mois84 mois1,00%12,58%0 €
Franfinance Franfinance51 500 €35 000 €12 mois120 mois1,00%19,50%0 €
Younited Credit Younited Credit61 000 €50 000 €6 mois84 mois0,90%21,01%0 €
Carrefour Banque Carrefour Banque73 000 €50 000 €12 mois84 mois1,00%10,50%0 €
Hello bank! Hello bank!81 000 €75 000 €12 mois60 mois0,99%5,75%0 €
Financo Financo95 500 €30 000 €12 mois72 mois1,80%8,86%0 €
La Banque Postale La Banque Postale101 500 €21 500 €12 mois60 mois1,00%10,69%20 € à 140 €
Sofinco Sofinco111 000 €75 000 €12 mois120 mois1,00%17,50%0 €
Oney Bank Oney Bank121 000 €21 500 €12 mois60 mois1,30%19,20%0 €
BforBank BforBank131 000 €75 000 €12 mois72 mois2,50%5,50%0 €
Groupama Groupama143 000 €50 000 €12 mois72 mois0,95%4,90%0 €
GMF GMF153 000 €21 500 €12 mois60 mois2,90%5,90%0 €
CSF CSF161 500 €21 500 €12 mois72 mois1,50%5,70%0 €
BNP Paribas BNP Paribas17760 €75 000 €4 mois108 mois2,28%4,99%0 €
AXA Banque AXA Banque183 000 €75 000 €12 mois84 mois2,55%9,50%0 €
CIC CIC191 000 €50 000 €6 mois60 mois5,64%5,65%0 €
Macif Macif201 000 €21 500 €12 mois60 mois5,82%5,85%0 €
Société Offre Montant min Montant max Durée min Durée max TAEG min TAEG max Frais dossier
Cofidis
Cofidis
1500 €35 000 €6 mois84 mois1,70%21,19%0 €
Cetelem
Cetelem
2500 €75 000 €6 mois84 mois1,00%21,12%0 €
Cofinoga
Cofinoga
3500 €75 000 €6 mois84 mois1,00%21,12%0 €
Banque Casino
Banque Casino
43 000 €50 000 €12 mois84 mois1,00%12,58%0 €
Franfinance
Franfinance
51 500 €35 000 €12 mois120 mois1,00%19,50%0 €
Younited Credit
Younited Credit
61 000 €50 000 €6 mois84 mois0,90%21,01%0 €
Hello bank!
Hello bank!
71 000 €75 000 €12 mois60 mois0,99%5,75%0 €

Les classements et résultats présents sur ce comparateur de crédit indépendant représentent une sélection de sociétés basée sur des critères objectifs et/ou subjectifs comme le TAEG, le TAEA, les coûts, la durée, le montant emprunté, l'objet du crédit, la popularité, la qualité du service clients, etc. L'ordre de tri par défaut est la performance de l’offre.


Vous souhaitez faire l’acquisition d’une voiture ou d’une moto ? Vous souhaitez acheter une maison ou un appartement ? Vous prévoyez de réaliser des travaux ? A moins que vous ayez besoin que d’une réserve d’argent pour les fêtes, la rentrée des enfants ou les vacances en famille ? Quelle que soit votre situation, nombre de banques et d’organismes de crédit proposent des solutions personnalisées soit pour un prêt à la consommation (prêt personnel sans justification, crédit affecté à un achat précis, crédit renouvelable) ou un crédit immobilier. N’hésitez pas à comparer les différents taux crédit proposés et à faire jouer la concurrence. De nombreuses variables peuvent avoir un impact sur les taux crédit : la nature de votre projet et le montant nécessaire, la durée de votre prêt ou le montant des mensualités souhaitées, la nature fixe ou variable du taux crédit. Attention, les crédits à la consommation, en particulier les crédits revolving, sont soumis généralement à des taux crédit plus élevés. En fonction de la nature de votre prêt et pour bénéficier du meilleur taux crédit, il conviendra éventuellement de communiquer vos données financières personnelles à l’organisme préteur. N’oubliez pas également d’intégrer au taux crédit global le coût de l’assurance. Bien que non obligatoire dans certains cas, l’assurance est fortement conseillée. Si vous avez déjà plusieurs prêts en cours et que les taux crédit sont élevés, envisagez le rachat de crédit ! Le principe est simple : vous remboursez par anticipation vos crédits en cours pour n’avoir plus qu’un seul prêt bénéficiant d’un taux crédit plus avantageux.

Meilleur crédit à la consommation
Cofidis
Cetelem
Cofinoga
Banque Casino
Franfinance
Younited Credit
Carrefour Banque
Hello bank!
Financo
La Banque Postale
Sofinco
Oney Bank
BforBank
Groupama
GMF
CSF





Vous avez un déplacement imprévu à faire ? Suite à un divorce, vous êtes dans l’obligation de déménager mais vous n’avez pas le financement nécessaire ? Pas de panique : il existe des solutions pratiques telles que le prêt personnel sans justificatif. Ce prêt vous permet de financer vos projets personnels sans aucune obligation d’achat ou d’utilisation. Si vous pouvez justifier de revenus réguliers et que vous n’êtes pas fiché à la Banque de France, il y a de grandes chances pour que votre prêt personnel sans justificatif vous soit accordé. Renseignez-vous sur les sites internet des banques ou des organismes de crédits. Tous proposent des simulations en ligne et vous accompagnent dans vos recherches. Comparez les TAEG (Taux Annuel Effectif Global) pratiqués : ils peuvent considérablement varier d’un organisme à l’autre. Choisissez l’offre qui s’adaptera à votre budget et trouvez l’organisme qui vous proposera les meilleures conditions : choix de la date de prélèvement, gestion de vos mensualités, suspension des paiements allant jusqu’à trois mois, remboursement partiel ou total sans pénalités en cas d’amélioration notable de votre situation financière etc… Faites des demandes de prêt personnel sans justificatif en ligne et choisissez parmi les réponses de principe que vous recevrez. Il ne vous reste plus qu’à renvoyer votre dossier accompagné des pièces justificatives. La plupart des organismes proposent de vous faire parvenir la somme dont vous avez besoin sous 48 heures. Vous n’avez d’ailleurs pas besoin de changer de banque : vous recevrez un chèque ou l’argent prêté est directement viré sur votre compte.

Cofidis
Cofidis
Retrouvez les offres crédit renouvelable et prêt personnel :
● Crédit renouvelable : 3 tranches de montants et 3 vitesses de remboursement emprunt (confort, rapide, express) avec un TAEG révisable de 11,90% à 21,20% associé à chaque vitesse
● Prêt personnel : un prêt amortissable pour réaliser des projets de 500 € à 35 000 € de 6 à 84 mois selon le montant emprunté avec un TAEG fixe de 1,70% à 21,19%
● Élu service client de l'année 2018
● Aucun frais de dossier de financement
● Un traitement rapide
● La qualité des services
● Téléphone du lundi au vendredi de 7h00 à 22h00 et le samedi de 8h00 à 20h00

Élu service client de l'année 2018Avis Cofidis : spécialiste de la vente à distance de solutions de crédits et d'assurances aux particuliers, Cofidis propose des services financiers qui engagent mutuellement prêteur et emprunteur. C'est pourquoi, étant fortement engagé dans l'accompagnement de ses clients, Cofidis s'appuie sur un conseil personnalisé, des outils & services innovants et la pédagogie du crédit consommation pour faire du consommateur un acteur de son budget, informé et responsable.

Exemple standard pour un financement. Pour un prêt personnel de 7 000 € (hors assurance facultative) sur 36 mois au TAEG fixe de 5,87% : 35 mensualités de 212,07 € et une dernière de 211,73 €. Montant total dû de 7 634,18 €. Taux débiteur fixe de 5,72%. Le coût de l'assurance facultative pour un emprunteur est de 11,20 € par mois, à ajouter à la mensualité; soit un taux annuel effectif de l'assurance de 3,73% pour les garanties décès, invalidité, incapacité et un montant total dû au titre de l'assurance sur la durée totale du prêt : 403,20 €.
Nous sommes très heureux d’avoir eu affaire à Cofidis. Les conseillers que nous avons eus sont SUPER et Cofidis mérite d’être N°1 !



Combien de fois vous êtes-vous dit « Ah, si je pouvais avoir un peu plus d’argent, là, tout de suite » ! Les occasions ne manquent pas : pour faire plaisir aux proches, pour craquer sur un meuble, un bijou ou un vêtement, ou même, dans un registre moins gai, pour mieux assumer une période de maladie ou de perte d’emploi… Il existe sur Internet de nombreux sites qui pourront étudier votre demande de crédit rapide. Une fois votre demande acceptée et les délais légaux respectés, ces établissements pourront mettre à votre disposition des sommes commençant à 500 euros et allant jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros, en moins de 48 heures. Pour comparer les propositions et les conditions de chaque banque, la méthode est simple : rendez-vous sur leur site et simulez une demande de crédit rapide. Vous devrez indiquer le montant que vous souhaitez emprunter, si cette somme est affectée à une dépense précise ou pas, quel montant vous êtes capable de rembourser chaque mois, etc. Le site vous proposera alors une formule d’emprunt avec un échéancier s’étendant sur une période plus ou moins longue. Au final, n’hésitez pas à bien étudier le coût total de votre crédit (c'est-à-dire le montant cumulé de tous les intérêts que vous aurez versé). Lors d’une demande de crédit rapide, n’oubliez pas que la loi prévoit un délai de réflexion de 15 jours et un délai de rétractation de 14 jours qu’on ne peut éviter !

Cetelem
Cetelem
● Taux de 500 € à 75 000 € sur une durée de 6 à 84 mois
● TAEG fixe de 1,00% à 21,12%
● Complétez votre demande en 5 minutes
● Souscription 100% crédit en ligne
● Un financement de projet intégral
● Des remboursements adaptés à votre budget
● Une tarification attractive et accessible
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 16h00

Avis Cetelem : Cetelem filiale de BNP Paribas Personal Finance, leader du crédit conso sur Internet, vous finance vos projets personnels, taux prêt auto, moto, taux prêt travaux, rachat crédit, prêt immo… avec son crédit responsable. Cetelem vous garantit une réponse de principe en ligne en 5 minutes, pas de frais de dossier et un envoi rapide des fonds. Cetelem s’engage à promouvoir le développement d’un crédit responsable, avec une vision à la fois simple et exigeante : favoriser l’accès au prêt perso du plus grand nombre tout en luttant contre le surendettement.

Exemple hors assurance facultative : pour un prêt personnel de 8 000 € sur 24 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 1,70% et au taux débiteur fixe de 1,69%, vous remboursez 24 mensualités de 339,23 €, coût total du crédit : 141,52 € (dont 141,52 € d’intérêts et 0 € de frais de dossier), montant total dû : 8 141,52 €. Le coût mensuel standard de l’assurance facultative DIM (Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Maladie-Accident) est de 8,31 € jusqu'à 54 ans et s’ajoute au montant de la mensualité ci-dessus. L’assurance facultative est souscrite auprès de Cardif Assurance-vie et Cardif assurance Risques Divers. Le coût total de cette assurance facultative est de 199,44 €, le Taux Annuel Effectif de cette assurance est de 2,42%.
Cetelem, est aujourd'hui le meilleur établissement de crédit à la consommation, avec un vrai suivi clientèle. Nous ne sommes pas qu'un numéro mais d'abord un client, un vrai client qui obtient des réponses.



Lorsqu’un projet important se présente, on ne dispose pas toujours de l’épargne nécessaire ! Faire l'acquisition d'une voiture, d'une auto ou d'un scooter, investir sur un déménagement, une piscine hors sol ou des travaux de décoration, profiter de belles vacances ou céder à un achat coup de cœur... demande souvent de faire appel à un prêt personnel. Nombre de banques et d'institutions financières proposent des solutions de prêt personnel adaptées à vos besoins – quelquefois même sans demande de justificatif de dépense. En fonction du montant nécessaire, généralement de 500 à 75000 euros, vous pourrez trouver la proposition de prêt personnel idéale qui allie une durée de remboursement raisonnable à des mensualités compatibles avec votre situation financière personnelle. Des remboursements mensuels élevés vous permettront de solder votre prêt personnel plus rapidement tandis que des remboursements plus faibles entraîneront des remboursements plus étalés dans le temps et un coup total de crédit personnel plus élevé. Gardez à l’esprit que, bien qu’elle ne soit pas nécessaire, une assurance vous permettra de profiter de votre prêt personnel à l’abri des aléas de la vie : elle paiera les mensualités à votre place en cas d’incapacité de travail et remboursera le restant dû en cas de décès ou d’invalidité ! Dernier point : vérifiez dans les conditions de votre prêt personnel les opportunités de pause dans les remboursements en cas de coup dur ou de remboursement anticipé en cas de bonne fortune – ces options sont quelquefois proposées sans coût supplémentaire !

Cofinoga
Cofinoga
● De 500 € à 75 000 € de prêt conso
● Taux sur 6 à 84 mois
● TAEG fixe de 1,00% à 21,12%
● Frais de dossier de 0 €
● Plus de 350 conseillers à votre écoute
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 9h00 à 18h00

Avis Cofinoga : avec Cofinoga vous bénéficiez de l'expérience d'une société de crédits fiable, spécialiste du crédit à la consommation et membre d'un grand groupe européen. En plus de toute une gamme de solutions de taux crédit adaptées à vos besoins (taux crédit auto, besoin de trésorerie, prêt personnel classique, crédit travaux, réserve d'argent et rachat de crédit), vous profitez d'une expertise reconnue depuis plus de 40 ans dans le monde de la distribution et des services.

Exemple standard pour un prêt projets Cofinoga. Pour un financement de 10 000 € au TAEG fixe de 1,00% (soit un taux débiteur fixe de 1,00%). Remboursement en 12 mensualités de 837,85 €. Montant total dû par l’emprunteur : 10 054,20 € hors assurance facultative.
Demande de prêt et réponse rapide, j'ai eu un très bon contact avec une conseillère au téléphone, rien à redire. Lorsque je recherche un prêt, je compare toujours le taux le mieux placé et cette fois Cofinoga l'était.



Des travaux urgents à faire à votre domicile ? Une nouvelle voiture à acheter ? Une hospitalisation imprévue ? Vous avez besoin d'argent rapidement et vous ne savez pas comment faire ? Les aléas de la vie font que l'on se trouve parfois pris au piège dans des situations qui semblent inextricables. Il est toutefois possible de s'en sortir ! De nombreux organismes bancaires pourront répondre à votre besoin d'argent rapidement en débloquant un prêt qui vous permettra de garder la tête hors de l'eau ! Ils vous proposeront le plus souvent un crédit à la consommation ou un crédit renouvelable, crédits qui n'imposent pas de justifier à l'avance du mode de dépense des sommes empruntées. Il est cependant conseillé de comparer les offres au préalable (sur la base de leur TAEG) car les taux d'intérêt peuvent être très variables. La plupart des organismes proposent aujourd'hui des simulations en ligne afin de vous éviter de mauvaises surprises. Il vous suffit d'indiquer la somme dont vous avez besoin, la durée sur laquelle vous souhaitez échelonner vos remboursements, le choix d'éventuelles assurances et vous obtiendrez l'estimation de vos remboursements mensuels. Directement soumis à l'organisme bancaire via Internet, votre dossier obtient généralement une réponse de principe immédiate. Il convient ensuite d'envoyer à votre banque les documents nécessaires (vous n'ayez pas forcément besoin de vous déplacer) pour avoir leur avis définitif : contrat de travail, justificatif de domicile, fiches de paye, feuille d'imposition... Selon les montants demandés, le temps d'attente pour le déblocage du prêt peut varier de quelques jours à quelques semaines - n'oubliez pas de vous faire confirmer les délais par votre organisme prêteur !

Banque Casino
Banque Casino
● Prêt personnel de 3 000 € à 50 000 € sur une durée de 12 à 84 mois
● TAEG fixe de 1,00% à 12,58% pendant toute la durée de remboursement
● Une réponse de principe immédiate
● Demande sans frais de dossier
● Des conseillers à votre écoute
● Un réseau national
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Avis Banque Casino : Banque Casino, filiale du Groupe Casino et du Crédit Mutuel, offre à ses clients la proximité de la grande distribution et le sérieux d’une institution bancaire reconnue. Aujourd’hui, Banque Casino propose une gamme complète, innovante et compétitive de produits banque et assurance : prêt personnel, crédit conso, carte bancaire et assurance.

Un exemple pour mieux comprendre. Pour un projet Prêt Personnel avec un montant total de crédit à la consommation de 13 000 € : remboursement en 12 mensualités de 1 096,16 €, TAEG fixe de 2,2% et au taux débiteur fixe de 2,178%. Montant total dû par l’emprunteur 13 153,90 € hors assurance facultative. L’assurance facultative : pour l’option Médium (vous couvrant pour le Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie et l’Interruption Temporaire de Travail) le coût sera de 19,50 € par mois en plus de la mensualité, soit 0,15% du financement par mois. Le taux annuel effectif de l’assurance est de 3,402%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 234 €.
Très bien, service impeccable, soigneux et attentif. Je recommande !



Dans une vie, les occasions d’effectuer une demande de crédit ne manquent pas ! Que ce soit pour un nouveau véhicule, pour l’achat d’un logement, pour le financement des études des enfants, pour organiser des vacances de rêve ou tout simplement pour mieux vivre au quotidien ! En fonction de votre besoin, votre demande de crédit s’orientera plus vers un crédit à la consommation, une réserve d’argent, un crédit immobilier, un crédit automobile, voire un rachat de crédit ! Et lorsqu’il y a demande de crédit, il y a forcément réponse, sous la forme d’une offre : la banque ou l’organisme financier contacté se prononcera sur la possibilité de prendre en charge votre demande sous certaines conditions. Leur offre résumera le montant final emprunté, la durée du prêt, le montant des mensualités, les facilités associées à votre prêt (suspension de mensualité, remboursement anticipé, etc.). Ces modalités sont proposées en fonction de votre projet et de votre capacité d’endettement. Les montants concernés par votre demande de crédit peuvent être de quelques centaines d’euros (pour la réserve simple de crédit) jusqu’à plusieurs millions d’euros (pour une opération immobilière par exemple). Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter plusieurs banques afin de faire jouer la concurrence. En outre, ne négligez pas le temps dont on besoin les banques pour répondre à vos plus importantes demandes de crédit : si les réponses à un crédit à la consommation peuvent être données en quelques heures, la réponse à une demande de crédit immobilier pourra prendre plusieurs semaines.

Franfinance
Franfinance
● De 1 500 € à 35 000 € de prêt personnel
● Taux sur 12 à 120 mois
● TAEG fixe de 1,00% à 19,50%
● Le virement de la somme sur votre compte bancaire s’effectue en 48 heures à compter de l’acceptation définitive de votre dossier de financement
● Réponses claires et rapides à chaque demande de prêt personnel
● Une équipe de véritables spécialistes du crédit consommation, formés en permanence
● Une réponse de principe immédiate
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Avis Franfinance : filiale à 100% de la Société générale, Franfinance est un organisme spécialisé dans le crédit personnel à la consommation, vous propose une gamme de prêts à taux attractifs pour vous aider à financer tous vos projets : besoin d’argent, taux crédit travaux, déco, taux crédit voiture ou taux prêt perso, ainsi qu’une gamme d’assurances complémentaires.

Exemple (hors assurances facultatives) pour 5 500 € empruntés : 12 Mensualités de 460,80 €. Montant total du crédit : 5 500 €. Montant total dû : 5 529,60 €. Coût du crédit : 29,60 €. Taux débiteur fixe : 0,995%. TAEG fixe : 1,00%. Durée maximum du crédit : 12 mois. Coût mensuel de l'assurance DIM/CHOM (s'ajoute à la mensualité) : 10,45 €. Coût total de l'assurance DIM/CHOM : 125,40 € soit un TAEA de 4,29%. Frais de dossier : 0 €.




Bien souvent, avant de penser au montant d’un prêt, c’est la vitesse à laquelle vous pouvez en disposer qui va primer dans le choix d’un partenaire financier. Pour rechercher un crédit rapide, rendez-vous sur les différents sites de banques et d’établissements financiers. Ils vous proposeront de faire une simulation de votre besoin : somme souhaitée, mensualités acceptables, durée du prêt, endettement personnel, etc. Une position de principe est souvent immédiatement donnée par ces sites et certains d’entre eux pourront vous proposer d’imprimer votre contrat et de le renvoyer pour bénéficier d’un crédit rapide. Faites bien attention à la manière dont vous complétez votre contrat et aux justificatifs que vous joignez à votre demande. En effet, ces éléments seront décisifs pour vous accorder un crédit rapidement. Ne prenez pas le risque de voir votre dossier refusé pour une simple raison de présentation ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous conseillons d’envoyer plusieurs demandes de crédit à divers établissements : rien ne vous l’interdit ! Une fois l’offre de crédit acceptée, gardez à l’esprit que la rapidité de déblocage des fonds se fait en respectant la loi française : un délai de rétractation incompressible de 14 jours vous permettant de vous désister est imposé. Comme tous les autres types de prêts, vérifiez les modalités de votre crédit rapide : possibilité de remboursement anticipé sans frais, possibilité de modulation à la hausse ou à la baisse de vos mensualités, possibilité de pause de remboursement, etc.

Younited Credit
Younited Credit
● Crédit internet aux particuliers de 1 000 € à 50 000 €
● Crédit sur 6 à 84 mois
● TAEG fixe de 0,90% à 21,01%
● Mensualité d'appel : 16 € par mois
● Vous pouvez effectuer un remboursement anticipé partiel ou total à tout moment
● Aucun justificatif d’utilisation dans le cas de travaux, achat d'automobile ou d'autres équipements
● Agréé établissement de crédit par l’Autorité de Contrôle Prudentiel (organe de la Banque de France)
● Dossier complet en 10 minutes
● Service client 100% en France
● Signature électronique
● Versement de votre emprunt sous 48 heures, après acceptation définitive de votre dossier de crédit
● Simple et rapide : réponse définitive en 24h grâce au parcours 100% digital

Avis Younited Credit : Younited Credit (anciennement Prêt d’Union) révolutionne le marché du prêt personnel en France, avec les taux les plus compétitifs du marché sans passer par les banquiers ! Younited Credit est la plateforme internet leader sur le crédit aux particuliers plébiscitée par la presse. Depuis son lancement, Younited Credit a déjà octroyé plus de 700 millions d'euros de crédit. Plus de 2 millions de Français ont déjà fait une demande de crédit en ligne sur le site Younited Credit.

Exemple de prêt personnel pour un montant total de 1 000 € remboursable en 24 mensualités de 43,05 € (hors assurance facultative). Taux Annuel Effectif Global fixe de 9,87% (hors assurance facultative). Taux débiteur fixe de 3,14%. Frais de 62 €. Coût total de l’emprunt : 95,20 € (incluant les frais de service). Montant total dû sans frais de dossier : 1 033,20 €.
Une rapidité d’enfer, à peine 5 minutes après avoir fait une simulation sur le site que un conseiller me téléphonait. Des explications très claires. Bref je recommande.



Un dégât des eaux vous oblige à faire des travaux ? Votre enfant a réussi à intégrer une grande école aux frais de scolarité astronomiques ? Une dépense que vous n'aviez pas prévue dans votre budget ? Il arrive parfois dans la vie qu'on doive faire face à des imprévus. On ne peut malheureusement pas tout planifier ; c'est pour cela qu'il est possible de contracter un prêt immédiat. Avec le développement d'Internet, la démarche à suivre n'est plus fastidieuse : obtenir un prêt immédiat peut même être effectué de chez soi ! Pour cela, il suffit de remplir un formulaire sur le site de l'organisme financier de votre choix en indiquant la somme souhaitée, le montant estimé de vos mensualités et la durée sur laquelle vous souhaitez étaler vos échéances. Une fois votre demande de prêt immédiat enregistrée, vous recevrez une réponse de principe. Le délai est de plus en plus court : certains organismes proposent même une réponse dans l'heure qui suit. Il ne vous reste plus qu'à joindre les documents nécessaires tels que vos dernières fiches de paye ou un justificatif de domicile. Contracter un prêt immédiat n'a jamais été aussi simple. De plus, certains organismes proposent des avantages non négligeables tels que le report de mensualités sans frais, le remboursement anticipé, la modulation du montant des mensualités, etc. Il est conseillé toutefois de comparer au préalable les différentes offres sur Internet et de procéder à des simulations afin de dénicher le prêt le plus avantageux pour vous. Prenez bien le soin de comparer les TAEG (Taux Annuel Effectif Global) afin que votre prêt vous coûte le moins possible !

Carrefour Banque
Carrefour Banque
● Montant de 3 000 € à 50 000 €
● Emprunt de 12 à 84 mois
● TAEG (taux annuel effectif global) fixe de 1,00% à 10,50%
● Un taux d'intérêt parmi les meilleurs du marché
● Mensualités adaptées à votre budget
● Accord de principe en ligne
● Frais de dossier offerts

Avis Carrefour Banque : filiale bancaire du groupe Carrefour, Carrefour Banque commercialise depuis 30 ans une large gamme de produits financiers et d'assurances. Depuis sa création, Carrefour Banque est fidéle aux valeurs du groupe Carrefour : offrir au plus grand nombre les meilleurs produits et services financiers aux prix les plus avantageux. Le groupe a notamment mis l'accent sur l'accessibilité de son offre financement à travers 212 agences en France, un site Internet et un centre d'appels intégré. Carrefour Banque développe une approche responsable des métiers de la banque vis-à-vis de ses clients, en étant attentive aux risques de surendettement.

Exemple pour un montant total de crédit de 10 000 € sur 24 mois au TAEG fixe de 1,50% (taux débiteur de 1,48 %) hors assurance facultative : 24 mensualités de 423,12 €. Montant total dû par l'emprunteur : 10 154,88  €. Au titre de l’assurance facultative : TAEA fixe de 3,49%, montant total de l'assurance 360 € soit un coût mensuel de 15 € en plus de la mensualité.
Un crédit ? Pourquoi pas chez Carrefour Banque ? Pas de surprise, une réponse rapide, un taux super intéressant, pas de frais de dossier.



Acheter une voiture, devenir propriétaire, partir en voyage, se marier, fonder une famille… La vie est faite de projets à réaliser. Mais ils sont parfois tellement coûteux qu’ils dépassent notre budget. En faisant une demande de prêt perso, vous avez la solution toute trouvée pour surmonter ce problème. Il vous suffit de faire votre demande de prêt perso auprès d’une banque telle que votre agence habituelle, ou un organisme financier. Ainsi vous pourrez emprunter entre 500 et 75000 euros, voire plus selon vos besoins. Vous avez le pouvoir décisionnel sur le montant, mais aussi la durée de remboursement de votre prêt perso. Quant au montant des mensualités, c’est la banque qui le déterminera en fonction de l’étude de vos critères et des taux d'intérêt qu'elle pratique. Il est désormais possible d’obtenir un prêt perso en ligne en trois étapes simples grâce aux avancées technologiques. Il ne tient ensuite qu’à vous de faire des simulations pour comparer les taux d’intérêt et dénicher l'offre de prêt perso la plus intéressante et la plus adaptée à vos besoins. Pour commencer, il vous suffit de vous rendre sur le site de votre banque ou de l’établissement financier que vous avez retenu et de remplir un formulaire électronique en précisant le montant et la durée de remboursement. Vous recevrez sous peu une réponse de principe. Si votre demande de prêt perso a une issue favorable, il ne vous reste plus qu’à retourner votre dossier de confirmation complet. Enfin, notez bien que le meilleur moyen de ne pas se faire entraîner dans une arnaque est de privilégier les banques et établissements financiers connus pour faire sa demande de prêt.

Hello bank!
Hello bank!
● Crédit à la consommation de 1 000 € à 75 000 €
● Durée emprunt de 12 à 60 mois
● TAEG fixe de 0,99% à 5,75%
● Frais de dossier offerts
● Prêt personnel adapté à chaque situation
● Demande de crédit 100% en ligne
● Remboursement flexible
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 22h00 et le samedi de 8h00 à 18h00

Avis Hello bank! : Hello bank! créée par BNP Paribas est la première banque mobile européenne, 100% digitale. Conçue pour répondre aux attentes des consommateurs en quête de simplicité, de rapidité, et toujours connectés sur leur mobile et sur le web, Hello bank! est une nouvelle approche de la banque. Le prêt consommation Hello bank! c’est une solution de financement pour chaque situation et en plus vos frais de dossiers sont offerts. Réaliser une demande de prêt à la consommation, c'est simple comme Hello ! Vous pouvez dorénavant effectuer votre demande de prêt en ligne en même temps que votre ouverture de compte Hello bank!

Exemple de taux crédit : pour un prêt d’un montant total de 5 000 €, et d’une durée totale de 24 mois, vous remboursez 24 échéances de 210,47  € (hors assurance facultative). Pas de frais de dossier. Taux débiteur fixe : 0,98% l’an. TAEG fixe : 0,99%. Montant total dû par l’emprunteur (hors assurance facultative) : 5 051,28 €. Intérêts : 51,28 €. En cas de souscription à l’assurance facultative (Décès, Perte totale et irréversible d’autonomie, Incapacité totale de travail) : taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) : 0,99%, montant total dû par l’emprunteur au titre de l’assurance sur la durée totale du prêt : 80,40 €, montant de l’assurance par mois : 3,35 €, ce montant s’ajoute à l’échéance de remboursement du crédit.
Existant uniquement en ligne, Hello bank! accorde un soin important à l’accompagnement de ses clients ou prospects sur son site Internet. Juste en dessous du simulateur, vous trouverez donc pas moins de quatre manières différentes d’obtenir des informations sur votre prêt. Tout d’abord, vous pourrez consulter des FAQ très complètes, répondant à des questions précises. Ensuite, vous avez la possibilité de contacter la « Hello Team » ( le service commercial) par une fenêtre chat. Enfin, plus classiquement, vous pouvez obtenir de l’aide par messagerie électronique ou par téléphone.



Des factures impayées qui s'accumulent ? Besoin de remplacer la machine à laver de toute urgence ? Envie de faire plaisir à vos proches à l'approche des fêtes de fin d'année ? Il arrive parfois qu'on ait besoin d'argent, par nécessité ou pour le plaisir, mais à qui s'adresser ? Pour peu que vos relations avec votre banquier ne soient pas au beau fixe, vous voilà bien seul. Vous désirez un crédit facile à avoir ? Ne vous inquiétez pas : si votre banque ne se montre pas très conciliante, vous avez toujours la possibilité de vous tourner vers d'autres organismes financiers. La solution à votre problème se trouve en ligne. De nombreux organismes proposent des simulations de crédit afin que vous sachiez exactement à combien s'élèvera le coût de votre crédit facile à avoir. Il vous suffit d'indiquer la somme souhaitée, la durée prévue et on vous indiquera le montant de vos mensualités selon le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) pratiqué. Dénichez les organismes qui proposent le plus d'avantages : frais de dossiers gratuits, choix de la date de prélèvement, suspension momentanée des paiements... Faites ensuite une demande en ligne auprès de plusieurs organismes ; ces demandes sont gratuites et sans engagement. Enfin, parmi les réponses de principe positives que vous aurez reçues, choisissez celle qui correspondra le mieux à vos besoins. Une fois le dossier rempli et les pièces justificatives envoyées, vous pouvez recevoir la somme demandée directement sur votre compte en moins de 48 heures. Demander un crédit facile à avoir ne relève plus du parcours du combattant !

Financo
Financo
● Montant crédit de 5 500 € à 30 000 €
● Durée de 12 à 72 mois
● TAEG fixe de 1,80% à 8,86%
● Financement en ligne de votre bien à 100%
● Des mensualités et une durée connues à l’avance
● Simulation gratuite
● Pas d’apport obligatoire
● 0 € de frais de dossier de prêt
● Estimation gratuite
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 16h00

Avis Financo : depuis plus de 25 ans, Financo, filiale du Crédit Mutuel Arkéa, se distingue comme le spécialiste du crédit de proximité, responsable et à votre écoute. Forte de ses 400 salariés, Financo propose une gamme de produits et services attractifs couvrant l’ensemble des besoins de financement de la consommation des particuliers. Financo inscrit résolument sa relation avec ses clients dans la durée.

Exemple de Prêt Personnel Projets (hors assurance facultative) : pour un montant total de crédit de 10 000 € remboursable en 48 mensualités de 223,96 € hors assurance facultative. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 3,65% hors assurance facultative. Taux débiteur fixe de 3,59%. Perceptions forfaitaires (frais de dossier) : 0 €. Coût total du crédit : 750,08 €. Montant total dû par l'emprunteur : 10 750,08 €. Vous bénéficiez d'une première échéance à 30 jours, la durée effective du crédit est de 48 mois. Vous disposez d'un droit de rétractation. Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) pour 1 assuré (hors surprimes éventuelles et hors garantie perte d'emploi) : 3% soit un coût mensuel de l'assurance de 13 € en sus de la mensualité indiquée plus haut et inclus dans l’échéance de remboursement. Le coût total de l'assurance sur toute la durée du prêt s’élève à 624 €. Contrat d'assurance facultative "Mon Assurance de personnes" n°5035 (Décès, Perte Totale et Irréversible d'Autonomie, Incapacité Temporaire Totale de travail, Perte d'Emploi), souscrit par FINANCO auprès des sociétés SURAVENIR et SURAVENIR ASSURANCES, entreprises régies par le Code des assurances.
Une expérience très positive.



Le moment est venu pour vous de réaliser un projet de longue date qui vous tient à cœur mais vous n’avez pas les fonds nécessaires pour le financer ? Vous envisagez de faire une demande de crédit mais avez des doutes quant à la démarche à suivre ? Procédez par étapes. Pour commencer, il vous suffit de faire un tour sur internet afin de faire une simulation crédit, voire plusieurs, auprès de banques et d’établissements financiers avant de vous décider à signer. La simulation crédit vous permet d’obtenir des informations supplémentaires et des points de vue différents sur le crédit à la consommation. La simulation crédit c’est aussi le meilleur moyen de comprendre les critères déterminants dans votre choix, tels que l’importance de vérifier les taux d’intérêts pratiqués par les banques et autres institutions financières. Si les banques constituent souvent la première étape de vos démarches, sachez que les fournisseurs affiliés proposent des offres parfois plus intéressantes. La simulation crédit va également vous permettre d’analyser votre situation financière avant même de faire votre demande de crédit. Ainsi, vous serez sûr d’être en mesure de rembourser votre prêt et de mener à bien votre projet. Surtout, ne vous contentez pas d’une seule simulation crédit. Il vous faudra en faire plusieurs avant de vous décider à signer. Vous recevrez sous peu plusieurs réponses de principe. Il ne vous reste plus qu’à choisir le crédit qui correspond parfaitement à vos besoins afin de renvoyer votre dossier dûment complété à l’établissement concerné. Enfin, sachez qu’à compter de l´acceptation de l´Offre Préalable de Crédit, vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours pour renoncer à votre demande de crédit.

La Banque Postale
La Banque Postale
● Prêt personnel de 1 500 € à 21 500 €
● Durée de 12 à 60 mois
● TAEG fixe de 1,00% à 10,69%
● Une réponse de principe rapide
● La possibilité de souscrire par internet, téléphone, bureau de poste
● Des assurances facultatives mais recommandées, qui s'adaptent au mieux à votre situation
● Aucun apport personnel n’est exigé
● Un conseil, un suivi et un accompagnement personnalisé avant et pendant toute la durée de votre crédit
● Téléphone du lundi au samedi de 8h00 à 20h00, appel non surtaxé

Avis La Banque Postale : filiale du Groupe La Poste, La Banque Postale est une banque unique et singulière, animée des valeurs postales de proximité et de service au plus grand nombre. La Banque Postale conçoit des offres adaptées aux besoins de chacun et au juste tarif pour les familles, seniors, jeunes, clientèles patrimoniales ou fragiles. Elle compte 10,7 millions de clients particuliers actifs. Avec le prêt personnel Projet, La Banque Postale vous propose une solution de financement adaptée à vos besoins et à votre situation.

Exemple de taux crédit consommation : pour un prêt personnel Projet de 8 000 € sur 12 mois au taux débiteur fixe de 0,99%, soit un TAEG fixe de 1,00%, le remboursement s’effectue en 12 mensualités de 670,25 €. Montant total dû : 8 043 €. Pas de frais de dossier. Assurance Décès Invalidité facultative : TAEA de 1,49%, soit 5,33 €/mois (non inclus dans la mensualité), soit un montant total dû sur la durée totale du prêt de 63,96 €.
Pas mal ! (contrairement aux idées reçues)



Si vous devez faire face à des petits écarts dans votre budget à cause de dépenses imprévues (réparations, frais d’hospitalisation, dépenses familiales...), il peut être judicieux de faire un crédit à la consommation. On le différencie des crédits affectés puisqu’il n’est absolument pas nécessaire de justifier la destination du montant prêté. La différence à prendre en compte dans votre comparatif crédit consommation est bien évident le taux d’intérêt dans un premier temps. Il est légèrement plus importante puisque la banque ne dispose pas d’une garantie sur le bien financé contrairement à un prêt auto ou un prêt immobilier. En concertation avec votre banquier, c’est vous qui proposez le montant dont vous pensez avoir besoin. Bien que la loi réglemente la durée de remboursement, la période pourra varier entre quelques mois et 10 ans en fonction du montant. Un taux d’intérêt vous sera proposé en fonction de la durée de remboursement que vous souhaitez. Afin de bien choisir la meilleure offre, votre comparatif crédit consommation devra porter sur le TAEG, taux annuel effectif global qui permet de prendre en considération le taux d’intérêt et les frais induits par le prêt tels que les frais de dossiers ou les commissions de l’organisme. Néanmoins, prenez garde à bien vérifier quel est le coût des options facultatives auxquelles vous souscrivez parce qu’elles ne sont en général pas prises en compte dans le calcul du TAEG. Pour mener à bien votre comparatif crédit consommation, il est indispensable de mettre en parallèle des offres semblables : même montant emprunté et même durée de remboursement. Le remboursement du crédit se fera selon les termes signés lors de la souscription du crédit à la consommation.

Sofinco
Sofinco
● Crédit en ligne de 1 000 € à 75 000 €
● Durée de 12 à 120 mois
● TAEG fixe de 1,00% à 17,50%
● Aucun justificatif d’utilisation
● Des conseillers vous accompagnent en agence ou par téléphone
● Une réponse de principe immédiate
● Des assurances complémentaires pour vivre votre crédit bien assuré
● Une gestion simplifiée grâce à votre espace client et votre appli mobile Sofinco
● Des solutions flexibles vous permettant de modifier ou suspendre vos mensualités
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 et le samedi de 9h00 à 12h00

Avis Sofinco : filiale du groupe Crédit Agricole, Sofinco propose une large gamme de crédits en ligne et de services pour financer tous les achats et les projets qui vous tiennent à cœur. Avec Sofinco c'est une réponse de principe immédiate à votre demande de simulation crédit en ligne, en quelques clics.

Exemple pour un prêt d'un montant de 8 000 € : mensualités (hors assurance facultative) 670,27 €, durée 12 mois, Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe 1,00%, montant total dû par l'emprunteur 8 043,24 €, frais de dossier 0,00 €, taux débiteur fixe 0,995%. L'assurance emprunteur facultative pour 10,35 € supplémentaires par mois. Le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) est de 2,909%. Le montant total dû au titre de l'assurance est de 124,20 €.
J'ai pris un petit prêt chez Sofinco et je ne regrette pas. Ils ont facilement accepté mon dossier et m’ont répondu rapidement à chaque étape de la démarche. Les conseillers sont plutôt sympathiques et accueillants, rien à redire non plus de ce côté-là. Je peux donc le recommander à ceux qui ont besoin d'un crédit.



Vous souhaitez faire une demande de crédits en ligne mais vous êtes un peu perdu(e) quant à la démarche à suivre ? Pas de panique. Internet est devenu un outil qui se montrera des plus utiles dans vos recherches. Evaluez d'abord vos besoins : avez-vous besoin d'un prêt automobile, d'un crédit à la consommation, d'une réserve d'argent, d'un prêt affecté ? Il existe d'innombrables organismes de crédits en ligne qui proposent des offres très intéressantes. A vous de dénicher celle qui correspondra le mieux à votre projet. Préférez les sites dont vous avez déjà entendu parler ; c'est tout de même une garantie de sérieux. N'hésitez pas à faire des simulations sur de nombreux sites. Selon le montant que vous souhaitez, vos revenus et la durée sur laquelle vous souhaitez échelonner vos paiements, le coût total de votre crédit peut considérablement varier. Avant de lancer votre demande de crédits en ligne, prenez bien soin de comparer les TAEG (Taux Annuel Effectif Global) pratiqués. Le taux d'intérêt, les assurances invalidité-décès, les frais de dossiers et autre charges... peuvent coûter cher ! Il est vrai qu'avec l'avènement d'internet, votre demande de crédits en ligne est facilitée mais n'hésitez pas à demander l'avis d'un conseiller si vous en ressentez le besoin. Une fois fixé, vous n'avez plus qu'à faire votre demande en ligne. Si la réponse de principe que vous recevez est positive, renvoyez le dossier que vous pouvez également télécharger en ligne et joignez-y les pièces justificatives. Dès lors que votre dossier est complet, la somme demandée peut vous être octroyée en 48 heures !

Oney Bank
Oney Bank
● Crédit à la consommation de 1 000 € à 21 500 €
● Durée de 12 à 60 mois
● TAEG fixe de 1,30% à 19,20%
● Sans justificatif de projet
● Traitement rapide
● Vous pouvez bénéficier d'une pause paiement 2 fois par an
● Frais de dossier offerts
● Un service de qualité
● Vous choisissez la durée de remboursement à votre convenance
● Un prêt bien assuré
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 8h30 à 20h00

Avis Oney Bank : Oney Bank (anciennement Banque Accord) est un organisme financier spécialisé dans les solutions de paiement et le prêt à la consommation. Pour vous accompagner dans la réalisation de tous vos projets, Oney Bank vous propose une gamme de crédits personnels très complète. Crédit auto, moto neuve ou d'occasion, crédit loisirs, crédit travaux/déco, ou simple besoin de trésorerie, le crédit personnel Oney est la solution pour profiter d'un taux attractif.

Exemple pour un prêt sans justificatif de projet : montant emprunté 8 000 €, durée de remboursement 12 mois, mensualités hors assurance facultative 671,34 €, montant total dû 8 056,08 €, TAEG fixe 1,30%, taux débiteur fixe 1,29%.
Entreprise Humaine et Digitale.



Le prêt à la consommation peut être un recours pour emprunter la somme d’argent qui vous manque pour réaliser vos projets. Il est toutefois nécessaire de faire un calcul coût crédit pour être en mesure de bien se rendre compte du montant global que vous aurez dépensé sur plusieurs années. Pour ce faire, il est dans un premier temps important de bien évaluer le coût de projet ainsi que l’épargne dont vous disposez. Une fois que vous avez fait l’estimation de vos besoins, il faut en parler avec votre banquier ou votre conseiller financier. Il vous orientera notamment sur un type de crédit correspondant à votre projet : un crédit à la consommation standard si vos projets ne portent pas sur l’acquisition d’un bien meuble ou d’un crédit affecté si votre besoin sert à financer l’achat d’un véhicule ou autre. Le calcul coût crédit doit être réalisé convenablement. Il n’est pas suffisant de se baser uniquement sur le taux d’intérêt. En comparant le taux annuel effectif global (également appelé TAEG), le calcul coût crédit vous indiquera directement le coût réel du prêt en tenant compte aussi bien du taux d’intérêt que des frais supplémentaires (frais de dossier et commissions de la banque). Il faut néanmoins que vous fassiez attention aux options telles que les assurances auxquelles vous souscrivez, puisque le TAEG ne prend en compte que les données indispensables à l’obtention d’un crédit. Le calcul coût crédit doit se faire uniquement sur des types de crédits comparables. Par exemple, si vous souscrivez à un prêt avec apport, vous disposerez d’un taux d’intérêt plus avantageux grâce à votre participation initiale.

BforBank
BforBank
● Crédit personnel de 1 000 € à 75 000 €
● Durée de 12 à 72 mois
● TAEG fixe de 2,50% à 5,50%
● Modularité de votre plan de remboursement
● Pas de présentation de l'emploi des fonds
● Changement du jour d’échéance
● 0 € de frais de dossier
● Pause mensualité
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 18h00

Avis BforBank : lancée par les Caisses régionales du Crédit Agricole en 2009, BforBank est une banque 100% en ligne. Elle vous propose des produits de banque au quotidien (comme la carte Visa Premier gratuite), une offre d’épargne complète, des offres de prêt (personnel, auto, travaux ou immobilier), et des services personnalisés ainsi qu’un accompagnement 24/7.

Exemple pour un prêt personnel d’un montant de 10 500 € sur 48 mois. Vous remboursez 48 mensualités de 232,22 €, hors assurance facultative. Le montant total dû est de 11 146,56 €. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 3,00%. Le Taux débiteur fixe est de 2,960%. Le coût mensuel de l’assurance facultative Décès et Invalidité et Incapacité est de 10,50 € et s’ajoute aux mensualités ci-dessus. Le Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) est de 2,317%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 504 €.
Efficace et rapide. Très bonne expérience pour le moment avec BforBank.



Vous devez faire face à des dépenses imprévues et vous ne savez pas à qui vous adresser ? Que ce soit pour l'acquisition d'un bien ou pour partir en vacances, il existe des solutions. Vous pouvez bien évidemment vous adresser à votre banque mais si vous n'êtes pas le client au profil idéal et que votre banquier se montre frileux devant votre demande de prêt bancaire, tournez-vous vers les innombrables organismes de crédit qui peuvent vous proposer des conditions quasi-optimales. Utilisez les différents outils qui sont mis à votre disposition en ligne ; ils représentent un gain de temps considérable. Vous pouvez, par exemple, procéder à des simulations comparatives : indiquez le montant souhaité, la durée sur laquelle vous pensez pouvoir finaliser vos remboursements ; on vous indiquera alors le montant estimé de vos mensualités et, selon les différents taux pratiqués, vous évaluerez concrètement le coût de revient de votre prêt. Ainsi, pas de mauvaises surprises. Vous avez dès le départ tous les éléments en main. Prenez donc bien le temps de comparer les différents TAEG (Taux Annuel Effectif Global) pratiqués par les organismes de crédits qui sont susceptibles de vous intéresser. Vérifiez également les avantages proposés : frais de dossiers gratuits, remboursement partiel ou total anticipé sans frais supplémentaires, possibilité de suspendre les paiements en cas de mois difficiles ou encore choix de la date de prélèvement. Il est également conseillé de prendre certaines assurances telles que l'assurance décès, invalidité ou chômage qui se substitueront à vous en cas de défaillance.

Groupama
Groupama
● Crédit consommation de 3 000 € à 50 000 €
● Durée de 12 à 72 mois
● TAEG fixe de 0,95% à 4,90%
● 0 € de frais de dossier
● Un crédit projet avantageux et sur-mesure
● Une assurance facultative compétitive
● 1er remboursement différé jusqu'à 3 mois
● Un taux fixe et compétitif parmi les meilleurs du marché pour financer vos projets
● Une offre récompensée par les Dossiers de l'Épargne
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 et le samedi de 9h00 à 17h00

Avis Groupama : avec une histoire plus que centenaire, Groupama est aujourd'hui un des leaders du secteur de l'assurance. Le groupe Groupama, c’est une offre complète d’assurance et de solutions de crédit, de banque au quotidien et d’épargne adaptées.

Par exemple, pour pour 5 000 € empruntés sur 12 mois au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0,95% (taux débiteur annuel fixe de 0,95%), hors assurances facultatives, vous remboursez 12 mensualités de 418,81  €, montant total dû : 5 025,72 € (dont 25,72 € d'intérêts et 0 € de frais de dossier). Le montant total dû au titre de l’assurance facultative (hors perte d'emploi ou senior) sur la durée du prêt est de 30 €, soit un coût mensuel de 2,50 € s’ajoutant à l’échéance du remboursement et un TAEA (Taux Annuel Effectif de l’Assurance intégrant le coût des garanties suivantes : décès, perte totale et irréversible d’autonomie, incapacité temporaire totale, invalidité permanente totale) de 1,12%.
Très bon service client. J’ai été agréablement surpris de l'accueil du service client Groupama. Ça change ! C’est chouette d'avoir quelqu'un en France et non à l'étranger, qui soit à l'écoute !



Vous venez de recevoir un courrier vous indiquant que votre taxe d'habitation reste impayée ? Les travaux que vous avez entrepris s'avèrent être beaucoup plus coûteux que prévu ? Il vous faut de l'argent tout de suite mais vous n'avez plus d'économies ? Rassurez-vous. Même les situations les plus désespérées peuvent se régler. Faites votre demande en ligne de crédit. C'est rapide, simple et vous avez de bonnes chances de dénicher l'offre idéale. S'il est quelque peu compliqué de s'adresser aux banques, nombre d'organismes de crédits accordent des prêts plus facilement. Consultez leurs sites web et comparez les offres. N'hésitez pas à faire une demande en ligne de crédit auprès de plusieurs organismes financiers ; en effet, ces demandes restent virtuelles et n'engagent en rien votre responsabilité. Vous pouvez recevoir une réponse de principe dans la journée (certains organismes s'engagent à vous en donner une dans les cinq minutes). Si cette dernière est positive, vous n'avez plus qu'à envoyer votre dossier complété et accompagné des pièces justificatives. Il est courant de nos jours que la somme demandée soit débloquée sous 48 heures et directement versée sur votre compte bancaire. Mais pensez au préalable à comparer les différents TAEG (Taux Annuel Effectif Global) car c'est de ce taux-là que va dépendre le coût total de votre crédit. Penchez-vous également sur les avantages que tel ou tel organisme propose : pause paiement, frais de dossier gratuits, remboursement anticipé sans frais supplémentaires, modification de la date de prélèvement etc. La concurrence est rude, alors profitez-en !

GMF
GMF
● Financement de 3 000 € à 21 500 €
● Durée de 12 à 60 mois
● TAEG fixe de 2,90% à 5,90%
● Sans justificatifs de dépenses
● Accord de principe immédiat et versement des fonds sous 48 heures
● Sans frais de dossier
● Modulez vos mensualités à la hausse ou à la baisse
● Avantages : -7% permanent et jusqu'à -50% avec le tarif Prima chez Costa Croisières, -10% sur l’équipement de la maison dans les magasins BUT, jusqu’à -40% sur votre voiture neuve avec Club Auto, -10% sur tous les produits dans les magasins Saint Maclou
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00

Avis GMF : fondé en 1934 par des fonctionnaires pour des fonctionnaires, GMF est depuis plus de 80 ans l’assureur de référence des agents des Services Publics. GMF fait par ailleurs parti du groupe COVEA, une société de d'assurance mutuelle qui réunit trois acteurs majeurs de l'assurance : GMF, MAAF et MMA. GMF compte 3,2 millions de sociétaires et près de 5600 salariés, un important réseau de distribution et de gestion, des filiales spécialisées, des domaines d’expertise variés. Le crédit personnel GMF vous permet de financer et concrétiser vos projets personnels, sans justificatifs de dépenses.

Pour un prêt perso d’un montant total de 10 000 € sur 48 mois, vous remboursez 48 mensualités de 229,36 € (hors assurance facultative). Montant total dû de 11 009,28 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) Fixe de 4,90% soit un taux débiteur fixe de 4,793%. Le coût mensuel de l’assurance facultative est de 9 € (pour un emprunteur âgé de moins de 70 ans) et s’ajoute aux mensualités ci-dessus. Le Taux Annuel Effectif de l’Assurance est de 2,076%. Le montant total dû au titre de l’assurance est de 432 €.
La GMF reste pour moi une belle entreprise.



Vous n'avez toujours pas réglé vos impôts ? Vous devez remplacer votre voiture mais les fonds vous manquent ? Vous avez besoin d'une somme d'argent afin de vous sentir plus à l'aise à l'approche des fêtes de fin d'année ? Vous avez besoin de liquidités pour faire face à une hospitalisation inattendue ? Faites votre demande argent dès à présent et sortez-vous de ce mauvais pas ! Les organismes de crédit ne manquent pas sur Internet. Ainsi, vous pouvez effectuer toutes vos démarches sans bouger de votre canapé ! Allez en ligne et faites autant de simulations que vous le désirez afin de bien prendre conscience du coût total du crédit que vous allez contracter. Selon la somme désirée, la durée de remboursement et le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) pratiqué, vous saurez le montant de vos mensualités. Après voir comparé les différentes offres en ligne, faites votre demande argent auprès de nombreux organismes car ces demandes ne vous engagent en rien. Vous recevrez normalement une réponse de principe. Après avoir comparé les avantages annexes (remboursement anticipé, suspension de mensualité, assurance chômage, etc.) choisissez un organisme et envoyez lui les justificatifs adéquats avec le dossier que vous pouvez télécharger en ligne (ou qui peut vous être envoyé par courrier). A partir du moment où votre demande argent est validée et que votre dossier est bien reçu, la somme dont vous avez besoin peut vous être débloquée en moins de 48 heures et directement transférée sur votre compte. Ainsi, vous n'avez même pas besoin de changer de banque !

CSF
CSF
● Crédit conso de 1 500 € à 21 500 €
● Durée de 12 à 72 mois
● TAEG fixe de 1,50% à 5,70%
● Votre dernière mensualité offerte à partir de 48 mois
● Le CSF créé par des fonctionnaires pour des fonctionnaires
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 19h00

Avis CSF : au cœur du service public, le Crédit Social des Fonctionnaires est l'association aux côtés des fonctionnaires et assimilés depuis 60 ans. L’association CSF propose une sélection de crédits immobiliers, de prêts à la consommation, de contrats d’assurance, d’épargne et autres services utiles aux grandes étapes de la vie. Le Groupe CSF est composé de 370 collaborateurs dont 200 conseillers basés au sein de 32 agences et 100 points conseil répartis sur la France entière. 2 000 000 d'adhérents partagent aujourd'hui ses valeurs de transparence et de solidarité.

Pour un prêt personnel d’un montant de 6 000 € sur 24 mois, vous remboursez 24 mensualités de 253,90 €, hors assurance facultative. Le montant total dû est de 6 093,60 €. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe est de 1,50%. Le taux débiteur fixe est de 1,490%. Le coût mensuel de l’assurance facultative est de 4,98 € et s’ajoute aux mensualités ci-dessus. Le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) est de 1,927%. Le montant total dû au titre de l'assurance est de 119,52 €.
Conseiller très professionnel et consciencieux. Les conditions du prêt m'ont été très précisément détaillées et clairement expliquées. Les questions du conseiller étaient pertinentes pour bien répondre à mon besoin et m'accompagner au mieux dans ma demande de prêt. Les réponses à mes questions étaient également très précises et complètes. Ensuite, le conseiller a très bien suivi le dossier à chacune des étapes de sa validation. Il m'a relancé pour l'envoi de pièces manquantes et m'a tenu régulièrement informé de l'étude de ma demande. Je ne peux que recommander le CSF que je sollicitais pour la première fois.



Vous manquez de temps pour tout, y compris pour prendre rendez-vous avec votre banquier ! Si vous faites partie de ceux qui cherchent à optimiser leur temps et leurs déplacements, la solution s’appelle internet car il est désormais tout à fait possible de faire une demande de crédit par internet ! Avant tout, il faut choisir la bonne enseigne, et opter pour un site émanant d’un établissement financier reconnu. Gare aux sites qui débordent de fioritures, ils cachent en général des taux d’intérêts très élevés ! Avant de vous engager, utilisez les simulations de crédits disponibles accessibles lors de votre demande de crédit en ligne. Cette étape vous permettra d’être informé de manière réelle sur le montant que vous pouvez emprunter, le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), les frais de dossier, la mensualité. Vous perdrez du temps si le site en question ne permet pas d’aboutir à une demande de crédit en ligne concrète, et dans ce cas autant aller voir votre banquier ! En général, cette information est indiquée dès la page d’accueil. Si vous êtes au point sur les simulations, il ne vous reste qu’à remplir le formulaire de demande de crédit en ligne… N’oubliez pas d’indiquer les revenus de votre conjoint, votre crédit sera d’autant plus vite accepté ! Accordez une attention particulière à la question de l’assurance crédit, car vous aurez le choix de la souscrire ou pas. Gardez à l’esprit que celle-ci prend en charge vos remboursements en cas de maladie, chômage, décès…

Société Générale (Prêt Jeune Actif)
Société Générale
● Prêt Jeune Actif valable jusqu’à 7 000 € sur une durée de 12 à 60 mois
● TAEG fixe de 1,99% garanti jusqu’à 7 000 €
● Offre réservée aux jeunes actifs de 18 à 29 ans
● Vous pouvez utiliser les fonds en toute liberté pour plusieurs projets
● Aucun justificatif d’achat n’est exigé
● Aucun apport personnel ne vous est demandé
● Frais de dossiers offerts
● Vous faites évoluer vos mensualités dès le 7ème mois à la baisse ou à la hausse en toute liberté
● Crédit pour les jeunes 100% en ligne
● Une réponse de principe vous est donnée dans les meilleurs délais
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 22h00 et le samedi de 8h00 à 20h00

Avis Société Générale : le site des particuliers Société Générale propose à tous les types de clients des solutions adaptées à leurs besoins (services financiers, crédit à la consommation, assurances, épargne, crédit immobilier...). Un coup de cœur pour une voiture ou un deux-roues ? Besoin d'aide pour financer votre installation ? Le Prêt Jeune Actif, vous aide à concrétiser tous vos projets personnels (voiture, moto, achat scooter, travaux maison, déménagement appartement, équipement pour l'arrivée d'un enfant...).

Exemple pour un Prêt Jeune Actif de 3 000 € sur 36 mois : taux débiteur annuel fixe de 1,97% soit TAEG fixe de 1,99%. Mensualités de 85,89 € (hors assurance DIT facultative). Montant total dû (hors assurance DIT facultative) : 3 092,04 € (avec frais de dossiers offerts). En cas d'adhésion à l'assurance DIT facultative, cotisation de 1,95 € par mois, à ajouter à l'échéance de crédit. Montant total dû au titre de l'assurance DIT facultative : 70,20 € soit un TAEA (taux annuel effectif de l'assurance) de 1,52%, non inclus dans le TAEG du crédit.
Meilleure expérience bancaire à la SG !



Offrant une grande souplesse, la carte de crédit renouvelable (ou réserve d’argent) permet de disposer d’un crédit personnel reconstituable au fur et à mesure des remboursements. Ce crédit est éventuellement renouvelable d’une année sur l’autre. De nombreux établissements bancaires proposent des formules pour disposer de 500 euros à 6000 euros, à sa guise. Ce montant est utilisable pour toutes vos dépenses personnelles, sans justificatif. Il est remboursé sous la forme de mensualités définies au moment de la signature du contrat. Ces mensualités sont composées du remboursement du capital, des intérêts et de l’éventuel coût d’une assurance. Attention, le coût total du crédit dépend de l’utilisation faite de votre carte de crédit renouvelable, en particulier du montant accordé, de la durée du découvert consommé sur la carte et du montant des mensualités. Du coup, si vous n’utilisez pas votre carte de crédit renouvelable, celle-ci ne coûte généralement rien. La carte de crédit renouvelable est une solution souple à mettre en œuvre : les justificatifs demandés sont peu nombreux et la réponse à votre demande de crédit renouvelable est généralement très rapide et peut se faire par correspondance. A noter que nombre de cartes proposent des dispositifs intéressants : 0% d’intérêt pendant les premiers mois de l’utilisation de la carte, protection en cas d’utilisation frauduleuse de la carte, réductions et avantages auprès de grandes enseignes ayant passé des accords avec l’établissement émetteur de la carte, pause de remboursement en cas de difficultés financières passagères ou, à l’inverse, remboursement accéléré en cas de bonne fortune.

Carte ZERO (crédit renouvelable)
Carte ZERO
● Crédit jusqu'à 3 000 € sur une durée maximale de 36 mois
● Carte ZERO Gold MasterCard et son crédit associé pour 0 €/mois
● Crédit renouvelable gratuit pour vos achats en France et à l’étranger jusqu’à 6 semaines
● TAEG révisable de 0% à 21,19%
● Payez vos factures avec votre carte de crédit ZERO
● Jusqu’à 30% de cash back chez plus de 1100 enseignes partenaires
● Assurance et assistance voyage MasterCard gratuite
● Pas de montant d’achat ou de retrait minimum requis
● Durablement pas de frais annuels
● Accès à 35 millions de points de paiement et 1,7 million de distributeurs de billets à travers le monde
● Réponse de principe en moins de 5 minutes, sans changer de banque
● Hotline gratuite avec service clientèle 24h/24 et 7j/7

Avis Carte ZERO : Advanzia Bank est une banque jeune et innovante. Créée en 2005, en tant que banque présente uniquement online, elle a été plébiscitée par les consommateurs allemands et luxembourgeois et est devenue l’un des leaders des fournisseurs de cartes de crédits dans ces pays. Depuis fin 2012, Advanzia Bank propose désormais également ses services aux clients français. Le montant de crédit dont peut bénéficier le détenteur de la carte de crédit ZERO Gold MasterCard est calculé au cas par cas, en fonction de sa situation personnelle, de ses revenus et de ses charges afin qu’il corresponde à ses capacités de remboursement de prêt.

Exemple de taux de crédit : pour une utilisation unique d’un montant total de 1 000 euros effectuée 31 jours avant l'émission de la première facture et un règlement du montant minimum aux dates prévues sur les relevés mensuels, vous remboursez 35 mensualités de 37,62 euros et une dernière mensualité de 20,24 euros au taux annuel effectif global révisable de 21,19% (taux débiteur révisable de 19,37%, soit un taux mensuel de 1,61%) pour un montant total dû de 1 336,94 euros. Montant total des intérêts dus : 336,94 euros.
Carte ZERO gratuite, idéale pour les voyageurs ! Obtenue très rapidement contrairement à d'autres banques en ligne. Elle permet de voyager sans payer d'énormes frais bancaires pour tout paiement à l'étranger. Testée cet été sans souci. C'est une carte de crédit, et pour éviter les frais il faut rembourser avant 7 semaines. Mon plafond a été augmenté au bout de 3 mois. Je recommande.



Si comme beaucoup de français vous avez de nombreux crédits en cours et que les charges de remboursement de tous vos crédits sont devenues trop lourdes pour votre budget, vous pouvez envisager de faire racheter tous vos crédits par un organismes financier. Ce rachat aura pour effet de regrouper tous vos prêts en un seul prêt et de faire baisser votre charge de remboursement. Un courtier rachat de crédit pourra vous aider dans cette démarche. Il vous expliquera que les conditions de rachat de crédit varient d’un organisme financier à l’autre et aussi selon les types de prêts à racheter et selon le profil de l’emprunteur. Il réalisera pour vous un comparatif de plusieurs rachats de crédits et vous présentera les résultats en insistant sur la baisse du montant de la mensualité de remboursement mais aussi sur la hausse inévitable du coût total du crédit. Pour vous proposer plusieurs solutions de rachat de crédit, le courtier rachat de crédit a besoin de quelques informations. Il faut lui fournir toutes les informations en votre possession concernant tous vos prêts en cours et surtout les tableaux d’amortissement. Il faut également lui indiquer quelques informations vous concernant comme votre situation de famille, votre âge, votre profession, le montant de vos revenus et le montant des revenus d’un éventuel co-emprunteur. Le courtier rachat de crédit utilise toutes les informations que vous lui fournissez pour demander des offres de rachat de prêts à plusieurs organismes financiers. Le courtier rachat de crédit négociera les offres de rachat de crédits qu’il aura reçu et il vous présentera les meilleures. Attention, ne choisissez pas forcément l’offre de rachat de crédit ayant la plus faible mensualité mais choisissez plutôt l’offre ayant le coût total le plus bas.

Crédigo (rachat de crédit)
Crédigo
● Rachat de crédit de 1 500 € à 1 500 000 €
● Rachat de crédit sur 6 à 420 mois
● TAEG fixe selon votre profil
● Écoute individuelle pour mieux vous répondre
● Approche humaine et personnalisée
● Le respect du secret professionnel
● Expertise pour vous assurer des solutions durables
● Rapidité et efficacité dans l’étude de votre dossier de rachat de crédit en ligne
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00

Avis Crédigo : depuis 1998, Crédigo est le spécialiste du taux rachat de crédit des personnes physiques, particuliers et/ou professionnels, propriétaires ou locataires (salariés, retraités, fonctionnaires, intérimaires, professions libérales, chef d’entreprise, artisans). Et depuis 2006, Crédigo est le premier intermédiaire bancaire certifié ISO 9001 par l'AFAQ. Crédigo propose des solutions rachat de crédit personnel pour réduire son taux d'endettement et ses mensualités.
Mon mari et moi-même voulons remercier toute l'équipe de Crédigo pour leur professionnalisme et leur sérieux. Un grand merci surtout à notre conseiller financier pour toutes les démarches qu'il a accompli pour nous. Un grand merci à vous tous.



Le crédit est aujourd’hui courant et de très nombreuses personnes sont endettées et remboursent un, deux ou trois crédits. La majorité des français qui ont pu acheter un bien immobilier rembourse un crédit immobilier, la majorité des français roulant dans une voiture pas trop vieille rembourse son crédit auto et une majorité de français rembourse un crédit à la consommation ou un crédit réserve d’argent. Il est important lorsque vous souscrivez un crédit de trouver les meilleurs taux crédit. En effet, une différence en moins ou en plus de 0,1 pour cent du taux d’intérêt peut vous faire économiser ou dépenser quelques centaines d’euros pour un prêt voiture et quelques milliers d’euros pour un prêt immobilier. Ces sommes sont loin d’être négligeables aussi est-il fortement conseillé de rechercher les meilleurs taux crédit avant de souscrire un prêt. Si vous avez déjà un ou plusieurs crédits en cours avec des taux d’intérêt élevés, tout n’est pas perdu. Vous pouvez renégocier vos crédits auprès de votre banque ou auprès d’un organisme de crédit. Lors d’une renégociation de crédits, l’organisme financier auquel vous vous adressez rachète tous vos crédits en cours et vous consent un nouveau prêt global. Après renégociation, vous n’avez plus qu’un seul prêt à rembourser et généralement ce prêt a les meilleurs taux crédit du moment. Pour quelqu’un qui rembourse 3 ou 4 prêts, une renégociation bien menée avec des meilleurs taux crédit se traduira par une baisse du montant de ces mensualités de plusieurs centaines d’euros tous les mois. De plus, si vous renégociez des prêts récents, le coût total de votre nouveau prêt global sera inférieur au total des coûts globaux de vos anciens crédits.

Finaprêts (rachat de crédit)
Finaprêts
● Rachat de crédit de 15 000 € à 550 000 €
● Rachat de crédit sur 60 à 300 mois
● TAEG fixe selon votre profil
● Courtier rachat de crédit certifié ISO 9001 depuis 2009
● Couverture nationale
● Simulation gratuite
● Une expertise unique du regroupement de crédits
● Les meilleurs taux
● Demande de rachat de crédit en 3 minutes
● Gratuit & sans engagement

Avis Finaprêts : Finaprêts est le spécialiste du rachat de crédits et des solutions de regroupement d'emprunts (rachat de crédit conso et rachat prêt immobilier). Le rachat de crédit consommation au meilleur taux proposé par Finaprêts permet à un ménage (cadre, chef d'entretprise, employé, fonctionnaire, gendarme, gérant salarié, intermittent du spectacle, militaire de carrière, ouvrier, pré-retraité, profession intermédiaire, profession libérale, rentier, retraité, salarié, VRP) qui le souhaite d’opter pour un crédit unique basé sur une nouvelle durée de remboursement et comprenant une seule mensualité réduite. Finaprêts est mandataire non-exclusif des établissements bancaires suivants : BNP Paribas Personal Finance, CFCAL (Crédit Foncier et Communal d'Alsace et de Lorraine), CGI, CREATIS, CREDITLIFT, GE Money Bank et Sygma Banque. Finaprêts s'engage à vous proposer les meilleures offres de rachat de crédit taux bas en vigueur. Choisir Finaprêts, c'est optimiser ses chances d'obtenir un rachat de crédit pas cher adapté à ses besoins.

Exemple réel d’un dossier financé. Valérie est agent de production, Gabriel est responsable de ressources techniques. Ils sont mariés et propriétaire de leur résidence. Ils perçoivent des revenus mensuels de 3 698,47 €. Pour le regroupement de leurs crédits à la consommation, ils ont obtenu le financement avec garantie de 206 958 € sur 240 mois. TAEG fixe de 5,15% (taux débiteur fixe de 4,25%), mensualité de 1 295 € hors assurance facultative, montant total dû par l'emprunteur 308 545,58 € dont 1 500 € de frais de dossier et 10 348 € de frais de mandat. Montant mensuel de l'assurance facultative 52,55 € et coût total de l'assurance 12 612 €.
Ne changez rien, tout a été parfait !




Généralement lorsque vous envisagez d’acheter un bien immobilier, que ce soit une résidence principale ou une résidence secondaire, vous pensez financement. Il est fort probable que comme la majorité des français vous ayez besoin d’un crédit pour mener à bien votre projet immobilier. Il faut savoir que le choix d’un prêt immobilier est quelque chose d’important. En effet, une différence en plus ou en moins de 0,01% du taux d’intérêt peut vous faire perdre ou vous faire économiser plusieurs milliers d’euros sur toute la durée d’un prêt. Il n’est pas forcément facile de choisir le meilleur prêt immobilier. En effet, il faut demander des offres de crédit à plusieurs organismes financiers et comparer ces offres. Ensuite, il faudrait négocier les meilleures offres pour obtenir des offres encore meilleures. Toute cette démarche est faisable sur Internet mais il est nécessaire d’y consacrer un peu de temps. Si vous manquez de temps vous pouvez faire appel aux services d’un courtier crédit immobilier qui fera toutes ces démarches à votre place. Le courtier crédit immobilier recherche des offres de devis correspondant à votre besoin de financement et à vos moyens financiers. Il négocie les meilleures offres pour obtenir des offres encore meilleures. Il vous présente les offres et vous les explique. Comme le courtier crédit immobilier est un professionnel de la finance, il arrivera à négocier les offres de prêt beaucoup mieux que ce vous le feriez. Il obtiendra au final de meilleures offres que celles que vous pourriez obtenir par vous-même. Si une offre de prêt présentée par le courtier crédit immobilier que vous avez choisi vous convient, vous pouvez l’accepter chez le courtier qui transmettra votre acceptation et toutes les pièces nécessaires à la constitution du dossier.

Meilleurtaux (prêt immobilier)
Meilleurtaux
● Comparateur prêt immobilier sur une durée de 2 à 30 ans
● TAEG fixe selon votre profil
● 250 agences pour vous conseiller
● Une information à jour sur les taux du marché immobilier
● Comparatif crédit immobilier... 5 minutes chrono pour comparer les taux
● Demande d'étude gratuite et personnalisée sans engagement
● 60 conseillers par téléphone
● Une connaissance fine du marché depuis plus de 10 ans
● Plus de 110 partenaires bancaires

Avis Meilleurtaux : vous recherchez le meilleur taux pour un prêt immobilier ? Quels taux de prêt immobilier pour votre profil et votre projet ? Depuis 1999, Meilleurtaux est un courtier expert en taux prêt immobilier, rachat de crédit, assurance emprunteur et prêt conso. Grâce à Meilleurtaux, venez découvrir en quelques clics les prêts immobiliers les moins chers les plus adaptés à vos besoins... Comparez plusieurs offres personnalisées parmi 110 partenaires bancaires. Gratuitement, sans engagement, vous pourrez optimiser votre projet immobilier : acheter un bien (maison, appartement, terrain + construction, terrain seul), construire (terrain + construction, construction seule), faire des travaux (maison, appartement), renégocier un crédit immobilier (maison, appartement, terrain + construction, terrain seul), effectuer un rachat de soulte (intention de divorce, projet liquidatif établi par un notaire, jugement prononcé) et autres (bateau, parts de scpi, prêt avec nantissement, prêt hypothécaire non affecté, prêt en chf). Meilleurtaux.com, ce sont près de 700 conseillers experts à votre service dans toute la France : Lyon, Paris, Tours, Rennes, Bordeaux...
Très bon suivi. Résultat final avec un taux beaucoup moins élevé que ce que j'aurais pu obtenir en faisant mes recherches seul. Je recommande !



Vous prévoyez de réaliser un emprunt pour acquérir un bien, que ce soit une maison principale, une résidence secondaire ou un parking ? Pour mesurer votre capacité d'emprunt, l'idéal est d'effectuer un calcul crédit immo. La méthode est simple, rendez-vous sur un des multiples sites comparatifs ou sur les sites des banques qui offrent un service immédiat de calcul crédit immo. Définissez dans un premier temps vos mensualités idéales - celles qui ne feront pas basculer votre budget familial dans le rouge. A partir de là, vérifiez, en demandant un calcul crédit immo sur 5 ans, 10 ans, 15 ans, 20 ans, 25 ans ou même 30 ans, quelle est la somme principale que vous pouvez emprunter. Que vous preniez un crédit sur 10 ans ou sur 20 ans peut avoir son importance puisque une mensualité peut varier du simple au double pour une même somme empruntée. Gardez à l'esprit que le calcul crédit immo est directement indexé sur le taux d'intérêt. Le calcul du crédit immo doit ainsi pouvoir vous renseigner sur le coût global de votre emprunt immobilier, c'est à dire la somme des intérêts et autres frais annexes. Vous pourrez ainsi constater que le coût total du crédit immo augmente avec la durée du prêt. Aussi, si vous avez des ressources financières régulières, n'hésitez pas à opter pour des mensualités plus élevées - au final, vous serez gagnant ! Enfin, soulignons le poids de l'assurance dans le calcul crédit immo. Obligatoire, elle vous couvre, en fonction des options, des cas de décès invalidité et éventuellement de chômage. Mais dans le cas de l'assurance, comme dans le cas du prêt, n'hésitez pas à faire jouer la concurrence et à demander divers calcul crédit immo à vos interlocuteurs.

Boursorama (prêt immobilier)
Boursorama
● Taux immobilier de 100 000 € à illimité sur une durée de 7 à 25 ans
● TAEG (taux annuel effectif global) fixe à partir de 1,60%
● Une offre récompensée
● Les meilleurs taux immobilier adaptés à tous vos besoins
● Bénéficiez d'une assurance garantie emprunteur complète
● Vos frais de dossier offerts
● Une proposition de financement achat immobilier personnalisée immédiate
● Pas d'exigence de domiciliation des revenus
● Pas d'apport personnel minimum
● Des taux prêts immobiliers parmi les plus bas du marché
● Aucune indemnité de remboursement anticipé
● Votre demande de prêt immobilier 100% en ligne
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 22h00 et le samedi de 8h45 à 16h30

Avis Boursorama : Boursorama est une banque française dont l'activité principale s'effectue sur internet. Après avoir bâti sa réputation comme spécialiste des transactions boursières, notamment sur le marché européen des actions, le site internet propose désormais tous les services d'une banque en ligne. Filiale de la Société Générale, Boursorama vous apporte le sérieux et la garantie d'un grand groupe bancaire.

Un exemple pour mieux comprendre. Le TAEG annuel fixe de 1,60% (frais de garantie inclus) correspond à un crédit amortissable (taux débiteur fixe de 1,15%) d'un montant de 200 000,00 € sur 15,00 ans (180,00 mensualités), pour l'acquisition de la résidence principale avec l'ouverture d'un compte bancaire Boursorama, pour un investisseur de moins de 31 ans. Il inclut l'assurance décès invalidité incapacité obligatoire (calculée pour un emprunteur de moins de 31 ans). La mensualité (assurance comprise) ressort à 1 233,56 €. Le coût total du crédit est de 220 040,80 € (intérêts et assurances inclus). Le montant total dû (capital + intérêts + assurance obligatoire) est de 22 040,80 €. Frais de dossier offerts pour toute demande de financement effectuée directement auprès de Boursorama Banque.
Pour ma part, tout s'est très bien passé, j'ai suivi à la lettre les indications très claires pour la constitution du dossier et mon crédit a été accepté rapidement. J'ai eu le service crédit à plusieurs reprises par téléphone et par mails pour m'accompagner dans les démarches et j'ai toujours eu des réponses de qualité. Merci Boursorama !



Et si vous décidiez de devenir propriétaire ? Résidence principale, résidence secondaire, bien locatif, garage… n’hésitez pas à rechercher l’appui d’une banque pour réaliser votre projet. Pour trouver votre partenaire idéal, il convient d’établir un comparatif taux prêt immobilier. Ce comparatif peut démarrer en faisant des simulations sur les sites de ces établissements. Cela vous donnera une première approche : les taux proposés en fonction des durées choisies et le montant des mensualités attendues. Mais un comparatif taux prêt immobilier précis impose d’entrer en contact avec les banques pour discuter plus en détail de votre profil et de vos besoins. Si vous êtes jeune, si vous êtes en bonne santé, si vous disposez de revenus réguliers, si vous apportez une somme significative pour votre projet, si vous êtes prêt à domicilier vos comptes bancaires dans l’établissement préteur… toutes ces conditions permettent de négocier à la baisse les taux. De manière générale, faites attention à comparer ce qui est comparable : prenez comme base le TAEG (taux annuel effectif global) qui prend en compte le taux du crédit et les frais annexes. Comparez des offres sur des montants, des durées et des modalités de taux (fixe ou variable) identiques. Le comparatif taux prêt immobilier passe aussi par la comparaison du coût des assurances. Indispensables, leur coût peut varier d’une banque à une autre – mais rien ne vous oblige à prendre l’offre de la banque. Vous pouvez choisir une assurance tierce. Du coup, votre comparatif taux prêt immobilier peut changer radicalement de tête si vous décidez de faire appel à une assurance extérieure : certaines assurances bancaires manquent de compétitivité alors que le taux principal du prêt l’est ! Si vous ne vous sentez pas d’attaque pour effectuer ce comparatif taux prêt immobilier tout seul, vous pouvez faire appel à un courtier qui saura trouver une offre adéquate en fonction de votre profil !

HSBC (prêt immobilier)
HSBC
● Crédit immobilier de 100 000 € à 900 000 € sur une durée de 2 à 25 ans
● TAEG immobilier (taux annuel effectif global) fixe selon votre profil
● Remboursements à votre rythme
● Une offre et un suivi personnalisés
● Une assurance pour crédit immobilier incluse
● Mensualités fixes
● Frais de dossier emprunt immobilier offerts
● 10 minutes pour obtenir une réponse de principe
● Demande de crédit immobilier 100% en ligne
● Un live chat avec un conseiller de 9h00 à 22h00
● Téléphone du lundi au vendredi de 8h00 à 22h00 et le samedi de 9h00 à 17h30

Avis HSBC : HSBC en France est la filiale de l'un des groupes bancaires les plus solides au monde. HSBC propose une gamme de produits destinée à accompagner chaque étape de la vie des clients aussi bien pour leurs besoins personnels que professionnels, qu'il s'agisse de crédit immobilier en ligne, d'assurance vie, retraite, prévoyance. Profitez dès aujourd'hui des meilleurs taux 2016 pour financer votre résidence principale, secondaire ou locative.

Exemple représentatif. Pour un prêt immobilier d’un montant total de 300 000 € débloqué en une seule fois, sur une durée totale de 180 mois, au taux débiteur fixe de 1,40%, soit un taux annuel effectif global (TAEG) fixe de 1,81%, le remboursement s’effectue en 180 mensualités de 1 893,45 € pour un coût total du crédit de 42 181,01 €, frais de dossier de 1 000 € et frais de tenue de compte de 6 € par trimestre inclus. Montant total dû par l’emprunteur de 342 181,01 €. Les montants indiqués ci-dessus sont assurance emprunteur groupe comprise. Le coût de base de l’assurance groupe emprunteur proposée par la banque est de 82,50 € par mois maximum pour un assuré de 30 ans couvert à 100% au titre des garanties Décès/PTIA/ITT/IPT/IPP et est comprise dans l’échéance de remboursement du crédit. Le montant total dû par l’emprunteur au titre de l’assurance, sur la durée totale du prêt sera de : 7 786,82 € pour un Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) de 0,34%. Le coût de l’assurance est un tarif indicatif avant examen du dossier et du questionnaire médical par l’assureur et il peut varier en fonction des garanties choisies.
HSBC est une excellente banque. Franchement le service est excellent. Mon responsable de compte est génial, les services fonctionnent très bien. Je conseille cette banque.



Vous l’avez visitée la maison de vos rêves ! Elle correspond en tous points à ce que vous recherchiez ! Il ne vous reste plus… qu’à faire une proposition ! Et pour cela, il vous faut à la fois aller vite, proposer un prix intéressant et ne pas mettre en péril vos finances personnelles. C’est à ce stade qu’une estimation crédit immobilier est généralement utile. Pour cela réfléchissez à deux éléments essentiels : quel est le montant de votre apport (en d’autres termes vos économies) et quel montant de mensualités pouvez-vous assumer, en regard de vos revenus (ne tablez pas sur plus d’un tiers de vos revenus) ? Rendez-vous ensuite sur le site de différentes banques pour faire une estimation crédit immobilier. Vous obtiendrez ainsi le montant global que vous pouvez emprunter – ce montant pourra être plus important si vous empruntez sur une période longue. Mais attention, le coût global de votre crédit sera aussi plus important ! Gardez à l’esprit que le taux qui vous est proposé sur les sites ne sera pas forcément celui que vous aurez au final : d’une part tous les taux sont négociables (et si vous avez un bon profil d’emprunteur, jeune, non endetté avec des revenus réguliers, le taux baissera) et d’autre part, il faut prévoir les frais de dossiers et l’assurance qui peuvent impacter significativement l’estimation crédit immobilier. En matière d’estimation crédit immobilier issus de différentes banques, pensez à comparer les TAEG (taux annuel effectif global) plutôt que les taux annoncés sur les publicités. Le taux annuel effectif global représente le coût réel d’un crédit intégrant l’ensemble des frais (frais de dossiers, commissions, garanties, etc.). Son mode de calcul normalisé permet de faciliter les comparaisons !

ING Direct (prêt immobilier)
ING Direct
● Prêt immobilier de 80 000 € à 1 500 000 € sur une durée de 8 à 25 ans
● TAEG fixe à partir de 1,60%
● Frais de dossier fixés à 750 € quel que soit le montant du crédit
● N°1 de la banque en ligne en France
● Une assurance emprunteur de qualité
● Un nouveau prêt immo sur-mesure
● Débutez votre emprunt achat immobilier en douceur grâce au différé partiel
● Modulez vos échéances à la hausse ou à la baisse
● Une réponse de principe immédiate en ligne
● Un taux fixe prêt immobilier compétitif
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 et le samedi de 9h00 à 16h00

Avis ING Direct : ING Direct appartient au groupe ING, la deuxième banque d’épargne au monde, leader de la banque/assurance et de la gestion d’actifs. Présente en France depuis 2000, ING Direct est n°1 de la banque en ligne, avec plus de 1 million de clients. Pour concrétiser l’achat d’un bien immobilier, ING Direct peut vous accompagner avec une solution de financement logement. Remplissez le formulaire en moins de 10 minutes et obtenez une ou plusieurs offres concrètes et sur-mesure.

Exemple représentatif de l’offre avec domiciliation des revenus et avec l’offre de frais de dossier offerts. Pour un crédit immobilier d’un montant de 200 000 € décaissé en une seule fois, d’une durée totale de 15 ans, le remboursement s’effectue en 180 mensualités de 1 228,94 €. Assurance décès invalidité obligatoire et frais de dossier compris, hors frais de notaire. Pour l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire. Taux annuel effectif global fixe : 1,60%. Taux débiteur fixe : 1,06%. Coût total du crédit 24 459,31 €. Montant total dû de 224 459,31 € dont 16 409,31 € d’intérêts. Assurance emprunteur obligatoire pour l’octroi du crédit - coût standard de l’assurance : 26,67 €/mois pour un assuré de 18 à 30 ans couvert à 100%, en plus de l’échéance de remboursement du crédit. Montant total dû par l’emprunteur au titre de l’assurance : 4 800 € (le coût de l’assurance peut varier en fonction de la situation personnelle de l’emprunteur). Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) de 0,30%. Garantie sous forme de cautionnement auprès de Crédit Logement obligatoire.




Plus qu’un toit, construire ou trouver son nid demande du temps, de la réflexion et surtout un certain budget. Tout d’abord il faut définir quel type de logement vous souhaitez acquérir : appartement, maison, construction… Ensuite, vous pourrez établir un plan de financement immobilier. Pour acquérir un bien, la plupart des gens a recours à un emprunt immobilier. Pour adresser votre demande auprès de votre banque, il est nécessaire de constituer un dossier dans lequel vous devrez fournir des documents attestant de votre solvabilité. Certains sites internet vous permettent de faire une simulation de prêt. Le montant du prêt qui vous sera accordé est calculé selon plusieurs critères : vos revenus (rémunérations, pensions, allocations, etc.), vos charges mensuelles, vos autres prêts en cours et enfin votre apport personnel. Ce dernier est le plus important et doit correspondre au moins à 10% de la valeur de l’acquisition, c’est sur cette somme que votre banquier se basera pour fixer le montant du prêt. Avant d’effectuer votre demande de prêt, vous pouvez demander conseil à un courtier en joignant votre plan de financement immobilier. Vos différentes sources de revenus et le type de contrat professionnel dont vous bénéficiez sont déterminants pour établir le plan de financement immobilier. En effet, la capacité de remboursement ne sera pas la même si vous êtes en CDI, CDD ou intérimaire. Enfin, n’oubliez pas de prévoir dans votre plan de financement immobilier les frais de notaire, les éventuels frais d’agence, les coûts des garanties, mais également des travaux annexes et bien sûr un budget pour faire face aux imprévus. Tous les documents constitutifs de votre plan de financement immobilier sont à conserver notamment si vous souhaitez réaliser plus tard un regroupement de prêts. Alors, prêts pour réaliser vos rêves ?

Fortuneo (prêt immobilier)
Fortuneo
● Crédit immobilier de 100 000 € à 1 000 000 €
● Durée de de 7 à 25 ans
● TAEG fixe à partir de 1,59%
● Le changement de date du prélèvement mensuel des échéances est gratuit
● Une souscription simple, rapide et en ligne
● Aucune indemnité de remboursement anticipé
● Aucuns frais de dossier
● Des taux compétitifs
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 20h00 et le samedi de 9h00 à 18h00

Avis Fortuneo : Fortuneo est une filiale du Crédit Mutuel Arkéa, présent sur l'ensemble des métiers de l'assurance, de la banque et de la finance. Le Crédit Mutuel Arkéa compte 3,6 millions de sociétaires et clients. Depuis 2000, Fortuneo propose une gamme complète de produits et de services : crédit immobilier pour résidence principale ou secondaire en France métropolitaine, assurance vie, bourse, compte bancaire, assurance voiture et épargne.

Exemple de taux prêt immobilier : TAEG fixe de 1,59% (hors frais de notaire), taux débiteur fixe de 1,12%, pour un crédit amortissable à taux fixe d’un montant de 200 000 € sur 15 ans, soit 180 mensualités de 1 232,57 € (assurance incluse), pour l’acquisition d'une résidence principale ou secondaire avec l’ouverture d’un compte bancaire Fortuneo. Ce taux inclut les frais de garantie obligatoire (2 500 €) et l’assurance Fortuneo Emprunteur. Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) pour un assuré de 30 ans (hors surprimes éventuelles) couvert à 100% sur la base de la couverture Fortuneo Emprunteur (incluant les garanties Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Incapacité Temporaire Totale de travail et Invalidité Permanente Partielle ou Totale) : 0,29% soit un coût mensuel de l’assurance de 25 € (inclus dans l’échéance de remboursement indiquée plus haut). Le coût total de l’assurance sur toute la durée du prêt s’élève à 4 500 €. Le coût total du crédit est de 24 362,60 €. Le montant total dû par l’emprunteur s’élève donc à 224 362,60 € (somme du montant emprunté et du coût total du crédit).
Client depuis plusieurs années, je suis très content de Fortuneo.



Vous souhaitez acheter un parking, une maison, un appartement, un studio... Si vous n'avez pas la somme correspondant à la mise à prix du bien et aux frais de notaires, il vous faudra souscrire un prêt immobilier. Des dizaines de banques et institutions financières sont prêtes à vous aider. Mais combien cela peut-il coûter au final ? Pour le savoir, il est indispensable d’effectuer un calcul d'emprunt immobilier. Normalement, votre banque ou votre partenaire financier doit pouvoir vous fournir, dans sa proposition, ce calcul. À la base, il est essentiel de fixer le montant dont vous avez besoin et votre capacité de remboursement mensuelle. Ceci vous permet généralement d’évaluer la durée du prêt que vous avez à souscrire. Le calcul d’emprunt immobilier prend la forme d’un tableau composé, mois après mois, du montant du prêt vous restant à payer, du montant d'une mensualité, elle même composée d'une part de remboursement du principal et d'autre part des intérêts. Plus vous avancez dans le temps, plus la part de principal remboursée est élevée. A la fin de la période qui constitue la durée de votre prêt, le montant du principal que vous avez remboursé doit être égal à zéro et le montant additionné des intérêts représente le coût de votre emprunt. Effectuer un calcul d'emprunt immobilier est essentiel pour comparer les offres. Attention, les offres doivent être strictement identiques car un calcul d'emprunt immobilier sur 10 ans ne se compare pas avec un calcul sur 20 ans : les taux ne sont pas les mêmes ! Enfin, gardez à l'esprit qu'il est important d'intégrer à votre calcul d'emprunt immobilier le montant des assurances - elles peuvent représenter un différentiel important en fonction des organismes.

Milleis Banque (prêt immobilier)
Milleis Banque
● Prêt immobilier à taux fixe sur une durée de 2 à 25 ans
● TAEG fixe selon votre profil
● Possibilité de moduler le montant des échéances
● Possibilité de demander une variation de votre mensualité (à la hausse comme à la baisse) dans certaines limites tous les 12 mois
● Téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

Avis Milleis Banque : spécialiste de la clientèle aisée, Milleis Banque (anciennement Barclays France) est une banque qui propose une large gamme de produits et services bancaires, de contrats d'assurance vie, de services d'investissement, ainsi qu'une forte expertise en gestion de patrimoine. Présente depuis 1917, Milleis Banque en France compte aujourd'hui 70 agences et plus de 300 conseillers. Vous souhaitez acheter votre résidence principale, secondaire, un terrain ou réaliser un investissement locatif ? Milleis Banque peut vous accompagner dans la réalisation de vos projets en proposant une large gamme de solutions de financement et de prêt immo.

Exemple de taux crédit immobilier : pour un prêt immobilier de 200 000 € sur 20 ans accordé à un emprunteur personne physique, taux d’intérêt nominal annuel, hors assurance : 1,50%, frais de dossier de crédit immobilier : 500 €. Assurance: Assurance Emprunteur souscrite auprès de CNP Assurance, proposée par le prêteur en cas de Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA et Incapacité Temporaire Totale de travail (ITT) avec une couverture à hauteur de 100% du capital emprunté, sur la durée totale du crédit, pour un emprunteur de 42 ans ; cotisation mensuelle (hors surprime éventuelle) = 55 €. Frais de Garantie Privilège de Prêteurs de deniers = 1 660 €. Coût total du crédit (intérêts + assurance + frais de dossier + frais de la Garantie) : 46 481,60 € dont intérêts 31 621,60 €. TAEG = 2,20% (avec assurance obligatoire à hauteur de 100% du capital emprunté). TAEA = 0,60%. Coût mensuel de l’assurance = 55 € (ce montant s’ajoute à l’échéance de remboursement du crédit). Coût total de l’assurance sur toute la durée du crédit = 13 200 €. Dans cet exemple, le prêt est remboursable en 240 mensualités de 965,09 € (hors assurance obligatoire) ou 1 020,09 € (assurance obligatoire comprise).
Aucun point négatif.




Que devez-vous savoir sur le crédit à la consommation avant de vous engager ?


Dans l'univers des crédits accordés aux particuliers, le crédit à la consommation est l'un des plus sollicités. L'objectif premier étant de venir en aide aux demandeurs, il est très encadré afin de leur permettre d'en profiter sans difficulté. Cependant, le crédit à la consommation est comparable à une véritable jungle où il est facile de se perdre si l'on n'a pas les bons repères. De nombreux éléments nécessitent en effet d'être passés à la loupe pour obtenir le crédit qui correspond au besoin exprimé et surtout pour éviter des surprises désagréables. Suivez ce guide ultime sur le crédit à la consommation pour faire de meilleurs choix.

Le crédit à la consommation, qu'est-ce que c'est ?


Un crédit à la consommation est un financement accordé aux ménages par une institution bancaire ou un établissement de crédit. Ce financement qui ne concerne en aucun cas les entreprises peut être octroyé directement au particulier ou par l'intermédiaire d'un marchand. Comparativement aux autres types de prêts, il est caractérisé par des montants relativement faibles. Il peut prendre plusieurs formes selon les besoins à satisfaire et s'octroie sous des conditions très précises.

Que financer avec un crédit à la consommation ?


Réglementairement, le montant d'un crédit à la consommation est compris entre 200 euros et 75 000 euros selon l'utilisation à laquelle il est destiné. Ce montant peut en réalité servir à financer des biens et des services de consommation. De ce fait, l'utilisation première de ce type de crédit est l'acquisition des biens d'équipement. Selon les statistiques, voici les chiffres que l'on retrouve en France :
  • Un tiers des crédits à la consommation est affecté à l'achat d'un véhicule ;
  • Un autre tiers concerne l'acquisition des biens d'équipement (meubles, outils informatiques, produits électroménagers…) ;
  • Un dernier tiers est utilisé pour satisfaire les dépenses courantes.
Par ailleurs, le crédit à la consommation est aussi utilisé dans certains cas pour régler des problèmes de trésorerie. Cependant, il ne peut nullement servir à financer l'acquisition d'un bien immobilier comme un terrain, une maison ou encore un appartement. On peut donc retenir que tout prêt pour les particuliers qui n'est pas un crédit immobilier est un crédit à la consommation.

Quelles sont les lois qui encadrent le crédit à la consommation ?


La souscription à un crédit à la consommation comporte des risques, notamment celui du surendettement. C'est pour cela que ce type de prêt bénéficie d'un encadrement juridique assez pointilleux. Les nombreuses lois qui entourent ce crédit garantissent à l'emprunteur la transparence des offres, mais également la possibilité de revenir sur sa décision conformément à un délai de rétraction. Parmi les lois qui encadrent le crédit à la consommation, nous pouvons citer :
  • Le code de la consommation ;
  • La loi Neiertz ;
  • La loi Scrivener ;
  • La loi Chatel ;
  • La loi Lagarde ;
  • La loi Hamon…

À qui s'adresser pour obtenir un crédit à la consommation ?


Le crédit à la consommation peut être souscrit auprès d'une banque ou dans un établissement de crédit. Ce dernier peut être spécialisé ou non dans l'octroi des crédits à la consommation. Cetelem, Sofinco, Cofinoga ou encore Cofidis sont quelques exemples d'établissements spécialisés. Dans le rang des autres établissements de crédit qui octroient des crédits à la consommation, nous pouvons citer : Société Générale, CIC, BNP Paribas, Crédit Agricole…

Toutefois, l'emprunteur peut décrocher certains crédits auprès des grands magasins ou des enseignes de grande distribution. C'est par exemple le cas des crédits leasing ou location avec option d'achat. Par ailleurs, les offres promotionnelles de certains magasins qui donnent droit à des cartes de fidélité s'accompagnent souvent d'un crédit à la consommation. Ce dernier permet au consommateur de procéder facilement à ses paiements. Les offres de type « payez N fois sans frais » en sont des exemples palpables.

Quels sont les principaux types de crédit à la consommation ?


Le crédit à la consommation évolue sur un marché assez libéral. Ainsi, les offres disponibles peuvent prendre diverses formes, au point où il n'est pas toujours facile de s'y retrouver ou de choisir le crédit qui correspond le mieux à ses besoins ou à son profil. Toutes ces offres de crédit à la consommation fonctionnent cependant suivant deux principes, à savoir : le prêt affecté et le prêt non affecté.

Le prêt affecté


On parle de crédit affecté lorsque celui-ci est réservé pour l'acquisition d'un bien ou d'une prestation de service déterminé lors de la souscription du contrat. La somme octroyée peut donc être utilisée pour financer l'achat d'une voiture, d'un équipement de maison, un voyage, des travaux, un mariage ou encore des vacances. Ce type de crédit est généralement proposé sur le lieu d'achat du bien, par exemple les grandes boutiques de vente d'équipements électroménagers ou auprès d'un concessionnaire automobile.

Dans le cas du crédit affecté, l'emprunteur est sujet aux obligations du contrat dès la livraison du bien ou dès que débute l'exécution de la prestation de service. Cependant, pour un éventuel litige ultérieur qui entraîne l'annulation de la vente du bien, le prêt est aussi annulé. Le remboursement du crédit souscrit peut être également suspendu par un juge jusqu'à ce que le différend soit résolu. Par ailleurs, il est aussi possible que l'emprunteur décide de renoncer au prêt suivant le délai de rétraction (14 jours calendaires à compter de la date de la signature du contrat). L'avantage avec le prêt affecté est qu'il permet aux particuliers de ne prendre aucun risque quant à l'achat du bien en question. En pratique, les crédits affectés souvent octroyés sont :
  • Le prêt auto ;
  • Le prêt moto ;
  • Le prêt étudiant ;
  • La location avec option d'achat (LOA) ;
  • Le crédit gratuit ;
  • Le microcrédit personnel ;
  • Le crédit voyage…

Le prêt non affecté


Contrairement au crédit affecté, le crédit non affecté encore appelé prêt sans justificatif n'exige pas la mention dans le contrat du service ou du bien financé. Ainsi, aucune obligation n'est faite à l'emprunteur de justifier les raisons pour lesquelles il sollicite le crédit. Il peut, pour ainsi dire, faire ce qu'il veut avec le montant octroyé. Cependant, ce crédit sert généralement à faire face à des besoins de liquidité ou à financer de petits achats. Sur la liste des crédits non affectés, on retrouve principalement le crédit personnel (prêt personnel) et le crédit renouvelable.

Le crédit personnel


Le crédit personnel est de loin le crédit le plus apprécié des emprunteurs. Simple à comprendre comparativement à d'autres crédits à la consommation, le prêt personnel est un crédit non affecté dont les caractéristiques sont déterminées lors de la signature du contrat. Concrètement, ledit contrat doit mentionner clairement les informations suivantes :
  • Le montant octroyé ;
  • La durée du prêt ;
  • Le taux appliqué ;
  • Le montant des mensualités.
Le taux du crédit est déterminé sur la base des garanties de l'emprunteur, notamment ses revenus. Toutes les variables étant connues à l'avance avec ce type de crédit, l'emprunteur peut faire des simulations concrètes afin de vérifier si ce dernier s'intègre aisément à son budget.

Pour le prêt personnel, la loi stipule formellement que l'emprunteur n'a pas besoin de justifier l'utilisation des fonds. Cependant, ce n'est pas toujours vérifié dans la pratique. Le prêteur considère qu'un crédit accordé pour un achat précis (comme l'acquisition d'une voiture) comporte un risque de non-remboursement moins élevé qu'un crédit accordé pour un voyage d'agrément par exemple. C'est pour cela que la grande majorité des organismes prêteurs cherchent à obtenir des informations sur l'utilisation des fonds. La demande de justification est d'autant plus élevée que l'emprunteur présente un profil considéré comme risqué.

Le crédit renouvelable


Plusieurs termes sont utilisés pour désigner le crédit renouvelable : réserve d'argent, crédit permanent ou encore crédit revolving. Ce type de crédit représente une somme d'argent mise à la disposition de l'emprunteur pour une utilisation partielle ou totale. Les intérêts payés sont donc fonction des fonds utilisés. Comme son nom l'indique, le crédit renouvelable est caractérisé par la reconstitution automatique du crédit au rythme des remboursements. Pour ce faire, il est impossible à l'emprunteur de déterminer la fin de son crédit, contrairement à la certitude de la durée dans le cas d'un prêt personnel.

Très simple d'obtention, le crédit renouvelable nécessite néanmoins une utilisation disciplinée. Lorsqu'il est mal utilisé, il peut en effet vous entraîner dans la spirale du surendettement. De fait, il est souvent associé à une carte bancaire, et les taux appliqués sont les plus élevés sur le marché du crédit à la consommation. Les crédits en ligne sans bulletin de salaire ou encore les crédits rapides à obtenir sont par exemple des types de crédit renouvelable que proposent certains organismes financiers. Ces dernières offres sont souvent souscrites par des demandeurs d'emploi ou les personnes qui bénéficient d'une allocation. Le risque très élevé que prennent les établissements de crédit est donc compensé par un taux très élevé. En pratique, le taux du crédit renouvelable est généralement compris entre 8% et 22%. Il faut donc maîtriser l'utilisation de ce type de crédit pour ne pas en payer les pots cassés.

Outre l'inconvénient du taux appliqué (taux proche du taux de l'usure), ce crédit accordé pour des montants généralement inférieurs à 6 000 euros présente également des mensualités assez faibles. En conséquence, la durée de remboursement se retrouve naturellement plus rallongée. S'il est vrai que de petites mensualités attirent l'emprunteur, il est aussi vrai que le coût total de ce crédit augmente mécaniquement, ce qui n'est pas un avantage pour lui.

Remarque : Il est important de savoir que les crédits à la consommation sont habituellement plus chers que les autres offres du marché. En effet, leurs taux d'intérêt sont plus élevés en raison du risque qu'ils représentent pour les établissements prêteurs.

Les avantages et les inconvénients du crédit à la consommation en ligne


En fonction des urgences, nombreux sont ceux qui recherchent un crédit à la consommation rapide à obtenir. Or, le processus normal pour jouir d'un crédit à la consommation est plus ou moins long. Pour donc satisfaire les demandeurs de crédit, les organismes financiers offrent des crédits à la consommation en ligne. Rapide et facile à utiliser, ce mode de financement présente également des inconvénients qu'il est bien de connaître.

Les avantages des crédits à la consommation en ligne


Très attractif, le crédit à la consommation en ligne permet à beaucoup de Français de faire de leurs rêves une réalité. Concrètement, avec ce type de prêt, le temps de traitement des demandes est moindre et la mise à disposition des sous est plus rapide. Pour un prêt personnel par exemple, vous pouvez être entièrement dispensé de passer en agence pour les formalités à remplir. En pratique, vous avez la possibilité de faire votre demande en ligne 24h/24 et 7j/7. Outre le gain de temps, la flexibilité et la facilité des démarches restent les points forts du crédit à la consommation en ligne. Par exemple, pour la documentation réclamée, il vous suffira de faire un scannage desdits documents et de les soumettre par voie électronique.

Par ailleurs, la majorité des établissements de crédit en ligne ne facturent pas les frais de dossier pour le crédit à la consommation. Les mauvaises surprises sont également limitées. En réalité, les taux ainsi que les charges annexes sont généralement connus dès le départ. Ainsi, vous savez avec précision dans quoi vous vous engagez.

Les inconvénients du crédit à la consommation en ligne


Bien qu'il présente de nombreux avantages, le crédit à la consommation en ligne n'est pas exempt d'inconvénients. L'absence de contact humain pendant l'opération est le premier inconvénient que déplorent certaines personnes. Cependant, plusieurs organismes proposent des solutions comme :
  • Un appel téléphonique ;
  • Un chat live ;
  • Une visioconférence…
L'autre désavantage aussi important est le taux d'intérêt appliqué. Généralement, ce taux est plus élevé que celui qui est proposé par les organismes traditionnels, à l'instar de votre banque. De plus, les taux proposés pour les crédits en ligne sont très volatils d'un organisme prêteur à un autre. Ils varient principalement en fonction du montant à emprunter et de la durée du remboursement. Toutefois, il existe des comparateurs en ligne (nous en parlerons dans la suite de l'article) qui aident les emprunteurs à trouver les institutions de crédit les moins chères.

Les conditions à remplir pour décrocher un crédit à la consommation


Pour obtenir un crédit de la part d'un organisme financier, l'emprunteur doit répondre à certains critères. Un minimum est exigé pour tous les crédits à la consommation. Cependant, les exigences d'obtention d'un crédit sont proportionnelles aux caractéristiques du prêt sollicité (type de prêt, montant du prêt…).

Pourquoi les établissements financiers exigent-ils des emprunteurs un certain profil avant de leur accorder un crédit ?


Le but de tous les garde-fous mis en place par les organismes de crédit est de protéger le consommateur du surendettement. En réalité, tout crédit représente un risque non seulement pour l'emprunteur, mais aussi pour l'établissement prêteur. Le risque avec le crédit à la consommation est qu'il est possible que la somme octroyée soit plus importante que ce que vous êtes en mesure de rembourser. Ainsi, lorsque vous ne payez pas vos mensualités comme prévu dans le contrat, les frais liés au crédit à la consommation deviennent de plus en plus élevés (addition des frais de rappels de paiement). Cette situation est aussi délicate pour l'établissement de crédit, d'autant plus que vous risquez définitivement de ne plus rembourser l'argent emprunté.

C'est donc pour éviter tout risque de non-paiement pouvant conduire à une situation de surendettement de l'emprunteur que l'institution de crédit instaure toutes les exigences qu'elle juge suffisantes. En effet, chaque institut financier a la liberté de corser, au gré et selon le type de crédit sollicité, les exigences à l'endroit de l'emprunteur. Parmi les principales exigences pour décrocher un crédit à la consommation, nous pouvons citer :
  • L'exigence de la majorité pour l'emprunteur (le demandeur de crédit doit avoir plus de 18 ans) ;
  • La pleine jouissance des capacités physiques et intellectuelles ;
  • La pleine jouissance des droits civiques ;
  • La résidence permanente sur le territoire français ;
  • La stabilité financière ;
  • Le faible niveau du taux d'endettement ;
  • La situation familiale ;
  • La non-inscription au FICP ;
  • La disponibilité d'une épargne…

Le critère lié à l'âge


L'ensemble des organismes de crédit reste unanime sur le fait que l'emprunteur doit être majeur avant de demander un crédit à la consommation dans une institution financière. C'est donc une certitude que si vous n'avez pas franchi le cap des 18 ans, vous ne risquez pas d'obtenir un crédit dans un institut financier. D'ailleurs, certains organismes prêteurs fixent comme âge minimum 21 ans en fonction du type de prêt sollicité.

De la même manière, les personnes trop âgées peuvent également se voir refuser un crédit à la consommation. De fait, il n'y a pas de limite officielle, et donc chaque organisme de crédit fixe ses propres critères internes. Cependant, la limite d'âge exigée par l'ensemble des établissements financiers se situe généralement entre 70 ans et 80 ans. En pratique, le risque de non-paiement est beaucoup plus accru pour une personne trop âgée, d'autant plus que la probabilité de décès de cette dernière avant la fin du remboursement de son crédit est élevée.

En réalité, les exigences d'âge se justifient par la protection des personnes vulnérables, à savoir les mineurs et les personnes âgées. Généralement, les capacités physiques ou mentales des personnes de ces tranches d'âge ne leur permettent pas de faire face efficacement à un crédit souscrit. Concrètement, cette exigence se base sur le fait que, plus vous êtes âgé, plus vous avez de chance d'avoir un travail stable, et donc un revenu stable pouvant vous servir à rembourser efficacement votre crédit. C'est pour cela que plus le montant du crédit est important, plus l'exigence concernant l'âge minimum de l'emprunteur est importante. Par ailleurs, pour l'âge maximum d'octroi des crédits, ce n'est pas l'âge élevé de l'emprunteur qui inquiète les organismes prêteurs, mais c'est surtout l'âge qu'il atteindra à la fin du remboursement du crédit.

La stabilité financière


Comme expliqué plus haut, la stabilité financière de l'emprunteur est primordiale pour l'octroi d'un crédit à la consommation. On peut alors se demander pourquoi une personne financièrement stable aurait besoin d'un crédit. En réalité, être financièrement stable fait allusion à la régularité des revenus. Même si vos revenus sont réguliers, des situations urgentes peuvent subvenir et vous ne serez pas en mesure de les surmonter en vous basant seulement sur votre épargne ou sur vos prochaines entrées de fonds.

De plus, il se pourrait que vous nourrissiez un rêve que vos revenus du moment ne vous permettent pas de réaliser. C'est là que se trouve l'intérêt de réaliser un prêt à la consommation. Avec ce dernier, vous obtenez les fonds nécessaires pour satisfaire vos besoins. Vos revenus pourront alors vous permettre de rembourser progressivement le crédit obtenu. Une personne n'ayant pas une stabilité financière n'aura pas les moyens pour rembourser un crédit qui lui aurait été accordé. C'est pour cela que les organismes de crédit exigent des demandeurs de crédit la preuve d'un revenu régulier. De cette manière, ils limitent le risque de non-remboursement des fonds qu'ils accordent.

La capacité d'endettement


Outre l'étude des revenus, l'établissement de crédit calcule aussi le taux d'endettement de l'emprunteur. Ce taux est l'un des indicateurs utilisés pour mesurer la capacité de l'emprunteur à rembourser un prêt. Il se définit comme la part des revenus nets et des potentielles pensions de l'emprunteur qui est déjà réservée pour le remboursement des crédits en cours. Ainsi, pour tout demandeur de crédit, la part d'endettement ne doit pas être jugée trop élevée non seulement pour qu'il puisse rembourser ses crédits, mais pour qu'il puisse aussi vivre décemment. Le taux seuil étant de 33%, tout emprunteur dont la part d'endettement se trouve au-dessus verra généralement ses demandes de crédit rejetées. Pour des taux inférieurs à 33%, l'acceptation du crédit est possible à condition que les autres critères de solvabilité soient aussi vérifiés.

Par ailleurs, plutôt que d'utiliser le taux d'endettement, certains organismes financiers préfèrent se fier au « reste à vivre ». Il s'agit d'un indicateur que ces derniers jugent plus représentatif de la situation de l'emprunteur. Il correspond à la somme d'argent qui reste au demandeur de crédit après le règlement d'un certain nombre de charges. Ainsi, pour le calculer, on considère d'abord le montant global des revenus de l'emprunteur qui prend en compte :
  • Le salaire ;
  • Le traitement ;
  • La pension de retraite ;
  • L'ensemble des allocations…
De ce revenu global, on déduit toutes les dépenses dites incompressibles. Il s'agit de ces dépenses qui ne peuvent pas être réduites ou reportées, à savoir :
  • Les dépenses pour le loyer et l'alimentation ;
  • Les impôts ;
  • Les dépenses d'énergie (l'eau, l'électricité, le gaz, le fuel…) ;
  • Les mensualités des crédits en cours ;
  • Les frais de santé ;
  • Les dépenses quotidiennes…
En considérant la notion du reste à vivre, le taux d'endettement peut être adapté selon le niveau des revenus. Pour des revenus élevés, il est donc possible que les instituts financiers acceptent une part d'endettement de 35%, voire de 40%, puisque le « reste à vivre » dans de telles situations est plus important.

La situation familiale


La situation familiale est aussi un critère que vérifient les banques ou instituts financiers pour déterminer si le dossier d'un demandeur de crédit est recevable ou pas. Concrètement, cela leur permet de savoir si les charges familiales de l'emprunteur ne sont pas trop importantes pour l'empêcher de rembourser un crédit qu'on lui aura accordé. Pour donc évaluer cette situation, l'indicateur souvent utilisé est le « quotient familial ». Il vient en complément ou en remplacement du « reste à vivre » selon l'organisme prêteur. Cet indicateur rapporte les revenus nets hors charges d'emprunts au nombre de personnes qui composent le foyer. De plus, les institutions de crédit sont libres de fixer la valeur du quotient familial à atteindre pour souscrire un crédit à la consommation.

Les antécédents avec la Banque de France


Une autre condition à remplir pour espérer décrocher un crédit à la consommation est d'avoir une situation régulière auprès de la Banque de France. En effet, un incident de paiement dans un établissement bancaire peut conduire tout particulier à revêtir le statut d'interdit bancaire. Dans ce cas, il est inscrit sur le Fichier Central des Chèques de la Banque de France (FCC) ou au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP). Ce dernier fichier recense le nom des personnes ayant des retards de paiement pour les crédits déjà contractés et ceux qui sont en situation de surendettement. Si vous figurez sur ces listes, cela ne veut pas forcément dire que votre demande de crédit sera indubitablement rejetée. Toutefois, les chances pour qu'elle aboutisse sont extrêmement amoindries. Par ailleurs, vous pouvez augmenter vos chances d'obtenir le crédit en remboursant votre dette et en régularisant votre situation.

Les assurances emprunteurs


Assurer son emprunt n'est pas une obligation légale. Seul le consommateur peut donc choisir de contracter ou non une assurance pour sécuriser son prêt. Cependant, le constat est tout autre dans la « vraie vie ». Concrètement, les organismes financiers n'hésitent pas dans certains cas à conditionner l'acceptation du crédit à la souscription d'une assurance. Cette obligation concerne souvent les profils jugés trop risqués. Voici une liste non exhaustive des souscriptions d'assurance souvent demandées :
  • L'assurance décès ;
  • L'assurance maladie ;
  • L'assurance d'invalidité :
  • L'assurance perte d'emploi…
Le coût d'une telle assurance est variable conformément aux clauses du contrat. Cependant, le montant est souvent élevé puisqu'il représente généralement près de 0,25% du montant du capital restant dû, à payer avec chaque mensualité de votre crédit. Comme exemple, si vous souscrivez à un prêt automobile de 10 000 euros remboursable sur 7 ans et sujet à une assurance emprunteur, le coût total de l'assurance serait d'environ 1 300 euros. Par ailleurs, s'il s'avérait que l'assurance est obligatoire pour le crédit que vous souscrivez, vous n'êtes pas tenu de l'acheter par l'intermédiaire de votre établissement de crédit. Vous pouvez en effet profiter de la concurrence dont font preuve les compagnies d'assurance du marché pour décrocher une assurance emprunteur moins chère.

Les exigences liées à la documentation


C'est une évidence que les organismes de crédit ont moins d'exigence en matière de documentation à présenter lors de la demande d'un crédit comparativement aux banques. Cependant, un minimum vous sera toujours demandé, à savoir :
  • La documentation concernant les revenus ;
  • Le justificatif de domicile (quittance EDF ou Télécom) ;
  • La photocopie de la carte d'identité ;
  • Le RIB ou un IBAN.
Par ailleurs, pour un crédit affecté, les documents qui justifient votre projet vous seront réclamés. Généralement, on vous demandera :
  • Le bon de commande de la voiture à acheter ;
  • Le devis accepté pour la réalisation de certains travaux ;
  • La facture d'achat d'un matériel…
Lorsqu'un doute plane sur votre dossier, le banquier peut vous réclamer d'autres documents afin de se décider. Il peut vous demander par exemple :
  • Un plan d'amortissement d'un crédit déjà contacté ;
  • Un acte de jugement de divorce ;
  • Un justificatif de propriété ;
  • Un contrat de travail…
Avec un revenu mensuel fixe et raisonnable, l'organisme de crédit peut vous faire une meilleure offre que celle que vous auriez prévue. Par contre, pour une situation économique qui n'est pas très stable, le rejet de votre dossier n'est pas systématique. En fonction de votre profil, le créditeur peut en effet vous proposer une offre qui correspond mieux à vos attentes et à vos exigences. Cette offre lui garantirait également le remboursement total de l'emprunt à l'échéance du contrat.

Les critères pour trouver le crédit à la consommation le moins cher


C'est une évidence que toutes les entités financières n'offrent pas les mêmes conditions pour l'octroi d'un crédit à la consommation. Lorsque vous souscrivez votre crédit auprès d'un organisme financier dont le taux d'intérêt est très élevé, cela peut vous être très préjudiciable. Il existe cependant plusieurs moyens que vous pouvez employer pour décrocher votre crédit à la consommation au meilleur taux. Outre les voies classiques, internet reste la référence qui aide à avoir gain de cause.

Se référer intelligemment aux publicités et au bouche-à-oreille


Pour faire connaître leur offre au public, les organismes financiers font des publicités par de nombreux canaux. À la radio, à la télé, dans la rue, dans le métro, sur votre smartphone et même lorsque vous attendez à la caisse au supermarché, il est possible que les pubs liées aux offres de crédit vous assaillissent. Bien que ces publicités soient parfois agaçantes, il arrive qu'elles soient aussi utiles. C'est le cas par exemple lorsque vous êtes à la recherche des offres promotionnelles sur les prêts personnels que proposent les différents organismes de crédit. Vous n'avez pas à vous inquiéter puisque les publicités pour les crédits à la consommation, notamment les prêts personnels et les prêts renouvelables, sont très encadrées par la loi. Le but est de permettre à l'emprunteur de prendre une décision en toute connaissance de cause. Vous pouvez donc vous fier aux diverses publicités pour vous faire une première idée des organismes pouvant vous offrir le crédit dont vous avez besoin.

Toutefois, rassurez-vous que le taux d'intérêt est clairement indiqué avant de vous aventurer vers une offre. Cette dernière doit notamment faire mention du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) qui s'applique au crédit proposé. C'est en effet sur cette base que vous pourrez faire une comparaison efficace des diverses offres du marché puisque les différents crédits proposés ne présentent pas les mêmes caractéristiques. Ce taux inclut en réalité les frais de dossiers que facture le prêteur ainsi que les autres frais annexés au crédit. Ne soyez donc pas surpris de constater que ce taux soit supérieur au taux d'intérêt nominal (taux débiteur). Néanmoins, bien que les établissements financiers soient libres de le revoir à la hausse ou à la baisse en fonction de l'évolution du marché, il ne peut dépasser le taux d'usure. Ce dernier taux représente le TAEG maximal qu'un prêteur peut réclamer à l'emprunteur. Vous devez donc rester vigilant afin de ne pas vous faire séduire par les différentes offres, d'autant plus qu'elles peuvent être très attrayantes, mais avoir un taux proche du taux d'usure.

Par ailleurs, outre les informations concernant le TAEG, vérifiez que l'organisme emprunteur présente dans sa publicité un exemple d'utilisation représentatif du crédit proposé. Concrètement, cet exemple doit indiquer les informations suivantes :
  • Le TAEG (sauf pour les cas de location-vente ou de location avec option d'achat) ;
  • Le taux d'intérêt nominal ;
  • Le caractère révisable, fixe ou variable du précédent taux ;
  • La durée du crédit ;
  • Le montant des échéances ;
  • Le montant total dû ;
  • Le coût de l'assurance emprunteur facultative ;
  • L'ensemble des autres frais auxquels l'emprunteur devra faire face.
Outre les publicités, vous pouvez aussi vous fier au bouche-à-oreille. En effet, une connaissance qui aurait contracté un crédit à la consommation auprès d'un organisme de crédit avec un meilleur taux peut vous recommander ce dernier. Ce sera alors à vous de vous renseigner davantage sur les offres du moment que propose cet institut financer pour savoir si vous devez le choisir ou non.

Se rapprocher de sa banque habituelle pour négocier


Négocier avec sa banque habituelle est une bonne vieille méthode qui se révèle souvent bénéfique pour l'obtention d'un prêt à la consommation au meilleur taux. En réalité, votre banque connaît votre manière de gérer les finances. Pour un particulier faisant une gestion saine de ses finances, il sera donc plus facile et plus simple de décrocher un prêt personnel au meilleur taux auprès de sa banque. Il s'agit en effet d'une option stratégique plutôt qu'une question de préférence. Certes, ce n'est pas une certitude que votre banque soit ouverte à la négociation, mais ça vaudra toujours le coup d'essayer.

Votre fidélité à votre banque reste le plus grand allié sur lequel vous pouvez compter pour avoir votre prêt au meilleur taux. Il vous suffira de mettre l'accent sur ce point lors des négociations pour espérer avoir gain de cause. En réalité, la politique des banques est généralement ficelée de sorte qu'elles cherchent à maintenir au maximum leur client dans leur giron. Il est donc possible que la vôtre soit prête à vous proposer un bon taux pour le crédit que vous sollicitez afin de ne pas vous perdre.

Faire des recherches sur internet


Rechercher sur internet une offre de crédit au meilleur taux est de loin la plus efficace et la plus rapide des méthodes. Internet a l'avantage d'être toujours disponible. Vous pouvez donc y faire votre recherche à n'importe quel moment. Avec votre moteur de recherche préféré, vous pouvez cibler les offres des banques et des organismes les plus reconnus. De plus, il existe sur internet une panoplie de méthodes et techniques spécialement conçues pour aider les particuliers qui recherchent un crédit à trouver celui qui a le meilleur taux. Les simulateurs et les comparateurs de crédits en sont des exemples palpables.

Effectuer des simulations de crédit


Les simulations de crédit sont un moyen pour évaluer votre capacité d'emprunter. Mieux, un simulateur de crédit permet de déterminer le type de crédit qui correspond le mieux au profil de l'emprunteur. En effet, avec ces simulateurs, le consommateur a la possibilité de faire de nombreuses combinaisons afin de personnaliser son crédit en fonction de ses attentes. Toutefois, il est important de savoir que les simulations de crédit réalisées sur internet n'ont qu'un caractère informatif et non contractuel. Vous avez donc la possibilité de réaliser autant de simulations que vous désirez puisqu'elles sont gratuites et sans engagement. Mais, de façon précise, où peut-on réaliser ces simulations de crédit ? Certaines enseignes bancaires proposent aux consommateurs d'effectuer des simulations de crédit sur leurs sites. Il en est de même sur les sites des organismes financiers spécialisés dans le crédit à la consommation. Votre simulation peut également s'effectuer sur des sites spécialisés dans les comparatifs de crédits.

Dans le but de déterminer le meilleur crédit correspondant à son profil, il est important que le consommateur estime ses capacités de remboursement en fonction de son pouvoir d'achat. Il semble évident que, pour un montant donné, on a tendance à opter pour une durée de remboursement assez longue afin que les mensualités soient plus faibles. Cependant, cela n'est pas nécessairement la meilleure option, d'autant plus que de faibles mensualités correspondent à un TAEG plus important. En conséquence, le crédit reviendra plus cher à l'emprunteur. Une longue durée de paiement représente un plus grand risque pour l'organisme emprunteur. Ce dernier corse donc le taux d'intérêt pour compenser ce risque qu'il prend. Ainsi, même si l'emprunteur a l'impression que de faibles mensualités peuvent lui permettre d'alléger son budget à court terme, ce ne sera pas le cas à long terme.

Pour donc avoir un crédit à la consommation moins coûteux et plus avantageux, vous devez d'abord étudier correctement vos capacités de remboursement. Vous pouvez alors estimer facilement le montant du crédit désiré. Dès cet instant, il est possible de recourir aux sites internet pour réaliser votre simulation de crédit. Généralement, vous aurez à renseigner le type de prêt que vous souhaitez contracter ainsi que la durée du contrat désirée. Ainsi, vous aurez comme résultat de la simulation un aperçu des offres que le prêteur pourrait vous proposer. Concrètement, vous obtiendrez non seulement une synthèse des informations que vous aviez fournies au simulateur, mais aussi d'autres informations, à savoir :
  • Le montant des mensualités ;
  • Le taux débiteur fixe ;
  • Le TAEG ;
  • Les frais de dossier ;
  • Le montant hors assurance ;
  • Le coût éventuel de l'assurance ;
  • Le coût total du crédit.
Après avoir obtenu ces informations, vous pouvez alors choisir d'introduire votre demande de crédit si les modalités vous conviennent. Dans le cas contraire, vous pouvez toujours reprendre votre simulation en changeant les valeurs fournies au simulateur jusqu'à l'obtention d'un crédit type qui présente les caractéristiques que vous recherchez.

L'utilisation d'un comparateur de crédit


La simple simulation sur le site internet d'un organisme financier ne suffit pas pour déterminer un crédit à la consommation au meilleur taux. En effet, le consommateur fera ici de la concurrence son plus grand allié. Les offres de plusieurs organismes prêteurs seront en réalité juxtaposées pour en ressortir la meilleure.

Utilité d'un comparateur de crédit


Les plateformes de comparaison de crédit en ligne sont de plus en plus sollicitées par les particuliers à la recherche du crédit à la consommation le moins cher. Nous vous offrons par exemple sur notre site la possibilité de faire la comparaison de plusieurs crédits à la consommation. En quelques clics, vous pourrez choisir de manière simple et totalement gratuite l'organisme de crédit dont l'offre correspond le plus à vos besoins.

Il faut faire attention aux arnaques sur internet. C'est pour cela que nous ne référençons sur notre site que des organismes de confiance ayant une bonne notoriété. Avec notre comparateur de crédit en ligne, vous bénéficiez alors d'une réduction des démarches et d'un gain de temps énorme dans votre recherche d'un crédit moins cher. Notre liste des meilleurs crédits à la consommation est mise à jour en temps réel. Ainsi, pour faire votre choix, vous n'aurez qu'à visualiser illico l'option la plus intéressante qui correspond à vos attentes.

Comment utiliser un comparateur de crédit ?


Le comparateur de crédit est un outil qui présente au consommateur de nombreuses informations nécessaires pour faire un choix judicieux. Sur notre site par exemple, vous trouverez diverses informations pratiques sur chaque organisme prêteur sélectionné. On peut mentionner :
  • Le montant minimum prêtable ;
  • Le montant maximal prêtable ;
  • La durée minimum du crédit ;
  • La durée maximale du crédit ;
  • Le TAEG minimum ;
  • Le TAEG maximum ;
  • Le montant des frais de dossier.
Pour donc faire un choix intelligent, il est conseillé de commencer votre comparaison en vous basant sur le TAEG qui exprime le coût total du crédit. Toutefois, bien que le TAEG soit un indicateur infaillible pour la comparaison de diverses offres de crédit, il n'est pas le seul élément sur lequel vous devez vous appuyer pour prendre votre décision. Comme nous le verrons ci-dessous, il est en effet possible que d'autres frais potentiels (les remboursements anticipés, les pénalités de retard…) interviennent plus tard dans la vie du crédit que vous aurez souscrit. Ces paramètres sont aussi à prendre en compte lors de votre choix puisqu'ils ne sont pas a priori appréhendés par le TAEG.

Ce serait en effet une erreur que de donner votre préférence à l'offre dont le TAEG est le moins élevé puisqu'elle n'est pas systématiquement la meilleure. Concrètement, le coût total du crédit prend en compte en plus du TAEG deux autres facteurs, à savoir :
  • La durée de l'emprunt ;
  • Les frais potentiels.
Ainsi, sur notre site, vous pourrez vous référer à la présentation de chacun des organismes financiers pour avoir une idée sur la gestion des frais potentiels qui pourraient s'adjoindre à votre crédit.

Par ailleurs, aussi paradoxal que cela puisse paraître, pour deux crédits ayant un même TAEG, le coût total est différent s'ils sont étalés sur des durées différentes. Il faut tout simplement comprendre que la baisse des mensualités (crédit sur une plus longue durée) n'est pas synonyme d'un crédit moins cher. Pour donc dénicher votre crédit personnel au meilleur taux par exemple, il faudra opter pour le délai réaliste le plus court. On parle d'un délai réaliste parce qu'il ne faudra choisir en aucun cas un montant de mensualité qui mettra à mal l'équilibre de votre budget.

Quelques précautions à prendre lors du choix de votre crédit à la consommation


Lorsque l'on décide de contracter un crédit à la consommation, il est capital de faire le tour du sujet afin de ne pas se faire surprendre dans l'avenir. Bien que le type de prêt à souscrire doit correspondre à vos besoins, il faut également qu'il soit taillé de sorte que vous pussiez y faire face aisément.

Rester vigilant par rapport à la présence d'un taux variable


Le taux d'un crédit est un facteur décisif dans le choix de l'offre adéquate. Cependant, outre le caractère faible ou élevé du TAEG, il faut également se pencher sur sa nature. En effet, le coût total de votre crédit peut différer considérablement selon que le taux appliqué est fixe ou variable.

Pour le taux fixe, le coût total du crédit est connu d'avance et l'emprunteur est à l'abri de toute mauvaise surprise. Il reçoit d'ailleurs un tableau d'amortissement dès la signature du contrat. En réalité, le taux fixe, comme son nom l'indique, reste inchangé, quelles que soient les fluctuations du marché financier. Cela constitue un grand avantage pour l'emprunteur puisqu'il n'aura qu'à payer le même montant pour toutes les mensualités pendant la durée de son prêt.

Contrairement à la sécurité et à la lisibilité qu'offre un taux fixe, le taux variable donne lieu à une révision annuelle sur la base d'un indice de référence. Encore appelé taux révisable, le taux variable évolue conformément au prix de l'argent sur les marchés financiers. Dans ce cas, c'est une évidence que le coût total du crédit est incontrôlable. Le risque auquel s'expose l'emprunteur est la montée brutale des prix, notamment pour un crédit dont la durée de remboursement est assez longue. Cependant, le taux variable a l'avantage d'être moins élevé que le taux fixe à la souscription du crédit. De plus, selon l'évolution du marché, ce taux peut être revu à la baisse.

Que faut-il donc choisir entre le taux fixe et le taux variable pour espérer optimiser le choix de son crédit ? Il est difficile d'apporter une réponse exacte à cette question, d'autant plus que les variables à prendre en compte sont nombreuses. Toutefois, les spécialistes s'accordent pour dire que le taux fixe est préférable. Bien qu'on ne puisse bénéficier d'une éventuelle baisse pour ce taux comme dans le cas d'un taux variable, il reste le plus adapté, surtout pour des crédits souscrits sur une longue durée. En effet, il est difficile de spéculer sur les variations d'un taux à long terme.

Cela dit, si votre situation professionnelle et financière est appelée à évoluer dans les prochaines années, le taux variable saura vous combler. Néanmoins, un crédit à taux variable ne doit être envisagé que pour une durée de remboursement très courte. De plus, l'emprunteur devra avoir une bonne connaissance des marchés boursiers. Autrement, le scénario opposé pourrait conduire à une catastrophe.

La crise des « subprimes » en 2008 aux États-Unis en est un exemple palpable. Les taux d'intérêt ont soudainement augmenté, et plusieurs ménages ont perdu leurs logements puisqu'ils ne pouvaient plus faire face aux mensualités. C'est pour cette raison que tout souscripteur d'un crédit à la consommation doit avoir une idée très précise du type de taux qu'on lui applique. Et comme on n'est jamais assez prudent, si vous devez choisir un crédit à taux variable, il est conseillé de privilégier les offres dont la formule vous laisse le choix de repasser à tout moment à un taux fixe. Il existe en effet de telles offres, mais la transition proposée devra se faire souvent de manière irrévocable.

La gestion des remboursements anticipés


Lorsque l'on a souscrit à un crédit et que par la suite l'on réalise une entrée de fonds, le réflexe est de rembourser ledit crédit par anticipation afin de s'en libérer. Il parait évident qu'un remboursement anticipé devrait émerveiller l'organisme prêteur, mais la réalité est tout autre. En effet, rembourser par anticipation le capital restant dû représente un manque à gagner pour le prêteur puisque c'est sur ce capital que les intérêts sont calculés. En écourtant la durée de remboursement, on empêche l'établissement créancier de récupérer les taux d'intérêt qu'il devrait normalement percevoir sur le crédit octroyé. C'est pour cela que les organismes de crédit facturent souvent des frais sur les remboursements anticipés.

Pour encadrer cette facturation, la loi prévoit plusieurs dispositions. Concrètement, le remboursement anticipé d'un crédit à la consommation n'est sujet au paiement d'aucuns frais pour un remboursement d'un montant inférieur ou égal à 10 000 euros sur une période d'un an. Dans l'éventualité du remboursement d'un montant supérieur à 10 000 euros, les frais y afférents ne peuvent pas dépasser 1% dudit montant. Il faut donc vérifier la présence de ces frais lors de la souscription du contrat pour ne pas faire face à des surprises dans l'avenir.

Se renseigner sur les pénalités de retard


Pendant qu'il est possible d'effectuer des paiements anticipés, il est également possible de rater le paiement des mensualités. Cependant, une telle situation n'est pas sans conséquence puisque les répercussions sont généralement très lourdes. La loi encadre le remboursement anticipé. De la même manière, elle est très claire sur les retards de paiement. Ces dispositions autorisent les démarches suivantes :
  • La réclamation par le prêteur du capital restant dû ;
  • La réclamation des intérêts non payés à la date de l'incident ;
  • La comptabilisation des intérêts jusqu'à la date du paiement (dans le cas d'un non-remboursement immédiat suite à la réclamation du capital et des intérêts sus mentionnés) ;
  • La possible réclamation par le prêteur d'une indemnité pouvant atteindre 8% du capital restant dû à la date de l'incident de paiement.
Les dispositions en matière de retard de paiement peuvent paraître assez cruelles et les organismes prêteurs connaissent les difficultés que rencontrent leurs clients au quotidien. Pour ce faire, l'application des issues évoquées ci-dessus a théoriquement peu de chances de se produire. En pratique, l'emprunteur et l'établissement de crédit essaient de trouver un terrain d'entente prenant généralement la forme d'un report d'échéance. Le report d'échéance sous-entend l'incorporation du montant des mensualités non payées dans les mensualités qui vont suivre. Toutefois, un taux de pénalité ne pouvant dépasser 4% est quand même appliqué.

Dans le cas où les deux parties ne sont arrivées à aucun accord, le prêteur n'aura plus d'autre choix que d'exiger immédiatement jusqu'à 8% du capital restant dû. L'autre risque imminent pour l'emprunteur est son fichage sur le FICP à la Banque de France. C'est pour toutes ces raisons que l'emprunteur doit toujours viser le crédit le moins cher et s'assurer de sa capacité à le rembourser avant de s'engager.

La solution du rachat de crédit pour une situation de surendettement


Encore appelé regroupement de crédit ou restructuration, le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à regrouper l'ensemble des crédits de la même catégorie en un seul et unique crédit. Vous n'aurez désormais qu'une seule mensualité à payer. On distingue généralement les rachats de crédits suivants :
  • Le rachat de crédit immobilier ;
  • Le rachat de crédit à la consommation ;
  • Le rachat de crédit entre les particuliers ;
  • Le rachat des rachats de crédits.
Le rachat de crédit à la consommation est celui qui nous intéresse ici. Le but de cette manœuvre est avant tout d'obtenir des mensualités plus réduites. En réalité, il est possible d'inclure dans un rachat de crédit conso, d'autres dettes, à savoir :
  • Les retards d'impayés ;
  • Les dettes envers l'administration fiscale ;
  • Les retards de loyers ;
  • Les dettes envers son employeur ;
  • Les dettes familiales…
Ainsi, lors du montage de votre dossier, vous devrez fournir les pièces justificatives de toutes ces dettes. En effet, selon le degré de complexité de l'opération, voici les pièces que vous pouvez être amené à fournir :
  • Les justificatifs d'identité (carte d'identité, contrat de mariage, livret de famille…) ;
  • Les preuves des revenus ;
  • Les justificatifs de domicile (factures récentes d'électricité, d'eau, de gaz…) ;
  • Les justificatifs de logement (quittances des loyers ; taxe d'habitation ou estimation des biens et titre de propriété selon que vous êtes locataire ou propriétaire)
  • Les justificatifs de toutes les dettes en cours ;
  • Les derniers relevés de vos comptes bancaires courants ;
  • Les justificatifs des crédits en cours (prêts renouvelables, tableaux d'amortissement pour les prêts personnels…).
Par ailleurs, avec un rachat de crédit à la consommation vous pouvez dégager une trésorerie pour financer d'autres projets. Cependant, la contrepartie est que vous verrez la durée de remboursement de votre crédit se rallonger. De plus, ce nouveau crédit qui n'est rien d'autre qu'un regroupement de plusieurs crédits vous reviendra plus coûteux que le cumul des coûts totaux de ces derniers. Pour faire simple, l'emprunteur accepte d'échanger plusieurs dettes à court terme contre une plus grosse à long terme.

Pour ce qui est du choix du courtier pour un rachat de crédit, l'opération est souvent très difficile vu le nombre de professionnels qui pullulent sur le marché. La diversité des critères chez chaque courtier est aussi un facteur qui pèse dans la balance. Dans tous les cas, assurez-vous que le courtier que vous avez choisi est dûment enregistré auprès des organismes du secteur financier comme l'Autorité des marchés financiers ou l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Cas pratique d'un rachat de crédit à la consommation


Âgés, respectivement, de 40 ans et 36 ans, Romuald et Nicole sont des travailleurs en CDI dans le secteur privé. Avec leurs 8 ans de service, ils perçoivent à ce jour 3 820 euros par mois. En union libre et sans enfant, ils ont souscrit 6 crédits à la consommation pour aménager leur appartement, financer l'achat de leurs deux voitures et d'une moto. Le montant total du capital restant dû pour ces crédits est de 51 335 euros. De plus, pour l'ensemble des prêts qu'ils ont contractés, le cumul des mensualités versées atteint 1 392 euros et leurs autres charges fixes avoisinent 750 euros. Ce ménage a donc un taux d'endettement de 56%.

Romuald et Nicole souhaitent rééchelonner leur dette en raison de la petitesse de leur « reste à vivre ». De plus, ils désirent avoir une trésorerie de 1 250 euros pour pouvoir changer divers appareils électroménagers. Pour ce faire, le couple a fait appel à un établissement de rachat de crédit conso. Après analyse de leur dossier, l'établissement de rachat accepte d'effectuer l'opération, y compris la mise à disposition de la trésorerie. En effet, la demande de trésorerie aurait pu être rejetée, mais le dossier de Romuald et Nicole présente deux points forts à savoir la stabilité professionnelle et la stabilité des revenus.

Après le rachat du crédit, le montant total du nouveau crédit additionné de la trésorerie dite « de confort » de 1 250 euros fait 55 165 euros. De plus, les frais de dossier s'élèvent à 1 099 euros. Cela ramène le montant total à 56 246 euros. En outre, pour un TAEG de 6,59% (incluant tous les frais liés à l'opération), les nouvelles mensualités sont fixées à 537 euros pour un remboursement sur 12 ans. Avec le rachat de crédit, le couple bénéficie donc d'une réduction de près de 62% sur ses mensualités.

Les avantages et les inconvénients d'une opération de rachat de crédit


Le rachat de crédit conso est une opération qui représente une porte de sortie pour de nombreux ménages enclins au surendettement. Il présente ainsi de nombreux avantages pour ces derniers, mais aussi des inconvénients qu'il est important de ne pas occulter. Sur la liste des avantages d'un rachat de crédit, les principaux à retenir sont :
  • La simplification de la situation de l'emprunteur (un seul interlocuteur pour l'ensemble des crédits, une seule mensualité…)
  • Le faible taux du nouveau crédit ;
  • La diminution du taux d'endettement ;
  • La diminution du coût des assurances (l'assurance souscrite pour le nouveau crédit est généralement moins chère que la somme de celles souscrites pour les anciens crédits)…
Quant aux inconvénients du rachat de crédit, l'on retient en gros l'augmentation du coût total des crédits comme expliqué plus haut. Bien que les mensualités soient plus faibles, l'emprunteur ne doit pas oublier qu'il recherche un moyen pour alléger sa dette. Alors, opter pour un rachat de crédit dont le coût total est plus élevé lui permet-il d'atteindre cet objectif ? Il faudra examiner la situation au cas par cas. En effet, pour une stabilité professionnelle et une stabilité des revenus, le problème ne se pose pas. Mais, dans le cas contraire, il faudra réfléchir à deux fois avant de s'engager pour un rachat de crédit.

Cette opération présente aussi comme inconvénient les frais annexes qu'elle fait naître. En réalité, l'opération de rachat de crédit sous-entend le remboursement anticipé des différents crédits que vous avez contractés. Comme expliqué plus haut, le remboursement anticipé d'un crédit est sujet à des frais. C'est donc l'institut financier qui rachète vos crédits qui prend en charge tous ces frais qu'il vous facturera par la suite même si c'est de façon implicite. Outre les indemnités de remboursement anticipé, les frais de courtage, les frais de dossiers ou encore les frais de garantie sont autant de dépenses que génère l'opération de rachat de crédit. Tous ces frais viennent alanguir l'intérêt d'un rachat de crédit. Cependant, l'emprunteur n'a aucuns frais à débourser avant la signature du contrat de rachat.

Sur le même sujet

Cette rubrique vous présente quelques informations supplémentaires qui sont utiles pour bien choisir votre crédit conso et en faire une bonne gestion.

Quelles sont les solutions envisageables lorsque l'on ne répond pas aux critères pour obtenir un crédit à la consommation ?


Lorsque vous êtes fiché en tant qu'interdit bancaire ou lorsque votre profil n'est pas assez solide pour convaincre les organismes de crédit, tous les espoirs ne sont pas perdus. Vous pouvez en réalité solliciter un microcrédit auprès d'un organisme de crédit pour interdit bancaire. Les crédits municipaux peuvent par exemple vous aider pour résoudre la situation pour laquelle vous recherchez un crédit. En pratique, certaines communes disposent d'un budget spécialement dédié aux personnes en difficulté financière.

Outre les crédits municipaux, la Croix-Rouge est aussi une solution à laquelle peuvent recourir les interdits bancaires. Cette dernière a un budget réservé aux prêts pour les personnes les plus démunies. Pour souscrire un crédit auprès de ces organismes, une assistante sociale pourra vous aider dans la constitution de votre dossier de demande de prêt. Par ailleurs, vous pouvez espérer obtenir des montants allant de 300 à 3 000 euros auprès de ces organismes pour un taux d'intérêt d'environ 4% et un remboursement sur 6 à 36 mois.

Si vous disposez d'un bien immobilier ou si vous possédez d'autres biens matériels de valeur, le crédit hypothécaire ou le crédit à gage sont également des solutions par lesquelles vous pouvez obtenir du financement. Cependant, il faut faire assez attention lorsque vous optez pour de tels crédits. En effet, lorsque vous n'êtes plus en mesure de rembourser le crédit qui vous a été accordé, le bien hypothéqué ou mis en gage peut être vendu par l'organisme créancier pour solder votre dette.

Besoin argent urgent


Si vous avez un besoin argent urgent pour réaliser un projet personnel comme l’achat d’un nouveau véhicule ou le changement de votre ancien ordinateur ou encore si vous souhaitez partir en voyage, payer les études de votre fils aîné ou simplement faire plaisir à vos proches, vous pouvez souscrire un prêt bancaire. Peu de formalités administratives sont nécessaires pour obtenir un prêt personnel qui couvrira votre besoin argent urgent. Vous devrez fournir une copie de votre carte d’identité, une copie de vos 3 derniers bulletins de salaire et un justificatif de domicile. Grâce à ce prêt, vous pourrez acheter ce dont vous avez besoin et vous pourrez utiliser la somme prêtée comme bon vous semble. Vous choisissez le montant de votre prêt en fonction de votre besoin argent urgent et en fonction de votre capacité de remboursement. Il ne faut pas que la somme de tous vos remboursements dépasse le 1/3 de vos revenus. Si la mensualité du prêt dont vous avez besoin est trop élevée, vous pouvez allonger la durée du prêt. Il faut toutefois savoir que plus un prêt est long, moins le montant des mensualités est élevé et plus le coût total du crédit est élevé. Mettez en concurrence plusieurs établissements financiers pour combler votre besoin argent urgent. En effet, toutes les banques proposent le même type de prêt mais toutes ne proposent pas les mêmes taux ni les mêmes frais de dossiers. Faites des demandes de devis en ligne sur Internet et comparez les réponses que vous devriez recevoir immédiatement. Comparez le montant de la mensualité mais aussi les frais de dossier et surtout le coût total du crédit avant de souscrire votre crédit.

Quels sont les moyens de recouvrement des impayés pour un crédit à la consommation ?


On ne le souhaite pas, mais il est bien possible que des incidents de non-remboursement du créancier surviennent. En effet, lors de la souscription d'un crédit à la consommation, vous vous engagez à rembourser l'organisme qui vous a octroyé ledit crédit. Lorsque vous ne respectez pas cet engagement, ce dernier est en droit de mener des actions contre vous notamment lorsque vous avez plus d'une mensualité en souffrance. Outre le recouvrement à l'amiable ou encore votre inscription sur le fichier FICP, le créancier dispose de nombreux autres moyens pour rentrer en possession de son argent.

Lorsque le recouvrement à l'amiable ne produit aucun résultat concret, votre dossier pourra être transmis à un spécialiste du recouvrement. Vous serez donc contacté aussi bien par téléphone que par mail par la société mandatée pour recouvrer les fonds prêtés. Toutefois, il est important de savoir que cette dernière ne peut pas tout se permettre. Elle ne peut par exemple pas vous harceler au travail ou à domicile, ne vous laissez donc pas intimider. De plus, il est réglementairement interdit aux spécialistes de recouvrement de porter atteinte à votre vie privée. Avant de saisir vos comptes ou vos biens, ces derniers doivent également détenir un titre exécutoire. Par ailleurs, les frais de recouvrement sont à la charge du créancier et non à la vôtre.

Il existe cependant des organismes financiers qui saisissent directement un huissier pour s'assurer que vous remboursez votre créance. Il serait faux de penser que l'huissier ne peut être chargé que du recouvrement de gros montants. En effet, l'organisme prêteur à qui vous devez de l'argent peut facilement obtenir depuis octobre 2016 un titre exécutoire sans jugement pour des créances inférieures à 4 000 euros. Dans le cas d'un recouvrement, par voie d'huissier, ce dernier vous fera parvenir un courrier avec accusé de réception pour établir les bases d'un recouvrement à l'amiable. Vous aurez alors 30 jours pour contacter l'huissier en question afin de discuter des modalités de paiement. Le cas échéant, l'huissier pourra engager une procédure de recouvrement forcé de la créance. Cependant, sachez que ce dernier qui aura délivré le titre exécutoire pour ledit recouvrement n'est plus habilité à se charger de la saisie.

Pour des montants supérieurs à 4 000 euros, le créancier est en droit de saisir directement la justice. Suivant cette procédure, vous serez d'abord assigné en justice avant qu'un juge n'instruise le dossier. L'instruction donnera lieu à une sentence. Lorsque vous êtes condamné à rembourser la dette, le juge émettra un titre exécutoire pour que le prêteur puisse recouvrer sa créance en opérant une saisie de vos biens et de vos comptes.

Qu'est-ce que c'est le TAEG ?


Calculé à partir du taux débiteur (anciennement appelé taux nominal), le taux annuel effectif global représente en pourcentage le coût total annuel d'un prêt. Il correspond à ce que l'emprunteur paye réellement car il prend en compte tous les frais obligatoires (frais de dossier, frais d'assurance si sa souscription est obligatoire pour l’emprunteur, frais d'hypothèque...). le taux annuel effectif global doit toujours être inférieur au taux d'usure légal.

Quels sont les pièges du crédit renouvelable ?


Lorsqu'on fait un petit rapprochement, on constate que de nombreux dossiers de surendettement naissent des suites d'une mauvaise manipulation des crédits renouvelables. Face à cette situation, il est important de savoir détecter les pièges qui accompagnent les offres de crédit renouvelable afin de les éviter. Nous pouvons citer par exemple :
  • La publicité qui suggère aux consommateurs de l'argent facile pour résoudre leurs différents problèmes ;
  • La facilité (parfois déconcertante) de la souscription du crédit renouvelable ;
  • L'analyse souvent peu approfondie des revenus de l'emprunteur avant l'octroi du crédit ;
  • La petitesse des mensualités qui ne servent généralement qu'à couvrir les intérêts du prêt ;
  • L'incitation continue de l'emprunteur à puiser dans la réserve…

Le besoin d’argent sans justificatif est la première raison qui motive les demandes de financement des familles


Un besoin d’argent sans justificatif correspond à un besoin de trésorerie pour une utilisation libre qui n’est pas liée à l’achat d’une voiture, d’un appareil électroménager ou à la réalisation de travaux. Le besoin d’argent sans justificatif nécessite une demande de réserve d’argent ou de crédit revolving rapide auprès d’un organisme compétent (banques online et organismes de crédit en ligne). Les enseignes des grandes surfaces proposent également ce type de financement pour les particuliers : carte PASS de Carrefour, carte Accord Auchan, Carte Malin de Cora, Carte e-Leclerc, etc. Le besoin d’argent sans justificatif est la première raison qui motive les demandes de financement des familles. Ce type de crédit s’obtient facilement, même si la plupart des organismes prêteurs demandent des justificatifs de solvabilité évidemment plus légers que dans le cas d’emprunts immobiliers par exemple. Le principe est que l’organisme prêteur met à la disposition d’un particulier une réserve d’argent dont le montant est plafonné, renouvelable et dont le capital est reconstitué au fur et à mesure des remboursements par prélèvements mensuels. Le besoin d’argent sans justificatif doit être motivé par un problème ponctuel de trésorerie et non pour satisfaire une envie de consommation immédiate ! En effet, ce type de crédit, aussi appelé crédit à la consommation, s’accompagne de taux d’intérêts élevés qui finissent par coûter très cher aux emprunteurs ! Il ne faut pas perdre de vue que demander une réserve d’argent est une responsabilité financière qu’il faut pouvoir assumer, car l’argent prêté devra bien être remboursé !

Comment utiliser avec maîtrise le crédit renouvelable ?


Une fois informé des pièges qui entourent le crédit de consommation renouvelable, il est désormais capital de savoir comment bien l'utiliser. Pour ce faire, le premier réflexe doit consister à réduire la durée de remboursement de ce crédit. Cela dit, vous ne devez pas vous laisser séduire par de petites mensualités. En effet, il ne faut contracter le crédit renouvelable que pour un besoin ponctuel afin de le rembourser sur une période courte.

L'autre astuce est d'opter dans la mesure du possible pour un remboursement anticipé. En effet, la loi permet des remboursements anticipés sans frais pour des montants inférieurs à 10 000 euros. C'est donc l'occasion de profiter d'un tel avantage pour vous libérer de votre crédit renouvelable. Vous avez d'ailleurs la possibilité de faire le remboursement anticipé de tout le capital restant dû ou d'un remboursement partiel.

Toutefois, s'il advenait que vous n'arrivez plus à faire face à votre crédit renouvelable, il est encore temps de le transformer en crédit amortissable. Trois options s'offrent à vous. La première consiste à demander directement à votre établissement de crédit de convertir votre prêt renouvelable en un prêt personnel par exemple. Bien que cette manœuvre ne soit pas favorable pour votre créancier, vous pouvez faire jouer la concurrence pour avoir gain de cause. La seconde option consiste à souscrire un nouveau prêt amortissable dans un autre organisme de crédit puis utiliser l'argent pour rembourser par anticipation votre prêt renouvelable. Enfin, vous pouvez également procéder à un rachat de crédit si vous avez d'autres crédits en cours par exemple.

Comment obtenir un crédit en ligne ?


Le développement des offres de crédits immédiats en ligne connaît un véritable essor depuis quelques années ! Un crédit immédiat en ligne est possible avec la souscription en ligne d’un prêt à la consommation, réserve d’argent en ligne ou un crédit revolving. Une simulation de votre prêt est disponible directement sur le site internet de l’organisme financier. Evidemment, pour obtenir un tel crédit il est indispensable de fournir des justificatifs : revenus (bulletin de salaire), identité (carte d’identité), domicile (facture téléphone), relevé d’identité bancaire. Le délai d’obtention d’une réponse pour ce type d’emprunt personnel immédiat est en général assez rapide puisqu’il est de 24/48 heures selon la société de crédit ou l’organisme financier. Un crédit immédiat sur internet peut être couplé avec une carte de crédit. A noter qu’il est impossible d’obtenir un crédit immédiat pour les emprunts immobiliers. Les sommes d’argent prêtées dans le cadre d’un crédit immédiat en ligne varient selon l’utilisation de la réserve d’argent de 500 à 6 000 euros. Il faut garder à l’esprit que le prêt immédiat en ligne doit servir à réaliser des petits projets personnels ou bien faire face à une dépense imprévue. L’emprunteur doit veiller à ne pas exagérer ses dépenses et surtout à ne pas utiliser systématiquement son crédit à la consommation pour payer ses loisirs, qu’il s’agisse de vacances ou du relooking de son dressing ! Les sociétés de crédits à la consommation les plus connues dans le domaine du financement immédiat sont Cofidis, Cetelem, Cofinoga, Franfinance…

Quelles sont les informations essentielles que le prêteur doit communiquer à l'emprunteur pour la souscription d'un crédit à la consommation ?


Avant de signer un contrat de crédit à la consommation, l'organisme prêteur se doit de mettre à votre disposition toutes les informations nécessaires pour que vous pussiez évaluer l'adaptabilité du crédit proposé à vos besoins ainsi qu'à votre situation financière. Les informations suivantes sont donc obligatoires :
  • L'identité et l'adresse du prêteur ainsi que le type de crédit ;
  • Le montant du crédit ainsi que les conditions de sa mise à disposition ;
  • Le tableau d'amortissement du prêt (durée, nombre de remboursements…) ;
  • Le coût total des frais et le montant total dû ;
  • Le TAEG avec son mode de calcul ;
  • Le montant des indemnités pour d'éventuels retards de paiement ;
  • L'existence d'une durée de rétraction de 14 jours calendaires ;
  • La possibilité de demander et d'obtenir sans frais, un exemplaire de l'offre de contrat ;
  • La précision du bien financé dans le cas d'un crédit affecté ;
  • La mention par écrit de la création d'une dette plus longue ou plus élevée que celle des anciens crédits (dans le cas d'un rachat de crédit).

Qu'est-ce qu'une assurance emprunteur ?


Assurance temporaire limitée à la durée du crédit qui garantit le remboursement de celui-ci en cas de décès. Elle est le plus souvent complétée par des garanties couvrant les risques d’incapacité, d’invalidité et éventuellement de perte d’emploi.

Faut-il faire appel à un courtier dans le but d'avoir un crédit au meilleur taux ?


Il faut le reconnaître, déterminer la meilleure offre du marché par soi-même n'est pas chose aisée. Il faut prendre en compte tous les paramètres afin de trouver l'offre qui convient à ses besoins ainsi qu'à sa situation financière. C'est pour cette raison qu'une aide peut bien être la bienvenue. Il est donc possible de se tourner vers un courtier pour trouver l'offre la plus intéressante du marché. En réalité, ce dernier est en collaboration avec de nombreux partenaires, et il dispose d'un large réseau qui accroît vos chances de trouver un crédit à la consommation au meilleur taux. Cependant, pour toujours accélérer les choses, vous pouvez déjà anticiper votre demande de crédit en préparant les pièces indispensables à fournir.

Bien que le courtier vous fasse réaliser un gain d'énergie et de temps énorme, il faut aussi prendre en compte le fait qu'il devra être rémunéré pour son assistance. Ainsi, entre choisir un courtier et opérer seul, il faudra vous décider selon votre capacité financière. Par ailleurs, vous pouvez à la place du courtier profiter gratuitement et sans engagement des services d'un comparateur de crédit à la consommation en ligne. Cette solution est très efficace pour trouver les meilleurs taux du marché. De plus, vous n'avez pas à bouger de chez vous pour faire votre recherche.

Demande de prêt à la consommation


Autrefois, les prêts que les gens contractaient étaient essentiellement des prêts immobiliers. Aujourd'hui, le coût de la vie ne cesse d'augmenter alors que les salaires ont tendance à stagner. Il n'est donc pas étonnant que, dans ce contexte-là, de plus en plus de ménages fassent une demande de prêt à la consommation. Ces prêts ont pour but d'améliorer la qualité de vie de ceux qui les contractent. Que vous ayez besoin d'une nouvelle voiture ou que l'envie vous prenne de refaire la décoration de votre appartement, il existe un prêt adapté à vos besoins. On distingue plusieurs sortes de prêts à la consommation : le prêt affecté lié à un achat bien spécifique (tel que le prêt voiture), le prêt personnel (que vous utilisez comme bon vous semble), le crédit revolving (souvent associé à une carte d'enseigne de distribution)... Le principe est très simple : il suffit de soumettre une demande de prêt à la consommation auprès d'une banque généraliste ou d'un établissement de financement spécialisé dans ce genre de transactions. Si vous avez un contrat de travail et des fiches de paye, aucun problème ne devrait se poser. Une fois le montant du crédit déterminé, les mensualités fixées et le coût total du crédit calculé, la somme demandée devrait vous être débloquée dès acceptation du dossier. Reste à choisir le bon organisme financier qui saura vous proposer les conditions les plus intéressantes. En effet, la concurrence étant rude pour répondre à votre demande de prêt à la consommation, beaucoup vous offrent les frais de dossiers, traitent votre dossier dans la journée, garantissent la possibilité de faire une pause mensualité ou autorisent un éventuel remboursement anticipé.

Quels sont les risques pour une omission ou un mensonge dans un dossier de demande de crédit ?


Il arrive que le souscripteur se demande si le fait de dissimuler un précédent emprunt n'augmenterait pas ses chances d'obtenir une nouvelle ligne de crédit auprès d'un autre organisme prêteur. D'aucuns préfèrent omettre des détails qui semblent représenter une faiblesse pour leur dossier. Il est vrai qu'il n'existe pas un fichier qui recense toutes les personnes ayant souscrit un crédit. Donc, un organisme prêteur peut bien vous accorder un crédit sur la base d’un dossier volontairement incomplet. Cependant, si vous êtes dans une telle situation, vous devez en assumer toutes les conséquences.

En réalité, vous devez savoir que mentir à un organisme financier sur votre situation ou lui dissimuler d’autres crédits en cours est un acte illégal. Même si cette démarche ne vous conduit pas au pénal, elle peut rapidement vous revenir en pleine figure. Le mensonge émerge dès que les difficultés de remboursement des mensualités apparaissent. Rapidement, le créancier va mettre sur pied une enquête interne pour découvrir ce qui ne va pas. Dès que l’établissement prêteur découvre votre manque de franchise, il peut tout annuler. Il exigera alors le remboursement immédiat des impayés, situation qui peut très vite s’envenimer pour vous. De plus, s’il arrivait que vous alliez en commission de surendettement, votre créancier vous présenterait comme une personne de mauvaise foi, ce qui ne joue aucunement en votre faveur.

Qu'est-ce qu'un crédit amortissable ?


Crédit dont la mensualité de remboursement comprend à la fois le capital, les intérêts et l’assurance. La majorité des crédits immobiliers fonctionne ainsi.

Quelles dispositions prendre en cas d’incapacité de remboursement d'un crédit ?


Les coups durs n’arrivent pas qu’aux autres. Cependant, lorsque de telles situations surviennent et que vous n’arrivez plus à honorer les échéances de remboursement de votre crédit, il faut agir rapidement avant que la situation ne s’aggrave. Il vous faut d’abord déterminer si la situation qui vous conduit au non-paiement des mensualités est passagère ou si les difficultés que vous rencontrez ont vocation à se prolonger. C’est alors que vous pouvez de commun accord avec votre créancier trouver la meilleure stratégie pour que ce dernier récupère son dû. Pour des difficultés persistantes par exemple, un rééchelonnement de la durée du prêt peut être envisagé.

Cependant, votre créancier est en droit de refuser la solution amiable ou il peut vous accorder un délai insuffisant. Dans ce cas, la loi vous permet de demander un délai de grâce à un juge habilité. Selon votre situation, vous pouvez alors bénéficier d’un délai pouvant atteindre deux ans pour rembourser votre dette. Si toutefois les délais qui vous sont accordés jusque-là restent insuffisants, vous pouvez toujours saisir la commission de surendettement de la succursale de la Banque de France la plus proche de votre domicile. Après avoir vérifié que vous êtes de bonne foi, cette commission pourra vous faire obtenir un plan de remboursement de vos crédits sur une période plus longue.

Demande de prêt en ligne


Vous avez besoin d'argent maintenant ? Que ce soit pour une voiture, des travaux, des impôts impayés ou simplement une envie de vous faire plaisir à l'approche des fêtes de Noël ou des grandes vacances, plusieurs possibilités s'offrent à vous. De plus, plus besoin de vous déplacer, de prendre une demi-journée de congés. Vous pouvez aujourd'hui faire votre demande de prêt en ligne et effectuer toutes les démarches bien installé sur votre canapé. La première étape consiste à évaluer la nature du prêt dont vous avez besoin : allez-vous faire une demande de prêt personnel, de crédit à la consommation, ou de réserve d'argent ? S'agit-il d'un prêt sans justificatif ou d'un prêt affecté ? Une fois que vous avez bien déterminé vos besoins, lancez-vous à la recherche de l'organisme financier qui vous offrira les conditions idéales afin de faire votre demande de prêt en ligne en toute sérénité. La plupart des organismes de crédits proposent des simulations en ligne : ainsi, en indiquant la somme souhaitée, la durée prévue du prêt, vous saurez exactement à combien s'élèveront vos mensualités. Comparez également les avantages proposés par les uns et les autres : frais de dossier gratuits, pause paiement en cas de mois difficiles, possibilité de remboursement anticipé sans frais supplémentaires... N'hésitez pas à faire jouer la concurrence ! Une fois votre demande de prêt en ligne faite et votre réponse de principe reçue, vous n'avez plus qu'à renvoyer le dossier rempli et accompagné des pièces justificatives. La somme désirée peut vous être reversée en 48/72 heures selon les organismes !

Comment faire pour avoir un crédit à la consommation ?


Un crédit à la consommation en ligne est un très bon moyen de réaliser un projet qui vous tient à cœur comme, par exemple, l’achat d’un nouvel ordinateur, l’achat d’un beau cadeau pour votre conjoint ou le remboursement d’une vieille dette. Le crédit à la consommation permet d’acheter ce que vous voulez. Il n’est pas affecté à un achat précis. Les fonds empruntés sont versés sur votre compte bancaire et vous en faites ce que vous voulez. Comme son nom l’indique, ce prêt est principalement destiné à acheter des biens de consommation. Son montant est donc généralement compris entre quelques centaines d’euros et 75 000 euros avec des variations selon les organismes prêteurs. Le taux d’intérêt comme les frais de dossier varient aussi selon les organismes prêteurs et selon les promotions en cours. Il est donc conseillé de choisir avec soin sont crédit à la consommation en ligne. Un crédit à la consommation en ligne se choisit facilement sur Internet. Il suffit de faire une recherche sur le Net pour trouver les adresses des sites Web de banques et d’organismes financiers. Ensuite, il faut se connecter sur chacun des sites sélectionnés et demander des devis en ligne. Il faut indiquer quelques informations comme le montant que vous voulez emprunter, la durée du prêt, votre situation familiale, le montant de vos revenus, vos charges de remboursement. Veillez à toujours donner les mêmes informations pour toutes vos demandes de devis sinon les devis reçus ne seront pas comparables. Ensuite, il suffit de comparer entre eux les devis que vous avez reçus pour trouver le meilleur crédit à la consommation en ligne. Comparer les montants des mensualités de remboursement ne suffit pas pour trouver le meilleur prêt. Il faut aussi comparer les coûts totaux des prêts.

C'est quoi un crédit affecté ?


Crédit consenti pour financer l'achat d'un bien ou d'une prestation de services déterminée. Par conséquent, il existe un lien entre le contrat de vente et le contrat de crédit qui constitue une protection pour le consommateur.

Comment obtenir un prêt ?


La plupart des gens, à un moment ou un autre de leur vie, demandent un prêt afin de réaliser un projet. Demander un prêt immobilier, personnel, auto, moto, travaux, éco habitat, camping-car, mobil-home…. à chaque projet correspond un prêt spécifique, car les montants et la durée de l’engagement sont variables. On peut demander un prêt auprès de sa banque ou bien d’un organisme de crédits. Les demandes de prêts s’effectuent soit en rencontrant son banquier, soit depuis chez soi sur les sites internet des sociétés de crédits. Néanmoins, certaines demandes de prêts ne pourront pas se faire depuis un site internet, c’est le cas notamment des prêts immobiliers. En revanche, il est tout à fait possible de demander un prêt en ligne pour l’achat d’une voiture ou la réalisation de travaux ! Les sites de crédit en ligne disposent d’outils de simulation de prêts capables de fournir, à partir des informations transmises, une réponse de principe. Demander un prêt en ligne présente l’avantage de pouvoir comparer les offres des organismes de crédits et de choisir la meilleure ! Une fois que vous avez choisi votre organisme prêteur, vous passerez à l’étape qui consiste à remplir un formulaire de demande de prêt en ligne. Une réponse vous sera transmise dans un délai rapide, en général sous 48 heures. Si votre demande est acceptée, une offre de prêt sera envoyée par courrier postal. Il faudra la compléter, la signer et y joindre les pièces demandées (justificatifs de revenus, identité, domicile, impôts, etc.).

Qu'est-ce qu'un crédit bancaire ?


Une demande crédit bancaire s’effectue, à la différence d’autres types de crédits, auprès d’une banque. Il est important de connaître les motivations qui conduisent à la demande crédit bancaire, car si cette demande porte sur une grosse somme d’argent dont les remboursements vont s’effectuer sur vingt ans, cela engage une personne ou une famille ! Avant de faire une demande crédit bancaire il faudra procéder à un examen de ses ressources afin de définir ses capacités de remboursement. De la même manière, il est nécessaire de prendre en compte sa situation professionnelle et personnelle (êtes-vous salarié en CDI ou CDD ? Le foyer bénéficie-t-il d’un ou deux salaires, etc.). Il existe deux types de crédits bancaires : le crédit à la consommation et le crédit immobilier. Les crédits à la consommation permettent d’acquérir des objets de la vie quotidienne (téléviseur, home-cinéma…) alors que le crédit immobilier concerne l’achat d’un logement ou d’un terrain (ou la réalisation de travaux). Il est possible de faire plusieurs demandes crédits bancaires auprès de plusieurs banques, car celles-ci ne proposent pas toutes les mêmes taux d’intérêts, d’assurances ou frais de dossier ! Profitez-en pour négocier ces différents postes ! Une fois que vous aurez obtenu les meilleures conditions auprès d’un organisme, celui-ci vous adressera une offre de crédit. Il suffira de signer cette offre. A partir de là, vous disposerez d’un délai légal de rétractation de 14 jours. Au-delà, les fonds nécessaires à la réalisation de votre projet seront versés sur votre compte bancaire !

À chaque projet son crédit


Vous avez des projets plein la tête ? Demander un crédit auprès d’un organisme financier est une démarche qu’adopte la majorité des gens pour réaliser leurs rêves ! Demander un crédit n’est pas anodin et il est important d’avoir le maximum d’informations afin que cette demande soit faite en toute connaissance de cause. À chaque projet son crédit ! Demander un crédit immobilier pour l’achat de sa résidence principale ne nécessite pas les mêmes étapes que demander un crédit pour équiper son salon d’un home-cinema ! Afin de décrocher le meilleur crédit adapté à votre besoin, il est important de vous informer auprès des organismes prêteurs et bien sûr de comparer leurs offres. Pour demander un crédit immobilier, il vous faudra obligatoirement rencontrer votre banquier plusieurs fois et évaluer avec lui la somme que vous pouvez emprunter, la durée du prêt, les taux d’intérêts, etc. En revanche, s’il s’agit d’acheter un appareil électro-ménager ou des meubles, la demande de crédit pourra se faire directement sur le site d’un organisme financier reconnu pour son sérieux. Quelque soit la nature de votre demande de crédit, il est important de bien connaître le coût de l’assurance décès invalidité/incapacité, le montant des frais de dossier d’ouverture et des frais liés aux garanties. L’assurance pour l’emprunteur est la plupart du temps intégrée dans le coût global du TAEG (Taux Annuel Effectif Global) proposé par votre banque. Ainsi, le TAEG est le seul taux qui permet de comparer réellement les offres des différents organismes de crédits.


Que retenir de ce guide sur les divers aspects du crédit à la consommation qu'il faut absolument connaitre ? Il est tout d’abord important pour tout emprunteur d’avoir une idée précise des différents types de crédits à la consommation qui existent sur le marché. Il pourra ainsi savoir entre le prêt affecté ou celui non affecté, celui qui est le plus adapté à ses besoins. De plus, pour trouver le crédit conso au meilleur taux, vous pouvez vous référer aux comparateurs de crédit en ligne, outre l’utilisation d’un simulateur de crédit ou l’abonnement aux publicités. Par ailleurs, puisque tout crédit que vous contractez vous engage et doit être remboursé, vous devez rester très vigilant afin de prendre toutes les dispositions nécessaires pour honorer vos engagements. Si toutefois des difficultés finissent par survenir, vous pouvez toujours trouver parmi la multitude de solutions qui existent, celle qui vous permettra de régulariser aisément votre situation.

Pour obtenir une proposition personnalisée, n’hésitez pas à remplir une simulation complète. Vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours francs à partir de la date de signature du contrat. Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. Vous devez avoir plus de 18 ans et ne pas figurer au FICP. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

taux.com

Partagez-nous sur